Rejoignez-nous

Football

Ligue des Champions: PSG ambitieux et pas "traumatisé"

Publié

,

le

Ancien entraîneur des "jaunes et noirs" de la Ruhr, Thomas Tuchel retrouve son ex-club qui affronte Paris Saint-Germain mardi (©KEYSTONE/EPA/FRIEDEMANN VOGEL/archives).

Alors que Liverpool revient à Madrid, le Paris Saint-Germain part favori face à Borussia Dortmund. Leonardo, le directeur sportif du PSG, parle de son entraîneur et des ambitions de son club.

Encore un blockbuster? Après les frissons du printemps dernier, la Ligue des champions reprend avec des huitièmes à suspense, dès mardi (21h) avec Atlético-Liverpool et Borussia Dortmund-Paris Saint-Germain, avant le choc entre Manchester City et le Real Madrid la semaine prochaine.

Le tenant du titre Liverpool retrouve, mardi, le stade où il a décroché la coupe aux grandes oreilles en juin dernier. Face à l'Atlético, les "Reds" partent favoris, portés par une dynamique de résultats exceptionnels cette saison.

La dernière fois que les Anglais sont tombés lors d'une double confrontation en Coupe des Champions, c'était en 2009 face à Chelsea. Le challenge est donc de taille pour l'équipe de Diego Simeone, pas en grande forme mais qui devrait enregistrer le retour de son attaquant Alvaro Morata.

Leonardo : "pas un traumatisme"

L'autre match qui ouvre le bal mardi est un duel très attendu entre Borussia Dortmund et le Paris SG. Le PSG reste sur trois éliminations en huitièmes qui ont créé une atmosphère particulière autour du club. "On ne joue pas à la vie, à la mort!", a tenté de désamorcer Leonardo qui veut sortir de la "négativité" qu'il a constatée. Pour étayer ses propos, le directeur sportif brésilien revient sur les éditions précédentes.

Leonardo Nascimento de Araújo
Directeur sportif de Paris Saint-Germain
Leonardo Nascimento de AraújoDirecteur sportif de Paris Saint-Germain

 

L'incertitude autour de Neymar, attendu en Allemagne mais absent depuis début février en raison de côtes douloureuses, n'a pas contribué à apaiser une ambiance que le match nul à Amiens samedi en championnat (4-4) a plombé davantage. "Je ne suis pas inquiet", a pourtant assuré l'entraîneur Thomas Tuchel, qui retrouve en Allemagne l'équipe qu'il a dirigée de 2015 à 2017.

Leonardo Nascimento de Araújo
Directeur sportif de Paris Saint-Germain
Leonardo Nascimento de AraújoDirecteur sportif de Paris Saint-Germain

 

 

 

Source: keystone/ats/bb

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Le derby romain pour Sarri, la Juve va mieux

Publié

le

Lorenzo Insigne a marqué lors de la victoire 2-0 de Naples face à Cagliari. (© KEYSTONE/AP/Alessandro Garofalo)

Naples a défendu sa place de leader du classement de la Serie A grâce à un succès à domicile 2-0 contre l'avant-dernier Cagliari.

Les Sudistes restent la seule équipe qui n'a pas perdu un seul point au cours des six premiers matches de la saison.

José Mourinho fait vibrer Rome depuis son arrivée cet été mais, à l'Olimpico, c'est Maurizio Sarri qui a conquis les lauriers avec une belle victoire de sa Lazio sur l'AS Roma (3-2) au terme d'un derby bouillant et rythmé, dimanche lors de la 6e journée de Serie A.

La Juventus, victorieuse de la Sampdoria sur le même score, poursuit sa remontée au classement (9e), mais elle a perdu Paulo Dybala et Alvaro Morata, blessés et forfaits pour la venue de Chelsea en Ligue des champions mercredi.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Arsenal gagne, Xhaka blessé

Publié

le

Duel entre Gabriel Magalhaes (Arsenal/à droite) à la lutte avec Harry Kane (Tottenham). (© KEYSTONE/EPA/Facundo Arrizabalaga)

Retour aigre-doux pour Granit Xhaka après sa suspension de trois matches. Le Bâlois a, certes, gagné le derby du Nord de Londres contre le rival historique Tottenham Hotspurs 3-1.

Mais peu avant la fin de la rencontre, Xhaka a dû être remplacé suite à une blessure.

Après un duel avec l'attaquant brésilien de Tottenham, Lucas, Xhaka s'est blessé au genou. La gravité de la lésion n'était pas connue dimanche soir.

Avant de quitter la pelouse, le capitaine de l'équipe de Suisse s'était montré à son avantage après sa suspension et sa contamination au coronavirus. Il a orchestré le jeu d'Arsenal et a guidé l'équipe sur le chemin de son troisième succès de rang. Emile Smith Rowe, Pierre-Emerick Aubameyang et Bukayo Saka ont marqué au cours des 34 premières minutes. Les Londoniens se retrouvent à la 10e place.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Koeman et le Barça se rassurent contre Levante

Publié

le

Memphis Depay (à droite) et Barcelone semblent aller mieux. (© KEYSTONE/AP/Miguel Morenatti)

Ronald Koeman peut souffler: au bord de la crise avant ce week-end, le FC Barcelone s'est rassuré dimanche en surclassant Levante 3-0 au Camp Nou pour la 7e journée de Liga.

Les Catalans remontent à la 5e place d'un classement dominé par le Real Madrid.

Les Barcelonais peuvent remercier leurs recrues: le Barça a ouvert le score dès la 7e minute grâce à un penalty provoqué et transformé par Memphis Depay (7e), puis a doublé la mise à la 14e grâce à un but de Luuk de Jong, qui a ouvert son compteur sous le maillot blaugrana.

Et c'est le revenant Ansu Fati, de retour sur le terrain 322 jours et 4 opérations après sa fracture du ménisque du genou gauche contractée le 7 novembre 2020 face au Betis Séville, qui a marqué le but du 3-0 à la 90e+1, vêtu du no 10 hérité de Lionel Messi.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Actualité

Sion sans idées à GC, Bâle solide leader

Publié

le

Lugano a remporté un précieux succès à Lucerne (© KEYSTONE/URS FLUEELER)

Sion a sombré lors de la 8e journée de Super League. Au Letzigrund face à GC, les Sédunois ont été battus 3-1, alors que le leader Bâle a pris le meilleur sur Zurich 3-1.

Le FC Sion affiche un visage assez peu reluisant depuis le nul réalisé à Lausanne. Une sévère défaite 4-0 en Coupe face à Stade Lausanne-Ouchy, pensionnaire de Challenge League, un nul contre un faible Lucerne jeudi et désormais une gifle face à GC, le bilan n'a rien d'encourageant.

Et ce qui a frappé au Letzigrund, ce sont les errements répétés des Valaisans dans le placement. A un moment en deuxième mi-temps, Dimitri Cavaré est apparu désemparé en voyant le boulevard laissé sur la droite par ses coéquipiers. Le regard du Guadeloupéen valait tous les discours.

Parce que même si les Sauterelles ont bien joué le coup, Sion s'est sabordé du début à la fin. A la 24e, une intervention ratée de Saintini dans les 16 mètres a permis à Kaly Sène d'ouvrir la marque. Sur un corner à la 30e, c'est Bolla qui a pu placer une somptueuse frappe dans la lucarne des vingt mètres sans qu'aucun Valaisan ne vienne lui contester le ballon. Même chose à la 50e sur le 3-0 de Sène avec un Lenjani bien trop tranquille pour centrer.

Les hommes de Contini ont souvent joué le plus simplement du monde pour presque systématiquement trouver la verticalité.

Et de 11 pour Cabral

A Bâle, le leader a confirmé son statut en venant à bout de Zurich. Millar a débloqué la situation à la 34e, puis le Lausannois Dan Ndoye a inscrit son premier but en Super League à la 75e. Et évidemment, l'inévitable Cabral s'est chargé du troisième goal rhénan pour porter son total à onze réussites en huit matches seulement. C'est Marchesano sur penalty qui avait redonné un semblant d'espoir au FCZ à la 79e.

Les Bâlois comptent donc à nouveau quatre points d'avance sur YB avec toutefois une partie de plus.

Lucerne toujours sans victoire

Lucerne-Lausanne, même combat. Les joueurs de Suisse centrale courent toujours après leur première victoire en championnat cette saison. Chez eux, ils ont été dominés 3-2 par Lugano.

Mais contrairement aux Vaudois, les hommes de Fabio Celestini finissent ce week-end sur un zéro pointé. Et ce malgré un penalty de Sorgic à la 72e. Les Bianconeri ont eux fait la plus grande part du travail en première période avec trois buts (3e, 35e et 45e).

Lucerne a eu deux grosses possibilités en toute fin de partie, mais le gardien Osigwe a été déterminant en s'interposant à deux reprises.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Alain Geiger: "Inadmissible de faire un penalty à la 43e"

Publié

le

Deux coaches mi-figue mi-raisin au moment de l'analyse (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Le premier derby lémanique de la saison a accouché d'un nul (1-1) qui satisfait plus le LS que le SFC. Et sans le penalty de la 43e, Lausanne aurait eu de la peine à ramener un point.

"C'est inadmissible de faire un penalty à la 43e, lance le coach genevois Alain Geiger à l'interview. Surtout que le ballon est loin au deuxième poteau. Faut arrêter de donner des buts cadeaux. Pour moi c'est un peu le tournant du match. On avait fait le plus dur dans un derby en ouvrant la marque et on ne doit pas faire ce genre de choses. On sait qu'on doit progresser dans les moments-clés."

Mais en désignant les erreurs de son équipe, l'entraîneur ne s'est pas emporté. Non, Alain Geiger est resté très calme et posé dans son analyse. Car même s'il n'a pas goûté à la faute de Cespedes en fin de première mi-temps, le Valaisan a en grande partie aimé ce qu'il a vu de ses joueurs: "On a super bien élaboré nos actions, on a trouvé de la largeur avec une belle circulation de balle. On a manqué notre jeu au centre et dans les 40 derniers mètres. Je pense qu'on était un peu crispé dans la phase terminale et qu'il n'y avait pas assez d'inspiration."

Le derby à peine classé dans les livres d'histoire, Alain Geiger se projette déjà au week-end prochain pour la réception du champion YB: "Ce sera une partie d'un autre niveau. On va monter de trois crans, là. On parle d'une équipe qui joue la Champions League. On va voir si on peut faire l'exploit."

Dans l'attente de cette première victoire

Dans le camp lausannois, le point n'a pas été accueilli avec un enthousiasme délirant. "C'eût été différent si on avait deux victoires au compteur", note l'entraîneur Ilja Borenovic. Mais le coach se montrait tout de même content de ce point et de la prestation défensive de ses troupes: "Ca fait du bien. Tout le monde court derrière cette première victoire. Mais défensivement, on livre un bon match. J'ai bien aimé Grippo. Il a fait preuve d'un certain leadership avec les jeunes. C'est important. On a par contre eu trop de déchets, même de la part de ceux qui sont les plus sûrs techniquement. Du coup, on a moins eu le ballon et des temps de possession trop courts."

Pour le portier vaudois Mory Diaw, la performance du LS est mitigée: "Est-ce qu'on a réussi notre match? Oui et non. Ce qui est sûr c'est qu'on a montré un autre visage que face à YB. Il faudra avoir la même envie à Lugano. Honnêtement, je n'ai pas eu tant d'arrêts à faire que ça. Il y a une parade en deuxième période sur la frappe de Rodelin et c'est tout. Maintenant on doit mieux utiliser la balle. Peut-être qu'on est moins serein, mais on bosse bien à l'entraînement et cette victoire va bien finir par arriver."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture