Rejoignez-nous

Sport

Comment la danse peut aider à mieux vivre le confinement ?

Publié

,

le

Sponsorisé

Que ce soient les danses d’origine latine, orientale ou encore africaine, il y en a sûrement une qui vous donne envie de bouger tout votre corps et que vous savez exécuter. Si c’est le cas pour vous, bravo ! Dans le cas contraire, on espère que cet article vous donnera envie de vous y mettre, car on vous explique comment la danse peut aider à mieux vivre cette période difficile qu’est le confinement.

La danse améliore la concentration

À l’instar des autres types de sport, la danse offre de multiples bienfaits comme la stimulation de la circulation sanguine, mais aussi l’amélioration de la concentration et de l’attention. Elle permet en outre d’être plus productif et moins soumis au stress. Dans notre contexte caractéristique actuel qu’est la pandémie mondiale de Covid-19, l’augmentation du taux de stress au sein de la population et son lot d’impacts négatifs font partie des principales conséquences qui résultent du confinement général. C’est donc une très bonne idée de prendre un cours particulier de danse à domicile ou en ligne, afin de faire retomber le poids du stress qui pèse de plus en plus.

En agissant de façon positive sur la concentration, la danse vous aide également à améliorer votre rendement si vous êtes en télétravail. Il vous suffit d’y consacrer 15 à 30 min par jour au moment de faire le ménage par exemple ou d’en faire une activité à part entière au cours de votre journée.

En dehors du cerveau, la danse agit aussi sur l’humeur. Cela revêt un intérêt non négligeable, car il a été rapporté une montée des taux de dépression et de tentatives de suicide au sein de la population après le 1er confinement.

Danser met de la bonne humeur

Il n’existe pas de solution miracle contre la dépression ou l’anxiété alors que leurs conséquences sont graves. En plus de se faire suivre par un professionnel, pratiquer de la danse est d’une grande aide, car cette activité permet de se mettre dans un état d’esprit plus serein. Danser permet de canaliser de l’adrénaline, créant ainsi la joie de vivre. Elle rend donc ceux qui la pratiquent plus positifs au quotidien. Ce fait est confirmé par des études scientifiques qui montrent comment la danse améliore l’état d’esprit grâce à la diminution du taux de dopamine et l’augmentation de celui de la sérotonine, l’hormone du bonheur.

La danse offre, en plus de tous ces avantages, la possibilité d’avoir plus d’assurance et une meilleure estime de soi. Cette confiance en soi impacte tous les autres aspects de la vie. Mettez donc le temps du confinement à profit afin d’apprendre de nouveaux pas de danse. C'est encore mieux en famille !
Etant un sport à part entière, la danse possède aussi des bénéfices sur le plan physique.

La danse tonifie le corps

Véritable discipline sportive, la danse est un sport complet qui agit sur le corps entier. Amélioration de la coordination motrice, stimulation de la circulation sanguine ou encore augmentation de l’endurance, les bienfaits de la danse sur le corps sont nombreux. Elle favorise en outre la souplesse et améliore le souffle. En effet, ce sport qu’on réalise dans la bonne humeur sollicite le corps entier. Vous pouvez ainsi cibler certaines zones de votre corps grâce à des mouvements particuliers. Il s’agit aussi d’un excellent moyen de prévention des maladies cardiovasculaires, car elle permet d’entretenir le cœur et de prévenir l’installation du cholestérol et du surpoids.

Si vous avez envie de remodeler votre corps ou d’affiner votre silhouette, la danse fait partie de vos meilleurs alliés, surtout en cette période de confinement. Elle offre l’avantage de pouvoir la pratiquer depuis chez soi sans avoir besoin d’un matériel particulier. La danse vous permet ainsi de jouir des bénéfices d’une activité sportive sans en ressentir les contraintes qui pourraient vous faire abandonner. Joignez ainsi l’utile à l’agréable !

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sorties

Fitnesspark Malley ferme soudainement ses portes

Publié

le

Le Fitnesspark Malley mettra la clé sous le paillasson le 30 septembre, dix jours après avoir annoncé sa fermeture (archives). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Fitnesspark Malley à Prilly (VD) met la clé sous le paillasson au 30 septembre. Le personnel et les membres en ont été informés mercredi dernier. Le site représentait "depuis plusieurs années un défi financier important", selon son propriétaire movemi, appartenant au groupe Migros. La chaîne Let's Go reprend le flambeau.

"Nous avons décidé de renoncer à l'emplacement actuel du Fitnesspark Malley", écrit movemi sur le site internet du club. En cause notamment, "des coûts d'entretien et d'infrastructures disproportionnés ainsi que les conséquences de la pandémie".

"En outre, par rapport à d'autres studios, le nombre de membres à Malley n'a cessé de diminuer au lieu de croître. Malgré diverses mesures d'optimisation, nous n'avons pas réussi à obtenir des résultats permettant de maintenir une situation économique viable", justifie l'entreprise, qui réunit depuis 2022 sous un même toit les marques Activ Fitness et Fitnesspark.

Créé en 2001, le studio de Malley, doté d'une piscine et d'espaces bien-être, se présentait comme la "plus grande salle d'entraînement de Romandie". Il emploie 55 collaborateurs et compte quelque 1800 membres.

Vives réactions

L'annonce de la fermeture à court terme du lieu a fait l'effet d'une bombe auprès du personnel. "Nous avons été convoqués pour une séance mercredi dernier. Nous sommes sous le choc, on est perdu quant à notre futur", a déclaré dimanche un collaborateur à Keystone-ATS. La nouvelle a également provoqué de vives réactions sur les réseaux sociaux. Beaucoup estiment la méthode "inacceptable" et s'inquiètent pour les employés.

Interrogé par Keystone-ATS sur la soudaineté de l'annonce, movemi explique notamment que "les contrats entre Let's Go et le bailleur ont été signés à très court terme, de sorte que nous n'avons malheureusement pas eu la possibilité de communiquer avec une plus grande anticipation".

L'employeur affirme soutenir "activement les collaborateurs concernés dans la recherche d'une solution de succession. Nous évaluons notamment les possibilités au sein de movemi, comme par exemple un passage au format Activ Fitness".

"En outre, les entreprises Migros environnantes ont été informées en conséquence, afin que le plus grand nombre possible de nos collaborateurs puissent être réemployés au sein de Migros et dans des entreprises partenaires".

Plus en Suisse romande

Fitnesspark Malley était le seul club de la marque en Suisse romande, les seize autres se situant Outre-Sarine. "Si l'on considère un horizon à court terme, nous nous concentrons actuellement en Suisse romande sur le format Activ Fitness. Toutefois, nous sommes constamment à la recherche de sites potentiels dans la région, et cela vaut pour les deux formats", précise movemi.

À partir du 1er octobre 2023, Let's Go reprend l'installation et la gère de manière autonome.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Super League: Yverdon pour la première fois vraiment à domicile

Publié

le

Le Stade municipal d'Yverdon a été doté d'un nouvel éclairage (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Yverdon disputera cet après-midi son premier match de la saison de Super League à domicile. Le club du nord vaudois recevra le FC Bâle au Stade municipal dès 14h15.

Yverdon a disputé ses premières rencontres "at home" à Neuchâtel, le temps que son enceinte soit mise aux normes de la Super League, avec notamment un nouvel éclairage. L'équipe dirigée par Marco Schällibaum est la meilleure des trois promus avec déjà 8 points à son compteur. Elle en compte ainsi 4 de plus que le FC Bâle, qui a toutefois joué un match de moins.

Servette, dont le début de championnat est poussif avec un seul succès, trois nuls et deux défaites, n'aura pas le droit à l'erreur dès 16h30 à Lucerne, qui a amassé 5 points de plus que les Grenat. Un revers en Suisse centrale ferait nettement augmenter la pression sur l'entraîneur du SFC René Weiler.

Enfin, les Young Boys seront aux prises avec Lugano (16h30) pour ce qui constituera un "remake" de la dernière finale de la Coupe de Suisse. Les Bernois seront favoris face aux bianconeri, qui ont joué jeudi en Conference League alors que les champions en titre étaient en lice mardi en Ligue des champions.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Quatre de suite pour Lausanne, leader devant Fribourg

Publié

le

Antti Suomela, top scorer buteur pour Lausanne (© KEYSTONE/POSTFINANCE/CYRIL ZINGARO)

Lausanne a enchaîné un quatrième succès en National League en battant Lugano 4-1 à Malley. Genève s'est repris en battant Ajoie 3-1, alors que Fribourg s'est incliné 2-1 tab à Zurich.

Le LHC reçu quatre sur quatre. Ce qui change en ce début de saison pour le LHC par rapport à la saison dernière? Eh bien les Lausannois parviennent à remporter des rencontres où ils ne sont pas forcément les meilleurs.

Contre des Tessinois frais, les Lions ont eu de la peine à entrer dans le match après leur victoire à Kloten 24 heures plus tôt. Ils ont d'ailleurs encaissé l'ouverture du score à la 3e minute sur une action conclue par Matthew Verboon, auteur de son premier but en National League.

Malgré plusieurs actions très chaudes devant Schlegel, les Vaudois ont dû attendre le tiers médian pour répondre aux hommes de Luca Gianinazzi. Ils ont d'abord égalisé grâce à Jäger. Puis le nouvel étranger Antti Suomela a justifié son casque de top scorer en expédiant un tir d'une précision diabolique à la 29e.

Lausanne s'est donné de l'air à la 46e lorsque Théo Rochette a profité d'une passe de Sekac pour inscrire son troisième but de la saison. Les Lions prennent en outre la tête du classement avec un point d'avance sur Fribourg.

Genève se ressaisit

Désolant à Lausanne et à Fribourg, Genève devait se faire pardonner. Devant leur public, les Aigles ont relevé la tête face à Ajoie. Un succès 3-1 qui n'efface pas totalement le sentiment mitigé laissé ces derniers jours, mais qui permet au champion en titre de faire honneur à son titre.

Mauvais la veille dans l'antre des Dragons, Sami Vatanen s'est un peu rattrapé en ouvrant la marque en power-play (3e). Le capitaine Noah Rod a doublé la mise à la mi-match. La réduction du score de Romanenghi à la fin du tiers médian n'a pas eu d'effet négatif sur les Grenat. Ceux-ci ont pu reprendre deux longueurs d'avance à la 44e grâce à Jooris.

Fribourg se défend bien

A la Swiss Life Arena, Fribourg a livré un excellent match face à Zurich. Les Dragons ont pourtant fini par s'incliner 2-1 tab, mais la partie fut de grande qualité. Opposés à un adversaire que beaucoup considèrent comme le favori au titre, les joueurs de Christian Dubé ont offert une belle réplique au "Z".

Tout s'est joué au premier tiers avec l'ouverture du score de Fröden après seulement 22 secondes et la réponse de Fribourg grâce à Marchon à la 3e. Lors des penalties, Fröden a été le seul à trouver l'ouverture, même si les arbitres ont dû aller voir la vidéo pour valider le but. Fribourg peut pourtant s'en vouloir après avoir bénéficié d'une supériorité numérique au cours de la prolongation.

Bienne facile

Bienne n'a eu aucun souci à effacer sa défaite à Porrentruy en accueillant Davos. Les Seelandais ont une fois encore réussi à garantir un deuxième blanchissage à leur portier Harri Säteri pour une victoire 3-0. Et la défensive bernoise avait besoin de présenter un joli visage après les cinq buts encaissés la veille.

Zoug a eu recours aux tirs au but pour prendre la mesure de Berne 3-2 tab. Les Zougois ont inscrit trois penalties, tandis que les Bernois sont restés muets. Dans le jeu en revanche, Joona Luoto a marqué son sixième but de la saison.

Tirs au but également à Rapperswil où les St-Gallois ont battu Kloten 2-1 tab. Et enfin dans la dernière partie de la soirée, Ambri a infligé sa quatrième défaite consécutive à Langnau. Les Léventins se sont imposés 3-2 ap grâce à une réussite de Jesse Virtanen.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Le GSHC se rassure en s'imposant 3-1 face au HC Ajoie

Publié

le

Revenir à la surface ou continuer à couler ? C'est la question que l'on se posait à propos du Genève-Servette avant la rencontre de samedi face à Ajoie. Sèchement battus par Lausanne puis Fribourg, les Genevois ont réagit devant leur public et s'imposent 3-1 face au club jurassien.

Toujours pas de retour à signaler dans l'alignement mais un petit brassage de ligne entrepris encore une fois par Jan Cadieux et son staff. Deux lignes ont donc été changées, Winnik prend place avec Pouliot et Rod alors que Filppula et Miranda accueillent Praplan sur l'aile.

Dès le début de la rencontre, Genève-Servette est présent, dangereux et ouvre le score en powerplay (premier but de la saison !!) grâce à Sami Vatanen après un peu plus de 2 minutes et 30 secondes de jouées. Les mauvaises langues diront, peut-être pas si loin de la vérité, que Genève a fait mieux en 156 secondes dans ce match qu'en 6 tiers joués consécutivement cette semaine.

Deuxième tiers indécis

Après 20 minutes, le constat est là: le GSHC n'est pas guéri mais est sur la bonne voie. Un constat qui a rapidement évolué en deuxième période puisque les Jurassiens ont été plus entreprenants dans la première moitié du tiers médian.

Mais les Grenat ont retrouvé une efficacité offensive. Sur leur première grosse action, les champions en titre ont pu aggraver le score et marquer le 2-0 grâce à Noah Rod, le plus prompt sur un rebond accordé par le gardien jurassien. On aurait pu se diriger sur une fin de tiers paisible, mais Matteo Romanenghi est parvenu à tromper la défense genevoise à 100 secondes du terme de la période. A 2-1, on le sait tout peut arriver, c'est donc sans une grande sérénité que les deux équipes sont rentrées aux vestiaires après 40 minutes.

Un bijou de Bertaggia

Mais le troisième tiers débute en faveur des Grenat. Josh Jooris peut inscrire le troisième goal après un petit bijou de slalom d'Alessio Bertaggia dans la défense bruntrutaine. Le Tessinois inscrit ainsi son 3e point en 5 matchs, lui qui n'avait inscrit que 4 points en 46 matchs la saison dernière. La suite du troisième tiers n'a pas été le plus brillant de l'histoire du hockey, les Genevois se sont contentés de maintenir les Jurassiens loin de leur but. Mais quand une équipe n'est pas en confiance comme le GSHC, il faut parfois jouer simple.

Sans briller, Genève a fait des points samedi et c'est le plus important. Les Genevois se préparent maintenant à une semaine à long déplacement. Les Grenat iront à Davos mardi, recevront Rapperswil vendredi et se rendront à Zoug dimanche soir.

Continuer la lecture

Sport

Super League: un bon point pour le LS

Publié

le

Giger prend le dessus sur Okita (© KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

Le Lausanne-Sport a pris un bon point en accrochant le FC Zurich 0-0 à la Tuilière lors de la 7e journée de Super League. Le Stade Lausanne-Ouchy s'est lui incliné 2-1 à Winterthour.

Entre un LS qui avait surtout pour ambition de retrouver une certaine stabilité défensive et un FCZ pas au mieux dans son jeu, le spectacle n'a de loin pas atteint des sommets. Les imprécisions et mauvais choix ont été fréquents, et les émotions rares.

Les Lausannois, qui avaient encaissé cinq buts lors de leur dernier match à domicile, ont su resserrer les boulons derrière, ce qui peut être considéré comme positif. Mais il leur reste encore beaucoup de travail pour présenter un jeu offensif digne de ce nom. Quant aux Zurichois, qui avaient réussi un début de saison tonitruant, ils semblent marquer un peu le pas.

Le SLO, malgré une prestation honorable, est revenu les mains vides de la Schützenwiese. Les trois buts de la rencontre sont tombés en l'espace de dix minutes. Di Giusto a ouvert le score de très belle manière (31e) avant que Pos, libre de tout marquage, n'égalise de la tête sur corner (38e). "Winti" a repris l'avantage par Turkes (40e), sur un service de l'excellent Di Giusto.

Les deux équipes ont eu des occasions en seconde période, mais le score n'a pas bougé. Ltaief a tiré sur un montant (70e) alors que les Vaudois ont manqué deux grosses occasions dans les arrêts de jeu.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture