Rejoignez-nous

Football

Carnet noir: Köbi Kuhn est décédé

Publié

,

le

Köbi Kuhn: un grand Monsieur s'en est allé (©KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS)

Le football suisse est en deuil. Il pleure l'un de ses plus grands serviteurs. Köbi Kühn est, en effet, décédé à l'âge de 76 ans.

Joueur emblématique du FC Zurich et de l'équipe de Suisse avec ses 63 sélections, Köbi Kuhn a été l'artisan, avec Roy Hodgson, du grand renouveau du football suisse. Après avoir couvé la sélection M21 qui a disputé la demi-finale de l'Euro 2002 sous la férule de Bernard Challandes, le Zurichois a redonné un second souffle à l'équipe de Suisse.

Intronisé en 2001 après l'expérience malheureuse tentée avec Enzo Trossero, il a conduit l'équipe de Suisse à la phase finale de l'Euro 2004 au Portugal grâce à un football résolument offensif autour de Hakan Yakin, qui était alors un no 10 aussi inspiré que décisif. Lors de la campagne suivante, celle de la Coupe du monde 2006, Köbi Kühn menait à nouveau la Suisse à bon port après le barrage mémorable contre la Turquie.

Köbi Kühn a quitté ses fonctions en 2008 après l'Euro organisé conjointement par la Suisse et l'Autriche. Handicapée par la blessure d'Alex Frei lors du match d'ouverture contre la République tchèque, son équipe ne devait malheureusement pas passer le cap du premier tour.

Atteint dans sa santé depuis plusieurs années, Köbi Kuhn avait été hospitalisé aux soins intensifs le mois dernier pour une infection pulmonaire.

Source: ATS

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Servette a fait le job à Nyon

Publié

le

Un match tout en maîtrise pour le Servette FC. (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Première équipe de Super League en lice lors des 32es de finale de la Coupe de Suisse, le Servette FC a fait le job. Les Grenat se sont imposés 4-1 à Nyon.

Face à une formation de Promotion League qui a remporté ses deux premiers matches de championnat, le Servette FC a témoigné de l'application voulue. Les joueurs d'Alain Geiger ont plié l'affaire avant la demi-heure grâce à des réussites d'Alexis Antunes (22e) et de Ronny Rodelin (25e). Menés 4-0, les Nyonnais ont sauvé l'honneur par Christian Gomis.

A Nyon, les Genevois ont rappelé par leur investissement que la Coupe de Suisse était bien un véritable objectif de la saison. Une épreuve qu'ils n'ont plus gagnée depuis 2001 et qui leur avait infligé la saison dernière une bien cruelle désillusion à Thoune. Des Thounois qui, pour leur part, se sont également imposés vendredi. La formation de Mauro Lustrinelli a gagné 4-0 à Bulle, néo-promu en Promotion League.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Coupe de Suisse : un double enjeu pour Chênois face au FC Sion

Publié

le

Le Stade des Trois-Chênes a accueilli les supporters de Saint-Gall l'an dernier; ceux du FC Sion risquent d'être bien plus remuants (© KEYSTONE/Martial Trezzini/archives).

Le match du premier principal de la Coupe de Suisse entre le Club Sportif Chênois et le FC Sion samedi (17h30) au Stade des Trois Chênes se jouera autant sur le plan de la sécurité que sur le rectangle vert.

Pensionnaires de première ligue, les joueurs du Club Sportif Chênois défient le FC Sion sur le terrain: un beau défi sur le plan sportif et l’occasion en principe, de vivre une belle fête. Mais le défi sera encore beaucoup plus grand sur le plan de l’organisation. Les supporters sédunois seront plusieurs centaines à effectuer le déplacement. Mais c'est surtout l’horaire du match - idéal pour les familles – qui pourrait poser le plus de problèmes au niveau de sécurité. Le Servette FC jouant vendredi soir (19h30) à Nyon, ses supporters ont donc tout le loisir de se rendre à Chêne. Une perspective qui inquiète la police et nécessite la collaboration des divers services de police, la BRIC (Brigade de recherche et d’îlotage communautaire), en particulier, des clubs genevois concernés.

Patrick SchmidDirecteur Technique du CS Chênois

 

Déficit presqu'inévitable

Avec autant de frais liés à la sécurité, difficile, d'espérer échapper à un déficit.

Patrick SchmidDirecteur Technique du CS Chênois

 

Ce match arrive également trop tôt. Les clubs de première ligue n'ont que deux matches dans les jambes contre cinq à ceux de la Swiss Football League. Mais pas question de se plaindre pour autant...

Patrick SchmidDirecteur Technique du CS Chênois

 

Un effectif fortement rajeuni

Quant à l'équipe, elle a connu un rajeunissement important avec le départ de trois joueurs-cadres à Lancy; les jeunes feront valoir leur enthousiasme et leur fougue pour compenser leur manque d'expérience avec le secret espoir de réaliser un exploit comme il y a vingt-neuf ans...

Patrick SchmidDirecteur Technique du CS Chênois

 

Le souvenir de novembre '93

Le CSC a connu son heure de gloire en 1975 et en 1979 lors de son passage en LNA (1973-81) avec deux qualifications pour les demi-finales en l'espace de quatre ans, face au FC Bâle (1-4, 1-2), puis contre les Young Boys défaite à Berne (0-1) après prolongations sur un but inscrit par l'ancien Servettien Alfred Hussner, alors qu'Ali Manai avait tiré sur la barre transversale un penalty quelques minutes. Une bonne décennie plus tard alors qu'ils militaient en LNB, les banlieusards genevois qui ont affronté le FC Sion à plusieurs reprises, sont parvenus à se qualifier aux penalties (4-4, après prolongations). Détail piquant: l'actuel entraîneur du SFC Alain Geiger jouait au cœur de la défense centrale sédunoise à l'époque, alors que Bojan Dimic qui est son assistant aujourd'hui évoluait comme demi à Chêne.

 

Continuer la lecture

Football

Compesières défie Etoile Carouge sur son terrain

Publié

le

Pour Romain Kursner, à gauche, Mathis Magnin et les Stelliens qui rêvent de revivre les exploits réalisés l'automne dernier, le déplacement du premier tour sera beaucoup moins long que celui de l'été passé au Tessin à Gambarogno (© KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi/archives).

C'est un match historique pour le FC Compesières qui a le redoutable honneur de défier Etoile Carouge sur terrain dimanche (15h) lors du premier tour principal de la Coupe de Suisse

C’est le derby genevois du premier tour de la Coupe de Suisse : le FC Compesières défie Etoile Carouge dimanche (15h) au Stade Alfred Comoli. Quatre catégories de jeu séparent les finalistes de la dernière Coupe genevoise des Stelliens, pensionnaires de Promotion League. Pour les joueurs de Bardonnex, l’essentiel sera donc de vivre une belle fête : ils auront la chance de jouer le match sur le terrain, ce qui n’était pas gagné d’avance. Le cahier des charges de l’Association Suisse de football qui organise la compétition, a cependant pu être adapté.

Thomas MarchandCo-président du FC Compesières

 

Pour Thomas Marchand et le FC Compesières, club familial par excellence, le match de Coupe de Suisse face à Etoile Carouge sera l'occasion d'une belle fête.

 

Une expérience précieuse

Avec l'organisation tous les cinq ans du tournoi des Campagnes fondé en 1953 par Alfred Comoli, le FC Compesières a accumulé une grande expérience pour organiser un match d'une telle envergure. Les nombreux matches joués en Coupe genevoise y contribuent également.

Thomas MarchandCo-président du FC Compesières

 

L'achèvement de la construction d'un terrain synthétique à Bardonnex, d'une importance capitale pour le club, coïncide avec la tenue de ce match de Coupe: une aubaine pour le club.

Thomas MarchandCo-président du FC Compesières

 

Lancer la saison

Sur le plan sportif, le FC Compesières veut lancer sa saison avec ce match de Coupe avec notamment une "mise au vert" en France voisine.

Thomas MarchandCo-président du FC Compesières

 

Un derby réjouissant pour Etoile Carouge

Pour les visiteurs, ça sera – peut-être – le début d’une nouvelle aventure. Après s’être hissé en quarts de finale la saison dernière, ils auront à nouveau la possibilité de affronter un adversaire de ligue inferieure pour leur entrée en lice. Et contrairement à l’an passé (victoire 2-0 sur Gambarogno au Tessin), le déplacement sera beaucoup moins long.

Olivier DogliaPrésident d'Etoile Carouge

 

La motivation, côté stellien, sera d'autant plus grande que les excellentes performances de la saison dernière ont un impact autour et surtout dans le club de la Fontenette, notamment chez les juniors.

Fabrice SanchesDirecteur sportif d'Etoile Carouge

 

Continuer la lecture

Football

Servette se prépare mentalement à affronter le Stade Nyonnais

Publié

le

Yoann Severin le sait, le Stade Nyonnais ne fera aucun cadeau aux Genevois [KEYSTONE/Alessandro della Valle]

Le week-end du 20-21 août sera marqué par la Coupe de Suisse avec plusieurs équipes genevoises engagées. Parmi elles, le Servette FC affronte le Stade Nyonnais, pensionnaire de Promotion League (3e division du foot suisse). Un match qui se prépare mentalement. 

Les Grenat le savent très bien, ils seront l'équipe à battre sur la pelouse du Stade de Colovray. Certains parlent de "magie de la Coupe", d'autres rappellent les différents exploits du "petit" face au "grand". Il faut donc se conditionner à être, dès le début, sous la pression d'une équipe nyonnaise qui voudra créer l'exploit. Un conditionnement physique mais aussi mental.

Yoann SeverinDéfenseur du Servette FC

 

Du coté du coach, Alain Geiger est tout à fait conscient que ce sont les premières minutes qui feront la différence et ne cache pas ses ambitions.

Alain GeigerEntraîneur du Servette FC

 

Le coach genevois de relever également les échéances particulières que représentent la Coupe contrairement au championnat.

Alain GeigerEntraîneur du Servette FC

Continuer la lecture

Football

Zurich s'impose, YB et Bâle battus

Publié

le

Dzemaili a offert la victoire au FCZ jeudi (© KEYSTONE/ENNIO LEANZA)

Le FC Zurich, pourtant si décevant en championnat, a sauvé l'honneur du football suisse jeudi sur la scène européenne. Il a pris une option sur sa qualification en phase de poules de l'Europa League.

Exilé à St-Gall, le Champion de Suisse en titre s'est imposé 2-1 devant Heart of Midlothian pour aborder le match retour à Edinburgh en position favorable. En revanche, les feux sont à l'orange pour les Young Boys et le FC Bâle, battus 1-0 respectivement par Anderlecht et le CSKA Sofia pour le compte des barrages de la Conference League.

S'ils sont éliminés la semaine prochaine, les Bernois et les Rhénans quitteront sans gloire cette scène européenne. Le FC Zurich a pour sa part l'assurance de disputer la phase de poules de la Conference League en cas de malheur en Ecosse.

Dzemaili le sauveur

Indestructible, Blerim Dzemaili a inscrit le but de la victoire pour le FCZ à la 34e d'une frappe du droit imparable. Deux minutes auparavant, Adrian Guerrero avait égalisé sur une volée tout aussi magnifique.

En quelques secondes, les Zurichois ont ainsi renversé une situation qui semblait si compromise après l'ouverture du score de Heart sur un penalty de Lawrence Shankland à la 22e. Cette victoire agira peut-être comme un déclic pour la formation de Franco Foda qui traverse un début de championnat catastrophique.

Un première défaite qui fait mal

Bâtis pour figurer sur la scène européenne au printemps prochain, les Young Boys ont concédé le soir où il ne le fallait vraiment pas leur première défaite de la saison. Dans leur antre du Wankdorf, les Bernois ont été piégés par un but du défenseur Hannes Delcroix à la 57e favorisé par une bien mauvaise inspiration de Mechak Elia avec une remise en retrait suicidaire. Un tir sur la transversale de Fabian Rieder et une frappe d'Ulisses Garcia auraient pu permettre aux Young Boys de revenir au score.

Cette défaite place les Young Boys le dos au mur. La semaine prochaine à Bruxelles, Raphaël Wicky jouera gros. L'entraîneur valaisan devra trouver les moyens pour renverser la situation face à un adversaire qui n'a rien volé au Wankdorf. Jeudi, il a sagement laissé Kastriot Imeri sur le banc. Le Genevois a une semaine pour travailler sa condition dans l'espoir d'être en mesure de peser sur ce match retour dont l'enjeu est immense pour les Young Boys.

Bâle cède sur un autogoal

Enfin à Sofia, le FC Bâle d'Alex Frei a poursuivi sa descente aux enfers. Privés d'Andi Zeqiri blessé, les Rhénans se sont inclinés sur un... autogoal de Sergio Lopez à la 70e. Le latéral a dévié, sous la pression d'un adversaire, dans son propre but un centre venu de la droite pour précipiter la défaite de ses couleurs.

Cet autogoal a valeur de symbole. Il résume parfaitement le manque de réussite qui poursuit le FCB depuis le début de la saison. Mais il ne doit pas occulter les lacunes d'une équipe qui peine à trouver un véritable fond de jeu malgré un mercato très ambitieux.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture