Rejoignez-nous

Sport

Basketball: les Lions ont presque dévoré les Tigres

Publié

,

le

Nets vainqueurs (91-74) du premier acte, les Lions de Genève ont fait forte impression lors du premier acte des demi-finales des play-offs de SBL samedi à la Salle du Pommier. Une suprématie que les Tigres de Lugano n’ont que rarement été en mesure de contester. Dans ces conditions, la série pourrait s’arrêter beaucoup plus rapidement que prévu.

Avec cinq points d’avance après le premier quart, dix après le deuxième, puis quinze, voire même vingt et plus, les basketteurs du Grand-Saconnex ont clairement marqué le premier match des demi-finales face à un adversaire souvent dépassé. Quoique bien pourvu offensivement, les visiteurs ont manqué de solidité défensive.  Et même si le score a fait l’accordéon durant tout le match, l’avance des Lions n’a cessé de grandir au fil des minutes. Tout le monde a apporté sa pierre à l’édifice, à commencer par le topscorer  Addison (7-0 après 0’50’’) avec un départ tonitruant. En face c’est surtout l’Italo-suisse Baldassarre qui s’est signalé à l’attention du nombreux public. En résumé, les joueurs de Vedran Bosnic ont remporté un succès net et sans bavure tout en lançant un message: en jouant comme ça, ces Lions-là sont capables de dévorer n’importe qui !

Pour Roberto Kovac, l’arrière tessinois des Lions, leur victoire est celle qu’il attendait.

Roberto Kovac Arrière-shooteur des Lions de Genève

Les Tigres ont, de leur côté, n’ont pas été (contrairement à leur logo) en mesure de sortir les griffes, d’où la vive déception ressentie par Florian Steinmann, leur ailier genevois.

Florian Steinmann Ailier des Tigres de Lugano

 

 

L’ombre de Stockalper

Manque de combativité et de rigueur, certes. Mais inévitablement la discussion tournait autour de Derek Stockalper. Blessé, il n’a pu être aligné. Mais à entendre le coach belge Thibaut Petit, son absence ne constitue pas une excuse.

Thibaut Petit Entraîneur des Tigres de Lugano

 

Quoi qu’il en soit, l’absence de l’ailier fort des félins tessinois a fortement pesé sur le déroulement du match, l’effectif à disposition du coach étant restreint.

Thibaut Petit Entraîneur des Tigres de Lugano

 

Reste à savoir s’il existe une possibilité de voir Stockalper faire sa rentrée au cours de cette série. La réponse de son mentor est sans équivoque.

Thibaut Petit Entraîneur des Tigres de Lugano

 

Et le technicien venu du Plat-Pays se montre peu optimiste quant aux chances de guérison rapide du n° 5 des Tigres.

Thibaut Petit Entraîneur des Tigres de Lugano

 

 

 

Photo: © Philipp Reinmann (Swiss Basketball).

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Les Servettiens se remobilisent pour le championnat

Publié

le

Eliminés de la Coupe d'Europe League par le Stade de Reims jeudi soir, Steve Rouiller et les Servettiens sont à présent focalisés sur le championnat de Suisse de Super League (© KEYSTONE/Martial Trezzini).

Eliminé par le Stade de Reims au deuxième tour de l’Europe League, Servette se focalise sur le championnat du debute ce week-end. Les joueurs d’Alain Geiger seront en déplacement à Lausanne dimanche (16h).

Pas le temps de ressasser des regrets pour Servette. Si l’élimination face au Stade de Reims en Europa League a fait mal ; les « grenats » doivent immédiatement se remobiliser pour la reprise du championnat. Car un autre match intense les attend. Ils se déplacent dimanche à la Pontaise pour y affronter le Lausanne-Sport.
Reste à savoir si les deux jours qu’ils auront eu à disposition pour récupérer de leurs efforts suffiront.

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

Côté transferts, peu de mouvement à signaler dans le contingent « grenat ». Si les défenseurs Dennis Iapichino (FC Sion), Christopher Routis (Stade Lausanne) et Gonçalves (Winterthour) sont partis, les arrières latéraux Moussa Diallo et Arial Mendy sont arrivés, alors que le demi offensif Alexis Antunes est de retour de prêt (FC Chiasso).  Dès lors, une question se pose: est-ce que Servette est suffisamment bien armé pour le championnat ?

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

Place donc au derby lémanique dimanche face au Lausanne-Sport. Que faudra-t-il corriger par rapport au match perdu contre le Stade de Reims jeudi soir ?
Steve Rouiller, le défenseur central valaisan de Servette répond…

Steve Rouiller Défenseur central du Servette FC

 

Ce choc entre le Lausanne-Sport et le  Servette FC qui verra s’affronter Andi Zeqiri et Kastriot, deux internationaux moins de 21 ans parmi les plus rometteurs, se joue dimanche (16h) au Stade de la Pontaise.

 

 

Continuer la lecture

Football

Servette piégé par le Stade de Reims

Publié

le

A l'origine de l'ouverture du score, l'ancien Servetten Dereck Kutesa - ici opposé à Kastriot Imëri - a causé de nombreux problèmes à son ancienne équipe (© KEYSTONE/Martial Trezzini).

Les « Men In Black » d’Alain Geiger s’inclinent par la marge la plus étroite face aux Remois (0-1). Mené au score suite à un but concédé sur une action de rupture en tout de but de match, ils n’ont jamais été en mesure d’inverser le cours des événements.

L’ex-attaquant grenat Dereck Kutesa a fait très mal à ses anciens coéquipiers, offrant notamment l’ouverture du score sur un plateau à Valon Berisha après trois minutes de jeu seulement. Tombé très tôt, ce but a conditionné tout le déroulement du match. Menés à la marque, les Servettiens ont multiplié les initiatives offensives, mais ils ont buté sur une défense ultra-regroupée, payant au prix fort leur manque de compétition.

A.Geiger : « on aurait pu jouer trois semaines sans marquer! »

Au terme de la partie, le coach grenat Alain Geiger était extrêmement déçu, ce qui ne l’a pas empêché de faire preuve d’une grande lucidité au moment de l’analyse.

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

S. Rouiller : « on n’a pas démérité »

Malgré une déception immense, le défenseur central Steve Rouiller tire un bilan positif de cette campagne européenne malgré tout.

Steve Rouiller Défenseur central du Servette FC

 

Prochaine échéance pour Servette : ce sera à l’occasion de la reprise du championnat de Suisse de Super League pour une confrontation face au Lausanne-Sport dimanche après-midi au Stade de la Pontaise !

Continuer la lecture

Football

Servette défie le Stade de Reims dans le match des ex

Publié

le

Contrairement aux apparences, l'entraîneur grenat Alain Geiger n'a pas peur du Stade de Reims. Bien au contraire, il se réjouit de voir ses joueurs affronteront les sixièmes de Ligue 1 la saison dernière (© KEYSTONE/Martial Trezzini).

Quatrième de Super League la saison dernière, les Servettiens défient les sixièmes de Ligue 1 jeudi soir (20h45) à la Praille. Le vainqueur de cet unique duel affrontera celui de Hibernians/Videoton une semaine plus tard (le 24 septembre) à Malte ou en Hongrie. Mais ce match sera aussi celui des anciens qui se retrouvent dans le camp d’en face.

Deux joueurs, deux attaquants vont se croiser jeudi dans l’enceinte de la Praille. Chacun d’eux est passé par le centre de formation de son adversaire du jour. Servettien jusqu’il y a cinq ans ou presque, Dereck Kutesa retrouve un club à un tout autre niveau qu’il l’avait laissé.

Dereck Kutesa Attaquant du Stade de Reims

 

Parti depuis bientôt cinq ans (01.01.16), il ne connaît, en revanche, plus vraiment le jeu de son ancienne équipe…

Dereck Kutesa Attaquant du Stade de Reims

 

Formé à Servette, l’attaquant genevois Dereck Kutesa a rejoint le Stade de Reims voilà un an (© KEYSTONE/Martial Trezzini)

 

Formé à Servette, Dereck Kutesa est passé par Bâle, Saint-Gall et Lucerne, avant de poser ses valises à Reims. L’attaquant genevois est donc bien placé pour parler de la différence entre la Super League et la Ligue qu’il a découverte, il y a à peine plus d’un an…

Dereck Kutesa Attaquant du Stade de Reims

 

Au contraire de son jeune adversaire, Grejohn Kyei qui a fait toutes ses classes au Stade de Reims, a gardé des liens avec l’équipe actuelle.

Grejohn Kyei Attaquant du Servette FC

 

De ce fait, le numéro 25 servettien connaît bien la maison et l’entraîneur David Guion. La tactique de son ancienne équipe ne devrait pas avoir de secret pour lui…

Grejohn Kyei Attaquant du Servette FC

 

Grejohn Kyei a gardé beaucoup de contacts au sein de son ancien club, dont il connaît également très bien l’entraîneur David Guion (© KEYSTONE/Martial Trezzini).

 

Sachez encore que le vainqueur de cette confrontation se rendra à Malte (pour y affronter Hibernians Paola) ou en Hongrie (pour se frotter à Videoton, finaliste de la Coupe de l’UEFA en 1985, rebaptisé depuis peu MOL Fehérvár FC).

Ce match se jouera une semaine plus tard lors du troisième tour à l’occasion du troisième tour de cette confrontation.

 

 

 

Continuer la lecture

Actualité

C’est officiel, Joël Vermin sera bien genevois!

Publié

le

Photo: ©KEYSTONE/Martial Trezzini

Le Genève-Servette Hockey Club a confirmé ce matin l’échange de joueurs avec le Lausanne HC.

L’ailier international Joël Vermin rejoint les grenat, tandis que Tim Bozon et Petr Cajka font le chemin inverse vers Malley. A 28 ans, Joël Vermin a paraphé un contrat de 2 saisons, jusqu’à la fin 2021-2022.  

Est-ce que Genève-Servette avait besoin d’un joueur au profil de Joël Vermin ou est-ce que c’était surtout une question d’opportunité? La réponse Marc Gautschi, le directeur sportif du GSHC.

Marc Gautschi Directeur sportif GSHC

Certains regrettent toutefois de voir partir Petr Cajka, un jeune à fort potentiel…

Marc Gautschi Directeur sportif GSHC

Un échange qui a beaucoup fait parler, notamment en raison de querelles internes opposant le désormais ex-Lions et un coéquipier lausannois. Marc Gautschi, lui, ne tient compte que des aspects sportifs. 

Marc Gautschi Directeur sportif GSHC

Le GSHC précise que « le budget sportif inchangé suite à ces échanges, par rapport aux limites que la direction s’était fixée en cette période sanitaire difficile ».

Continuer la lecture

Football

Une grosse surprise et un tirage au sort favorable pour Servette

Publié

le

Bastien Conus prend une longueur d'avance sur Marco Schoenbaechler. Le FC Chiasso pourra reprendre l'avantage et eliminer le FC Zurich (© KEYSTONE/Ti-Press/Davide Agosta).

Une seule équipe de Super League a été éliminée au deuxième tour de la Coupe de Suisse: le FC Zurich battu au Tessin par le FC Chiasso (2-3). Exempté des deux premiers tours de la Coupe de Suisse, Servette se rendra sur la Riviera vaudoise en février prochain pour y affronter Vevey United.

Les Zurichois de Ludovic Magnin ont mordu la poussière dimanche à Chiasso. Mené 0-2 à dix minutes de la pause, ils ont réduit l’écart cinq minutes plus tard, avant d’égaliser à un quart de la fin.  Le but encaissé sur penalty consécutivement à une faute de main de Domgjoni dans les seize mètres en toute fin de partie leur a été fatal.

Qualifiés sans briller à Schötz et à Nyon, le FC Sion et le Lausanne-Sport auront la tâche plus difficile face à des équipes de Challenge League. Les joueurs de l’ex-champion du Monde Fabio Grosso se rendront à Aarau, alors que les néo-promus en Super League devront obtenir leur qualification à Zurich face aux Grasshoppers, leurs adversaires directs la saison dernière pour l’ascension dans l’élite. Le déplacement de Servette à Vevey face aux tombeurs de Köniz (3-0) s’annonce un peu plus facile. Cette rencontre rappellera de bons souvenirs aux nostalgiques des années quatre-vingt quand les deux formations militaient dans une Ligue Nationale A qui comptait seize équipes. Le choc Saint-Gall – Young Boys sera à n’en pas douter le match-phare des huitièmes de finale qui se joueront les 9 et 10 février prochains.

 

 

 

Continuer la lecture