Rejoignez-nous

Sport

Basket-ball : Retour gagnant pour les Riviera Lakers

Publié

,

le

Pour le compte de la première journée du championnat de Ligue Nationale A, la formation veveysanne s'est défaite du BC Winterthour sur le score serré de 76 à 67, samedi soir.

Débuts poussifs, mais réussis. Neuf ans après avoir quitté l'élite du basket suisse, les Riviera Lakers ont fait vibrer les spectateurs des Galeries du Rivage pour leur premier match de LNA.

Comme l'indique le score, rien a pourtant été aisé. Moins tendus que leurs adversaires, les Zürichois ont inscrit les sept premiers points d’une rencontre au niveau irrégulier.

Le public local a clairement joué son rôle durant les quarante minutes de jeu et a permis à son équipe de décrocher une victoire au mental et non grâce à son jeu. Le meneur des Lakers Steeve Louissaint ne mâchait d’ailleurs pas ses mots après la rencontre.

Steeve LouissaintMeneur de jeu des Riviera Lakers

Steeve Louissaint affrontera en effet son ancien club dans le cadre du championnat suisse. Genève contre Vevey, c’est vendredi prochain à 19h30.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

L'attaquant Chris Bedia rejoint le Servette FC

Publié

le

Le Servette FC tient sa première recrue du mercato!

Le Servette FC, cinquième de Super League, a engagé l'attaquant ivoirien Chris Bedia (25 ans) en provenance de Charleroi en Belgique.

Bedia, attaquant de pointe, 1m90 sous la toise, a été formé à Tours. Il avait fait ses débuts en Ligue 2 en 2014-2015. Transféré à Charleroi en 2016, il sera prêté par la suite à Troyes et à Sochaux avant de revenir en Belgique. Il n'a plus joué avec Charleroi depuis fin octobre dernier.

Il s'est engagé jusqu'en été 2024 avec le club grenat.

Continuer la lecture

Hockey

Six matches de suspension pour Pouliot

Publié

le

Marc-Antoine Pouliot pourrait manquer six matches. (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

L'attaquant canado-suisse de Genève-Servette, Marc-Antoine Pouliot, a été sanctionné de six matches de suspension pour avoir bousculé un arbitre lors du match contre Fribourg-Gottéron le 19 janvier.

Pouliot était entré en contact avec l'arbitre Micha Hebeisen près de l'arrondi. Le directeur de jeu n'avait ensuite pas repris le match.

En outre, Pouliot devra s'acquitter d'une amende de 8700 francs. L'attaquant au récent passeport suisse a déjà purgé un match contre Bienne samedi.

Le club genevois peut faire recours contre la décision du juge unique.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey sur glace

"Chaque soir aux Vernets on perd entre 32'000 et 35'000 francs"

Publié

le

Le 3 décembre, ils étaient 4'173 spectateurs (en réalité 4'173 billets vendus) pour la rencontre face à Rapperswil. Pour la venue d'Ambri du 7 janvier, 3'592 billets vendus ont été annoncés. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Un coup d'oeil au classement de National League permet de voir que Genève-Servette se porte mieux. A quelques points d'une place qualificative directe pour les quarts de finale des séries éliminatoires, les Grenat reviennent des limbes du classement. A tel point que le principal point noir n'est plus sur la glace mais autour: l'affluence aux Vernets.

Il faut dire que l'interdiction de vendre boissons et nourriture à l'intérieur de l'enceinte amène une baisse de l'affluence mais surtout une perte financière conséquente pour le Genève-Servette. Entre 32'000 et 35'000 francs par match. Une perte qui n'est pas compensée par des aides venant du Canton. Le point avec le président du Conseil d'administration du GSHC, Philippe Baechler.

Philippe BaechlerPrésident du Conseil d'administration du GSHC

Avant le premier match joué à huis clos le 28 février 2020, la moyenne de spectateurs par match la plus basse enregistrée durant une saison régulière aux Vernets était de 5'928 spectateurs, lors de la saison 2017/2018. En début de cette saison 2021/2022, dans une patinoire sans aucune restriction sanitaires, la moyenne se situait à 4'826 spectateurs. Une baisse s'expliquant en partie par l'obligation de présenter un certificat Covid.

Tout a changé en 2022. Depuis l'interdiction formelle de consommer dans la patinoire (même assis à sa place) entrée en vigueur pour le premier match aux Vernets de 2022, à laquelle s'ajoutent l'obligation de porter le masque et de présenter un certificat-covid 2G (vaccinés ou guéris), la moyenne a drastiquement chuté. Après les 6 premiers matchs de l'année disputés dans l'antre du Genève-Servette, la moyenne se monte à 4'234 spectateurs et chute même à 3'592 spectateurs par match si le "match des peluches", traditionnellement attractif et populaire, est retiré du compte.

Ce chiffre représente en réalité le nombre de billets vendus pour la rencontre, abonnements compris. Il n'est donc pas impossible que pour certaines rencontres, la réalité soit en dessous de l'affluence annoncée.

Continuer la lecture

Hockey

Le LHC inflige une 15e défaite de suite à Ajoie

Publié

le

Jiri Sekac (92) a signé un doublé dimanche pour le LHC (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Le Lausanne HC a souffert dimanche lors du match marquant le 100e anniversaire du club.

Mais les hommes du coach John Fust ont évité l'humiliation face à Ajoie, s'imposant 5-4 devant la lanterne rouge de National League grâce à un doublé de Damien Riat.

Formé à Genève-Servette, Damien Riat a notamment inscrit le but de la victoire - la cinquième pour Lausanne dans ses six dernières sorties - à 35 secondes de la fin d'un match au scenario complètement fou. L'attaquant de 24 ans s'est également fait l'auteur du 3-3, à la 52e minute.

Incapable de gagner la moindre partie depuis le 19 novembre, Ajoie a pourtant vendu chèrement sa peau dimanche. Le promu, qui a trouvé à deux reprises la faille en supériorité numérique, a mené trois fois au score. Mathias Joggi a même permis aux Jurassiens de prendre une dernière fois l'avantage (4-3) à 3'01'' de la fin.

Mais Lausanne n'a rien lâché, inscrivant le 4-4 à peine 20 secondes plus tard sur une réussite de Jiri Sekac (2 buts et 1 assist dimanche). Ajoie n'a donc pas pu éviter sa 15e défaite consécutive et égale donc le triste record en la matière, propriété du... LHC version 1995/96 et de La Chaux-de-Fonds (2000/2001).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Lucie Theurillat nouvelle présidente de la "Fédé"

Publié

le

Lucie Theurillat a été élue dimanche à Savigny (VD) nouvelle présidente de la Fédération vaudoise des jeunesses campagnardes (FVJC). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La Fédération vaudoise des jeunesses campagnardes (FVJC), réunie en assemblée générale dimanche à Savigny (VD), a élu une nouvelle présidente, la deuxième femme en 103 ans d'existence. Lucie Theurillat, 26 ans, succède à Cédric Destraz qui a passé six ans à la tête de la "Fédé".

Lucie Theurillat, jusqu'ici vice-présidente en charge des relations médias, fait partie de la Jeunesse de Champagne qu'elle a rejointe en 2011. Elle est la deuxième femme à accéder à la présidence, une fonction bénévole, après Denise Dafflon Hoffmann en 2008, a-t-elle déclaré à Keystone-ATS.

Le comité central qui devait être élu dimanche après-midi sera lui aussi à majorité féminine, se réjouit la présidente qui se dit "féministe dans l'âme". Parmi ses objectifs, poursuivre le travail de prévention entrepris en 2021 sur le racisme et le sexisme au sein des Jeunesses et ouvrir les esprits sur ces thèmes un peu délicats.

Autre projet, l'amélioration de la mobilité et la diminution de l'impact de l'environnement. Ces adaptations doivent néanmoins se faire sans oublier le but principal des Jeunesses: "Garder les traditions et prendre du plaisir", a souligné Lucie Theurillat.

Maison de la Fédération

Outre les manifestations standard des Jeunesses campagnardes, la FVJC va poursuivre en 2022 un projet mené avec la HEIG-VD sur la valorisation de ses membres. Elle est aussi à la recherche d'un bien à rénover afin de créer une Maison de la Fédération qui réunirait ses archives et servirait de lieu de rassemblement.

La création de la "Fédé" remonte à 1919. De 26 sociétés de jeunesses campagnardes à l'époque, elle est passée aujourd'hui dans le canton de Vaud à plus de 200, qui organisent de nombreuses manifestations sportives et festives. Pour faire partie d’une jeunesse, il faut être célibataire, âgé de 15 ans au moins et avoir terminé sa scolarité obligatoire.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture