Rejoignez-nous

Sport

Aviron: deux Genevoises aux championnats d'Europe

Publié

,

le

Sofia Meakin (à gauche) et Eline Rol rameront séparément sur le Rotsee avant se retrouver cet été en moins de 23 ans.

Eline Rol et Sofia Meakin font partie de la sélection suisse pour les championnats d’Europe à Lucerne (31 mai-2 juin). Les deux jeunes rameuses connaîtront leur première expérience chez les élites.

Eline Rol, en quatre de couple, et Sofia Meakin, en skiff (bateau à une place) poids léger connaîtront leur toute première expérience chez les élites. Pour les deux jeunes rameuses, c’est un rendez-vous capital en cette année préolympique. On connaît peut-être un peu mieux Eline Rol (championne d'Europe espoirs/moins de 23 ans en septembre en Biélorussie) qui fait partie du Team Genève. Mais Sofia Meakin, c’est la grande révélation de la saison. Depuis l’année dernière, elle n’a cessé de progresser. Elle a notamment remporté une course de sélection interne. Donc sa présence dans cette liste n’est pas une surprise pour la principale intéressée, même si elle éprouvait quand même une certaine appréhension avant la confirmation de la nouvelle.

Sofia MeakinRameuse Swiss Rowing

 

Beaucoup d’émotions chez Sofia Meakin, qui est plus âgée qu’Eline Rol (pas encore 20 ans, elle les aura cet automne). Celle-ci est aussi ravie de sa sélection, mais elle va évoluer dans une catégorie qui n’est pas véritablement la sienne au départ.

Eline RolRameuse Swiss Rowing

 

Si Eline Rol n’évolue pas dans sa catégorie de prédilection, c’est parce que les places sont chères. Edouard Blanc, l’entraîneur national responsable des Elites a donc dû faire des choix. Il nous explique les décisions qu'il a prises, notamment celles concernant les deux rameuses genevoises.

Edouard BlancEntraîneur national Swiss Rowing

 

L'une des rameuses absolument ravie, l'autre doit s’adapter. Souligner ce fait revient à évoquer l’ascension de Sofia Meakin qui est véritablement fulgurante! Stéphane Weiss, responsable compétition au Club d'Aviron de Vésenaz et Edouard Blanc sont stupéfaits. La principale intéressée nous explique cette montée en puissance qui a débuté l'année dernière.

Sofia MeakinRameuse Swiss Rowing

 

Pourtant l’explication est simple : Sofia Meakin s’était focalisée sur ses études à l’Ecole Hôtelière de Lausanne jusqu’au début de l’année. Mais grâce à l’appui de ses doyens, elle a obtenu des allègements. Elle a pu diviser son année académique en deux : cinq cours à suivre ce semestre,  et trois le semestre prochain. Elle suit une voie comparable pour l’aviron où sa saison comporte aussi deux axes, malgré une part d’incertitudes.

Sofia MeakinRameuse Swiss Rowing

 

Les deux Genevoises vont donc se retrouver ensemble sur le même bateau plus tard dans la saison, ne fois ces championnats d’Europe terminés. En attendant, il s’agit pour Sofia Mearkin de se focaliser sur le skiff monoplace avant de revenir au double qui seul fait partie du programme olympique.

 

Des contraintes de poids !

Les rameuses de la catégorie des poids « légères » doivent à tout prix éviter que leur masse corporelle n’augmente trop, faute de quoi, elle ne peuvent pas prendre le départ: 59 kg est la limite maximale. Pas facile quand on mesure plus de 180 cm comme c’est le cas de Sofia Meakin.

Sofia MeakinRameuse Swiss Rowing

 

Mais quelle que soit la catégorie dans laquelle on évalue, les autres rameuses et rameurs de la délégation helvétique éprouvent une satisfaction particulière de par le fait de naviguer à domicile. Ramer sur le plan d’eau du Rotsee représente une satisfaction de plus quand on porte les couleurs rouge à croix blanche.

Eline RolRameuse Swiss Rowing

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

YB peut être champion, Sion peut être promu

Publié

le

Ganvoula et Elia: YB est tout près du titre (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

La saison entre dans sa phase décisive. En Super League, les Young Boys peuvent décrocher le titre national ce soir. Et en Challenge League, le FC Sion peut obtenir sa promotion dans l'élite.

YB compte six points d'avance sur Lugano à deux matches de la fin. Ce soir dès 18h00, les Bernois joueront à Genève contre Servette, alors que les Tessinois se déplaceront à Zurich. Un point suffira à YB, qui sera aussi sacré si Lugano ne gagne pas.

A l'échelon inférieur, Sion n'a besoin que d'un point à domicile contre Schaffhouse (14h15) lors de la dernière journée de Challenge League pour être assuré de retrouver l'élite. Ce sera aussi le cas si Thoune ne s'impose pas à Wil.

YB compte six points d'avance sur Lugano à deux matches de la fin. Ce soir dès 18h00, les Bernois joueront à Genève contre Servette, alors que les Tessinois se déplaceront à Zurich. Un point suffira à YB, qui sera aussi sacré si Lugano ne gagne pas.

A l'échelon inférieur, Sion n'a besoin que d'un point à domicile contre Schaffhouse (14h15) lors de la dernière journée de Challenge League pour être assuré de retrouver l'élite. Ce sera aussi le cas si Thoune ne s'impose pas à Wil.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Paris et les JO à l'honneur du Musée olympique de Lausanne

Publié

le

Le Musée olympique à Lausanne revêt les couleurs des Jeux olympiques de Paris 2024 pour une exposition spéciale dès le 25 mai. (© Keystone/SALVATORE DI NOLFI)

Le Musée olympique de Lausanne se met à l'heure des JO de Paris, qui auront lieu du 26 juillet au 11 août prochain. Dès le 25 mai, il propose une nouvelle exposition temporaire consacrée aux trois éditions parisiennes, celles de 1900, 1924 et 2024.

A voir jusqu'au 19 janvier prochain, cette exposition immersive vise à transporter les visiteurs dans la Ville lumière grâce à des projections de grandes dimensions retraçant le présent et le passé de la capitale française, en lien avec l'histoire des Jeux olympiques.

"Paris Olympique n'est pas une exposition muséale traditionnelle, c'est un spectacle audiovisuel avec un minimum de texte pour un maximum d'immersion, accessible pour tous les âges, indépendamment de la langue", écrit le musée lausannois dans son dossier de presse.

Quatre thèmes

Situé au premier étage du musée, ce "voyage immersif" est articulé autour de quatre thèmes: les sites olympiques, les sports et les champions, l'identité des JO ainsi que les aspects culturels des JO. Le temps de visite est estimé à 19 minutes et l'entrée est libre.

Deux zones interactives viennent compléter l'exposition sur des anciennes compétitons: l'épreuve de natation du "200 m avec obstacles" de Paris 1900 et la montée à la corde de Paris 1924. A noter aussi que l'exposition sera évolutive durant les Jeux, avec l'ajout de photos et vidéos des compétitions en cours.

Hors du musée, le parc olympique s'est aussi paré des couleurs de Paris 2024. Il invite à une promenade pour découvrir des anecdotes sur les trois éditions des Jeux parisiens.

L'exposition sera accompagnée par plusieurs événements culturels. Ce programme démarrera le 25 mai par une journée mêlant art, culture et sport. Le public pourra notamment assister à la création en direct par sept auteurs de BD d'oeuvres originales inspirées de sports aux JO. Une projection d'un épisode de la RTS de "Notre rêve, les Jeux - Paris, on y va!" est aussi prévue, en présence d'athlètes suisses.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Djokovic en guest-star, Ruud en favori

Publié

le

Novak Djokovic veut se remettre en selle sur la terre battue genevoise. (© KEYSTONE/AP/DANIEL COLE)

Le Geneva Open peut compter sur un plateau cinq étoiles. Avec Novak Djokovic, Casper Ruud et Andy Murray, de nombreux regards seront braqués sur les Eaux-Vives, à une semaine de Roland-Garros.

Si le numéro un mondial peut légitimement nourrir des ambitions, sa présence au bout du Léman est surtout destinée à se rassurer après un début de saison loin de ses standards. Eliminé piteusement en 16e de finale aux Masters 1000 de Rome, le Serbe veut se remettre en confiance en vue du deuxième tournoi du Grand Chelem de l'année.

Des potentielles retrouvailles avec Murray

Guest-star inattendue, "Nole" n'a joué qu'une seule fois la semaine précédant le tournoi parisien. C'était en 2021, lorsqu'il s'était imposé à domicile à Belgrade avant de soulever la Coupe des Mousquetaires. A Genève, le tirage au sort lui a réservé de potentielles retrouvailles avec Andy Murray, invité lui aussi par les organisateurs, pour son premier match. Les deux hommes ne se sont plus affrontés depuis 2017.

Mais c'est peut-être davantage vers Casper Ruud (ATP 7) qu'il faut se tourner pour trouver un favori désigné du tournoi. Le Norvégien, spécialiste de la terre battue, a triomphé deux fois aux Eaux-Vives en 2021 et 2022. Cette saison, il a été battu en finale à Monte-Carlo et a remporté l'ATP 500 de Barcelone, à chaque fois contre Stefanos Tsitsipas.

Deux Américains feront en outre office d'outsiders aux Eaux-Vives: le longiligne Taylor Fritz (ATP 13), dans la moitié de tableau de Djokovic, et le fougueux Ben Shelton (ATP 14) dans celle de Ruud.

Sans le tenant du titre

Le Chilien Nicolas Jarry (ATP 24) a par ailleurs renoncé à venir défendre le titre conquis l'an dernier après s'être hissé dans le dernier carré du Masters 1000 de Rome. Son adversaire en demi-finale à Rome, l'Américain Tommy Paul (ATP 16), ne viendra d'ailleurs finalement pas non plus à Genève.

Enfin, les organisateurs ont distribué vendredi leur deuxième invitation disponible pour les qualifications, dont les premiers matches sont prévus samedi matin. Le bénéficiaire en est le Neuchâtelois Damien Wenger. La première wild card pour ce tableau avait été donnée au gaucher genevois Antoine Bellier.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Super League: tout est dit dans le Relegation Group

Publié

le

Kaly Sène a inscrit les deux premiers buts du LS (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Le Lausanne-Sport évoluera toujours en Super League la saison prochaine. Il a acquis ce droit en remportant facilement le derby contre le Stade Lausanne-Ouchy 4-0 samedi à la Pontaise.

Face à son rival local, déjà condamné à la relégation en Challenge League, le LS a fait le travail avant même le repos. Sène (26e/35e) et Sanches (42e) ont mis à nu les grosses lacunes de la défense du SLO, qui a désormais encaissé 76 buts depuis le début de la saison après la quatrième réussite des hommes de Ludovic Magnin inscrite par Diabaté (79e)!

Yverdon est aussi désormais certain de jouer encore dans l'élite lors du prochain championnat. Les joueurs du nord vaudois, qui avaient besoin d'un point, en ont récolté trois en s'imposant 3-1 face à Lucerne grâce à des réussites d'Aké (45e), Rodrigues (46e) et Carlos (54e).

Ces deux résultats signifient que Grasshopper n'échappera pas à la place de barragiste. Les Zurichois, qui n'avaient plus le contrôle de leur destin, ont perdu 1-0 à domicile contre le FC Bâle lors de cette 37e journée, sur un but de Frei à la 94e. Ils joueront leur place en Super League dans un barrage aller/retour de tous les dangers, probablement contre Thoune.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Lausanne peut assurer son maintien

Publié

le

Pafundi et le LS peuvent sauver leur peau dès samedi (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Le Relegation Group de la Super League a livré un premier verdict avec la chute de Stade Lausanne-Ouchy, qui retrouvera la Challenge League. Le nom du barragiste pourrait être connu samedi.

Avant-dernier du classement après 36 rondes, Grasshopper accuse en effet quatre longueurs de retard sur Lausanne-Sport - et six sur Yverdon - à deux journées de la fin. Les Sauterelles accueillent samedi à 18h Bâle, alors que le LS affrontera le SLO à la Pontaise dans le même temps.

Lausanne reste sur quatre matches sans victoire (trois défaites, un nul), alors que Grasshopper est invaincu depuis trois rencontres (deux victoires, un nul). La formation vaudoise serait donc bien inspirée de se mettre à l'abri avant la dernière journée, lors de laquelle un certain LS-GC est programmé le 21 mai.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture