Rejoignez-nous

Sport

6 Minutes avec Jerry Maspoli, le président de la Course de l'Escalade

Publié

,

le

L’édition de tous les superlatifs pour la Course de l’Escalade… du moins, du côté de la participation! 53’805 personnes inscrites, cette année. Soit près de 2700 coureurs de plus que le précédent record de 2017. Une affluence qui s’explique par la Course du Duc, qui dope la participation.  Jerry Maspoli, le Président de la Course de l'Escalade, était invité de Béatrice Rul, à 7h30, sur Radio Lac. 

53’805 participants, cette année, record absolu. L’engouement de la Course de l’Escalade, non seulement ne se dément pas mais en plus il augmente!

"On est très heureux! Quand on lance la campagne d'inscription, on ne sait jamais à quoi s'attendre. On a toujours des doutes, on essaie de rester humble, on peut avoir fait des erreurs l'année d'avant qui soient impardonnables pour les gens.  Mais finalement, on voit que les Genevois adhèrent toujours à la course à pied en général et à cette fête qu'est la Course de l'Escalade".

La Course du Duc qui a dopé, cette année, la participation. Six ans d’attente, avec une distance rallongée à 20,5 km:

"On a fait, effectivement, une petite surprise! Les gens nous demandent: "mais comment avez-vous trouvé des kilomètres en plus? ".  Le parcours en France a un peu changé, mais surtout on fait faire un tour dans la Vieille Ville, aux coureurs, pour arriver aux Bastions et ainsi effectuer le parcours historique de la Course de l'Escalade".

50 dossards ont été rajoutés pour la Course du Duc:

"Certains coureurs se sont rendus compte qu'il n'y arrivait pas à réaliser les 10 km/h qualificatifs pour ce parcours. On ne voulait pas laisser de dossard vacant et on les a donc remis en jeu".

La Course du Duc a, aussi,  un coût, avec une hausse du budget de 3,5 à 3,8 millions de francs: 

"C'est un budget conséquent. Ce qui coûte vraiment cher pour la Course du Duc, c'est le transport. Nous organisons des navettes qui amènent les coureurs jusqu'en France. 50 bus vont faire deux rotations, chacun".

La Course de l’Escalade devrait être déficitaire. Plutôt surprenant au regard de l’engouement:

"Elle devait être déficitaire mais avec 58'800 coureurs, nous allons tout recalculer. Malgré tout, il y a des frais fixes pour chaque coureur, donc ce n'est pas un gain si important. La problématique c'est que tout a augmenté. Je n'ai pas signé un seul devis au prix de l'année passée. Le sponsoring est devenu délicat, on s'y est peut-être pris un peu tard pour la Course du Duc. Les entreprises ont moins de latitude qu'avant, elles doivent s'y prendre beaucoup plus tôt pour débloquer des budgets. Et même pour débloquer une somme de 5,6, 7'000 francs, c'est très difficile à décrocher et on n'a pas réussi, cette année, pour la Course du Duc".

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Cap sur le Musée olympique à Lausanne pour vivre les JO de Paris

Publié

le

Durant les JO, le Musée olympique se met à l'heure de Paris 2024. (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Le Musée olympique, à Lausanne, vivra dès vendredi à l'heure des JO de Paris 2024. Jusqu'au 11 août, il propose une série d'activités festives et sportives, incluant des ateliers, des démonstrations, des soirées musicales et la retransmission des moments forts de cette 33ème Olympiade d'été.

Vendredi, le musée investira les quais d'Ouchy pour la retransmission en direct de la cérémonie d'ouverture sur un écran géant installé près de la Fontaine olympique. Samedi et dimanche, les compétitions seront retransmises au même endroit.

En parallèle, le musée propose des animations de rugby, des démonstrations de VTT trial et des compétitions de skate pour les enfants dès 8 ans. Le 1er août, jour de Fête nationale, les amateurs de pétanque pourront participer à un tournoi dans le parc, encadré par des spécialistes. Une initiation est aussi proposée aux familles sur la terrasse du restaurant.

Escalade et tir à l'arc

Lors du deuxième week-end des JO, les 3 et 4 août, la grimpeuse suisse Sofya Yokoyama fera découvrir au public l'escalade sportive et défiera les plus téméraires, annonce le musée. Il sera aussi possible de tester sa précision au tir à l'arc et son équilibre grâce à une animation liée à la gymnastique.

Le dernier week-end, le parc olympique accueillera vendredi et samedi les Garden Parties lausannoise, qui proposent un mélange de concerts, spectacles, animations et balades. Au menu également des battles de breaking ouvertes à tous et du basketball acrobatique, puis la retransmission en direct de la cérémonie de clôture, le 11.

De Lausanne à Paris

Durant toute la période des JO, le duo de danseurs de la compagnie San.toor parcourra 520 km, symbolisant la distance entre Lausanne et Paris. Cette performance allie course, danse et dépassement de soi. Elle sera présentée dans le musée, où le public est invité à courir avec l'artiste sur un tapis de course.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

World Tour: Biniam Girmay prolonge son contrat chez Intermarché

Publié

le

Biniam Girmay a fait fort sur le Tour de France (© KEYSTONE/EPA/GUILLAUME HORCAJUELO)

L'Érythréen Biniam Girmay (24 ans) a prolongé son contrat avec Intermarché-Wanty jusqu'en 2028, a annoncé la formation belge. Il vient de remporter trois étapes lors du Tour de France.

Girmay est devenu dimanche le premier coureur africain à remporter un maillot distinctif sur un grand Tour, en l'occurrence le vert du classement par points. "Intermarché-Wanty est comme une famille pour moi, l'équipe parfaite pour atteindre mes objectifs. Prolonger l'aventure pour deux années supplémentaires est une évidence", a commenté le coureur sur le compte X de son équipe.

"Bini" a marqué cette édition de la Grande boucle, fier d'être "le premier coureur noir africain" à y lever les bras. Il s'est même imposé à trois reprises, à Turin dès la troisième étape, puis à Colombey-les-deux-Eglises et à Villeneuve-sur-Lot.

Dans la caste des grands sprinters

Fort de ces trois succès et grâce à une grande régularité dans les sprints, avec également deux deuxièmes places et de très bons résultats dans les sprints intermédiaires, Girmay a décroché dimanche le maillot vert de meilleur sprinter du Tour de France.

Avec cette tunique, il confirme son entrée dans la caste des grands sprinters, où il avait fait quelques apparitions par le passé. Il avait gagné une étape du Giro en 2022 et avait remporté Gand-Wevelgem la même année. Sa saison 2023 avait été plus délicate, avec seulement deux victoires d'étapes sur le Tour de Suisse et le Tour de la Communauté valencienne.

"En toutes circonstances, l'équipe m'a soutenu et m'a fait confiance, même dans les moments les plus difficiles", a-t-il souligné lundi. Girmay tentera de poursuivre son mois de juillet fantastique lors de la course en ligne des Jeux olympiques de Paris le 3 août où il sera le seul représentant de son pays.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Servette en sait plus sur son futur adversaire

Publié

le

Les Servettiens espèrent vivre une nouvelle épopée européenne cette saison. (© KEYSTONE/EPA/FILIP SINGER)

Servette affrontera les Portugais de Braga ou les Israéliens du Maccabi Petah-Tikva au 3e tour des qualifs de l'Europa League. Le match retour aura lieu le jeudi 15 août à Genève (aller le 8 août).

Braga constituerait un adversaire coriace pour Servette. Les Portugais ont effet terminé quatrièmes du dernier championnat derrière le trio Sporting, Benfica et Porto. Le Maccabi Petah-Tikva doit quant à lui sa place dans ces qualifications à sa victoire en Coupe d'Israël, comme Servette.

Les Servettiens seront fixés le jeudi 1er août, date du match retour entre ces deux adversaires potentiels. En cas de victoire, ils devront encore passer par la case barrages avant d'atteindre la phase de groupes. Une élimination les reverserait en barrages de la Conference League.

Après Fenerbahce...

De son côté, Lugano, qui affronte Fenerbahce mardi au 2e tour qualificatif de la Ligue des champions, en sait également davantage sur son futur européen. Si les Tessinois sont éliminés par les Turcs, ils affronteront le perdant du duel entre le Partizan Belgrade et le Dynamo Kiev au 3e tour qualificatif de l'Europa League. Mais s'ils venaient à créer l'exploit, ils feraient face à Lille au 3e tour de la C1.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Europa League: des Portugais ou des Israéliens face au Servette FC

Publié

le

Lors de la saison 2023-2024, le Servette FC avait disputé la phase de groupe de l'Europa League. (KEYSTONE/Martial Trezzini)

L'été européen du Servette FC s'est quelque peu éclairci lundi à Nyon. Engagé dans le troisième tour qualificatif de l'Europa League, les Grenat seront opposés au vainqueur du duel entre les Portugais de SC Braga et les Israéliens de Maccabi Petah-Tikva FC. Objectif: ramener un deuxième automne consécutif la phase de groupes de l'Europa League à Genève.

Le match aller du troisième tour qualificatif pour l'Europa League se jouera à l'extérieur le 8 août. Les Grenat recevront le match retour le 15 août. L'adversaire sera connu au soir du 1er août.

En cas de succès dans ce troisième tour qualificatif, les Servettiens seraient assurés de connaître un automne européen, soit en Europa League, soit en Conference League. Mais qu'importe le résultat du troisième tour, un second tour européen attend forcément les Genevois les 22 et 29 août prochains, soit pour accéder à l'Europa League, soit à la Conference League.

Braga constituerait un adversaire coriace pour Servette. Les Portugais ont effet terminé quatrièmes du dernier championnat derrière le trio Sporting, Benfica et Porto. Le Maccabi Petah-Tikva doit quant à lui sa place dans ces qualifications à sa victoire en Coupe d'Israël, comme Servette.

Avec ATS

Continuer la lecture

International

JO: "Nous sommes prêts", dit Macron au village olympique

Publié

le

"Nous sommes prêts", a déclaré le président français Emmanuel Macron lors d'une visite au village des athlètes. (© KEYSTONE/EPA/MICHEL EULER / POOL)

Emmanuel Macron a affirmé lundi que tout était "prêt" pour les Jeux olympiques de Paris qui s'ouvrent vendredi, lors d'une visite au village des athlètes à Saint-Denis, au nord de la capitale française.

"Nous sommes prêts et nous serons prêts tout le long des Jeux", a lancé le président de la République en inaugurant le commissariat de police et la caserne des pompiers du village olympique.

"Si on pourra être collectivement fiers du pays, c'est parce que vous faites ce sacrifice", a-t-il dit aux policiers et pompiers mobilisés pour la sécurité du plus grand événement sportif de la planète (26 juillet-11 août).

Emmanuel Macron a participé lundi matin avant cette visite à une réunion avec le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin "pour faire le point sur les éléments de sécurité les plus confidentiels pour la cérémonie d'ouverture", prévue vendredi sur la Seine.

"Ça fait maintenant des années que nous travaillons pour ces Jeux et nous sommes au début d'une semaine décisive qui verra vendredi la cérémonie d'ouverture et puis l'Olympiade qui se tiendra à Paris, cent ans après", a-t-il dit. "C'est le fruit d'un immense travail qui a profondément changé le territoire, en particulier le département" de Seine-Saint-Denis, en banlieue nord de la capitale, a-t-il ajouté.

Héritage

Il a insisté sur l'"héritage" des JO pour ces territoires défavorisés, grâce à de nombreuses infrastructures qui resteront après les épreuves. "Je reviendrai après les Jeux pour en voir l'héritage à vos côtés et voir la vie qui aura changé", a-t-il promis.

Avant de déjeuner avec les sportifs français, le chef de l'Etat a aussi salué les bénévoles "au coeur du chaudron dans ce village olympique". "La France est très fière d'accueillir ces Jeux", "merci du fond du coeur de nous permettre d'accueillir le monde", a-t-il lancé.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture