Rejoignez-nous

Santé

Coronavirus: la contamination s'accélère à travers la planète

Publié

,

le

[KEYSTONE/EPA/ABEDIN TAHERKENAREH]

L'épidémie de pneumonie virale s'est accélérée lundi à travers le globe. Cinq pays ont annoncé de premiers cas de contamination: Afghanistan, Bahrein, Koweit, Irak et Oman. Le coronavirus n'a toutefois pas encore atteint le stade de pandémie, selon l'OMS. Une réunion entre ministres de la Santé européens est prévue avec la participation du conseiller fédéral Alain Berset.

Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, a notamment jugé "très préoccupante (...) l'augmentation soudaine" de nouveaux cas en Italie, en Corée du Sud et en Iran. L'OMS a en revanche observé un déclin en Chine, pays d'origine de la maladie, depuis début février et aucun changement important sur les composantes du virus.

En Europe, l'Italie est devenue le premier pays du continent à mettre en place un cordon sanitaire autour d'une dizaine de villes du Nord. Le décompte s'y est stabilisé à 229 cas confirmés, dont sept décès.

Face à la flambée des cas, une réunion des ministres de la Santé de la péninsule et de ses pays frontaliers aura lieu mardi après-midi à Rome. Elle visera à déterminer "des lignes d'action communes". Le conseiller fédéral Alain Berset y participera.

Inquiétudes pour la Corée du Nord

Dans le reste du monde, la Corée du Sud et l'Iran se retrouvent en première ligne, avec respectivement le plus grand nombre de cas de contamination et de décès en dehors de la Chine.

Avec un record quotidien de 231 nouveaux cas de contamination en l'espace de 24 heures, la Corée du Sud dénombre désormais plus de 800 patients contaminés, dont sept mortellement. C'est plus que le Japon où le paquebot Diamond Princess constituait jusqu'à présent le premier foyer de contamination hors de Chine.

La Mongolie, qui a déjà fermé sa frontière avec la Chine mais a jusqu'à présent échappé au virus, a annoncé la suspension des liaisons aériennes avec la Corée du Sud. Hong Kong a de son côté décidé d'interdire à partir de mardi les arrivées de non résidents en provenance de Corée du Sud et appelé les résidents hongkongais à s'abstenir de tout voyage non nécessaire.

Entre Chine et Corée du Sud, la Corée du Nord n'a pour l'heure fait état d'aucune contamination. Mais l'inquiétude monte à l'égard de ce pays au système de santé fragile. La Croix-Rouge a annoncé lundi avoir obtenu une exemption des sanctions de l'ONU pour y acheminer du matériel médical face à une éventuelle arrivée de l'épidémie.

Taux de mortalité élevé en Iran

Moins d'une semaine après la détection du nouveau coronavirus dans le pays, Téhéran a pour sa part annoncé quatre nouveaux décès, portant à 12 le nombre de victimes de l'épidémie en Iran, où une mission de l'OMS est attendue. Avec 64 personnes contaminées, ce taux de mortalité d'un sur cinq semble beaucoup plus élevé que celui constaté jusqu'à présent en Chine (aux alentours de 3%).

Un député de Qom, ville où ont été annoncés les premiers cas de coronavirus, a accusé le gouvernement de "ne pas dire la vérité" sur l'ampleur de l'épidémie. Selon une agence de presse iranienne, le député aurait évoqué le chiffre de "50 morts" pour la seule ville de Qom. Un bilan "catégoriquement" démenti par un vice-ministre de la Santé.

Inquiets de la contagion en Iran, l'Arménie, la Turquie, la Jordanie, le Pakistan, l'Irak et l'Afghanistan ont fermé leur frontière ou restreint les échanges avec ce pays. Au moins 200 personnes ont été mises en quarantaine au Pakistan, à la frontière iranienne.

Au total, plus d'une trentaine de pays sont désormais touchés, avec un bilan qui dépasse largement les 30 morts hors de Chine.

Les Bourses décrochent

En Chine même, où le coronavirus est apparu en décembre dans la métropole de Wuhan, l'épidémie a fait encore 150 morts selon le dernier bilan quotidien annoncé lundi matin. Alors que les autorités se montraient ces derniers jours plus optimistes quant à l'évolution de la maladie, ce chiffre constitue une nette remontée par rapport au nombre de décès annoncés la veille (97).

Au total, près de 2600 personnes ont succombé en Chine, sur 77'000 cas de contamination. Le nombre de nouveaux cas de contamination a en revanche reflué à 409 contre 648 annoncés dimanche.

L'accélération mondiale des contaminations a fait décrocher les marchés boursiers, particulièrement en Europe. La directrice du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, a averti que la crise "pourrait mettre en péril la reprise" mondiale. Le FMI a déjà abaissé de 0,4 point sa prévision de croissance pour la Chine en 2020, à 5,6%. La Chine étant la deuxième économie mondiale, ce repli devrait coûter 0,1 point de croissance au PIB planétaire.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Environnement

La permaculture vous livre ses secrets via des ateliers

Publié

le

Fruits et légumes
Magda Ehlers

Faire la part belle à l'agriculture de proximité et à l'alimentation durable. 

C’est l'objectif de Genève qui a été désignée Ville suisse du goût 2021.

Et l’évènement se poursuit, avec un programme riche, notamment des ateliers autour de la permaculture. Né de la contraction de « permanent » et « agriculture », la permaculture séduit de plus en plus de Genevois, soucieux de mieux faire les choses.

 Pour aller plus loin, Benjamin Smadja et Laurie Selli ont ouvert les portes de leur jardin à Clément Grandjean, rédacteur en chef adjoint de l’hebdomadaire romand Terre et Nature.

Continuer la lecture

Actualité

Quel avenir pour l'humanité? Un documentaire (s')interroge

Publié

le

DR

Dans "Cinq nouvelles du cerveau", Jean-Stéphane Bron nous emmène à la rencontre de cinq personnes déterminantes dans les recherches, et potentiellement l'avenir, de notre boite crânienne.

Sommes nous destinés à devenir des machines dotés d'une conscience? La frontière entre intelligence humaine et artificielle est-elle perméable? Comment parler aux personnes dans le coma?

Autant de questions pratiques, techniques et philosophiques qui prouvent que si les chercheurs découvrent peu à peu les mystères du cerveau humain, des progrès spectaculaires sont réalisés dans le domaine de l'intelligence artificielle.

Un sujet passionnant pour un documentaire qui interroge. L'occasion pour Benjamin Smadja d'aller titiller le cerveau de son réalisateur, Jean-Stéphane Bron.

Cinq nouvelles du cerveau, actuellement dans les salles.

Continuer la lecture

Genève

Genève se mobilise contre la précarité menstruelle

Publié

le

Photo Juliette Labarthe - UNIGE

Dans la vie d’une femme, les règles coûtent environ 4 500 francs. Une somme en grande partie due au prix des produits d’hygiène féminine qui sont soumis à un taux de TVA de 7,7%.

Pour les rendre accessibles au plus grand nombre, la ville de Genève installe depuis ce lundi des distributeurs de serviettes hygiéniques.

53 en tout seront disposés dans une trentaine de lieux comme les Maisons de quartier, les bibliothèques ou les musées. Ce dispositif pilote sera évalué au bout d'un an pour décider de sa pérennisation et de son éventuelle extension.

Pour le conseiller administratif Alfonso Gomez, en charge des questions d'égalité, un accès facilité et gratuit aux protections périodiques permet à la fois de lutter contre la précarité menstruelle et de promouvoir l'égalité.

L’UNIGE aussi a lancé un projet pilote d’un an en installant 16 distributeurs dans ses locaux. L'alma mater genevoise relève que la pandémie de Covid-19 a mis en lumière la précarité dans laquelle vivent certains étudiants parfois privés de revenus durant leur cursus académique. L’idée est vraiment de s’adresser au personnes en situation de précarité.

Juliette Labarthe
Directrice du service égalité et diversité à l’UNIGE
Juliette LabartheDirectrice du service égalité et diversité à l’UNIGE

Le projet pilote d'un an sera accompagné d'événements visant à briser le tabou des règles, dont une action autour de la cup menstruelle, plus durable. L’idée est aussi une question d'égalité.

Juliette Labarthe
Directrice du service égalité et diversité à l’UNIGE
Juliette LabartheDirectrice du service égalité et diversité à l’UNIGE

A noter que les produits distribués sont tous certifiés BIO. Le projet pilote de l’UNIGE coûtera 37 000 francs.

 

Continuer la lecture

On fait la route ensemble

Info ou Infox - La bière aide à mieux récupérer après l’effort

Publié

le

Bière
Laura Tancredi

Chaque jour une idée reçue est passée au crible de radio Lac. Aujourd'hui, on lève le coude avec modération.

La bière après le sport peut-elle aider à mieux récupérer après l’effort? 

Info et Infox! Vrai débat et vraie croyance en tout cas. À entendre certains sportifs, la bière aurait de nombreuses vertus. Notamment pour étancher la soif, pour aider à la reconstruction des muscles et pour détendre les muscles après l’effort. Il est vrai que la bière est riche en glucides, en vitamines, en magnésium et en minéraux, et donc ce serait un bon cocktail pour aider à récupérer. Oui mais non. D’ailleurs, aucune donnée scientifique n'est pour l'instant venue confirmer ces affirmations.

Une certitude, c’est que la bière n’a pas réellement d’effet positif sur la récupération pour la simple et bonne raison que la bière est un alcool. Et l’alcool, ça déshydrate le corps. Et il n’y a pas suffisamment de minéraux pour permettre une bonne réhydratation. Tout ce que l’on produit, c’est de l’urine. Donc on évacue surtout de l’eau…

En fait, après l’effort, quand on a sué sang et eau, qu’on a la bouche pâteuse, on a besoin de s’hydrater correctement pour assurer le bon fonctionnement cellulaire. Et finalement sans eau, pas de bonne récupération et pas de reconstruction optimale des fibres musculaires qui ont souffert pendant l’effort.

Autre problème, l’alcool limite l'élimination l’acide lactique produits par les muscles durant l'effort, et la conséquences, c’est qu’on obtient surtout des courbatures, voire des crampes.

Est-ce qu’il y a une boisson à recommander? 

Le chocolat chaud ou froid ferait une excellente boisson de récupération parce qu'il contient tous les éléments qui y sont nécessaires. Et puis si besoin, l’organisme peut aller chercher tout cela ailleurs. Dans le pain, les pâtes, le riz, ou les pommes de terre, qui apportent de manière principale ces fameux « sucres » à visée récupératrice.

D'où vient finalement l’idée reçue que la bière favorise la récupération?

Difficile à dire mais la légende veut que le célèbre coureur Tchécoslovaque Emil Zátopek, quadruple champion olympique était un fervent amateur de bière. Le footballeur Yohan Cruyff grillait aussi une clope après les rencontres… On n’en fait pas pour autant un dogme sportif. N’est pas Cruyff ou Zatopek qui veut.

Et comme toujours, santé! (dans les limites du raisonable)

Continuer la lecture

On fait la route ensemble

Info ou Infox - Les chauves-souris foncent-elles sur nos cheveux?

Publié

le

Chauve-souris
HitchHike

Chaque jour une idée reçue est passée au crible de radio Lac. Aujourd'hui, Batman n'a qu'à bien se tenir!

Samedi ce n’est pas la journée mais la nuit internationale des chauves-souris. On profite encore des températures estivales pour se faire une terrasse le soir, et là hop des chauves-souris qui passent au-dessus de nos têtes, attention elles vont se prendre dans nos cheveux, info ou infox?

Infox! Ce n’est pas possible vous pouvez être rassurée si vous sortez de chez le coiffeur avec un joli brushing. En réalité les chauves-souris se repèrent facilement dans l’espace, leur vol est très précis et elles se repèrent grâce à un système de guidage par ultrasons perfectionné qui leur permet de détecter des objets d'une grande finesse. Elles sont en fait capables de détecter un minuscule fil à plus d’un mètre de distance. Elles évitent les obstacles sans problème, impossible donc qu’elles s’accrochent dans nos cheveux. 

D'où vient cette croyance populaire?

On ne sait pas vraiment mais il se pourrait bien que ce soit encore une tentative de domination des hommes sur les femmes. On racontait cette histoire aux jeunes filles qui avaient le plus souvent les cheveux longs pour leur faire peur pour qu’elles ne sortent pas la nuit. Les garçons aux cheveux courts n’avaient pas de crainte à avoir.

Des évènements autour des chauves-souris ce week-end

A Genève le Muséum d’Histoire naturelle  propose pleins d’animations vendredi soir, de 19 h 30 à 23 h 30. Vous n’avez pas besoin de vous inscrire. Les visiteurs pourront aussi entendre les chauves-souris au parc Bertrand grâce à des appareils acoustiques qui captent les ultrasons pour que notre oreille humaine puisse les entendre.

Continuer la lecture