Rejoignez-nous

Publireportage

Attractivité de Genève : Quel impact auront les votations ?

Publié

,

le

Sponsorisé

Le 18 juin prochain, nous sommes amenés à voter sur divers sujets cantonaux de grande importance concernant l’attractivité de Genève.

Afin de résumer les enjeux qui planent autour de ces votations, la Fondation pour l’attractivité du canton de Genève (FLAG) est venue spécialement déchiffrer les effets que celles-ci pourraient avoir sur l’attraction du canton.

La thématique clé des finances et de l’imposition

La répartition des finances publiques et l’imposition de la population constituent un véritable enjeu pour le canton de Genève afin de satisfaire ses habitants, en leur fournissant des prestations publiques de qualité et en suffisance, mais également de maintenir son attractivité. Jusqu’à présent, les recettes fiscales du canton, qui sont parmi les plus importantes de Suisse, lui permettent d’assurer ces deux aspects, selon Arnaud Bürgin, directeur de la FLAG :

Arnaud BürginDirecteur de la FLAG

Alors quel impact pourraient avoir les prochaines votations sur cet aspect ?

IN 181 : Initiative 1'000 emplois

Le 18 juin, nous choisirons si nous sommes favorables ou non à l’initiative 1'000 emplois. En quelques mots, cette votation vise à créer, chaque année, de nouveaux emplois dans la fonction publique, de manière proportionnelle au taux de chômage. Etant donné la non-nullité de ce dernier, des postes seraient ouverts toutes les années.

Néanmoins, selon la FLAG, cette mesure s’avèrerait très coûteuse pour le canton et creuserait un peu plus la dette genevoise, qui est déjà la plus élevée de Suisse. Le directeur de la FLAG, Arnaud Bürgin nous explique :

Arnaud BürginDirecteur de la FLAG

L’initiative 181 propose également de réduire le temps de travail des employés à 32h, soit l’équivalence d’un temps partiel à 80%, sans baisse de salaire relative.

Karine Curti, responsable de la communication et des relations publiques nous parle des conséquences d’une telle mesure, à savoir l’augmentation du coût du travail à Genève, notamment des professions publiques, qui est déjà parmi l’un des plus élevés au monde. Le canton devra puiser dans les finances et ainsi possèdera moins de ressources pour financer d’autres prestations à destination de la population :

Karine CurtiResponsable de la communication et des relations publiques

IN 185 : Pour une contribution temporaire de solidarité sur les grandes fortunes

Cette autre initiative qui consiste à augmenter le taux d’imposition des contribuables possédant une fortune de plus de 3 millions de 50% interpelle également la FLAG.

Comme nous l’explique le directeur, Arnaud Bürgin, elle représente un pari risqué, puisque cette augmentation taxerait encore davantage les contribuables alors que Genève est déjà le canton qui impose le plus sa population, avec le taux d’imposition sur la fortune le plus élevé :

Arnaud BürginDirecteur de la FLAG

Comme le confirme Karine Curti, responsable de la communication et des relations publiques, cela risquerait donc de faire fuir les contribuables les plus aisés dans d’autres pays où ils payeraient moins de taxes et finalement, au lieu de créer des recettes supplémentaires pour le canton, de lui faire perdre des millions :

Karine CurtiResponsable de la communication et des relations publiques

Mais, concrètement, qu’est-ce que l’impôt sur la fortune ? Karine Curti nous explique qu’il s’agit d’une taxe sur le patrimoine des contribuables. Celle-ci ne devrait cependant pas amoindrir le capital à leur disposition :

Karine CurtiResponsable de la communication et des relations publiques

La Suisse fait partie des rares pays qui prélèvent toujours un impôt sur la fortune. En effet, la plupart des nations européennes l’ont supprimé et au sein de l’OCDE, nous sommes parmi les trois pays l’ayant conservé, avec l’Espagne et la Norvège, comme nous l’explique Arnaud Bürgin :

Arnaud BürginDirecteur de la FLAG

Est-ce que tous les cantons suisses soumettent leurs contribuables à l’impôt sur la fortune ? Arnaud Bürgin nous répond par l’affirmative, puisque c’est une obligation légale émise par la Confédération. Néanmoins, chaque canton peut déterminer son taux d’imposition sur la fortune ainsi que les déductions qu’il prévoit, ce qui crée de grandes disparités intercantonales :

Arnaud BürginDirecteur de la FLAG

L’initiative prévoit également l’imposition de l’outil de travail, mais de quoi s’agit-il ? Karine Curti nous explique ce principe de taxation selon lequel un entrepreneur serait imposé sur la valeur théorique de son entreprise. Effectivement, tant que la société n’est pas véritablement vendue, il est difficile de connaître sa valeur précise. Cependant, le contribuable paierait tout de même une taxe, comme si celle-ci avait été rachetée :

Karine CurtiResponsable de la communication et des relations publiques

Pour terminer, Arnaud Bürgin nous parle du dernier volet de cette initiative : Le bouclier fiscal. En d’autres termes, il s’agirait de limiter l’imposition à une valeur maximale de 71.5% du revenu, en sachant qu’actuellement certains contribuables paient plus de 85% :

Arnaud BürginDirecteur de la FLAG

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publireportage

À la rencontre de Francisco Vicente d’Assema, pilier de l'assainissement en Suisse romande

Publié

le

De

Assema assainissement
© Assema
Publicité

Au milieu de l'assainissement et du désamiantage en Suisse romande, une entreprise se distingue par son engagement envers la santé et l'environnement: Assema. À sa tête, Francisco Vicente, un professionnel passionné et visionnaire, conduit son équipe vers l'excellence dans la lutte contre les polluants de la construction.

Aujourd'hui, nous avons l'opportunité de plonger dans l'univers d'Assema à travers les yeux de son fondateur. Cette interview exclusive nous éclairera sur les motivations, les défis et les aspirations de cet acteur clé du désamiantage en Suisse.

Question 1 : Francisco, pouvez-vous nous présenter brièvement Assema et les services que vous proposez ?

Francisco Vicente : “Bien sûr. Assema est une entreprise spécialisée dans l'assainissement et le désamiantage, opérant principalement en Suisse romande. Notre mission est de traiter les bâtiments contaminés par des polluants tels que l'amiante, les PCB et le plomb, pour créer des environnements de vie plus sains. Nous offrons des services complets, de l'évaluation initiale à la décontamination et au suivi post-intervention.”

Question 2 : Qu'est-ce qui a motivé la création d'Assema et quel est votre rôle au sein de l'entreprise ?

Francisco Vicente : “La motivation derrière la création d'Assema était mon désir de contribuer activement à l'amélioration de la santé publique et de l'environnement. En tant que directeur, je suis impliqué dans toutes les étapes des projets, de la planification stratégique à la mise en œuvre opérationnelle, en passant par le management de notre équipe d'experts passionnés.”

Question 3 : L'assainissement et le désamiantage sont des domaines exigeants. Quels sont les principaux défis que vous rencontrez ?

Francisco Vicente : “Les défis sont nombreux, notamment la gestion des risques liés à l'exposition aux matériaux dangereux et la nécessité de rester constamment informés des dernières réglementations et techniques de désamiantage. La satisfaction client et le respect des délais sont également au cœur de nos préoccupations.”

Assainissement Assema

© Assema

Question 4 : Quelle est la philosophie d'Assema en matière de sécurité et de protection de l'environnement ?

Francisco Vicente : “Notre philosophie repose sur trois piliers : informer, respecter et agir. Nous nous engageons à fournir un travail de qualité tout en garantissant la sécurité de nos collaborateurs et la protection de l'environnement. Nous sommes une entreprise écoresponsable, convaincue que la santé et la sécurité sont primordiales.”

Question 5 : Pouvez-vous partager une réalisation d'Assema dont vous êtes particulièrement fier ?

Francisco Vicente : “Chaque projet réussi est une source de fierté, mais je suis particulièrement fier de notre capacité à adapter nos interventions aux besoins spécifiques de chaque client. Cette approche personnalisée nous a permis de réaliser des projets complexes dans des délais serrés, tout en maintenant une satisfaction client élevée.”

Question 6 : Pour ceux qui sont à la recherche d'une expertise en désamiantage, notamment à Genève, comment Assema aborde-t-elle la préparation du projet ?

Francisco Vicente : "Lorsqu'il s'agit de répondre aux demandes pour un devis de désamiantage à Genève, ou ailleurs, Assema adopte une méthode précise et centrée sur le client. Notre premier pas consiste à dialoguer directement avec le client pour saisir pleinement l'ampleur du projet envisagé. Cette interaction est cruciale pour établir un devis qui soit à la fois précis et personnalisé, basé sur les informations ou les diagnostics préexistants. Nous nous engageons ensuite à proposer des interventions efficaces, en toute sécurité, répondant aux exigences réglementaires tout en respectant le budget et les délais de nos clients."

Question 7 : Un dernier mot pour nos lecteurs qui envisagent de faire appel à vos services ?

Francisco Vicente : “Si vous êtes confrontés à des problèmes de polluants dans vos bâtiments, n'hésitez pas à nous contacter. Chez Assema, nous mettons notre expertise et notre passion au service de votre santé et de celle de l'environnement. Ensemble, rendons nos espaces de vie plus sûrs et plus sains.”

Conclusion

Au terme de cette conversation avec Francisco Vicente, il est clair qu'Assema est bien plus qu'une entreprise de désamiantage. C'est une vision incarnée, celle d'un environnement plus sain pour tous, portée par un leader et son équipe qui mettent chaque jour leur expertise et leur passion au service de cette cause. Le parcours de Francisco et les succès d'Assema témoignent de l'importance cruciale de l'engagement, de l'innovation et de la proximité avec les clients dans le secteur de l'assainissement. Alors que nous tournons cette page, nous sommes non seulement informés mais également inspirés par la détermination d'Assema à faire de la Suisse un lieu toujours plus sûr pour vivre et travailler.

Continuer la lecture

Publireportage

Comment Rédiger un Mémoire ? Nos Conseils pour Écrire son Mémoire !

Publié

le

Sponsorisé

La question de comment rédiger son mémoire est souvent source de stress et d’angoisses pour les étudiants. Pourtant, cet exercice n’est pas aussi difficile qu’il le paraît. À vrai dire, une bonne préparation et de la rigueur suffisent généralement pour rédiger un mémoire de qualité. Voici nos conseils pour te guider tout au long de ton travail !

Fais des recherches sur le sujet

Une fois que tu as défini ton sujet, effectue des recherches approfondies dessus. Explore un maximum de ressources académiques et scientifiques et prends des notes détaillées sur ce qui te semble pertinent. Cette étape est essentielle pour que tu puisses avoir une large compréhension de ce qui a déjà été produit en lien avec ton sujet et ce qui mérite d’être exploré ou approfondi.

Formule l’énoncé de ta thèse selon les résultats de tes recherches

Une fois tes recherches terminées, ton énoncé devrait te venir naturellement. Il est très important de le définir à cette étape car il va guider le reste de tes recherches et la rédaction de ton mémoire.

Si même avec un énoncé clair la tâche de la rédaction de ton mémoire te semble toujours insurmontable, sache qu’il existe une solution : celle du ghostwriting. Cela consiste à faire appel aux services d’un ghostwriter, comme ceux de WirSchreiben.ch, qui va rédiger une partie ou tout ton mémoire à ta place. Et si écrire ton mémoire seul ne te fait pas peur, voici la suite de la marche à suivre pour réussir :

Élabore un plan de recherche pour ta thèse

Note les objectifs de ton mémoire, pour chacun réfléchis à s’il vaut mieux utiliser la recherche primaire ou secondaire, puis détermine tes méthodes d’échantillonnage et de collectes de données et enfin tes méthodes d’analyse de données.

Regroupe les données autour du sujet principal

Assure-toi que toutes tes données soient en lien avec le sujet principal de ton mémoire. Évite toute digression et concentre-toi uniquement sur les éléments qui vont contribuer à ta réflexion et à ton argumentation.

Élabore un plan de ton travail

Organise maintenant tes idées et tes données en un plan permettant de répondre à ta problématique. Prends bien le temps de réfléchir à l’ordre dans lequel tu veux aborder chaque aspect de ton sujet. Un plan solide et pertinent est essentiel pour guider tes recherches et ton processus d’écriture.

Rédige un premier jet

Tu vas pouvoir passer à la rédaction de ton mémoire en suivant ton plan et en gardant en tête que ton travail doit répondre progressivement et logiquement à ta problématique. Ton travail n’a pas besoin d’être parfait, tu auras encore l’occasion de le relire et de l’améliorer.

Relis ton mémoire

Relis ensuite tout ce que tu as écrit en vérifiant que tout est correct et qu’il n’y a pas de zones d’ombres ou d’éléments pas assez approfondis. Veille à ce que chaque paragraphe et chaque phrase contribue à ton argumentation.

Corrige les erreurs de mise en page, de ponctuation et d'orthographe

Vérifie ensuite que la mise en forme de ton mémoire est conforme à ce qui t’est demandé et qu’il ne contient pas de fautes de ponctuation ou d’orthographe. Ces erreurs pourraient te décrédibiliser et gâcher l’expérience de lecture de ton mémoire.

Vérifie l’absence de plagiat et assure-toi que toutes les citations et références sont correctement citées

Avant de rendre ton mémoire, assure-toi qu’il est exempt de plagiat et que chaque citation et référence soit correctement citée selon les normes académiques. Le plagiat peut entraîner des conséquences très graves, donc prends cette étape au sérieux.

Conclusion

En suivant ces conseils, tu vas pouvoir rédiger un mémoire de qualité qui impressionnera tes lecteurs et te permettra d’obtenir une bonne note. Tu en es capable, alors il ne te reste plus qu’à te mettre au travail!

 

Continuer la lecture

Publireportage

Durabilité d’un kit solaire : quelles sont les meilleures façons de l’optimiser ?

Publié

le

De

Panneaux Solaires
Publicité

Avant de vous lancer dans l’achat d’un kit solaire, vous devez prendre le temps de vous poser certaines questions importantes. L’une d’elles doit surtout concerner la durabilité de l’équipement que vous vous apprêtez à acquérir. C’est le meilleur moyen de ne pas perdre votre investissement, mais aussi de le rentabiliser efficacement. Selon les marques et plusieurs autres paramètres, tous les kits solaires n’auront pas la même longévité. Que devriez-vous concrètement savoir à ce propos ?

Pendant combien de temps utiliser un panneau solaire ?

Dans une certaine mesure, vos panneaux solaires pourraient être exploitables pendant une durée minimale de 20 ans. Ce délai est déterminé en étant pessimiste, et en considérant de nombreux critères défavorables. Au meilleur des cas, l’installation pourra fournir de loyaux services durant une quarantaine d’années selon certains professionnels. Tout dépendra surtout de la génération de panneaux solaires que vous possédez. Notez qu’avec le kit solaire EcoFlow, la longévité est plus accrue.

Il en est de même pour l’efficacité, qui permet de tirer le meilleur parti de votre investissement pendant longtemps. Plus la durée d’utilisation augmente, et plus les frais investis pour l’achat du kit solaire diminuent. Toutefois, ne confondez pas les notions suivantes :

  • La durée maximale de fonctionnement du panneau solaire ;
  • La baisse de sa puissance nominale.

Certaines marques garantissent qu’après une vingtaine d’années, vous pourriez toujours exploiter 80% de la puissance de l’équipement. Quelle est alors la technique à adopter pour maximiser la productivité à long terme de votre kit solaire ? Misez sur la qualité du matériel, en vous tournant vers un fournisseur fiable. Auprès de certaines marques, les performances peuvent être de 92% de la puissance de base après 25 années d’utilisation.

Plus loin, un remplacement de vos panneaux solaires ne doit pas être systématique à cause des dégradations qui pourraient survenir. Au contraire, vous devez miser sur un entretien minutieux pour accroître la durabilité de l’équipement. Vous n’y pensez sans doute pas, mais cela peut faire une réelle différence en pratique. De plus, la garantie fournie par le constructeur n’équivaut pas à la longévité réelle de l’installation.

La longévité d’un onduleur photovoltaïque

Panneaux solaires entretien

Une bonne estimation de la durabilité des panneaux solaires ne peut être faite sans considérer les autres équipements du kit. L’un des plus importants est l’onduleur photovoltaïque, car il est responsable de la transformation du courant électrique. Ce dernier est changé en courant alternatif, qui peut ensuite être exploité par les divers équipements du logement. Comme il est possible de s’en rendre compte, la fonction de l’onduleur n’est pas à sous-estimer.

Selon les spécialistes, vous devrez idéalement remplacer toute pièce dès que la garantie offerte par le constructeur n’est plus valide. Prévoyez un budget compris entre 1 000 et 2 000 euros pour l’acquisition d’un onduleur solaire neuf. Bien entendu, tout dépendra aussi de la puissance de l’équipement choisi. Cela vous permettra de limiter les probabilités que des pannes surviennent sur l’installation.

Qu’en est-il de la batterie solaire ?

La batterie présente à l’intérieur d’un kit solaire peut être utilisée à de nombreuses fins. Par exemple, vous pouvez compter sur elle pour générer toute l’énergie dont vos appareils électroménagers ont besoin pour fonctionner. L’équipement peut aussi être exploité en autoconsommation dans un cadre isolé notamment. Dans ce cas, il emmagasine l’énergie que génère le kit solaire au cours des périodes où l’ensoleillement est au maximum.

La batterie stocke ensuite cette électricité jusqu’au moment où les performances des panneaux solaires sont moins importantes. Cela s’observe surtout au cours de la nuit, ou des périodes les plus froides de l’année. Comme c’est le cas pour les autres éléments du kit solaire, la durabilité d’une batterie solaire est connue d’avance. Elle se situe entre 7 et 10 ans, en fonction des marques qui produisent ce matériel. Les cycles d’utilisation sont compris entre 500 et 5 000.

Comment optimiser la durabilité de votre batterie solaire dans ce cas ? La meilleure chose à faire serait de veiller à son adaptation avec le milieu dans lequel le kit solaire est installé. En effet, toutes les batteries de ce type n’ont pas une résistance identique aux variations de température. Ne pas prendre en compte ce paramètre vous expose donc à une usure plus rapide.

L’entretien d’un kit solaire : comment procéder ?

Entretien panneaux solaires

La manière dont vous entretenez votre kit solaire peut également avoir un impact non négligeable sur ses performances. Cela pourrait même vous aider à l’utiliser au-delà d’une vingtaine d’années. Comment effectuer l’entretien du dispositif dans ce cas ? Vous disposez surtout de deux possibilités que sont :

  • Le nettoyage des panneaux solaires : cette opération peut être faite par vous-même, à condition d’avoir le matériel approprié. Il s’agit principalement d’un produit de nettoyage, et d’un balai assez long. N’utilisez surtout pas les détergents chimiques, au risque de détruire vos panneaux solaires ;
  • Le recours à un professionnel : ce spécialiste sait exactement comment nettoyer les panneaux d’un kit solaire. Il saura donc prendre soin des vôtres, pour vous éviter des conséquences fâcheuses. Vous aurez ainsi la garantie que vos panneaux solaires seront entretenus de façon convenable.

Sans un bon entretien périodique, votre kit solaire pourrait perdre entre 2 % et 7 % de rendement. De tels chiffres ne sont certes pas alarmants, mais cela peut être assez déterminant sur le long terme. Les éléments qui encrassent un kit solaire installé en ville sont principalement les débris issus de la pollution. Ce sont majoritairement des particules fines, dont l’accumulation empêche les équipements de capter les rayons du soleil. En campagne, l’obstruction des panneaux solaires est causée par :

  • Les poussières issues de l’agriculture ;
  • Les pollens.

Même en bordure de mer, vos panneaux solaires ne sont pas à l’abri des saletés. Ces dernières sont surtout la conséquence du vent qui charrie du sable, et parfois du sel. Là encore, les équipements ont du mal à fonctionner au maximum de leur performance. Dans d’autres régions, les dysfonctionnements sont causés par les vents forts qui déplacent parfois les kits solaires installés en extérieur. Face à cette situation, vous devrez engager un professionnel pour veiller fréquemment au bon fonctionnement de votre dispositif.

En définitive, gardez à l’esprit que votre kit solaire sera moins performant au fil du temps pour diverses raisons. Cependant, il faudra compter au moins une vingtaine d’années pour observer ce phénomène. Avant d’en arriver là, assurez-vous de miser sur un entretien de qualité pour conserver le rendement de votre équipement. Faites appel à un professionnel expérimenté pour éviter toute détérioration prématurée.

Continuer la lecture

Publireportage

Création d'entreprise en Suisse : un processus dématérialisé et rapide

Publié

le

De

Création entreprise suisse
Prostock-studio©/AdobeStock
Publicité

Si la Suisse est un pays reconnu accueillant pour les projets innovants, c'est également parce que fonder sa société sur place est singulièrement facile. Effectivement, quelques jours suffisent pour déposer les statuts et immatriculer une SA ou une SARL et permettre aux entrepreneurs, locaux comme étrangers, de développer leur business.

Des démarches dématérialisées

C'est sans doute l'un des atouts du processus de création d'entreprise dans la Confédération Helvétique. La majorité des étapes peuvent être réalisées en ligne, depuis votre fauteuil. Une plateforme comme Entreprendre.ch pour créer une SARL ou SA en Suisse vous accompagnera et vous permettra de faire vos premiers pas dans le développement de votre organisation.

Le site du SECO ou Secrétariat d'État à l'économie est aussi disponible afin d'accélérer et de favoriser les procédures administratives. Une telle digitalisation et ces processus en ligne représentent de l'énergie, du temps et de l'argent économisés. Ce qui est très appréciable quand on commence son activité.

Le choix de la forme juridique

La Société à Responsabilité Limitée et la Société Anonyme sont les formes principalement choisies par les entrepreneurs. Sachez aussi que l'ouverture d'un compte bancaire professionnel auprès d'une banque suisse crédité de la somme du capital social de la société est un prérequis. Une fois créé, la banque octroie une attestation du versement du capital.

Le Siège social

L'activité de l'enseigne est un critère primordial dans le choix de l'emplacement de votre siège social. Vous pouvez découvrir plusieurs parcs technologiques thématiques qui vous permettent de vous installer dans un milieu correspondant à votre secteur et d'accéder à un écosystème porteur.

L'inscription au registre

Afin d'inscrire votre société au Registre IDE des entreprises suisses, vous devez fournir le document nécessaire pour cet effet, avec une signature certifiée, indispensable pour prouver l'identité du ou des signataires. La certification peut être effectuée par un notaire, par les administrations communales ou municipales et par les offices du Registre du commerce.

Pensez aussi à vérifier la disponibilité du nom de votre entreprise et à faire une demande auprès de l'Office fédéral du Registre du commerce. Suite à cette étape, la réservation de l'extension .ch de votre nom de domaine doit être rapidement réalisée.

Les cotisations et assurances à prévoir

Vous devez noter que quelques assurances sont obligatoires. L'Allocation pour perte de gains, l'Assurance invalidité et l'Assurance vieillesse et survivants sont financées par les cotisations patronales et salariales ainsi que par l'État. Elles sont ensuite collectées par les Caisses de compensation qui prennent aussi en charge le versement des allocations le cas échéant. Vous avez également la Prévoyance professionnelle, financée par les cotisations, qui sert à préserver le niveau de vie lorsque les employés sont à la retraite.

Grâce à des sites spécialisés comme entreprendre.ch, de plus en plus d'entrepreneurs locaux et étrangers peuvent désormais créer leur société très rapidement et facilement, et ce, à coût attractif.

Sources:

  • https://www.startups.ch/fr/services/creation-entreprise
  • https://www.s-ge.com/fr/article/actualites/creation-entreprise-facile?ct#:~:text=C'est%20l'un%20des,structure%20dans%20la%20Conf%C3%A9d%C3%A9ration%20helv%C3%A9tique.
  • https://entreprendre.ch/

Continuer la lecture

Publireportage

Prenez des cours d’art floral avec votre fleuriste local

Publié

le

De

Bouvard Fleurs
Publicité

L’art floral est une activité qui vous invite à créer de belles compositions florales tout en vous faisant du bien. Que vous soyez novice ou expert, vous pouvez trouver le cours qui correspond à vos besoins et à vos envies. Cette revue vous fait découvrir les cours d’art floral offerts par Bouvard Fleurs, un fleuriste réputé à Genève. Vous apprendrez sur l’expertise des fleuristes qui vous encadreront, ainsi que les bienfaits de l’art floral pour votre bien-être.

Bouvard Fleurs, un fleuriste de renom à Genève

Bouvard Fleurs est un fleuriste établi à Genève, qui assure la livraison de fleurs dans toute la Suisse. Créé en 1929, Bouvard Fleurs est une entreprise familiale qui se transmet de père en fils. Aujourd’hui, c’est la quatrième génération qui poursuit la tradition et la passion des fleurs. La firme dispose d’un large choix de fleurs fraîches et de qualité, ainsi que de plantes et d’objets pour la décoration florale. Bouvard Fleurs est aussi spécialisé dans les événements, comme les mariages, les anniversaires, les baptêmes, les funérailles, etc. L’entreprise vous offre un service sur mesure et un conseil professionnel pour toutes vos demandes.

Des cours d'art floral sont également proposés par Bouvard Fleurs pour vous initier ou vous perfectionner à la réalisation de magnifiques compositions florales.

Des cours d’art floral adaptés à tous les niveaux et à toutes les envies

Bouvard Fleurs vous propose des cours d’art floral pour apprendre à faire de splendides compositions florales. Que vous soyez débutant ou confirmé, vous trouverez le cours qui vous convient. Les cours sont assurés par des fleuristes diplômés et expérimentés, qui vous transmettront leur savoir-faire et leur passion. Les cours se déroulent dans un espace dédié, équipé de tout le matériel nécessaire. Vous pourrez choisir parmi différents thèmes, comme les bouquets ronds, les centres de table, les couronnes, les décorations de Noël, etc.

Des fleuristes passionnés et expérimentés pour vous accompagner

Les cours d’art floral sont animés par des fleuristes professionnels, qui travaillent chez Bouvard Fleurs depuis plusieurs années. Ils ont suivi une formation spécifique en art floral, et ont obtenu leur diplôme de fleuriste. Ils ont également participé à de nombreux concours et expositions, où ils ont pu montrer leur talent et leur créativité.

Ils sont à votre écoute et vous guident pas à pas dans la réalisation de votre composition. Ils vous donnent des conseils pratiques, des astuces techniques et des idées originales. Ils vous font découvrir les différentes variétés de fleurs, leurs caractéristiques, leurs significations et leurs associations possibles.

Les bénéfices de l’art floral pour votre bien-être et votre créativité

L’art floral est une activité qui présente de nombreux avantages pour votre bien-être et votre créativité. En effet, l’art floral vous permet de :

  • Vous détendre et de vous évader : l’art floral est une activité relaxante, qui vous fait oublier le stress et les soucis du quotidien. Vous vous concentrez sur les fleurs, leurs couleurs, leurs parfums, leurs textures. Vous entrez en contact avec la nature, et vous ressentez un sentiment de calme et de sérénité ;
  • Vous exprimer et de vous épanouir : l’art floral est une activité créative, qui vous permet de laisser libre cours à votre imagination. Vous créez votre propre composition, selon vos goûts, vos envies, vos émotions. Vous développez votre sensibilité artistique, et vous prenez confiance en vous ;
  • Vous amuser et de vous divertir : l’art floral est une activité ludique, qui vous fait passer un bon moment. Vous apprenez de nouvelles choses, vous découvrez de nouvelles fleurs, vous échangez avec les autres participants. Vous profitez d’une ambiance conviviale et chaleureuse.

L’art floral est donc une activité qui vous apporte du plaisir, de la satisfaction et du bien-être. N’attendez plus, et inscrivez-vous aux cours d’art floral proposés par Bouvard Fleurs, votre fleuriste local. Vous ne le regretterez pas !

Continuer la lecture