Rejoignez-nous

Politique

Grand Conseil : La droite populiste s’effondre à Genève

Publié

,

le

A Genève, la droite populiste a subi un important revers dimanche lors de l’élection au Grand Conseil. L’UDC, qui a tout juste atteint le quorum de 7%, a perdu trois de ses onze sièges, et près de la moitié de la députation du MCG a été évincée.

Le parti antifrontaliers passe de 20 à 11 élus. A noter que cinq députés ont quitté les bancs du MCG durant la législature, dont son cofondateur Eric Stauffer qui a créé Genève en Marche (GeM) en septembre. Comme prévu, cette nouvelle formation a pris des électeurs au MCG. « GeM a créé une machine à détruire le MCG, mais il n’y est pas parvenu », relativise le secrétaire général du MCG François Baertschi.

Malgré les importants moyens financiers mis dans la campagne, GeM n’a obtenu que 4,1% des voix. Ayant raté son pari, le parti a annoncé sa dissolution, et Eric Stauffer son retrait de la vie politique.

Avec 7,32% des suffrages, l’UDC a aussi fait les frais de l’existence éphémère de GeM. « La présence de trois formations sur le même créneau, soit le MCG, GeM et l’UDC, a compliqué le choix des électeurs », a déclaré son président Marc Fuhrmann. L’UDC s’attendait à un recul, mais pas de cette ampleur.

Pente ascendante

Le PLR renforce son statut de premier parti du canton. Il retrouve presque son niveau précédant la fusion des partis libéral et radical en 2011, passant de 24 à 28 sièges. Pour sa part, le PDC gagne un siège et passe à douze. « C’est la première fois depuis plus de 25 ans que le parti remonte la pente », a relevé le président du PDC Bertrand Buchs.

La satisfaction était aussi de mise à gauche. Les Verts qui avaient subi une cinglante défaite en 2013 gagnent cinq sièges et finissent à quinze. Selon son président Nicolas Walder, le parti a réussi à faire revenir les abstentionnistes d’il y a quatre ans et à convaincre de nouveaux électeurs.

Eparpillement

Avec 17 sièges, le PS retrouve ses deux fauteuils perdus en 2009. Quant à la formation Ensemble à Gauche, elle conserve ses neuf élus, après avoir flirté toute la journée avec le quorum. « Tout le monde nous avait déjà enterrés », a relevé Pablo Cruchon qui a été élu dimanche.

L’extrême gauche aurait toutefois pu faire beaucoup mieux si elle était partie unie. Les trois autres listes tout à gauche de l’échiquier politique genevois – la Liste femmes, Pour Genève ainsi qu’Egalité et équité – totalisent 4,85% des suffrages.

Rôle pivot

L’Entente (PLR et PDC) gagne cinq sièges et la gauche sept. Au final, la droite (Entente et UDC) rassemble 48 voix et la gauche (PS, Verts et Ensemble à Gauche) 41. Dans cette nouvelle configuration, le MCG, avec ses onze sièges, estime qu’il continuera à jouer un rôle de parti pivot dans la recherche de majorités.

Le nouveau Grand Conseil prêtera serment le 15 mai. Il devrait compter 30 femmes alors que leur nombre avait chuté de 28 à 24 entre 2009 et 2013. La moitié de la députation écologiste sera féminine alors que l’UDC sera entièrement masculine. Le taux de participation a atteint 38,77%.

5Source ATS – Photo : ©KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

votations du 27 septembre

Votations du 27 septembre 2020: le suivi en direct

Publié

le

Journée de votations fédérales ce dimanche. Les Suisses sont appelés aux urnes pour se prononcer sur 5 objets différents. Le suivi en direct:

Au menu de ce dimanche de votations, l’initiative de limitation de l’UDC, l’achat de nouveaux avions de combat, le congé paternité, la modification de la loi sur la chasse et les déductions fiscales pour enfants.

Continuer la lecture

votations du 27 septembre

Congé paternité: les résultats

Publié

le

Ce dimanche, les Suisses s’expriment sur la modification de la loi sur les allocations pour perte de gain (contre-projet indirect à l’initiative populaire «Pour un congé de paternité raisonnable – en faveur de toute la famille»).  Résultats détaillés:

Actuellement, à la naissance d’un enfant, les mères qui travaillent ont droit à un congé payé de 14 semaines, tandis que les pères n’ont droit qu’à un ou deux jours. Le contre-projet soumis à votation prévoit d’introduire un congé de paternité de deux semaines à prendre dans les six mois suivant la naissance de l’enfant. Un comité référendaire s’oppose en avançant que cette nouvelle assurance sociale est trop chère et qu’elle fait augmenter les déductions sociales, réduisant ainsi le salaire de tous les travailleurs.

 

 

Carte des résultats nationaux:

Continuer la lecture

votations du 27 septembre

Déductions fiscales pour enfants: les résultats

Publié

le

Ce dimanche, les Suisses s’expriment sur une augmentation des déductions pour enfants dans le cadre de l’impôt fédéral direct. Résultats détaillés:

Le Conseil fédéral et le Parlement veulent faire passer de 10 100 à 25 000 francs la déduction maximale possible pour les frais de garde par des tiers.Le Parlement a décidé par ailleurs d’augmenter de 6500 à 10 000 francs la déduction générale pour enfant, indépendamment des modalités de prise en charge, en tenant compte des dépenses auxquelles les familles doivent faire face pour leurs enfants. La réforme est attaquée par référendum.

Carte des résultats nationaux:

Continuer la lecture

votations du 27 septembre

Loi sur la chasse: les résultats

Publié

le

Ce dimanche, les Suisses s’expriment sur la modification de la loi sur la chasse. Résultats détaillés:

Avec la nouvelle loi, le loup restera une espèce protégée et les meutes seront préservées. Les cantons pourront contrôler l’augmentation de la population de loups et leur expansion, et ordonner des tirs à certaines conditions, à titre préventif. La Confédération devra toutefois être systématiquement consultée avant qu’un tir puisse être effectué. Des associations de protection de la nature ont lancé un référendum contre la réforme.

Carte des résultats nationaux:

 

Continuer la lecture

votations du 27 septembre

Acquisition de nouveaux avions de combat: les résultats

Publié

le

Ce dimanche, les Suisses s’expriment sur l’arrêté fédéral relatif à l’acquisition de nouveaux avions de combat. Résultats détaillés:

Le Conseil fédéral et le Parlement entendent acquérir de nouveaux avions de combat d’ici 2030 pour un montant maximal de 6 milliards de francs. Pour le comité référendaire, dépenser cette somme pour des avions de combat est un luxe inutile.

 

Carte des résultats nationaux:

Continuer la lecture