Rejoignez-nous
L’idée d’un revenu de base inconditionnel refait son chemin en Suisse. Un comité d’initiative s’est constitué pour élaborer un nouveau texte, qui assurerait un revenu minimal, pour tous les Suisses, qu’ils travaillent ou pas.
 
Cette idée avait pourtant été largement retoquée par le peuple, en 2016, à plus de 77%. Pour Kalina Anguelova, membre de ce comité d’initiative, la crise sanitaire actuelle prouve l’importance du RBI. Elle réfute, également l’idée que le RBI donnerait lieu à « une société d’assistés ». Au contraire, il apporterait « davantage de liberté et nous permettrait de choisir le travail que nous avons envie de faire ». Quant à son financement, pas de hausse d’impôts à prévoir assure-t-elle.
 
Kalina Anguelova était invitée de Béatrice Rul à 7h35 dans Radio Lac Matin.
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces vidéos peuvent vous intéresser