Rejoignez-nous

Mobilité

Autoroute du Chablais: le soutien du TCS genevois

Publié

,

le

La section genevoise du TCS soutient la construction d’un tronçon autoroutier entre Thonon-les-Bains et Machilly, en France voisine. Dans un communiqué diffusé mardi, elle regrette que la Ville de Genève s’oppose à ce « projet de bon sens », qui vise à désenclaver le Chablais haut-savoyard.

Ce projet autoroutier a été récemment déclaré d’intérêt public par le gouvernement français. Il est l’une des mesures clés du projet d’agglomération du Grand Genève, souligne la section genevoise du TCS. Selon cette dernière, son impact sur la circulation à Genève sera limité et pourrait même à terme devenir extrêmement positif.

Les 16 kilomètres d’autoroute prévus doivent être considérés comme un axe de contournement, une prolongation naturelle pour rejoindre l’Autoroute Blanche, en direction d’Annecy ou de Chamonix. Ce tracé ne sera pas un concurrent direct du Léman Express, comme le craint la Ville de Genève.

Le cheminement n’a en effet aucun attrait pour un pendulaire à destination de Genève, estime la section genevoise du TCS. Il n’est pas destiné aux travailleurs frontaliers désireux de rejoindre genevois, mais au trafic entre le Chablais et le reste du département de la Haute-Savoie, poursuit le Touring Club Suisse.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Des employés des TPG se plaignent de cadres « tyranniques »

Publié

le

Le Syndicat du personnel des transports (SEV) dénonce « un climat de terreur » au sein de l’administration des Transports publics genevois (TPG).

Des collaborateurs ont saisi l’Office cantonal de l’inspection du travail (OCIRT) qui a convoqué la direction. Un rapport est attendu.

Au total, 18 collaborateurs et un ex-collaborateur ont été entendus par l’OCIRT, indique Valérie Solano, secrétaire syndicale. Elle revenait vendredi sur des informations de la Tribune de Genève. Selon la syndicaliste, deux cadres sont particulièrement visés, mais c’est l’ensemble du management qui est en cause.

Une de ces deux dirigeantes « terrorise les gens et s’immisce dans le micromanagement », relève le SEV. Les plaignants dénoncent des attitudes tyranniques et colériques, ajoute Mme Solano. Selon le SEV, les collaborateurs ont alerté au début 2019 le Groupe de confiance de l’Etat, sans résultat. Le syndicat demande la suspension des personnes incriminées et l’ouverture d’une enquête.

La direction des TPG confirme avoir été informée du dépôt de plaintes auprès de l’OCIRT. Elle est désormais dans l’attente d’un rapport afin de connaître la nature de ces plaintes et de pouvoir déterminer un plan d’actions. La direction précise n’avoir pas été informée de « comportements tyranniques » et de « gens terrorisés ».

Avec ATS Keystone

Continuer la lecture

Genève

Mobilité à Genève: oui à la suppression de places de stationnement

Publié

le

KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI
A Genève, l’assouplissement des règles relatives à la suppression de 4000 places de stationnement a largement passée la rampe. Destinée à créer des voies de bus et pistes cyclables, la mesure a été acceptée ce dimanche par 58,35% de «oui». La réforme faisait l’objet d’un référendum lancé par le TCS.

La révision de la modification de la loi genevoise d’application de la législation fédérale sur la circulation routière a été acceptée par 58% des voix. Le but de cette loi est d’assouplir le principe de compensation des places supprimées dans l’espace public. Pour rappel, il est inscrit dans la loi genevoise que selon ce principe toute place de stationnement sur la voirie doit être remplacée, à certaines conditions, par une place dans un parking public. Désormais, la loi d’assouplissement permettra grâce à l’espace gagné de débloquer de nombreux projets pour favoriser la mobilité douce. Pour Caroline Marti, vice-présidente de l’Association Transport Environnement (ATE-Genève) c’est une belle victoire qui montre la tendance de la population à vouloir privilégier les modes de transports doux.

Caroline Marti Vice-présidente de l'ATE

L’un des éléments qui a pu faire basculer la votation est la composition du comité unitaire en faveur de la réforme de la compensation du stationnement. Celui-ci a réunit la gauche, le PDC, le PLR et des associations pour la mobilité douce et de quartier. Une alliance qui a porté ses fruits selon Caroline Marti.

Caroline Marti Vice-présidente de l'ATE

 

Dal Busco vainqueur

Très décrié pour sa politique de mobilité, le Conseiller d’Etat en charge des infrastructures vient de remporter une victoire très importante. Concrètement, cela va permettre la mise en oeuvre plus rapide de ce que le peuple à voulu en 2016 avec la loi sur la mobilité cohérente et équilibrée. Différentes mesures vont être appliquées. Les précisions de Serge Dal Busco, Conseiller d’Etat en charge des infrastructures.

Serge Dal Busco Conseiller d'Etat en charge des infrastructures

 

Le TCS appelle à la concertation

Du côté des référendaires c’est la déception. Désormais, le TCS en appelle aux autorités pour agir de manière modérée et en concertation lorsqu’ils vont supprimer des places. Le détail avec François Membrez, président du TCS Genève.

François Membrez Président du TCS Genève

Suite à la votation, le TCS a le regard déjà tourné vers l’avenir. Il souhaite appuyer le passage à la mobilité électrique. L’institution pointe également le prochain scrutin concernant le parking des Clés-de-Rive au mois de novembre comme déterminant pour disposer d’un aménagement piéton digne de ce nom.

François Membrez Président du TCS Genève

La participation au scrutin est exceptionnelle, elle a grimpé jusqu’à 54%.

Continuer la lecture

Actualité

Un lifting pour la gare CFF de Genève-Aéroport

Publié

le

© SBB CFF FFS

Début des travaux de rénovation de la gare CFF de Genève-Aéroport.

Le chantier de rénovation va débuter ces prochains jours. Il s’agira notamment de faciliter l’accès de plain-pied aux trains. Les quais vont être rehaussés et les accès rénovés. 

Frédéric Revaz Porte-parole CFF

Autre objectif plus esthétique: rendre la gare plus lumineuse avec un nouveau plafond.

Frédéric Revaz Porte-parole CFF

 es CFF précisent que, même si la plus grande partie des travaux aura lieu de jour, l’accès aux trains sera garanti durant tout le chantier.

Frédéric Revaz Porte-parole CFF

Les travaux vont se prolonger jusqu’en décembre 2022. Le coût s’élève à 38 millions de francs.

 

Continuer la lecture

CFF

Matinée chamboulée pour les CFF sur l’Arc lémanique

Publié

le

Le trafic ferroviaire a subi deux interruptions mardi matin sur l’Arc lémanique.

Une à Aigle (VD) suite à un défaut d’alimentation électrique et l’autre à Allaman en raison d’une ligne de contact arrachée. Les deux pannes sont en cours de résolution, avec un retour à la normale prévu pour le début d’apès-midi.

La ligne a été interrompue vers 07h30 entre Villeneuve et Bex. A 10h30, les trains circulaient à nouveau mais ne s’arrêtaient pas la gare d’Aigle (VD), desservie par des bus, a indiqué Frédéric Revaz, porte-parole des CFF mardi à Keystone-ATS.

Le problème sera résolu d’ici le début d’après-midi, tout comme à Allaman sur la ligne Lausanne-Genève. Vers 08h30, un train y a arraché une ligne de contact. Le trafic a déjà repris sur une voie entre Rolle et St-Prex, a précisé M.Revaz.

Avec ATS Keystone

Continuer la lecture

Actualité

Le monde de demain: le stationnement facilité!

Publié

le

Un système de stationnement intelligent, c’est le monde de demain… 

Benoît Rouchaleau Le monde de demain

Le stationnement des voitures peut souvent être un casse-tête ou même une source d’énervement: on tourne parfois à n’en plus finir pour trouver une place. Et bien une start up zurichoise a la solution. Son nom: Parquery, elle propose un système de stationnement intelligent qui utilise les caméras de surveillance existantes ou à installer, le tout couplé à un logiciel de reconnaissance d’images, pour analyser l’occupation des places de stationnement et donc détecter les places libres. On peut ainsi surveiller jusqu’à 300 places sur une seule image et ainsi savoir où est-ce qu’il y a des places de parks disponibles en temps réel. Pour les gestionnaires de parkings, c’est aussi la possibilité de collecter des informations sur le taux de remplissage et la durée moyenne de stationnement pour chaque emplacement. Notez que Parquery assure être en conformité avec les lois suisses et européennes sur la confidentialité: aucune image n’est stockée et aucune donnée privée n’est traitée. 

Où en est l’idée?

Elle est déjà bien implantée. Parquery existe depuis 2014, et plusieurs l’ont déjà adopté ces dernières années. Ils ont déjà une dizaine de clients en Suisse, notamment les municipalités de Vevey, Montreux ou Locarno, des magasins de vente au détail aussi et un projet pilote avec les CFF à Rapperswil. Mais le projet séduit aussi hors de nos frontières: la start up est active dans 32 pays, dont l’Italie, la Roumanie, les États-Unis ou les Émirats arabes unis.

 

Continuer la lecture