Rejoignez-nous

L'invité

Bertrand Buchs veut un moratoire sur la 5G

Publié

,

le

“On crée un cocktail potentiellement dangereux pour le cerveau”

Le député PDC Bertrand Buchs a déposé une motion demandant un moratoire pour l’installation du réseau 5G en Suisse. Il veut que les études en cours, à l’OMS notamment, soient achevées avant de mettre en place ce réseau et ses quelque 15000 antennes qui potentiellement posent un risque pour la santé. “Il faut observer le principe de précaution, scande le député qui relève que sa motion a soulevé d’emblée un intérêt certain parmi les autres partis.

De nombreuses études ont pourtant déjà été menées, au niveau européen en particulier. Le cerveau suisse serait-il donc si différent du cerveau européen? “Non, sans doute pas. Mais on n’a plus confiance. On nous a fait le coup avec les pesticides. On nous a fait le coup avec le sucre, avec le tabac. On nous a dit toutes les études ont été faites il n’y a aucun risque. Un moment donné quand on nous dit cela, je mets en doute. L’OMS est en train de faire une étude qui sera rendue dans une année ou deux ans, même chose du côté fédéral. Je trouve très étonnante cette urgence d’installer la 5G à la fin mars à tout prix. Je ne comprends pas. Il faut attendre le résultat de ces études”.

Ce qui inquiète plus particulièrement Bertrand Buchs, c’est l’effet cocktail: “On nous dit la 5G c’est la même chose que la 4G ou la 3G. La question est de savoir si en ajoutant toutes ces fréquences, tous ces appareils auxquels nous sommes connectés, on ne crée pas un cocktail qui risque de poser un problème au niveau du cerveau. Le minimum serait d’étudier si en Suisse et en Europe, il n’y aurait pas une augmentation du nombre de cancers du cerveau”.

Il faut attendre l’étude de l’OMS, répète le député.

https://www.radiolac.ch/podcasts/linvite-de-la-matinale-27032019-084142/

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'invité

Nicolas Walder, Conseiller national Vert

Publié

le

L’initiative de limitation est un couperet. Pour le Conseiller national Vert, Nicolas Walder, l’enjeu est clair lors des votations du 27 septembre prochain. Il était l’invité de Béatrice Rul, à 7h35, dans Radio Lac Matin.

 

Continuer la lecture

L'invité

Philippe Clément, journaliste spécialiste automobile

Publié

le

Philippe Clément

Quel avenir pour le salon international de l’auto de Genève? Après l’annulation de l’édition de 2020 pour cause de Covid-19, la plus grande incertitude plane au-dessus de la grand’messe genevoise. Eclairage avec Philippe Clément, journaliste spécialiste de l’automobile, qui était l’invité de Benoît Rouchaleau, ce vendredi à 7H35, dans Radio Lac Matin.

Philippe Clément Journaliste automobile

Continuer la lecture

L'invité

Felipe Ortiz, vice-président du Servette FC

Publié

le

Felipe Ortiz, vice-président du Servette FC

Retour gagnant pour le Servette FC en coupe d’Europe. 8 ans après son dernier match européen, les grenat se sont imposés 3-0 jeudi soir contre les slovaques de Ruzomberok au premier tour qualificatif pour l’Europa League. Retour sur le match et les ambitions du club avec Felipe Ortiz, le vice-président du SFC, qui était l’invité de Benoît Rouchaleau, à 7h35, dans Radio Lac Matin.

Felipe Ortiz  Vice-président du Servette FC

Continuer la lecture

L'invité

Serge Dal Busco, Conseiller d’Etat chargé des transports

Publié

le

Un vendredi sous le signe de la manifestation, ce vendredi, à Genève. Pas moins de deux, dont une qui s’attaque aux bandes cyclables, qui viennent d’être prolongées de trois mois, par le Conseil d’Etat. Serge Dal Busco, le magistrat en charge des transports, était l’invité de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin.

 

Continuer la lecture

L'invité

Christina Kitsos, conseillère administrative Ville de Genève, chargée de la Cohésion Sociale

Publié

le

La rentrée des classes sera un peu particulière à Champel. La hausse des effectifs a entraîné un transfert d’élèves de Le Corbusier aux Crêts de Champel, avec des fratries qui ont même dues être séparées. La Conseillère administrative, Christina Kitsos, réfute un manque d’anticipation et souligne la lenteur des réalisations, en Ville. Elle était l’invitée de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin.

 

 

Continuer la lecture