Rejoignez-nous

Parlons économie

Pensons l’après – Relance du secteur aéronautique, plus d’égalité femmes/hommes, une nouvelle norme sanitaire…

Publié

,

le

Dans l’émission Parlons économie de cette semaine, nous continuons à préparer l’après coronavirus avec les entreprises genevoises et la CCIG. Nous recevons entre autres Françoise Piron, directrice de la fondation Pacte afin d’aborder l’égalité femmes/hommes dans les entreprises genevoises en amont de la manifestation féministe de dimanche. Nous parlerons également des enjeux pour la relance du secteur de l’aéronautique durement touché par la crise avec Fanny Randanne, chargée de projet pour OPI. Enfin nous accueillerons Fred Herren pour nous présenter le label qualité pensé par la SGS et la CCIG pour les entreprises qui protègent clients et employés de la Covid-19. Mais pour commencer, on vous explique la TVA en matière immobilière en compagnie d’Alexandre Sadik, directeur de BDO Genève.

 

3 minutes pour comprendre… la TVA en matière immobilière

C’est peut-être un sujet qui vous semble complexe ou éloigné mais aujourd’hui, nous recevons Alexandre Sadik, directeur de BDO Genève pour nous éclairer sur la TVA en matière immobilière et faire de vous des incollables!

TVA : Taxe sur la valeur ajoutée. Impôt général sur la consommation finale.

La TVA concerne les biens et services et donc, par conséquent, l’immobilier. Cependant dans ce cas, elle n’est pas automatique. Chacun est libre de soumettre une opération immobilière (vente, location…) à la TVA sauf si celle-ci a des fins d’habitation. Dans le cadre d’une transaction immobilière dans un but commercial, vous pouvez choisir de soumettre votre opération à la TVA ou non.

Quels sont les avantages de la TVA en matière immobilière? Quand devez-vous y recourir? Comment cette taxe fonctionne-t-elle? Alexandre Sadik répond à toutes ces questions dans notre émission du jour.

3 minutes pour comprendre La TVA en matière immobilière

3 minutes pour comprendre La TVA en matière immobilière

 

Genève bouge pour le planète: La fondation PACTE oeuvre pour l’égalité femme/homme au sein des entreprises.

Dans cette seconde partie de Parlons économie, nous recevons Françoise Piron, la directrice de la Fondation PACTE pour évoquer les inégalités femmes/hommes au sein des entreprises, les conséquences de l’épidémie de Coronavirus sur celle-ci et les combats à mener aujourd’hui pour l’égalité.

Pour Françoise Piron, la lutte pour l’égalité fait partie du développement durable pour les entreprises et il s’agit plus que jamais d’un combat actuel. En effet, malgré des avancées certaines sur certains points, il reste du chemin à faire. Si aujourd’hui les femmes sont en majorité diplômées et que 53% d’entre elles obtiennent un master, elles sont encore très minoritaires à occuper des postes décisionnaires (seulement 20% des cadres sont des femmes).

Pour poursuivre sur la métaphore écologique, il y a une nécessité de changer le climat de l’entreprise afin que celle-ci soit plus égalitaire et qu’elle permette aux femmes de faire carrière. C’est le rôle de la Fondation Pacte qui organise de nombreuses opérations de sensibilisation à l’égalité comme l’explique Françoise Piron.

La crise liée à l’épidémie de coronavirus a mis en exergue ces inégalités, la notion de « charge mentale » a été encore plus forte pour les femmes pendant la période de semi-confinement. Elles ont dû jongler entre télétravail, enfants à la maison, tâches ménagères… La période a bien illustré le fait que les femmes sont plus souvent celles qui prennent soin de la famille et des autres. De plus, elles étaient plus nombreuses à être au front car occupant les postes essentiels (infirmières, hôtesses de caisse…).

La quête d’un équilibre dans les foyers pour diminuer la charge mentale est aussi un des combats mener par Pacte.

Genève bouge pour la planète La lutte pour l'égalité femmes/hommes de la fondation Pacte

Genève bouge pour la planète La lutte pour l'égalité femmes/hommes de la fondation Pacte

 

Genève innove : Les entreprises de l’aéronautique collaborent.

Genève est une ville d’innovation dans de nombreux domaines et parmi eux, l’aéronautique. Avec GAIN, le grand Genève se dote d’une plateforme unique en Suisse Romande qui réunit les entreprises du secteur aéronautique dans le but de mener des projets d’innovation de manière collaborative.

Le pôle genevois rassemble de nombreux savoirs-faire uniques en Suisse et parfois même dans le monde, l’objectif de GAIN est de permettre à ces entreprises de collaborer dans le but de créer de la visibilité à l’international et de la pérennité pour ces savoirs-faire. Il s’agit là d’un incroyable exemple d’intelligence collective permettant adaptabilité et compétitivité dans le secteur.

L’aéronautique est l’un des secteurs les plus touchés par la crise liée à l’épidémie de Coronavirus et les entreprises genevoises doivent faire face à de nombreux enjeux pour la relance dont le plus important est de trouver une solution durable pour le secteur. Dans ce contexte, GAIN est un formidable outils collaboratif.

Genève innove Quand les entreprises genevoises de l'aéronautique collaborent

Genève innove Quand les entreprises genevoises de l'aéronautique collaborent

 

Le Focus: Une nouvelle certification.

Dans cette dernière partie, nous recevons Fred Herren, senior vice président à la SGS pour nous présenter une nouvelle certification créée par la SGS et la CCIG.

Cette certification est le fruit d’une réflexion au sein de la cellule de déconfinement cadre créée à Genève et a pour but de renseigner et rassurer les clients et les employés des entreprises quant aux mesures prises pour les protéger de la Covid-19. Il s’agit d’un label de qualité qui peut être solliciter par les entreprises.

Le Focus Une nouvelle certification

Le Focus Une nouvelle certification

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Parlons économie

Aide aux entreprises, assurances et prévoyance, développement durable, retraite… Quels sont les enjeux de l’après?

Publié

le

Nous continuons à préparer l’après, la suite dans Parlons Economie avec de nombreux acteurs de l’économie genevoise. Nous recevons Nathalie Hardyn, directrice du département politique de la CCIG et Guy Suchet, président de Force Nouvelle qui nous présente le projet de la fondation Force Nouvelle pour préparer les actifs à la retraite. Nous parlons ensuite de piliers principaux du développement durable au sein des entreprises avec Miles Hopwood, CEO du groupe Integraal puis nous vous présentons la Fédération d’Aide aux Entreprises et son action pour soutenir les entreprises genevoises dans leurs projets d’innovation. Pour finir, le focus de cette semaine s’intéresse au domaine des assurances et de la prévoyance professionnelle et vous explique comment ce secteur a été impacté par l’épidémie et comment il s’est adapté en compagnie de Pierrick Leprince, CEO de Swiss Risk & Care.

 

3 minutes pour comprendre comment préparer sereinement son départ à la retraite avec Force Nouvelle

Parmi les transitions importantes que nous connaissons dans notre vie professionnelle, il en est une qui impact énormément notre vie: le départ à la retraite. Bien souvent, cette période de fin d’activité professionnelle est un grand bouleversement dans notre vie et peut s’avérer difficile à appréhender. C’est le constat qui a mené à la création de la fondation Force Nouvelle, une organisation auto-financée et à but non lucratif qui a pour rôle de préparer les actifs à la retraite.

Pour Nathalie Hardy, directrice du département politique de la CCIG, il est de la responsabilité sociale des entreprises de préparer et d’accompagner les salariés vers la retraite. C’est pourquoi la CCIG soutient la fondation Force Nouvelle dans ces projets.

3 minutes pour comprendre La CCIG s'engage avec Force Nouvelle pour préparer la retraite

Guy Suchet, président de Force Nouvelle nous présente les activités de Force Nouvelle. La fondation propose une formation qui s’effectue dans les trois années précédent le départ à la retraite et dont l’objectif est de permettre au salarié d’aborder sereinement son départ à la retraite.

3 minutes pour comprendre Force Nouvelle aide les actifs à préparer leur retraite

 

Genève bouge pour la planète: Les 3 piliers principaux du développement durable au sein des entreprises

L’un des enjeux principaux des dernières années pour les entreprises qui a été mis en exergue encore plus en raison de l’épidémie de Coronavirus est le développement durable. Nous avons reçu Miles Hopwood, CEO du Groupe Integraal qui nous a parlé des engagements de son entreprise et de la façon dont il a adressé les trois enjeux du développement durable dans son groupe.

Pour commencer, le coeur de la démarche d’intégral et premier pilier du développement durable, c’est les personnes (People), comprendre les employés de l’entreprise. Miser sur sur les personnes, sur l’humain, c’est le parti-pris du Groupe Integraal. Selon son CEO, Miles Hopwood: « Seul, on est plus rapide, ensemble, on va plus loin ». Dans cette logique, l’entreprise a mis en place une grande offre de formations pour ses collaborateurs, a favorisé la possibilité de faire du télétravail (déjà avant l’épidémie de Covid-19) mais permet aussi à chaque collaborateurs d’aménager son temps de travail entre 80% et 100% en fonction de ses besoins.

Le groupe travaille aussi sur les deux autres piliers du développement durable, à savoir, Planet (donc ce qui concerne l’écologie) et Profit (les résultats financiers).

Genève bouge pour la planète Les 3 piliers principaux du développement durable dans les entreprises

 

Genève innove et aide les entreprises à faire de même!

Favoriser le développement économique de Genève, c’est aussi apporter de l’aide aux entreprises qui souhaitent créer de l’emploi dans le canton, c’est ce que fait la Fondation d’Aide aux Entreprises. Son directeur, Patrick Schefer, nous explique que l’objectif de la fondation est d’apporter une aide financière mais aussi du conseil et de l’accompagnement aux entreprises genevoises qui veulent innover et se développer dans la région.

Patrick Schefer explique au micro de Radio Lac les conditions et démarches qui permettent d’accéder à une aide.

Genève innove Genève aide les entreprises à innover et se développer

 

Le Focus: Les assurances et la prévoyance professionnelle après la crise

Le domaine des assurances et de la prévoyance s’est retrouvé au centre de l’attention pendant la crise et chacun s’est penché plus en détails sur son assurance en raison de besoins exceptionnels. On pense par exemple aux restaurateurs et hôteliers qui ont dû fermer pendant de longues semaines. Certains étaient assurés en cas d’épidémie ce qui leur a permis de trouver des solutions alors que pour les autres, cela s’est avéré plus compliqué. C’est un exemple parmi tant d’autre que nous présente Pierrick Leprince, CEO de Swiss Risk and Care.

Pour les sociétés d’assurance, la période de crise a été un défi. Il y avait plus que jamais un besoin d’être présent le tout en respectant les mesures de distanciations et de semi-confinement imposées. Il a fallu repenser le modèle en un temps record pour pouvoir répondre présent face aux nombreuses questions et interrogation des clients. Pierrick Leprince nous explique ce défi au micro de Benjamin Smadja.

Le Focus Les assurances et la prévoyance professionnelle après la crise

Continuer la lecture