Rejoignez-nous

Emissions

Lisa Mazzone attend la preuve par l’acte d’une droite plus verte

Publié

,

le

Lisa Mazzone, conseillère nationale pour Les Verts, est en campagne pour décrocher un siège à la chambre haute cet automne. Alors forcément, elle a défilé hier pour le 1er mai, mais comme chaque année, précise-t-elle, afin de “revendiquer plus d’égalité entre hommes et femmes, une égalité inscrite depuis des années dans la Constitution et toujours pas réalisée.” Elle vise le siège libéré par Robert Cramer qui se retire et affirme partagé see visions avec lui. Mais pas sur la RFFA, la réforme fiscale des entreprises, à laquelle elle s’oppose conformément au mot d’ordre de son parti. “Le problème qu’engendre cette réforme, estime Lisa Mazzone, c’est qu’elle induit une perte fiscale de 1,4 milliard pour les communes et les cantons. On supprime des privilèges pour les remplacer par d’autres en baissant massivement la fiscalité des entreprises et cela ne se rattrappe pas. Ce sont des pertes assurées, année après année, qui vont se répercuter sur des prestations comme les places de crèche par exemple. »

Lisa Mazzone se félicite de la prise de conscience des autres partis sur les questions environnementales en pointant cependant le doigt sur la majorité UDC-PLR “qui a fait couler la loi sur le CO2 à l’automne dernier”. Pour l’instant, le changement d’approche ne se traduit pas encore dans les votes parlementaires regrette la conseillère nationale. Mais “plus il y a de Verts au parlement plus le parlement devient vert, c’est intéressant de le constater. »

Lisa Mazzone s’est aussi exprimée sur le combat anti-nucléaire qu’elle se défend d’abandonner en dépit de la focalisation sur le réchauffement climatique ainsi que sur les inégalités produites, voire renforcées, par la pollution. Les plus démunis sont en première ligne, affirme-t-elle.

Sur la grève des femmes du 14 juin et le débat sur la participation ou non des hommes, elle dit: ”qu’il y ait une participation, oui, mais sa forme reste à définir. Il est important que ce soit un moment entre femmes et que les femmes parlent en leur nom pour revendiquer leurs droits.”

https://www.radiolac.ch/podcasts/linvite-de-la-matinale-02052019-084357/

 

 

L'invité

Serge Dal Busco, Conseiller d’Etat chargé des transports

Publié

le

Un vendredi sous le signe de la manifestation, ce vendredi, à Genève. Pas moins de deux, dont une qui s’attaque aux bandes cyclables, qui viennent d’être prolongées de trois mois, par le Conseil d’Etat. Serge Dal Busco, le magistrat en charge des transports, était l’invité de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin.

 

Continuer la lecture

L'invité

Christina Kitsos, conseillère administrative Ville de Genève, chargée de la Cohésion Sociale

Publié

le

La rentrée des classes sera un peu particulière à Champel. La hausse des effectifs a entraîné un transfert d’élèves de Le Corbusier aux Crêts de Champel, avec des fratries qui ont même dues être séparées. La Conseillère administrative, Christina Kitsos, réfute un manque d’anticipation et souligne la lenteur des réalisations, en Ville. Elle était l’invitée de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin.

 

 

Continuer la lecture

L'invité

Malcolm M’Baye, porte parole de la pétition pour des transports publics gratuits

Publié

le

Les transports gratuits à Genève. C’est ce que demandent les Jeunes POP. Ils déposent, mercredi, une pétition en ce sens. Une mesure qui serait financée par une hausse des impôts des entreprises et sur le capital. Malcolm M’Baye, le porte-parole de la campagne, était l’invité de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin.

 

 

Continuer la lecture

L'invité

Thierry Daviaud, membre du comité d’Avenir Syndical

Publié

le

La création d’un nouveau syndicat, issu du SSP, n’est pas lié à l’affaire de harcèlement qui touche un syndicaliste. C’est ce qu’a assuré Thierry Daviaud, membre du comité d’Avenir Syndical. Selon lui, il fallait une formation plus proche du terrain, pour répondre au mieux aux attentes des travailleurs. Thierry Daviaud était l’invité de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin.

 

Continuer la lecture

L'invité

Martin Beniston, climatologue

Publié

le

La Suisse connaît actuellement son premier épisode de chaleur. Une hausse des températures attendue mais qui concerne aussi, de manière plus surprenante, d’autres région, comme la Sibérie où 38C ont été enregistrés le week-end dernier. De quoi inquiéter le climatologue, Martin Beniston, qui était l’invité de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin.

 

Continuer la lecture