Rejoignez-nous

Emissions

Léo Tardin : un genevois qui brille sur les scènes du monde entier

Publié

,

le

Vous ne le connaissez peut-être pas, et pourtant…

Léo Tardin part étudier la musique dans l’une des plus prestigieuses écoles du monde, la New School de New York, en 1996. Diplômé, il revient dans ses terres natales. En 1999, il est le premier lauréat du très réputé concours international de Piano Solo du Montreux Jazz Festival. Il lance par la suite son propre groupe aux couleurs hip-hop Grand Pianoramax, avec lequel il a publié cinq albums et est parti en tournée mondiale. Une source d’inspiration pour n’importe quel pianiste de la région.

En 2014, il replonge dans un projet solo et acoustique avec « Dawnscape ». Cet opus sera suivi quatre ans plus tard par « Collection », une compilation de ses meilleurs moments live.

Il est possible d’écouter son formidable touché en concert au Cully Jazz Festival, ce samedi 13 avril à 17h00 à l’Union Vinicole de Cully. Il présentera dans cette belle salle rénovée une sélection de ses meilleurs titres.

Léo Tardin est revenu sur cette carrière prolifique aux côtés de Benjamin Smadja dans les studios de Radio Lac:

Parlons économie

Economie et santé, alliance d’expertises entre sociétés et retraite

Publié

le

Cette semaine dans Parlons Economie, votre rendez-vous en partenariat avec la Chambre de commerce, d’industrie et des services de Genève, nous parlons de la compatibilité entre l’économie et la santé avec Jean-Marc Leroux, CEO de CoreMedica Europe, Kareen Vaisbrot, cheffe de la division Politique patronale de Swissmem et membre de la direction et Nathalie Hardyn, Directrice du département politique de la CCIG. L’alliance d’expertises entre sociétés est également au coeur de la discussion avec nos invités Claude Devillard, Directeur du groupe Devillard et Alexandre Rossetti, Directeur de la Boîte à Images SA. Enfin, nous nous intéressons à la problématique de l’AVS et à l’initiative des jeunes PLR avec Davit Ghukasyan, Président des JLR Genève et Laurent Jullier, Spécialiste prévoyance à Alkimia.

3 minutes pour comprendre: Economie et santé sont-elles compatibles?

Pour ouvrir notre émission du jour, nous abordons le sujet de la compatibilité entre l’économie et la santé. CoreMedica Europe, dirigée par Jean-Marc Leroux, offre la possibilité d’effectuer soi-même à la maison ses collections de sang et fluides biologiques afin qu’ils soient testés dans des laboratoires accrédités à Genève. Dans le contexte actuel d’épidémie et en s’appuyant sur son expertise unique, la start-up a su rebondir pour proposer aux entreprises un test de dépistage anticorps du coronavirus au moyen d’un kit par prélèvement salivaire. Explications avec notre invité.

Selon Kareen Vaisbrot, soutenir la stratégie de dépistage au sein des entreprises est certes important, mais cet accompagnement doit s’inscrire dans un contexte plus global qui ne doit pas mettre en péril le système de santé. Nathalie Hardyn, Directrice du département politique de la CCIG, insiste sur l’importance d’une coordination à l’échelle nationale.

3 minutes pour comprendre
Economie et santé sont-elles compatibles
3 minutes pour comprendreEconomie et santé sont-elles compatibles

 

Genève innove: Comment maintenir une entreprise dans l’air du temps?

Nos invités Claude Devillard, Directeur du groupe Devillard et Alexandre Rossetti, Directeur de la Boîte à Images SA, ont décidé de s’unir pour voir plus loin. Un mariage qui permet aux deux PME de se renforcer mutuellement et d’ajouter des cordes à leurs arcs respectifs. Bénéficier de la réputation de longue date de l’un, du réseau de l’autre, tout en conservant sa propre identité et ses couleurs, tel est l’objectif de nos invités pour se réinventer.

Genève innove
Comment maintenir une entreprise dans l’air du temps?
Genève innoveComment maintenir une entreprise dans l’air du temps?

 

Le Focus : A quand la retraite?

C’est la question que nous nous posons avec Davit Ghukasyan, Président des Jeunes Libéraux-Radicaux Genève. Le parti souhaite relever l’âge de la retraite à 66 ans pour les hommes et les femmes. En effet, l’augmentation de l’espérance de vie engendre une augmentation des dépenses, et selon lui, le système actuel de l’AVS datant de 1948 et n’ayant pas connu de réforme structurelle depuis plus de 20 ans, n’est plus adapté à nos besoins actuels.

Entre les trois possibilités étudiées, à savoir une baisse des rentes qui aurait pour conséquence directe une rupture des engagements donnés, ou alors une augmentation des impôts ou des cotisations salariales qui ne résout pas le problème de l’espérance de vie, celle du recul de l’âge de la retraite serait la solution. Laurent Jullier, Spécialiste prévoyance à Alkimiam ajoute que le rapport entre les actifs et les rentiers était de six pour un en 1948 contre trois pour un aujourd’hui. Additionné à l’espérance de vie qui a augmenté de 10 ans en moyenne, cela pose effectivement un problème de financement à l’institution. L’initiative du JLR répond donc selon lui en partie à cette problématique.

Le Focus
A quand la retraite?
Le FocusA quand la retraite?

Continuer la lecture

Actualité

VIDEO – Les autotests anti-Covid, comment ça marche ?

Publié

le

Test rapide
Depuis le 7 avril, des autotests sont disponibles en pharmacie, avec une limite de 5 par personne. Malgré des problèmes d'approvisionnement, les Suisses sans symptômes sont incités à les utiliser afin de dissiper tout doute alors que la demande d'un retour à une forme de normalité se fait de plus en plus entendre.

Mais sont-ils simples à utiliser et quel bilan après le résultat? Benjamin Smadja et Laurie Selli ont testé les tests!

Les autotests ne doivent être utilisés que quand l'accès à un test antigénique n'est pas possible. Il n'est pas nécessaire de fournir plus de cinq autotests par mois, a indiqué Patrick Mathys, responsable de la section Gestion de crise et collaboration internationale à l'Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Les tests antigéniques rapides sont plus fiables que les autotests à faire chez soi. Et une personne qui obtient un résultat positif avec un autotest doit le faire confirmer par un test PCR, a précisé M. Mathys. Un autotest dont le résultat est négatif n’est pas une carte blanche pour ne plus respecter les gestes barrières.

Confirmation par test PCR nécessaire

Pour le président de la Conférence des directrices et directeurs cantonaux de la santé, Lukas Engelberger, ces autotests ont le potentiel de changer fondamentalement la situation. Si tout le monde peut régulièrement effectuer un autotest dans sa salle de bain le matin, la charge sur les pharmacies et les centres de tests s'en verrait allégée, a-t-il indiqué à la Sonntagszeitung.

Depuis la mi-mars, la Confédération prend en charge les coûts de tous les tests, même s'il n'y a pas de symptômes présents. Son but est que 40% de la population soit testée chaque semaine.

Grosses arrivées mercredi et jeudi

Après des demandes répétées au groupe bâlois, Roche lui a indiqué qu'une grande quantité devrait arriver mercredi et jeudi, selon Mme Ruggli. "Après, ça devrait aller mieux", a-t-elle ajouté.

Selon Pharmasuisse, les pharmacies ont reçu huit millions de tests. Roche écrit pour sa part en avoir fourni neuf millions à des grossistes et des pharmacies. Vendredi, plus d'un demi-million ont été distribués aux clients en Suisse. La demande a donc été "en grande partie" satisfaite, selon l'entreprise.

Benjamin Smadja avec ATS

Continuer la lecture

Parlons économie

Situation de l’hôtellerie Genevoise, transition énergétique dans les bâtiments et digitalisation de la banque.

Publié

le

Cette semaine dans Parlons Economie, votre rendez-vous en partenariat avec la Chambre de commerce, d’industrie et des services de Genève, nous évoquons les conséquences directes de la crise sanitaire sur l'hôtellerie Genevoise et ses moyens de rebondir, avec Gilles Rangon, directeur de l’hôtel Eden, président de la Société des Hôteliers de Genève et Samuel Koenig, PDG du Holiday Inn Express Geneva Airport. Nous abordons le sujet de la transition énergétique de nos bâtiments avec Didier Faure, EPS Sales Manager de Siemens. Pour finir nous nous intéressons à la digitalisation de la banque pour les particuliers en compagnie de Marcel Schmutz, responsable digital banking pour la Suisse romande chez Crédit Suisse.

 

3 minutes pour comprendre: Comment l'hôtellerie Genevoise peut-elle rebondir?

Depuis plus d'un an maintenant, les temps sont difficiles pour l'hôtellerie genevoise. Genève possède une infrastructure hôtelière d’importance avec pas moins de 126 établissements dont 30 à 40 sont encore fermés et le constat est préoccupant concernant le nombre de nuitées effectuées en 2020, avec une chute de 67%, soit environ 1 million de nuitées péniblement atteintes contre plus de 3 millions les années précédentes.

Bénéficiaires de l'aide aux cas de rigueur, les hôteliers sont dans l'attente d'aides supplémentaires pour couvrir les pertes, maintenir l'équilibre et conserver les emplois qualifiés.

Dans l'attente d'une reprise de l'activité au cours de l'été, la reconversion reste compliquée pour le secteur, d'autant que la rentabilité émane des chambres.

Le passeport vaccinal reste le sésame selon nos invités, nous en parlons avec Gilles Rangon, directeur de l’hôtel Eden, président de la Société des Hôteliers de Genève, et Samuel Koenig, PDG du Holiday Inn Express Geneva Airport.

 

Genève bouge pour la planète: Comment rendre nos bâtiments moins énergivores?

La crise sanitaire a engendré une réduction des émissions de CO2 de 4 à 5% au niveau mondial. Pour atteindre la Stratégie énergétique 2050 de la Suisse, il s'agirait de renouveler l'équivalent de ce type de crise annuellement pendant 30 ans.

Une réduction durable des coûts énergétiques des bâtiments est donc essentielle. Didier Faure, EPS Sales Manager de Siemens, nous parle du contrat de performance mis en place par son entreprise. Il s'agit d'un modèle d’affaire garantissant la performance en accompagnant les propriétaires de biens immobiliers sur 10 à 15 ans: la garantie d'un retour sur investissement.

Le détail du contrat avec notre invité.

 

Genève innove: Demain, quelle relation avec votre banquier?

Le secteur bancaire ne cesse d'évoluer depuis l'arrivée du smartphone en 2007. Les besoins des clients changent, l'interaction numérique est de mise et le marché est prêt.

La crise sanitaire a évidemment accéléré le processus, notamment au niveau des paiements, mais elle a également eu un impact sur la diversification et la tarification des offres proposées. Notre invité, Marcel Schmutz, responsable digital banking pour la Suisse romande chez Crédit Suisse, nous parle de l'émergence des offres digitales gratuites ou personnalisées, en fonction des expériences clients souhaitées.

Continuer la lecture

Actualité

Anya della Croce, coordinatrice romande de Petzi

Publié

le

Un nouveau coup de massue pour le monde des festivals: le Paléo a annoncé, mardi, l'annulation de l'édition de cet été. La faute aux trop nombreuses incertitudes autour de la situation sanitaire et un risque trop grand en cas d'annulation de dernière minute.

Après le Caribana ou Festi'neuch, le Paléo s'ajoute donc à la longue liste des festivals déjà annulés avec la possibilité d'un nouvel été, sans open air. Anya della Croce, coordinatrice romande de Petzi, la fédération Suisse des clubs et festivals de musique actuelle, était invitée de Béatrice Rul, à 7h35, dans Radio Lac Matin, pour faire un point sur un secteur de plus en plus sinistré.

 

Continuer la lecture

On fait la route ensemble

Des idées originales pour le week-end de Pâques !

Publié

le

Le week-end de Pâques approche à grands pas et avec le temps printanier annoncé, nous avons tous envie de profiter de ces quatre jours à fond ! Benjamin et Laurie vous donnent quelques idées originales à découvrir à Genève !

 

Pâques à Genève: des idées originales pour toute la famille !

Pandémie oblige, Pâques 2021 ne ressemblera à aucun autre (si ce n'est peut-être à Pâques 2020) mais hors de question de ne pas profiter de ce week-end ! Benjamin et Laurie sont partis à la chasse aux idées pour vous proposer des idées à la fois originales et familiales à découvrir pour l'occasion. Le tout, à Genève. Une occasion donc de redécouvrir notre ville !

 

Parcourir les vignoble en TukTuk

On commence avec une idée de TaxiBike qui mêle originalité, sensation de voyage et plaisir du terroir ! Ils vous proposent d'embarquer à bord d'un tuktuk et de partir à la découverte du vignoble genevois. Au programme, balade au soleil, dégustation chez un vigneron pour les grands et chasse aux oeufs pour les plus jeunes ! Un belle façon de se sentir dépayser tout en redécouvrant notre belle campagne genevoise !

 

Une chasse aux oeufs dans les hôtels genevois.

Vous connaissez le principe du "staycation" ? Partir en vacances tout en restant chez soi ? Et bien c'est ce que vous proposent les hôtels genevois ce week-end à travers une grande chasse aux cadeaux. Cette opération à deux buts: soutenir les acteurs ayant souffert de la pandémie comme les hôtels, les chocolatiers, les musées... mais aussi donner envie aux vacanciers de revenir à Genève.

Comment ça se passe ? L'hôtel dans lequel vous séjournez va vous fournir une carte avec les lieux à parcourir dans la ville dont de grands chocolatiers de Genève ou des musées comme le Musée d'Ethnographie ou le Musée d'Art et d'Histoire et à chaque étape de votre parcours, un cadeau ou un chocolat vous sera remis !

 

Continuer la lecture