Rejoignez-nous

Emissions

Harry et Meghan présentent leur fils

Publié

,

le

Harry et Meghan ont échangé quelques mots avec les journalistes, mais n'ont pas annoncé le prénom de leur enfant né lundi. (©KEYSTONE/AP PA Pool/DOMINIC LIPINSKI)

Le public a découvert mercredi le visage du petit garçon du prince Harry et de son épouse Meghan, né lundi et septième dans l’ordre de succession au trône britannique. Le prénom de l’enfant n’a toutefois pas été révélé.

Emmitouflé dans un lange blanc, tête recouverte d’un bonnet de la même couleur, le poupin endormi dans les bras de son père a été présenté aux caméras dans le hall St George du château de Windsor (ouest de Londres). « C’est magique », a déclaré Meghan dans sa première apparition depuis l’accouchement.

« J’ai les deux meilleurs garçons, alors je suis très heureuse », a-t-elle poursuivi, dans un grand sourire. L’enfant « très calme, a un tempérament des plus doux », a-t-elle précisé. « Je me demande d’où il tient ça ! », a plaisanté le prince Harry, jadis connu pour être le trublion de la famille royale.

Jours « très importants »

« Etre parent, c’est génial », a-t-il assuré, et même si cela ne fait que « deux jours et demi, trois jours ». « Ce sont des jours très importants », a renchéri Meghan, évoquant « un rêve ».

Nombreux étaient les Britanniques à spéculer sur l’apparence de l’enfant. Aurait-il les cheveux roux de Harry ou noir de Meghan ? « Tout le monde dit que les bébés changent beaucoup au cours des deux premières semaines », a pointé le prince Harry.

« Nous allons suivre l’évolution du processus, au cours du mois prochain… Il y a beaucoup de changements chaque jour, alors qui sait ? » « Il a déjà un peu de poil au visage », a-t-il ajouté, taquin.

Présentation à la reine

Cette présentation était d’autant plus attendue que les Britanniques « verront très peu cet enfant », selon Penny Junor, auteure d’une biographie de Harry. Le prince, dont la mère Diana est décédée dans un accident de voiture en 1997 alors qu’elle était suivie par des paparazzis, « voudra protéger l’enfant », a-t-elle dit à l’AFP.

Avant de nuancer: « il se pourrait que Meghan apprécie de le montrer ». En effet, l’ancienne actrice américaine « aime beaucoup être sous les feux des projecteurs ».

L’enfant devait aussi être présenté à ses arrière-grands-parents, la reine Elizabeth II et le duc d’Edimbourg, dans la journée. « Ce sera un bon moment », a prédit Meghan.

Un prénom encore inconnu

Une naissance royale suscite toujours beaucoup d’engouement au Royaume-Uni, mais celle-ci avait particulièrement attisé la curiosité, les parents voulant se tenir à l’abri des regards pendant la grossesse et au moment de la naissance, dont le lieu n’avait pas été communiqué.

La nouvelle avait toutefois été annoncée devant les caméras, et avec entrain, par le prince Harry lui-même lundi après-midi. Le nouveau père de 34 ans avait alors confié être « aux anges » et déjà conquis par son premier enfant « absolument irrésistible », un garçon de 3,260 kilos.

Le prénom de l’enfant n’a pas été révélé, le prince Harry ayant indiqué encore y réfléchir avec son épouse, malgré le retard de la venue de son enfant qui était annoncée fin avril ou tout début mai.

Les Britanniques ont l’habitude: ils avaient dû patienter une semaine avant de connaître celui de William et un mois pour celui de Charles. Alors en attendant de découvrir le choix des nouveaux parents, ils jouent aux devinettes. Alexander, James et Arthur figurent parmi les prénoms favoris des parieurs.

A Windsor, les commerçants ne vendent pas encore de souvenirs. « Sans le prénom, on a rien », a justifié l’un d’entre eux.

Source : ATS

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'invité

Le WEF s’ouvre sous le signe du climat

Publié

le

Le Forum Économique Mondial ouvre ses portes, ce mardi, à Davos. Parmi les invités de prestige de la station grisonne, le président américain, Donald Trump ou encore la nouvelle présidente de la Commission européenne, Ursula Von der Leyen. L’activiste suédoise, Greta Thunberg, fera, également, le déplacement. L’environnement qui sera d’ailleurs au cœur du WEF, cette année, comme l’a expliqué son directeur Olivier Schwab. Il était l’invité de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin. 

 

Continuer la lecture

Environnement

Quatre fois plus d’antennes actives 5G, en un mois, à Genève

Publié

le

Le député Boris Calame a déposé une question écrite sur la 5G. Malgré le moratoire, le nombre d’antennes actives, émettant de la 5G, a été multiplié par quatre en un mois.

28 antennes émettaient de la 5G,  en décembre dernier… elles sont passées à 120, mi-janvier. Une augmentation qui interroge alors même que le Conseil d’Etat genevois a renouvelé son moratoire sur la 5G, en décembre. Rien d’illégal, néanmoins, car il s’agît  d’antennes actives : en clair, ce sont des antennes, déjà existantes, qui émettaient de la 4G et qui produisent, à présent, de la 5G. Boris Calame.

Boris Calame Député Vert

Des antennes 5G qui ont fleuri dans tout le canton, y compris sur des bâtiments publics ou parapublics :  l’EMS du Bout du Monde, le Service des autos, le Bâtiment de l’Etat de Sainte-Clotilde, l’Hôtel de Police du Chemin de la Gravière, les Ports-Francs de Genève, l’Hôpital des Trois-Chênes, ou encore le Terminal de l’Aéroport International de Genève en sont équipés. Une disposition qui a surpris Boris Calame.

Boris Calame Député Vert

Il est néanmoins possible de limiter ces ondes, en faisant émettre uniquement de la 4G par ces antennes.  Cette mesure pose aussi la question de la pertinence de ce moratoire…

Boris Calame Député Vert

Boris Calame attend une position claire de la part du Conseil d’Etat.

Boris Calame Député Vert

La question écrite de Boris Calame sera traitée, lors de la prochaine séance du Grand Conseil.

Interview à retrouver en intégralité :

 

 

 

Continuer la lecture

Business

Microsoft: Clap de fin pour Windows 7

Publié

le

Le 14 janvier 2020 est une date particulière pour le milieu de l’informatique, Microsoft met fin au support de son système d’exploitation Windows 7 après 10 ans de service.

L’œil de Quentin Lienard s’est penché sur cette affaire garantie sans virus:

Quentin Lienard L’œil de Quentin

En octobre 2009, le géant de l’informatique, Microsoft, annonce la sortie de Windows 7 qui a su séduire son public sur la durée. Aujourd’hui encore, il est présent sur un quart des PC dans le monde, avec 200 millions d’utilisateurs.

La fin de ce système d’exploitation sonne donc comme un coup de tonnerre pour tous les utilisateurs. En effet, l’arrêt de ce dernier va entraîner diverses conséquences comme la sécurité des ordinateurs qui resteront sur cette version. Celle-ci ne sera plus assurée par Microsoft et ouvrira la porte à de potentiels cybercriminels.

La question de la compatibilité est également soulignée avec un risque que les développeurs de logiciel abandonnent peu à peu Windows 7 au profit de sa dernière version, Windows 10.

Cependant, les entreprises ayant souscrit un programme payants auprès de ce système d’exploitation pourront en bénéficier jusqu’en 2023.

Pour les autres utilisateurs, la seule solution qui semble s’offrir est de migrer sur Windows 10. Cette migration coûtera environ CHF 160. Microsoft recommande évidemment d’acquérir un nouvel appareil disposant déjà du dernier système exploitation.

Continuer la lecture

Culture

VIDEO – De « Drôles de Meufs » au Caustic Comedy Club

Publié

le

Pour la première fois en Suisse romande, un plateau d’humour 100% féminin vous donne rendez-vous au Caustic Comedy Club.

Le petit théâtre au coeur de Carouge a décidé de donner pour la première fois la parole, exclusivement, aux humoristes suissesses. Pour les fondatrices, les femmes humoristes en Suisse restent encore trop peu connues face à leur confrères masculins. Raison pour laquelle le Caustic Comedy Club proposera un plateau entièrement féminin une fois par mois à domicile et une fois tous les deux mois à l’ABC de Lausanne. De l »humour 100% féminin par des femmes mais pour tout le monde!

Marie-eve Musy et Cinzia Cattaneo (gagnante du tremplin de Morges-sous-Rire) ont fait la route avec Benjamin Smadja afin d’en savoir un peu plus:

Pour cette première édition qui se déroulera mardi 14 janvier 2020  dès 19h30 au Caustic Comedy Club à Carouge – 6 av Cardinal Mermillod- seront sur scène les humoristes Marie-Eve Musy, Cinzia Cattaneo, Magda Mihaila, Anne Béguin et Julia Roos.

 

 

Continuer la lecture

L'invité

Rémy Pagani, Conseiller administratif en Ville de Genève

Publié

le

La Ville de Genève a décidé de mandater des avocats français pour s’opposer à l’autoroute qui doit désenclaver le Chablais français. Rémy Pagani. conseiller administratif en charge du dossier, était l’invité de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin.

 

Continuer la lecture