Rejoignez-nous

Emissions

Climat: environ 3’500 personnes manifestent à Lausanne

Publié

,

le

La grève du climat a réuni environ 3500 personnes vendredi matin devant la gare de Lausanne. (©KEYSTONE/CYRIL ZINGARO)

Plusieurs milliers de militants ont manifesté vendredi à Lausanne en faveur du climat. Une partie d’entre eux a tenté de bloquer le giratoire de la Maladière, à l’entrée de la ville, où ils ont été stoppés par la police.

Cette nouvelle journée de grève du climat a réuni environ 3500 personnes devant la gare de Lausanne, vendredi à 10h00. Les rangs se sont toutefois clairsemés lorsque le cortège s’est mis en route, a affirmé un porte-parole de la police lausannoise, interrogé par Keystone-ATS.

La mobilisation semble ainsi avoir été moins importante que lors des précédentes grèves du climat dans la capitale vaudoise. En mars par exemple, ce sont 10’000 personnes qui avaient participé à cette action à Lausanne.

Contrairement aux précédentes grèves, les manifestants ne se sont pas dirigés vendredi vers la place de la Riponne, sur les hauts de la ville, mais en direction du lac. « Climat de révolte », « Nous devons agir », « Respecte la terre, on ne demande pas la lune », pouvait-on lire sur les pancartes. Les militants arboraient également de nombreux dessins.

Figure habituelle des marches pour le climat, Jacques Dubochet, prix Nobel de chimie en 2017, se trouvait en queue de cortège. Le septuagénaire tenait une banderole où il était écrit « Grand-parents pour le climat. »

Bloqués juste avant la Maladière

À l’approche du lac, le cortège s’est scindé en deux. Une partie s’est déplacée vers les pyramides de Vidy, point de chute de la manifestation. D’autres militants, répondant à l’appel d’Extinction Rebellion, ont poursuivi sur l’avenue de Rhodanie en direction du giratoire de la Maladière.

Non sans mal, la police a fini par bloquer le cortège, à une centaine de mètres du rond-point. Vers 13h30, les militants étaient toujours sur place, tandis que la police tentait de négocier leur départ. La circulation n’était pas entravée dans le giratoire.

Extinction Rebellion Lausanne, qui avait occupé le pont Bessières vendredi dernier de 12h00 à 20h00, avait initialement prévu de bloquer trois ponts lausannois vendredi. Le mouvement a toutefois revu ses plans en se rabattant sur le giratoire de la Maladière, un point névralgique en direction de l’autoroute.

Nouvelle approche

Extinction Rebellion a été soutenu vendredi dans son action par le collectif vaudois pour la grève du climat. Celui-ci a en effet indiqué vouloir se mettre, lui aussi, à la désobéissance civile. Une nouvelle approche qu’il justifie par l’échec des discussions avec le gouvernement vaudois.

« Les grévistes vaudois du climat ont décidé d’interrompre leur collaboration active avec le Conseil d’Etat », écrit vendredi le mouvement vaudois pour la grève du climat dans un communiqué. Dénonçant « l’inertie » du monde politique, il affirme « qu’un changement de système paraît de plus en plus inévitable. »

Pour les mois à venir, les militants vaudois annoncent une multiplication des actions « des plus institutionnelles et habituelles aux plus radicales et insolites. » Ils ajoutent vouloir suivre la voie de la désobéissance civile non violente, et disent déjà préparer la « grève générale économique », programmée en Suisse et à l’international le 15 mai prochain.

Cinq rencontres

Depuis le début de leur mouvement, les grévistes du climat ont été reçus à cinq reprises par le gouvernement vaudois. A l’issue de leur ultime rencontre, début septembre, les militants avaient déjà fait part de leur mécontentement, jugeant « inconsistante » la vision des autorités en matière de réchauffement climatique.

Remontée contre l’accusation d’inaction, la présidente du gouvernement vaudois, Nuria Gorrite, avait alors rétorqué que l’Etat consacrait déjà « beaucoup d’argent » à la défense de l’environnement. « L’état d’urgence n’abolit pas le processus démocratique et le respect des institutions que sont le gouvernement et le parlement. Nous prenons acte à regret que les grévistes ne croient pas à ce processus », avait-elle commenté.

 

Source: ATS

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Environnement

Quatre fois plus d’antennes actives 5G, en un mois, à Genève

Publié

le

Le député Boris Calame a déposé une question écrite sur la 5G. Malgré le moratoire, le nombre d’antennes actives, émettant de la 5G, a été multiplié par quatre en un mois.

28 antennes émettaient de la 5G,  en décembre dernier… elles sont passées à 120, mi-janvier. Une augmentation qui interroge alors même que le Conseil d’Etat genevois a renouvelé son moratoire sur la 5G, en décembre. Rien d’illégal, néanmoins, car il s’agît  d’antennes actives : en clair, ce sont des antennes, déjà existantes, qui émettaient de la 4G et qui produisent, à présent, de la 5G. Boris Calame.

Boris Calame Député Vert

Des antennes 5G qui ont fleuri dans tout le canton, y compris sur des bâtiments publics ou parapublics :  l’EMS du Bout du Monde, le Service des autos, le Bâtiment de l’Etat de Sainte-Clotilde, l’Hôtel de Police du Chemin de la Gravière, les Ports-Francs de Genève, l’Hôpital des Trois-Chênes, ou encore le Terminal de l’Aéroport International de Genève en sont équipés. Une disposition qui a surpris Boris Calame.

Boris Calame Député Vert

Il est néanmoins possible de limiter ces ondes, en faisant émettre uniquement de la 4G par ces antennes.  Cette mesure pose aussi la question de la pertinence de ce moratoire…

Boris Calame Député Vert

Boris Calame attend une position claire de la part du Conseil d’Etat.

Boris Calame Député Vert

La question écrite de Boris Calame sera traitée, lors de la prochaine séance du Grand Conseil.

Interview à retrouver en intégralité :

 

 

 

Continuer la lecture

Business

Microsoft: Clap de fin pour Windows 7

Publié

le

Le 14 janvier 2020 est une date particulière pour le milieu de l’informatique, Microsoft met fin au support de son système d’exploitation Windows 7 après 10 ans de service.

L’œil de Quentin Lienard s’est penché sur cette affaire garantie sans virus:

Quentin Lienard L’œil de Quentin

En octobre 2009, le géant de l’informatique, Microsoft, annonce la sortie de Windows 7 qui a su séduire son public sur la durée. Aujourd’hui encore, il est présent sur un quart des PC dans le monde, avec 200 millions d’utilisateurs.

La fin de ce système d’exploitation sonne donc comme un coup de tonnerre pour tous les utilisateurs. En effet, l’arrêt de ce dernier va entraîner diverses conséquences comme la sécurité des ordinateurs qui resteront sur cette version. Celle-ci ne sera plus assurée par Microsoft et ouvrira la porte à de potentiels cybercriminels.

La question de la compatibilité est également soulignée avec un risque que les développeurs de logiciel abandonnent peu à peu Windows 7 au profit de sa dernière version, Windows 10.

Cependant, les entreprises ayant souscrit un programme payants auprès de ce système d’exploitation pourront en bénéficier jusqu’en 2023.

Pour les autres utilisateurs, la seule solution qui semble s’offrir est de migrer sur Windows 10. Cette migration coûtera environ CHF 160. Microsoft recommande évidemment d’acquérir un nouvel appareil disposant déjà du dernier système exploitation.

Continuer la lecture

Culture

VIDEO – De « Drôles de Meufs » au Caustic Comedy Club

Publié

le

Pour la première fois en Suisse romande, un plateau d’humour 100% féminin vous donne rendez-vous au Caustic Comedy Club.

Le petit théâtre au coeur de Carouge a décidé de donner pour la première fois la parole, exclusivement, aux humoristes suissesses. Pour les fondatrices, les femmes humoristes en Suisse restent encore trop peu connues face à leur confrères masculins. Raison pour laquelle le Caustic Comedy Club proposera un plateau entièrement féminin une fois par mois à domicile et une fois tous les deux mois à l’ABC de Lausanne. De l »humour 100% féminin par des femmes mais pour tout le monde!

Marie-eve Musy et Cinzia Cattaneo (gagnante du tremplin de Morges-sous-Rire) ont fait la route avec Benjamin Smadja afin d’en savoir un peu plus:

Pour cette première édition qui se déroulera mardi 14 janvier 2020  dès 19h30 au Caustic Comedy Club à Carouge – 6 av Cardinal Mermillod- seront sur scène les humoristes Marie-Eve Musy, Cinzia Cattaneo, Magda Mihaila, Anne Béguin et Julia Roos.

 

 

Continuer la lecture

L'invité

Rémy Pagani, Conseiller administratif en Ville de Genève

Publié

le

La Ville de Genève a décidé de mandater des avocats français pour s’opposer à l’autoroute qui doit désenclaver le Chablais français. Rémy Pagani. conseiller administratif en charge du dossier, était l’invité de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin.

 

Continuer la lecture

L'invité

Philippe Reichen, auteur du Vertige du Pouvoir

Publié

le

Le livre, Le Vertige du Pouvoir, de Philippe Reichen, sort ce jeudi, en français, aux éditions Cabédita. Il dresse le portrait du Conseiller d’Etat genevois, Pierre Maudet, de ses débuts en politique, jusqu’à l’affaire de son voyage à Abu Dhabi qui lui vaut d’être poursuivi pour l’acceptation d’un avantage. Philippe Reichen était l’invité de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin.

 

 

Continuer la lecture