Rejoignez-nous

Culture

Palais de Rumine: crédit d'études de 4,5 millions accepté

Publié

,

le

Le Parlement vaudois a donné son aval à un crédit d'études de 4,5 millions afin de préparer la restauration du Palais de Rumine (archives). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Le Grand Conseil vaudois a dit un oui quasi unanime à un crédit de 4,5 millions de francs destiné à financer les études de restauration du Palais de Rumine. Il permettra de préparer la réaffectation de l'édifice et de ses institutions à la suite du départ fin 2019 du Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne (MCBA) vers le site de Plateforme 10.

En automne dernier, les jalons ont été posés pour la valorisation du Palais de Rumine en futur Palais des savoirs, qui réunira les institutions patrimoniales et scientifiques cantonales. Le crédit sollicité ce jour est nécessaire pour la finalisation du projet, a expliqué le socialiste Jean-Claude Glardon, rapporteur de commission mardi devant le plénum.

La variante choisie vise un déploiement des utilisateurs dans les espaces libérés par le MCBA et le Grand Conseil, soit 2675 m2 supplémentaires. Elle prévoit une rénovation technique sur l'ensemble du Palais de Rumine, une reconfiguration de la bibliothèque dans sa typologie d’origine, tout en permettant de maintenir en place les usagers actuels, a poursuivi le député.

Le budget total de la rénovation et de mise en conformité s'élève à 45 millions de francs. Il est à noter que la restauration des peintures de Louis Rivier situées dans l'aula, le mobilier divers ainsi que l'aménagement et l'équipement d'un café nécessitent des études détaillées. A ce stade, le coût de ces opérations n'a pas été intégré dans le montant du crédit d'ouvrage

Accueil enthousiaste

Les partis ont accueilli favorablement le projet, se réjouissant pour l'un de l'assainissement énergétique, pour l'autre de la restauration de la magnifique salle de bibliothèque ou encore de la rénovation bienvenue d'un édifice appartenant au paysage lausannois, malgré les critiques qui lui sont faites.

Seul le PLR Marc-Olivier Buffat a émis une note discordante. "Dans ce concert de louanges, il a regretté qu'il ait fallu "énormément de temps, 15 à 17 ans pour que l'on avance dans ce dossier", alors que ce bâtiment est extrêmement bien situé. Et d'ajouter qu'il reste un peu sur sa faim quant à un véritable projet sur l'affectation de Rumine.

Bâtiment malmené

"Il est sûr que c'est une réhabilitation lourde. Nous souhaitons revenir à l'aspect patrimonial: des ailes, des salles ont été malmenées, notamment la bibliothèque", a pour sa part relevé Pascal Broulis, conseiller d'Etat en charge du patrimoine bâti.

"Le canton peut jouir du bien, mais doit en garantir l'entretien. Propriétaire, la ville de Lausanne en attend un soutien fort", a-t-il ajouté. Au vote, le plénum a plébiscité le crédit par 118 voix pour et une abstention.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Plongée en pleine Réalité Virtuelle au GIFF

Publié

le

giff

Le GIFF ouvre les portes de son musée de réalité virtuelle l'espace d'une journée à l'occasion des Swiss Digital Days, ce jeudi 29 septembre.

A travers quatre œuvres originales présentées et visualisées par le grand public, le Geneva International Film Festival met l'accent sur une expérimentation artistique qui a désormais toute sa place dans la culture.

Extrait de Caravaggio in Tenebris, de Matthieu Van Eeckhout.

 

Elsa Duperray et Benjamin Smadja ont chaussé pour vous casque audio et vidéo pour vous faire vivre cette expérience fantastique.

 

Les Noces de Cana de Paul Véronèse

Joséphine Derobe and Carlos Franklin / FR / 2018 / 8' / animation / French

Saturnism
Mihai Grecu / FR / 2020 / 4' / horreur / French

Les Rêves du Douanier Rousseau
Nicolas Autheman / FR / 2019 / 7' / animation / French

Caravaggio in Tenebris
Matthieu Van Eeckhout / FR / 2018 / 8' / animation / no dialog

 

Ces œuvres pourront être à nouveau visionnées lors du GIFF, du 4 au 13 novembre.

Continuer la lecture

Actualité

L'acteur oscarisé Eddie Redmayne au Zurich Film Festival

Publié

le

L'acteur britannique Eddie Redmayne était dimanche au Zurich Film Festival pour présenter son dernier film "The Good Nurse" mais aussi recevoir un Oeil d'or. (© Keystone/ENNIO LEANZA)

L'acteur oscarisé Eddie Redmayne n'a pas chômé dimanche au Zurich Film Festival (ZFF): le Britannique a parlé de son travail, reçu un Oeil d'or et présenté son nouveau film "The Good Nurse". Selon lui, le ZFF a été le premier à croire en lui.

Il y a 15 ans, l'acteur de 40 ans était déjà venu au ZFF présenter "Savage Grace", dans lequel il jouait au côté de Julianne Moore. "C'était le premier festival de cinéma auquel j'ai assisté", a déclaré Eddie Redmayne dans son discours dimanche soir.

Et il l'a remercié pour l'encouragement qu'il avait alors ressenti. "A l'époque, je travaillais déjà comme acteur, mais, en même temps, je travaillais aussi dans un pub". Le Zurich Film Festival l'a soutenu alors qu'il ne croyait pas encore en ses capacités, a-t-il expliqué.

Entre-temps, Eddie Redmayne a reçu en 2014 l'Oscar du meilleur acteur pour son rôle de Stephen Hawking dans "The Theory of Everything" (Une merveilleuse histoire du temps) et possède de nombreux autres trophées. Il a souligné que l'Oeil d'or récompensant l'ensemble de sa carrière signifiait néanmoins beaucoup pour lui. "Le ZFF aura toujours une place spéciale dans mon c½ur".

Redmayne joue un tueur en série

Eddie Redmayne tient le rôle principal dans le thriller "The Good Nurse" (Meurtres sans ordonnance) de Tobias Lindholm, qui revient sur l'histoire vraie de Charles Cullen, le tueur en série le plus dangereux de l'histoire du New Jersey. Lorsqu'il travaillait comme infirmier, il a assassiné des centaines de patients par surdose. Le film était montré en première européenne à Zurich.

Eddie Redmayne partage l'affiche avec Jessica Chastain. L'actrice américaine incarne Amy, une infirmière qui découvre les agissements de Charles Cullen et risque sa vie pour découvrir la vérité.

Dans l'après-midi déjà, alors qu'Eddie Redmayne parlait de son travail dans le cadre d'une master-class, des célébrités du cinéma foulaient le tapis vert du Zurich Film Festival. Les acteurs Liam Neeson et Diane Krüger sont venus présenter leur dernier film "Marlowe". Ce thriller noir de Neil Jordan se déroule dans le Hollywood des années 1930 et traite de la mystérieuse disparition de l'ex-amant d'une riche héritière.

D'autres stars sont attendues d'ici à la fin de cette 18e édition du Zurich Film Festival le 2 octobre. Lundi, Charlotte Gainsbourg recevra un Oeil d'or d'honneur pour l'ensemble de sa carrière. Jeudi, ce seront deux artistes oscarisés, l'acteur Sir Ben Kingsley et la compositrice Rachel Portmann, qui seront récompensés.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Plus de 1000 visiteurs aux portes ouvertes du centre de Penthaz

Publié

le

La Cinémathèque suisse héberge notamment 85'000 films de fiction et documentaires, ainsi que des milliers d'heures de documents filmés en tous genres (archives). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Plus de 1000 visiteurs se sont redus samedi au Centre de recherche et d'archivage de la Cinémathèque suisse à Penthaz (VD) à l'occasion de portes ouvertes. Ces dernières étaient organisées en marge de la Nuit des musées.

Les visiteurs ont pu découvrir les coulisses de l'institution, qui s'étale sur plus de 13'000 m2, ainsi que rencontrer ceux et celles qui y travaillent, a indiqué samedi soir la Cinémathèque dans un communiqué.

Le public était notamment invité à emprunter un parcours fléché permettant de suivre un document d’archives, de sa prise en charge à sa conservation, en passant par sa documentation. Deux salles de projection proposaient des films pour petits et grands, ajoute la Cinémathèque.

Les nouveaux bâtiments du site de Penthaz ont été inaugurés en 2019. Cette année-là, deux journées portes ouvertes avaient attiré près de 3000 personnes.

La Cinémathèque suisse est l'une des dix plus importantes cinémathèques au monde, selon la Fédération internationale des archives du film (FIAF). Elle se distingue par la diversité et la qualité de ses collections. Fondée en 1948 à Lausanne, elle héberge 85'000 films de fiction et documentaires, ainsi que des milliers d'heures de documents filmés en tous genres. Sans oublier des millions d'affiches, de photographies, de scénarios, de livres, d'appareils anciens, de décors ou d'objets cinématographiques.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

La montagne s'expose sous tous les angles au MAH

Publié

le

Inauguration d’une exposition sur la montagne ce jeudi au Musée d’art et d’histoire de Genève. Avec des artistes suisses de renom. "La montagne en perspective" montre leurs différents regards.

Les amoureux de la montagne vont s’en mettre plein les yeux à Genève. Le Musée d’art et d’histoire inaugure ce jeudi une nouvelle exposition appelée «La montagne en perspective». Elle propose une cinquantaine d’œuvres qui vont de la peinture à la photographie en passant par une installation sonore. Près de trois siècles de représentation de la montagne qui, après avoir fait peur, fascine. Mayté Garcia, assistante Conservatrice aux beaux-arts du MAH.

Mayté GarciaAssisante Conservatrice aux beaux-arts du MAH

La montagne en perspective souhaite montrer comment l’artiste la regarde, d’un certain point de vue. Avec l'une des premières représentations picturales. Sylvie Aballea, co-commissaire de l’exposition.

Sylvie Aballeaco-commissaire de l'exposition

La montagne de loin et de près. De dessus et de dessous ou encore à l’intérieur du glacier d’Aletsch comme dans l’installation de la photographe Laurence Bonvin. Sylvie Aballea.

Sylvie Aballeaco-commissaire de l'exposition

Rendre hommage aux peintres genevois notamment qui ont parfois été des alpinistes eux-mêmes. Mayté Garcia.

Mayté GarciaAssisante Conservatrice aux beaux-arts du MAH

Au début, les peintres ont accompagné les scientifiques qui étudiaient la roche, la classe et la pression atmosphérique. Ils se la sont appropriés par la suite.

Mayté GarciaAssisante Conservatrice aux beaux-arts du MAH

La montagne en perspective est à voir au Musée d'art et d'histoire jusqu’au 12 février 2023.

 

 

 

Continuer la lecture

Cinéma & Séries TV

"Délits mineurs": une nouvelle série tournée à Genève

Publié

le

© RTS / Philippe Christin

Genève, décor central de la nouvelle série de la RTS: "Délits mineurs". 

Une nouvelle série coproduite par la RTS, tournée à Genève !

Son nom: "Délits mineurs". Elle aborde le sujet délicat de la justice des mineurs. Au casting: la française Marie Gillain, la valaisanne Noémie Schmidt ou encore le genevois Bruno Peki. 

Une série très locale dont le tournage prend fin ce mercredi. Il aura duré en tout 64 jours.

Solène Revillard a assisté à l’une des dernières scènes à Vendœuvres:

Reportage Tournage de la nouvelle série de la RTS: Délits mineurs

La réalisatrice genevoise Nicole Borgeat a choisi ce sujet délicat de la justice des mineurs. Elle nous explique pourquoi:

Nicole BorgeatRéalisatrice de Délits Mineurs

Aux côtés, des acteurs expérimentés, huit jeunes comédiens romands qui ont répondu au casting. 

Une expérience qu’a particulièrement apprécié Nicole Borgeat :

Nicole BorgeatRéalisatrice de Délits Mineurs

Continuer la lecture