Rejoignez-nous

Culture

Avalanche de Riddes: toujours deux disparus

Publié

,

le

Les recherches pour retrouver les deux skieurs toujours portés disparus dans l’avalanche survenue vendredi au Vallon d’Arbi, au-dessus de Riddes (VS), n’ont pas pu reprendre dimanche. En cause, le mauvais temps. Les corps de deux victimes ont été récupérés samedi.

Un premier corps a été extrait dans la nuit de vendredi à samedi. La victime est un jeune Français âgé de 20 ans. Samedi matin, un deuxième ressortissant français, âgé de 25 ans, a été dégagé sans vie de la coulée. Les victimes étaient ensevelies sous six mètres de neige.

Les deux personnes toujours portées disparues sont un Français de 32 ans et un Vaudois de 57 ans. Suspendues samedi en fin de journée, les recherches n’ont pas repris dimanche, a indiqué à l’ats Stève Léger, porte-parole de la police valaisanne.

Celle-ci est en contact régulier avec les familles frappées par ce drame et la situation est constamment analysée. Actuellement, les conditions météo ne permettent pas de reprendre les recherches, le danger d’avalanche étant marqué (3 sur 5), a expliqué M. Léger. Comme il a neigé samedi, la masse neigeuse est importante.

Mais « on n’abandonne jamais », glisse le porte-parole. Toutefois, après tant d’heures passées sous les couches de neige, il n’y a très probablement plus de chances de retrouver quelqu’un vivant, estimait-il samedi.

La poursuite des recherches est aussi une question financière: l’engagement des hélicoptères par exemple est très coûteux. Au pire, il faudra attendre la fonte des neiges pour récupérer les dépouilles.

Hors-piste

L’avalanche s’est déclenchée vendredi vers 14h50. Sept personnes ont été touchées: l’une avait pu fuir à temps la coulée de neige, deux ont été extraites et quatre ont été emportées.

L’avalanche s’est déclenchée sur la pente droite du vallon d’Arbi et n’a pas atteint l’itinéraire balisé qui était ouvert et qui se trouve sur le flanc gauche, précise la police. Les victimes faisaient du hors-piste et n’étaient pas équipées de DVA (dispositif de recherches de victimes en cas d’avalanche).

Les recherches s’étaient poursuivies durant la nuit de vendredi à samedi jusqu’à 03h30, avant d’être momentanément interrompues, notamment en raison de mauvaises conditions météo, avec de la pluie et des nuages. Elles ont repris samedi matin et se sont poursuivies malgré des chutes de neige continuelles jusqu’en fin d’après-midi avant une nouvelle interruption.

Seuls des moyens terrestres ont été mis en oeuvre, les hélicoptères ne pouvant voler en raison de la météo. La coulée de neige est importante, longue de près de 400 mètres et 150 mètres de large. La cassure se situe à environ 2200 mètres d’altitude.

(Source ATS)

Photo : ©Police valaisanne

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Didier Pittet: “Je lance un appel pour une Europe de la santé!”

Publié

le

Faut-il une Europe de la Santé? Oui, selon Didier Pittet.
Le Professeur, chef du Service de prévention et contrôle de l’infection aux Hôpitaux universitaires de Genève, vient de publier “Vaincre les épidémies” avec Thierry Crouzet. Un journal de bord qui retrace les six premiers mois de l’année vécus par l’épidémiologiste. Selon lui, cette pandémie doit pousser les autorités mais aussi les patients à s’interroger sur le monde d’après. C’est l’une des réflexions dont il a fait part à Benjamin Smadja et Laurie Selli dans un long entretien.

 

Continuer la lecture

Culture

Genève en mode « street art »

Publié

le

Marko 93, Double vision, 2020 © Marko 93

L’art urbain s’affiche à Genève…

Jusqu’à mi-mars, le Pont de la Machine, à Genève, accueille l’exposition “One, Two… Street art!”, à l’initiative des SIG. Dans une scénographie urbaine, les visiteurs pourront parcourir 5 espaces différents et plus de 70 œuvres, empruntées à des galeries, à des collectionneurs ou aux artistes eux-mêmes. C’est Benoît Rouchaleau qui nous sert de guide, aux côtés des 2 commissaires d’exposition.

Benoît Rouchaleau

Continuer la lecture

Culture

Décès d’Eddie Van Halen, fondateur du groupe du même nom

Publié

le

Eddie Van Halen est mort mardi après « un long combat » contre le cancer à l’âge de 65 ans, a annoncé son fils Wolf. Il était un guitariste et fondateur du légendaire groupe de hard rock des années 1980 Van Halen.

« Mon père, Edward Lodewijk Van Halen, a perdu son long et difficile combat contre le cancer ce matin », écrit Wolf Van Halen sur Twitter.

Figure du hard rock des années 1980, le groupe Van Halen avait été fondé à Pasadena, près de Los Angeles par Eddie et son frère aîné Alex (batterie), avec le chanteur David Lee Roth. Le groupe a été rendu populaire par son tube « Jump » vendu à des millions d’exemplaires dans le monde.

Eddie Van Halen était né aux Pays-Bas mais avait grandi à Pasadena. Il était considéré comme un guitariste virtuose et s’était notamment illustré par un solo de guitare mythique sur le « Beat It » de Michael Jackson, en 1983.

« Il était le meilleur père dont on pouvait rêver. Chaque moment que j’ai partagé avec lui sur scène et en dehors était un cadeau », a ajouté Wolfgang « Wolf » Van Halen. Ce dernier avait remplacé le bassiste original du groupe (Michael Anthony) en 2007, lorsque David Lee Roth avait retrouvé Van Halen pour une tournée, après une séparation de plus de vingt ans.

Après le départ de David Lee Roth, Van Halen avait continué à sortir des albums et à se produire avec les chanteurs Sammy Hagar puis Gary Cherone. Il n’avait toutefois jamais retrouvé la popularité de la première période.

Continuer la lecture

Culture

Le cortège historique de l’escalade annulé!

Publié

le

Photo illustration KEYSTONE Salvatore Di Nolfi

Décidément, la fin d’année sera morne à Genève…

Après le marché de noël et les festivités du Nouvel An, c’est le grand cortège historique de l’Escalade qui vient d’être annulé à son tour, pour cause de Covid-19. Le comité de la Compagnie de 1602 l’a officialisé « le cœur lourd » ce jeudi matin auprès de ses membres.

En cause: « les conditions imposées par l’OFSP qui ne permettent pas d’organiser la fête prévue les 11,12 et 13 décembre ». Ainsi, les traditionnels cortèges historiques, les animations et marchés en vieille-ville sont reportés à l’année prochaine. Et la Compagnie de préciser que « toutes les petits détachements costumés avant et après les festivités, auprès des EMS, des écoles et des communes sont également annulés ».

RDV est déjà pris pour le week-end des 10, 11 et 12 décembre 2021.

 

Continuer la lecture

Culture

Le Grand Théâtre de Genève obtient le titre d’opéra de l’année

Publié

le

Photo KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi

Le Grand Théâtre de Genève s’est vu décerner le titre de meilleur opéra de l’année par le magazine allemand d’art lyrique Opernwelt.

Il partage cette distinction avec l’opéra de Francfort. Le Suisse Titus Engel, quant à lui, a été désigné chef d’orchestre de l’année aux côtés de Kirill Petrenko.

Le choix a été effectué cette année par 43 critiques du monde entier, a fait savoir mardi le magazine allemand. Le jury a particulièrement apprécié la manière dont le Grand Théâtre de Genève est dirigé. Cette récompense intervient un an seulement après qu’Aviel Cahn a pris les commandes de l’institution genevoise.

Le directeur du Grand Théâtre a déclaré que le titre reçu était une énorme reconnaissance et un grand honneur. Rares sont les maisons d’art lyrique non germanophones à avoir reçu le prestigieux prix, qui a été créé en 1993. Le Grand Théâtre de Genève se trouve désormais dans la même catégorie que les opéras de Lyon et de Bruxelles.

Avec ATS Keystone

Continuer la lecture