Rejoignez-nous

Suisse

Une simple formalité après la frayeur

Publié

,

le

Aucun souci pour le no 1 mondial mercredi soir à Bâle. (© KEYSTONE/AP/Georgios Kefalas)

Quarante-huit heures après avoir accusé une grosse frayeur face à Jack Draper, Carlos Alcaraz a déroulé. Le no 1 mondial s'est aisément qualifié pour les huitièmes de finale des Swiss Indoors.

L'Espagnol s'est imposé 6-4 6-2 en moins d'une heure et demie devant le Néerlandais Botic van de Zandschulp (ATP 35). Même s'il fut mené 2-0 dans la seconde manche, Carlos Alcaraz a parfaitement maîtrisé son sujet pour annoncer en quelque sorte la couleur. Il est venu à Bâle pour tenir tout simplement son rang...

Vendredi, Carlos Alcaraz sera opposé au vainqueur de la rencontre entre son compatriote Pablo Carreno Busta (ATP 15) et le Bernois Dominic Stricker (ATP 129).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Environnement

Douze personnes sont mortes dans des accidents agricoles en Suisse

Publié

le

Deux personnes sont décédées lors du renversement d'un tracteur ou un transporteur (archives). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Douze personnes ont perdu la vie dans des accidents agricoles en Suisse depuis le début de l'année, dont trois enfants. Deux personnes avaient déjà atteint l'âge de la retraite.

Trois enfants âgés de 6 à 9 ans ont perdu la vie en lien avec des véhicules ou des machines, indique vendredi le service de prévention des accidents dans l'agriculture (SPAA). Deux personnes sont décédées lors du renversement d'un tracteur ou un transporteur. Une personne a été écrasée lors de l'attelage d'un outil porté.

Deux personnes ont perdu la vie dans un accident dû aux gaz dans la fosse à lisier. Une personne est décédée dans une grange en feu. Deux personnes ont fait une chute mortelle d'un toit ou d'un grenier à foin. Et une personne a été retrouvée sans vie dans un box à chevaux, précise le SPAA.

Pour celui-ci, les risques sont souvent trop peu perçus, sous-estimés ou ignorés. Le SPAA et agriss veulent sensibiliser les personnes qui travaillent dans l'agriculture à prendre au sérieux les "dangers invisibles" et à ne pas prendre de risques pour leur sécurité ou leur santé.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Economie

La Bourse suisse dans le rouge, un panne informatique sème le chaos

Publié

le

A la Bourse suisse vers 10h55, l'indice vedette SMI baissait de 0,51% à 12'184,80 points, après avoir ouvert en petit repli de 0,09%. (KEYSTONE/Steffen Schmidt) (© KEYSTONE/STEFFEN SCHMIDT)

La Bourse suisse évoluait en baisse vendredi, alors qu'une panne informatique affectait de nombreuses entreprises, compagnies aériennes et aéroports dans le monde. En Suisse, l'exploitant de la place zurichoise SIX a assuré que ses services continuaient à tourner.

Une panne de certains services de Microsoft paralyse ce vendredi de nombreuses entreprises partout dans le monde. Le géant de la tech américain a affirmé prendre des "mesures d'atténuation" le temps de régler le problème.

De nombreux aéroports ont déclaré être affectés par la panne, notamment ceux de Berlin, d'Amsterdam-Schiphol et tous ceux d'Espagne, tandis que plusieurs compagnies aériennes ont fait état de problèmes: les américaines Delta, United et American Airlines, Air France, l'irlandaise Ryanair, ainsi que trois compagnies indiennes et Swiss.

Les Bourses mondiales reculaient face à un lot d'incertitudes économiques et politiques, mais aussi inquiètes à cause de cette panne qui a également empêché les indices des Bourses de Londres et Milan d'afficher leur taux de variation à leur heure habituelle d'ouverture à 07H00 GMT. Elles ont finalement commencé à coter avec une vingtaine de minutes de retard.

A Paris, le CAC 40 reculait de 0,51%, à Londres le FTSE 100 perdait 0,57% et à Francfort le DAX abandonnait 0,83%.

A la Bourse suisse vers 10h55, l'indice vedette SMI baissait de 0,51% à 12'184,80 points, après avoir ouvert en petit repli de 0,09%.

La majorité des valeurs vedettes restait dans le rouge. Les plus fortes baisses étant toujours enregistrées par Lonza (-2,4%), VAT Group (-1,7%) et Julius Bär (-1,7%). Les analystes de Berenberg ont abaissé l'objectif de cours de VAT, tout en maintenant la recommandation du titre à "hold".

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Suisse

ABB décroche une commande aux Etats-Unis pour des ferries hybrides

Publié

le

ABB n'a donné aucune information sur le montant de la transaction. WSF exploite le plus grand système de ferry aux États-Unis, exploitant 21 bateaux sur 10 itinéraires desservant 19 terminaux, selon le communiqué.(KEYSTONE/Walter Bieri) (© KEYSTONE/WALTER BIERI)

ABB, le géant zurichois de l'électrotechnique, a décroché une commande importante avec Washington State Ferries (WSF), un exploitant de services de ferry dans l'Etat de Washington. Elle comprend la livraison de cinq nouveaux bateaux hybrides électriques.

"Les bateaux peuvent accueillir 1500 passagers et 160 véhicules et sont au coeur du plan de WSF qui vise à électrifier le système de ferry et à disposer d'une flotte sans émissions de CO2 d'ici 2050", indique vendredi ABB dans un communiqué.

Le groupe zurichois fournira à WSF des systèmes de propulsion hybrides électriques complets. Il apportera également un soutien en matière de conception et d'ingénierie pour assurer une intégration de la technologie hybride électrique dans les nouveaux ferries.

ABB n'a donné aucune information sur le montant de la transaction. WSF exploite le plus grand système de ferry aux États-Unis, exploitant 21 bateaux sur 10 itinéraires desservant 19 terminaux, selon le communiqué.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Genève

Panne informatique: la cause identifiée et en cours de correction

Publié

le

CrowdStrike s'appuie beaucoup sur l'intelligence artificielle (IA) et l'apprentissage automatique (machine learning) et propose notamment une plateforme de protection numérique nommée Falcon. (KEYSTONE/Gaetan Bally) (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

Avions cloués au sol, travailleurs au chômage technique, marchés financiers perturbés: une panne informatique sans précédent fait tanguer vendredi une partie de l'économie mondiale. Une centaine de vols ont été supprimés à l'aéroport de Zurich alors que l'impact à Genève est moindre. 

En cause: une mise à jour défectueuse sur les systèmes Windows - les systèmes d'exploitation de Microsoft - d'une solution informatique du groupe américain de cybersécurité CrowdStrike.

Ce problème, en cours de correction, n'a pas affecté les utilisateurs des systèmes Mac et Linux, a précisé le patron de CrowdStrike, George Kurtz, écartant une cyberattaque ou un problème de sécurité informatique. "L'ampleur de cette panne est sans précédent et entrera sans aucun doute dans l'histoire", souligne Junade Ali, expert en cybersécurité.

"Elle a un impact direct sur les ordinateurs des utilisateurs en bout de chaîne et pourrait exiger une intervention manuelle pour être résolue, ce qui représente un défi important pour les équipes informatiques à l'échelle mondiale", souligne-t-il. La panne inspire en tout cas les réseaux sociaux, où les utilisateurs rivalisent de plaisanteries à coup de photos du message d'erreur de Microsoft, le fameux "écran bleu de la mort" (de l'anglais "blue screen of death"), qui s'est affiché sur d'innombrables écrans à travers la planète.

Le bug de mise à jour s'est déclenché jeudi vers 21h00, selon une publication du géant américain. "C'est une des rares fois où on trouve un logiciel de sécurité à l'origine d'une panne aussi énorme", a commenté Kayssar Daher, expert en cybersécurité chez GitGuardian, interrogé par l'AFP. L'ampleur du phénomène s'explique par le fait que "Windows est extrêmement répandu et CrowdStrike aussi", a-t-il ajouté.

Vols retardés

La panne informatique mondiale a frappé de plein fouet le trafic aérien en Suisse avec une centaine d'annulations de vols vers et en provenance de Zurich vendredi. L'aéroport de Genève a été touché dans une moindre mesure.  "Le nombre d'atterrissages a pu progressivement être remonté à 100% dès midi", indique Flughahfen Zurich dans un point de situation publié à 13h45. Jusqu'à la mi-journée, aucun avion, hormis ceux déjà en vol, ne pouvait se poser sur le tarmac de Kloten en raison d'un manque de place de stationnement. Et aucun départ vers les Etats-Unis n'était possible.

Ces problèmes ont notamment perturbé les opérations informatiques des Jeux Olympiques de Paris 2024, dont le système d'accréditation mais pas la billetterie, a indiqué le comité d'organisation, à une semaine de la cérémonie d'ouverture. De nombreux aéroports et compagnies aériennes ont fait état de problèmes. Résultat: les passagers doivent s'armer de patience, notamment dans l'hémisphère nord où de nombreux vacanciers s'apprêtaient à partir ou à rentrer.

"On galère pour trouver un autre vol ou un train, l'autre option est de dormir à l'aéroport", explique à l'aéroport parisien de Roissy Anja Müller, étudiante de 22 ans qui habite en Allemagne et a passé une semaine en France. Transavia France, compagnie à bas coûts du groupe Air France-KLM, a été contrainte d'annuler près de 40 vols en raison de la panne.

Si le gestionnaire des aéroports parisiens ADP, a assuré que la panne épargnait ses systèmes informatiques, le groupe a reconnu des perturbations à Roissy et Orly, qui sont les deux principaux points d'entrée pour les délégations étrangères des JO.

Plusieurs compagnies aériennes américaines (American Airlines, United, Delta...) ont commencé à reprendre leurs activités, tandis que l'aéroport allemand de Berlin a annoncé la reprise partielle du trafic en milieu de matinée. Auparavant, il avait annoncé "des retards dans l'enregistrement".

En attendant que la panne soit réglée, le transporteur indien à bas prix SpiceJet est revenu à l'enregistrement et à l'embarquement manuels.

CrowdStrike chute en Bourse

Plusieurs hôpitaux aux Pays-Bas ont été touchés par la panne, entraînant la fermeture d'un service d'urgences et le report d'opérations.

Le plus important opérateur ferroviaire britannique a, lui, évoqué de "potentielles annulations de dernière minute", les compagnies ne pouvant accéder à certains systèmes concernant les conducteurs.

"D'autres systèmes-clés, notamment nos plateformes d'information des clients en temps réel, sont également affectés", poursuit le message, incitant les passagers à se renseigner avant leur trajet.

Les Bourses mondiales reculaient, inquiètes de cette panne qui a également empêché les indices des Bourses de Londres et Milan d'afficher leur taux de variation à leur heure habituelle d'ouverture.

A la Bourse de New York, CrowdStrike perdait 9,20% et Microsoft cédait 0,24% vers 16h15.

CrowdStrike s'appuie beaucoup sur l'intelligence artificielle (IA) et l'apprentissage automatique (machine learning) et propose notamment une plateforme de protection numérique nommée Falcon.

Continuer la lecture

Suisse

Genève et Bâle encore dans la course pour organiser l'Eurovision

Publié

le

La victoire du chanteur suisse Nemo à l'Eurovision 2024 a donné le droit à la Suisse d'organiser le concours de l'année prochaine (archives). (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

Genève et Bâle sont les deux villes retenues par la SSR pour organiser le concours Eurovision de la chanson 2025. Les deux finalistes seront départagées fin août, indique vendredi la SSR sur son site. Les candidatures de Zurich et Berne/Bienne ont été écartées.

Le choix des deux villes finalistes s'est fait à l'aune de critères comme le concept de salle, les connexions en transports publics, la durabilité, la capacité hôtelière, les concepts de sécurité et d'élimination des déchets, l'investissement, l'expérience en matière d'événements d'envergure, le soutien et la motivation, écrit la SSR.

Les autorités genevoises se sont engagées à débloquer 30 millions de francs pour organiser l'événement, qui se tiendrait à Palexpo pour le concours. A Bâle, aucun chiffre n'a encore été articulé. Ce 69e concours de l'Eurovision aurait lieu à la halle St-Jacques.

Si l'investissement est important, les retombées économiques attendues sont considérables. Liverpool, hôte du concours en 2023 avait enregistré une valeur ajoutée de 62 millions d'euros.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture