Rejoignez-nous

Suisse

Les Tiger F-5 de l'armée reprennent leurs vols

Publié

,

le

Pour l'heure, les Forces aériennes n'ont pas d'indice sur des circonstances qui empêcheraient les Tiger de reprendre leur service (archives). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Les Tiger F-5 des Forces aériennes suisses ont repris leurs vols vendredi. Ceux-ci avaient été suspendus suite à l'accident d'un appareil qui s'est écrasé mercredi matin dans la région de Melchsee-Frutt (OW).

D'entente avec le juge d'instruction militaire, le commandant des Forces aériennes Bernhard Müller a décidé la reprise du service de vol des Tiger F-5 dès vendredi. Pour l'heure, les Forces aériennes n'ont pas d'indice sur des circonstances qui les empêcheraient de reprendre ce service avec toute la flotte, précise le Département de la défense (DDPS).

Le juge d’instruction militaire poursuit son enquête ouverte mercredi suite à l'accident. Ce jour, aux alentours des 09h00, un Tiger F-5 s’est écrasé pour une raison encore inconnue dans la région de Melchsee-Frutt. Le pilote a pu actionner son siège éjectable et n’a pas été blessé. Les travaux de déblaiement de l'appareil accidenté seront achevés dès que possible, indique le DDPS.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

Ajoie bat un triste record, Genève maladroit

Publié

le

Ramon Untersander inscrit le 3-0 à Dominic Nyffeler (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Ajoie s'est offert un triste record en National League. Battu 7-3 par Rapperswil, le club jurassien a subi sa 16e défaite consécutive.

A Porrentruy, c'est une page de l'histoire du hockey suisse qui s'est écrite. Et malheureusement pas une page reluisante pour les Jurassiens. A égalité avec le LHC de la saison 95/96 et le HCC de l'exercice 00/01, les Ajoulots sont désormais seuls détenteurs de cette marque.

Et tout avait pourtant bien commencé pour eux avec deux réussites dans le tiers initial grâce à Schmutz (15e) et Bogdanoff (17e). Seulement le pauvre portier Nicola Aeberhard a vécu la furia saint-galloise en encaissant quatre buts en 14 minutes. Tim Wolf n'a pas été plus en veine puisqu'il a été battu par David Aebischer (36e) moins de deux minutes après son entrée sur la glace.

Frossard a redonné un léger espoir aux siens à la 41e, mais Cervenka a inscrit le 3-6 25 secondes plus tard, avant que Forrer ne boucle l'affaire à la 54e.

Dominer n'est pas gagner

Genève-Servette a lui essuyé un revers à Berne. Les Aigles se sont inclinés 3-1 dans la capitale.

Les dieux du hockey n'étaient pas favorables aux Genevois en cette soirée de janvier. Malgré 48 tirs au but et trois poteaux, les Servettiens sont repartis avec une coche dans la colonne défaites. Parce que rien n'a tourné en faveur des joueurs de Jan Cadieux. A la 6e, n'ont-ils pas encaissé l'ouverture du score alors qu'ils bénéficiaient d'un power-play? Mais un cafouillage de Karrer à la ligne bleue a permis aux Bernois de prendre les devants.

Les hommes de Johan Lundskog ont doublé la mise à la 26e grâce à Praplan qui a mis fin à 17 matches sans but. Il faut dire que les Genevois devaient composer sans Henrik Tömmernes, malade. Et sans le meilleur joueur du championnat, les autres Genevois ont dû prendre leurs responsabilités.

Dommage que Daniel Winnik ait pété un plomb à la 52e en administrant un violent coup de canne à deux mains sur un joueur bernois. Le Canadien a été logiquement renvoyé au vestiaire. Juste avant que Vermin n'inscrive la seule réussite des siens à la 54e.

Zoug perd un point

Ce succès, couplé à la défaite d'Ambri à Zurich (5-2), replace les Bernois à la 10e place qualificative pour les pré-playoff. L'autre formation heureuse de ce revers genevois s'appelle Lausanne. Au chômage technique en raison de cas de covid dans le vestiaire de Langnau, le club vaudois conforte sa septième place.

La dernière partie de la soirée entre Zoug et Lugano a souri aux Zougois (5-4 ap). Mais le champion en titre peut tout de même regretter de ne pas avoir engrangé les trois points. A la 51e, Klingberg a marqué le 4-2 et la troupe de Dan Tangnes avait les cartes en mains. Mais Carr puis Loeffel à 6 contre 4 à la 58e ont rétabli la situation pour les Tessinois. Ceci avant que Hansson ne termine le travail en prolongation après seulement 14 secondes. Ces deux points ne permettent pas à Zoug de passer devant Fribourg qui demeure leader.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

La Suisse compte 36'658 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures

Publié

le

La Suisse compte mardi 36'658 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures. (photo symbolique) (© KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS)

La Suisse compte mardi 36'658 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures, selon les chiffres de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). On déplore 12 décès supplémentaires et 121 malades ont été hospitalisés.

Il y a sept jours, l'OFSP avait annoncé 29'142 cas, soit 7516 de moins. Le même jour, il dénombrait 14 décès et 125 hospitalisations supplémentaires.

639 personnes se trouvent actuellement aux soins intensifs. Les patients Covid-19 occupent 25,30% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d'occupation est de 73,80%.

Le variant Omicron représente 88,5% des cas de coronavirus séquencés ou examinés dans les laboratoires sur sept jours, avec un délai de deux semaines environ.

Selon l’OFSP, 106'803 personnes se trouvent actuellement en isolement après avoir été testées positives au coronavirus. Et 59'301 autres ayant eu des contacts avec des personnes infectées ont été placées en quarantaine.

Au total, 68,13% des Suisses ont déjà reçu deux doses de vaccin. Par rapport à la population âgée de plus de 12 ans, la part des personnes entièrement vaccinées se monte à 77,51%, indique l'OFSP. Par ailleurs, 73,07% des personnes âgées de 65 ans et plus et 37,73% de la population ont déjà reçu une dose de rappel.

Sur les quatorze derniers jours, le nombre total d'infections est de 407'709, soit 4681,28 nouvelles infections pour 100'000 habitants. Depuis le début de la pandémie, 2'003'077 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 16'766'073 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s'élève à 12'283 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 42'470.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Latifa Echakhch dévoile son projet pour la Biennale de Venise

Publié

le

La plasticienne Latifa Echakhch, qui vit à Vevey VD, va concevoir le pavillon suisse de la 59e Biennale d'art de Venise. (© KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER)

L'artiste Latifa Echakhch, qui vit et travaille à Vevey (VD) et Martigny (VS), dévoile l'exposition qu'elle propose au pavillon suisse de la 59e Biennale d'art de Venise. Celle-ci se tiendra du 23 avril au 27 novembre.

Le projet "The Concert" a été conçu et réalisé par Latifa Echakhch, 48 ans, avec le percussionniste et compositeur genevois Alexandre Babel, 42 ans, et le curateur italien Francesco Stocchi.

Dans le bâtiment du Pavillon suisse à Venise conçu par Bruno Giacometti en 1951, la plasticienne prendra possession de l'espace en exposant des scènes liées au cycle de la vie comme des feux rituels, qui existent dans toutes les cultures. Elle a choisi le Sechseläuten de Zurich, où l'on brûle le "Böögg" à la fin de l'hiver, un moment qui représente la fin mais aussi un nouveau départ, peut-on lire dans un communiqué de Pro Helvetia mardi.

"La plupart des matériaux utilisés pour l'exposition, recyclés des précédentes Biennales, sont eux-mêmes le résultat d'une transformation", apprend-on plus loin.

Au sujet du titre du projet artistique, Latifa Echakhch déclare: "Nous voulons que le public quitte l'exposition avec le même sentiment que lorsqu'il quitte un concert."

L’exposition sera accompagnée d’un disque vinyle et d’un livre faisant écho aux discussions qui ont guidé le projet.

Reconnaissance internationale

De nombreux musées de renom ont consacré à Latifa Echakhch des expositions personnelles, notamment le Centre Pompidou de Paris, la Tate Modern de Londres et l'Hammer Museum de Los Angeles.

Les ½uvres de cette artiste d'origine marocaine ont déjà été exposées à la 54e Biennale d'art de Venise en 2011. En 2013, l'artiste a reçu le prix Marcel Duchamp.

Avant l’exposition au Pavillon suisse de la 59e Exposition internationale d’art – La Biennale de Venise, Latifa Echakhch ouvrira deux expositions personnelles chez kamel mennour à Paris du 8 février au 26 mars 2022, puis à la Pace Gallery de Londres, du 25 mars au 4 mai 2022.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Les experts mettent en garde contre un assouplissement des mesures anti-Covid

Publié

le

La Suisse reste l'un des pays avec le plus grand nombre d'infections au Covid-19 en Europe, a mis en garde mardi à Berne Patrick Mathys, de l'OFSP. (archives) (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

La Suisse reste l'un des pays avec le taux d'incidence Covid-19 le plus élevé en Europe, selon Patrick Mathys, de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Il est donc trop tôt pour lever les mesures de protection contre le coronavirus.

Presque 42'000 cas positifs ont été enregistrés le 17 janvier, c'est la valeur la plus élevée depuis le début de la pandémie, a poursuivi mardi devant la presse le chef de la section Gestion de crise et collaboration internationale de l'OFSP. Au vu du taux de positivité élevé, on suppose que 100'000 personnes s'infectent en réalité chaque jour en Suisse.

Les chiffres continuent d'augmenter, mais la forte hausse s'est ralentie, a de son côté déclaré Urs Karrer, vice-président de la taskforce scientifique de la Confédération. La valeur R est passée de 1,6 à la fin décembre à 1,2 actuellement. Soit parce que le pic des contaminations a été atteint, ou le sera dans les prochains jours ou semaines, "soit parce que les limites de détection par les tests ont été dépassées".

La circulation du virus est actuellement la plus élevée de toute l'histoire de la pandémie, a déclaré le médecin-chef en infectiologie et hygiène hospitalière à l'hôpital cantonal de Winterthour.

Sous-variant

Urs Karrer s'est également exprimé sur le nouveau sous-variant d'Omicron qui vient de faire son apparition. Celui-ci a été détecté dix fois en Suisse jusqu'à présent, avec une proportion croissante. Selon lui, tout porte à croire que cette variante se propage encore plus rapidement qu'Omicron.

Avec presque 90%, Omicron est toutefois le variant dominant presque partout en Suisse. Ce variant a quasiment évincé Delta, mais ce dernier continue de circuler. Les patients dans les hôpitaux sont d'ailleurs davantage atteints du variant Delta, puisque le déroulement de la maladie avec Omicron est plus bénin.

On a pu éviter jusqu'ici une surcharge des hôpitaux, a souligné M.Mathys. Il n'est pas encore clair pourquoi, en Suisse, contrairement à d'autres pays européens, le nombre d'admissions à l'hôpital s'est presque complètement dissocié de celui des nouvelles infections. M.Mathys parle même de "Sonderfall" (cas particulier). Mais on ignore si la situation dans les hôpitaux va se détériorer au cas où Omicron toucherait davantage la population plus âgée.

Sommet pas atteint

Le sommet de la vague n'est sans doute pas encore atteint, a averti M.Mathys. Mais si tout le monde fournit un effort, on pourra la surmonter, notamment en se vaccinant et en recourant au rappel.

La vaccination des enfants reste recommandée, "nous ne savons pas ce qui vient encore". Le vaccin empêche les déroulements graves de la maladie, a-t-il rappelé.

"Il est trop tôt pour se montrer euphorique et opérer un relâchement des mesures", a souligné M.Mathys. Il serait dommage d'assouplir les mesures maintenant et de tout perdre sur les peut-être dernières semaines. Le Conseil fédéral a la latitude de maintenir ou prolonger les mesures, mais également de les supprimer si elles n'ont plus de sens, a rassuré le responsable.

Face aux appels des milieux économiques, Urs Karrer souligne lui que "si les mesures étaient levées trop tôt, cela entraînerait de graves conséquences pour la santé de la population."

L'économie supporte bien

Malgré des problèmes de personnel et de livraisons, l'économie supporte d'ailleurs plutôt bien le choc de la vague Omicron, notamment du point de vue du chiffre d'affaires, a relevé Jan-Egbert Sturm, vice-président de la Task Force scientifique Covid-19 de la Confédération. La prudence reste toutefois de mise avant d'alléger les mesures, a-t-il lui aussi souligné.

Entre 30% et 45% des entreprises font état de problèmes de personnel, a ajouté M. Sturm, avec 9% d'absentéisme en moyenne la semaine dernière, en hausse de 3 points de pourcent par rapport au 8 janvier. Les problèmes de livraisons sont toutefois jugés plus sérieux.

La gastronomie est à la peine, avec 20% d'établissements qui se disent menacés dans leur existence en janvier. Tous secteurs confondus, la situation est cependant moins grave que lors de la deuxième vague de la pandémie.

Au niveau du chiffre d'affaires, seulement 8% des entreprises signalent une baisse, de 1% en moyenne. Pour le professeur d'économie de l'EPF de Zurich, il s'agit toutefois de faire attention à d'éventuels effets de seuil si la situation devait s'aggraver du côté des pénuries de personnel.

Enfin, l'utilité des quarantaines et isolements a diminué dans le contexte actuel de forte incidence et contagiosité, et les supprimer pourrait améliorer la situation des entreprises, selon la Task Force. Il s'agit toutefois de rester prudents tant que la crête de la vague Omicron n'est pas passée.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Ricardo.ch a écoulé près de 7 millions d'articles en 2021

Publié

le

En Suisse romande, l'activité de Ricardo a bondi de 15%, dépassant pour la première fois le seuil du million d'articles. (© Ricardo)

L'attrait pour les objets de seconde main s'est confirmé l'an dernier en Suisse. La plateforme de vente en ligne Ricardo a affiché une activité soutenue.

Le nombre d'articles vendus a progressé de 8% en un an à près de 7 millions, une valeur inédite depuis la création du site ricardo.ch 22 ans auparavant. La plateforme fait partie de l'entreprise SMG Swiss Marketplace qui appartient à TX Group SA (31%), Ringier SA (29,5%), la Mobilière (29,5%) et General Atlantic (10%).

En Suisse romande, l'activité a bondi de 15%, dépassant pour la première fois le seuil du million d'articles, précise mardi Ricardo. Le nombre de membres du site a bondi à 4,36 millions, soit 366'000 de plus qu'en 2020, un chiffre lui aussi inédit.

Les ventes d'une montre Ellipse de Patek Philippe et d'une voiture Mercedes-AMG, pour chacune 111'000 francs ont représenté les transactions les plus élevées, devant un autre garde-temps, une Rolex Daytona, acquise à 106'000 francs. Parmi les termes ayant recensé le plus de requêtes, figurent les cyclomoteurs, suivis de BMW, Louis Vuitton, Rolex et PS5.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture