Rejoignez-nous

Suisse Romande

La police met en garde contre une arnaque à l'usurpation d'identité

Publié

,

le

Des tentatives d'arnaques à l'usurpation d'identité ont eu lieu récemment, fait savoir la police cantonale vaudoise. (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

La police cantonale vaudoise met en garde contre une nouvelle forme d'arnaque. Dans une vidéo diffusée vendredi sur Twitter, elle indique que des individus se font passer par téléphone pour des policiers pour faire croire à la victime que son identité a été usurpée, dans le but ultime de vider son compte en banque.

L'appel provient d'un numéro suisse. Le faux policier "te dira que ton identité a été usurpée par des bandits qui ont créé des comptes bancaires à ton nom, qui ont pris des plaques de voiture à ton nom, et même qu'une voiture immatriculée à ton nom a été interceptée avec des kilos de cocaïne à l'intérieur", explique la police cantonale.

Le but des escrocs consiste en fait à faire paniquer la victime pour dissiper sa méfiance. Celle-ci est ensuite incitée à accéder à son e-banking pour "faire quelques contrôles". Le faux policier lui propose alors d'installer un logiciel qui lui permettra de prendre le contrôle à distance de l'ordinateur de la victime, dans le but ultime de vider le compte bancaire de cette dernière.

"La vraie police ne va jamais demander des trucs pareils", souligne la police cantonale. Dans un tel cas, elle invite le public à rester calme et à raccrocher, voire à appeler la "vraie police".

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse Romande

Deux morts à Prilly (VD) dans la chute de l'échafaudage

Publié

le

Le dispositif de sauvetage comprend près de 130 personnes. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

L'effondrement de l'échafaudage d'une tour à Prilly (VD) a fait au moins deux morts et quatre blessés graves vendredi matin. Cinq autres personnes ont également été blessées dans cet accident de chantier, a annoncé la police vaudoise.

"Il s'agit d'un bilan provisoire. Il manque encore des gens à l'appel. Des personnes sont portées disparues", a indiqué sur place Jean-Christophe Sauterel, porte-parole de la police vaudoise. Une dizaine de personnes auraient été impliquées dans l'accident.

Les recherches se poursuivent. Le Ministère public est sur place. Il a ouvert une enquête pour déterminer les causes de l'accident, qui ne sont pas connues pour l'instant, a ajouté le porte-parole.

Les secours ont été alertés vendredi à 09h22. Au total, le dispositif de sauvetage comprend 130 personnes. Six personnes blessées ont été emmenées au CHUV à Lausanne, dont l'une par hélicoptère, et deux autres aux HUG à Genève.

Le grave accident a eu lieu sur le chantier de Malley-Phare, projet de surélévation de 14 étages accolé à l'ouest du centre commercial de Malley Lumières, à côté de la Vaudoise aréna. Tout un pan de l'échafaudage s'est écroulé, laissant au sol un énorme amoncellement de ferraille, a constaté Keystone-ATS. Le bâtiment fait 19 étages au total, et mesure près de 60 mètres.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Orages et températures en baisse attendus cette fin de semaine

Publié

le

© KEYSTONE/dpa/Andreas Rosar)

On range les lunettes de soleil pour retrouver le parapluie ce vendredi. Après le soleil et la chaleur, une perturbation à front froid active va onduler dès ce vendredi sur nos régions. Des averses et des orages localement fort sont d’ailleurs possibles dès jeudi soir. 

Peu de soleil et des averses orageuses assez soutenues, voilà ce qui nous attend toute la journée ce vendredi, avant une accalmie le soir. Les précipitations seront importantes, il pourrait tomber l'équivalent de deux semaines de pluie, voire même un peu plus. Le Tessin sera d’ailleurs à nouveau fortement touché, avec des cumuls de 150 voire 200 millimètres de précipitations. Le détail avec Vincent Devantay, météorologue chez MeteoNews.

Vincent DevantayMétéorologue chez MeteoNews

Les orages devraient se calmer dès le vendredi soir et une amélioration est prévue ce week-end.

Vincent DevantayMétéorologue chez MeteoNews

Les températures resteront estivales durant la semaine prochaine. L’été s’est donc bien installé, assure Vincent Devantay, météorologue chez MeteoNews.

Vincent DevantayMétéorologue à MeteoNews

Continuer la lecture

Politique

Grosses difficultés financières au Pôle Santé du Pays d'Enhaut

Publié

le

Des solutions doivent être rapidement trouvées pour le Pôle Santé du Pays d'Enhaut (Image prétexte). (© KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER)

Le Pôle Santé du Pays d'Enhaut (PSPE) à Château-d'Oex (VD) fait face à des difficultés financières plus graves que prévu. Des mesures doivent être rapidement mises en oeuvre pour diminuer les coûts de fonctionnement et améliorer l'efficience des prestations. Une task force entrera en action dès le mois d'août.

Depuis plusieurs années déjà, le PSPE enregistre des comptes déficitaires, qui ont entraîné plusieurs crises. La nouvelle équipe de gouvernance, entrée en fonction à la fin de l'été 2023, a mené une analyse approfondie de la situation financière et managériale.

Résultat: des problèmes d'une "ampleur imprévue, liée à une diminution de l'activité hospitalière et une dégradation de ses finances", explique jeudi le PSPE dans un communiqué. La fragilité financière n'avait pas été clairement identifiée jusqu'ici en raison d'outils de gestion financière et administrative "insuffisants".

Important déficit

Après un nouveau résultat négatif pour l'année 2023, le PSPE s'oriente vers "un important déficit" pour 2024. A tel point qu'il "ne dispose plus des fonds propres suffisants permettant de faire face à cette situation", avertit le PSPE.

Ces derniers mois, la nouvelle direction a pris des mesures pour redresser la situation. Elle a réorganisé le laboratoire et réduit le taux d'occupation de certains postes, voire renoncé à en repourvoir.

Mais des mesures structurelles s'avèrent nécessaires. Pour mener cette tâche, la direction et le Conseil de fondation ont sollicité l'appui du canton. En mars 2023, une commission d'accompagnement a ainsi été mise sur pied. Dès août, elle sera renforcée par une task force réunissant la direction et divers experts. Objectif: identifier des pistes d'amélioration, est-il indiqué.

A ce stade, les prestations du PSPE - qui regroupe EMS, hôpital et soins à domicile - restent inchangées. "La qualité de prise en charge des patients et résidents est garantie", assure le Pôle Santé.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Politique

Pluie d'oppositions contre EolJorat Sud sur les hauts de Lausanne

Publié

le

Le parc éolien est prévu dans le secteur du Chalet-à-Gobet (archives). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

EolJorat Sud, le projet de parc éolien de la ville de Lausanne, a soulevé une brassée d'oppositions à l'issue de sa mise à l'enquête. Des communes voisines, associations et riverains s'opposent à l'édification de huit mâts entre Cugy et Montpreveyres.

Le chiffre définitif ne sera connu que la semaine prochaine. Mais actuellement, au moins 300 oppositions ont été déposées, a indiqué jeudi à Keystone-ATS l'Office des permis de construire de la ville.

Le parc éolien, situé dans le secteur du Chalet-à-Gobet sur les hauts de Lausanne, fournira entre 55 et 70 GWh/an d'électricité, soit l'équivalent de la consommation annuelle de 22'000 à 28'000 ménages. Des mesures de compensation sont prévues, notamment l'arrêt des pales pendant la migration des oiseaux, la renaturation d'un cours d'eau et du soutien au Parc naturel du Jorat pour des mesures de biodiversité, avaient détaillé les Services industriels de Lausanner (SiL) en juin lors de l'ouverture de la mise à l'enquête.

Néfaste pour la qualité de vie

Mais le parc éolien suscite une levée de boucliers. Les associations Eoleresponsable et Paysage-Libre Vaud s'opposent à un "projet néfaste pour la qualité de vie des riverains du Jorat" et "défavorable à la biodiversité". Elles jugent "absurde" d'implanter huit machines de 200 mètres de hauteur dans un parc naturel périurbain récemment inauguré.

"Une zone forestière strictement protégée, visant à favoriser la biodiversité, côtoie des éoliennes, qui nécessitent un méga-chantier en pleine nature puis génèrent des nuisances permanentes pour la faune et l'humain", écrivent-elles dans un communiqué. Elles estiment en outre que le dossier d'enquête, de plus de 2000 pages, ne respecte pas le cadre définit dans le Plan partiel d'affectation. Les valeurs légales de bruit seraient notamment dépassées.

Communes opposantes

Sur demande de son Conseil communal - une motion plébiscitée en juin dernier -, la municipalité de Corcelles-le-Jorat a également fait opposition. Parmi les problèmes soulevés figurent la proximité des mâts avec les habitations - à 350 mètres pour la plus proche - et la perte de valeur financière des habitations du secteur, a résumé le vice-syndic Benjamin Borlat, pas opposé par principe aux éoliennes.

Dans cette région rurale, où les règles sont strictes pour préserver les espaces verts et les terres cultivables, la population a "un peu l'impression que les Lausannois règnent en seigneur sur les campagnes", a-t-il ajouté. Certains craignent aussi que l'installation de ces mâts n'entraîne d'autres développements.

Egalement opposante, la commune de Froideville peine à comprendre qu'on construise des éoliennes dans le Parc naturel du Jorat (PNJ), une zone nature désormais reconnue par la Confédération, a expliqué le syndic Jean-François Thuillard. Selon lui, de nombreux habitants de la commune ont fait opposition.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse Romande

Denens (VD): deux Français interpellés pour escroquerie et usure

Publié

le

Les deux hommes ont été interpellés gâce à une annonce faite à la police cantonale (image symbolique). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Deux Français, suspectés d’avoir escroqué une personne de 92 ans, ont été interpellés lundi à Denens (VD). En échange de travaux de toiture, ils ont réclamé à la victime, sous la pression du temps, des avantages pécuniers à hauteur de plusieurs dizaines de milliers de francs, en disproportion évidente avec les travaux à réaliser.

Ces deux hommes, âgés de 26 et 42 ans, et de passage en Suisse ont d’abord établi un devis pour une somme de 11'455 francs pour différents travaux sur la maison. Un premier acompte de 4000 francs a été versé, a rapporté la police cantonale mercredi dans un communiqué.

Le duo a ensuite réclamé de manière pressante le montant de 28'700 francs pour le paiement de frais supplémentaires pour la toiture, arguant le mauvais état de la charpente. Une fois payés, ils ont encore tenté de se faire verser 30'000 francs pour des prétendus autres problèmes. Ils ont été interpellés gâce à une annonce faite à la police cantonale.

Le Ministère public a ouvert une enquête pénale. Les deux hommes ont été entendus comme prévenus et ont nié les faits reprochés. La totalité de la somme versée par le lésé a pu être récupérée.

La police appelle à la vigilance et rappelle qu’en cas de doute, les services de police se tiennent à disposition.

Car le retour des beaux jours s’accompagne souvent de celui des services à domicile, notamment des nettoyages de façades, toits et volets de maisons, proposés par des personnes itinérantes. Les aînés sont la principale cible de personnes malintentionnées, qui proposent des tapis ou des travaux d’entretien à des prix surfaits.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture