Rejoignez-nous

Le Club Sport

Une nouvelle patinoire pour faire grandir Genève-Servette

Publié

,

le

Genève-Servette devra encore patienter au moins cinq ans avant de pouvoir jouer dans sa nouvelle patinoire.

Le club grenat mise sur le projet de nouvelle patinoire porté par Olivier Plan, le promoteur immobilier genevois. Le point avec le directeur général du GSHC, Christophe Stucki.

Le hockey sur glace est toujours au centre de l’actualité. Mardi soir le Genève-Servette HC s’est incliné face à Berne après prolongation. Désormais menés (2-3) dans ce quart de finale, les Aigles se retrouvent dans l’obligation de gagner leurs deux prochaines rencontres pour rester en course dans ces play-offs.
Mais il y a un autre type de match qui se joue, en coulisse cette fois. Celui de la nouvelle patinoire. Le club genevois a été le premier en Suisse à lancer un projet de nouvelle patinoire, c’était en 2011. Huit ans plus tard, il est le dernier de la classe. La faute à une succession d’obstacles et au manque de possibilités de financement. Plusieurs projets se sont succédés ces dernières années sans qu’aucun n’aboutisse. Le dernier en date, celui d’investisseurs canadiens, a été sifflé hors-jeu par le Conseil d’Etat la semaine dernière. Mais un nouveau projet porté par Olivier Plan émerge. Promoteur immobilier genevois et grand supporter du Genève-Servette HC, il veut être celui qui offrira au club un infrastructure digne de ce nom.

Christophe Stucki, le Directeur Général du Ge-Servette nous a reçu dans son bureau et il répond d’abord à cette question: “ne perd-t-il pas espoir avec ces projets de nouvelle patinoire à Genève?”

Christophe Stucki Directeur général du Genève-Servette HC

@GeffScar

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Club Sport

Relier Salzbourg à Monaco en parapente, le défi du Red Bull X-Alps

Publié

le

En parapente, le Red Bull X Alps se déroule en ce moment. Cette compétition extrême dont le but est de relier Salzbourg en Autriche à Monaco au bord de la Méditerranée est proche de Genève puisque le premier pilote est arrivé vendredi soir à Saint-Gervais au pied du Mont-Blanc.

La compétition est extrême et très exigeante. Une compétition d’endurance et de connaissances dont les règles sont clairement établies. Présentation avec Gilles Deleani, instructeur à Paradelta, club de parapente basé à Genève.

Gilles Deleani,  Instructeur à Paradelta, club de parapente basé à Genève.

 

En résumé, deux contraintes principales existent en plus du parcours imposé: pas d’autres moyens de transports que le vol et la marche ainsi qu’une interdiction de bouger entre 22h30 et 5h30. Pour le reste, les pilotes sont libres ce qui en fait une compétition très exigeante. 

Gilles Deleani,  Instructeur à Paradelta, club de parapente basé à Genève.

 

Un Suisse vainqueur de 5 des 9 éditions précédentes

Le parcours théorique fait 1’138 kilomètres et traverse donc les Alpes, comme le nom de la course l’indique. Il y a donc beaucoup de paramètres différents à prendre en compte, notamment les airs et les vents. Ce mélange amène un brin d’aléatoire dans la course

Gilles Deleani,  Instructeur à Paradelta, club de parapente basé à Genève.

 

Puis lorsqu’on parle du Red Bull X Alps, impossible de ne pas mentionner Christian Maurer. Le Suisse a remporté 5 des 9 éditions précédentes, c’est donc un parapentiste hors-pire, Gilles Déléani va même plus loin

Gilles Deleani,  Instructeur à Paradelta, club de parapente basé à Genève.

 

Sachez encore que ce type de discipline à un nom, le march et vol ou “Hike And Fly” en Anglais et que la discipline est en tel essort que des championnats suisses existent depuis l’an passé et que plusieurs compétitions de type Hike and Fly fleurissent sur le territoire helvétique.

Résumé du jour 5 de la compétition:

 

Sébastien Telley

Continuer la lecture

Le Club Sport

Basketball: le retour de l’enfant prodige

Publié

le

Clint Capela (tout à droite, n°13) et le coach national Petar Aleksic (deuxième depuis la droite, en rouge) compulsent les statistiques après le succès (77-59) sur le Luxembourg (13.08.13) au Pavillon des Sports du Bout-du-Monde.

Joueur majeur de NBA, Clint Capela retrouve l’Equipe de Suisse après cinq ans d’absence. D’autres joueurs helvétiques majeurs pourraient le rejoindre. Le nom de Thabo Sefolosha circule…

Le jeune prodige de la sphère orange helvétique est de retour ! Ailier fort des Houstons Rockets (261 matches en NBA), le Genevois endossera à nouveau le maillot rouge à croix blanche près de cinq ans (13.08.14) après la victoire sur la Russie (79-77).
A force de patience et de persévérance, les dirigeants de Swiss Basketball ont réussi ce qui paraissait impensable il y a peu. Reste à savoir si ceux-ci ont réussi un tour de force.

Giancarlo Sergi Président de Swiss Basketball

 

Clint Capela jouera donc les quatre matches pré-qualificatifs de l’Euro’21, deux fois contre le Portugal, deux fois contre l’Islande. Une surprise de taille, y compris pour les joueurs de l’Equipe de Suisse eux-mêmes !

Arnaud Cotture Pivot de l'Equipe de Suisse

 

Outre Clint Capela, d’autres joueurs prestigieux pourraient retrouver la sélection helvétique cet été. Un nom revient sur toutes les lèvres : celui du Vaudois Thabo Sefolosha (870 matches en NBA). Sera-t-il lui aussi de la partie ?

Giancarlo Sergi Président de Swiss Basketball

 

 

Programme de l’Equipe de Suisse :

03.08.19 Suisse – Portugal à Fribourg

10.08.19 Islande – Suisse à Reykjavik

14.08.19 Portugal – Suisse à Sines

21.08.19 Suisse – Islande à Montreux

Continuer la lecture

Le Club Sport

Natation: une traversée de 75 km pour entrer dans l’Histoire

Publié

le

Flavie Capozzi (au centre) veut aussi nager pour la bonne cause (DR).

Flavie Capozzi veut être la première femme à traverser le Lac Léman dans le sens de la longueur.

Le 23 août, Flavie Capozzi (21 ans) tentera de devenir la première nageuse à parcourir les 75 km séparant Le Bouveret de Genève à la nage. Deux nageurs ont réussi cette traversée dans le sens longueur : le Nyonnais Alain Charmey – c’était il y a 33 ans – et un Espagnol Jaime Caballero, mais jusqu’ici aucune nageuse. Professeur de natation, ancienne triathlète aussi, la jeune Glandoise nagera aussi pour la bonne cause en soutenant deux associations: Handi-Capable (aide aux enfants handicapés) et ARFEC (aide aux enfants atteints d’un cancer).

Flavie Capozzi Nageuse

 

Continuer la lecture

Le Club Sport

Aviron: Sofia Meakin ravie de sa médaille en chocolat

Publié

le

Pour sa première participation à une compétition Elite, Sofia Meakin (21 ans) a fait forte impression à Lucerne en terminant quatrième aux championnats d’Europe. Elle vise un podium aux Mondiaux M23 fin juillet avec une autre Genevoise Eline Rol en deux de couple. 

La quatrième place est souvent synonyme de déception lors des grandes compétitions continentales ou planétaires. Pas pour Sofia Meakin! Elle-même surprise de ses excellentes performances sur le Rotsee lors des championnats d’Europe en skiff poids léger, elle est au contraire heureuse de sa qualification inattendue pour la finale. Elle est revenue sur sa première expérience chez les élites dans le Club Sports peu après son retour à Genève.

Sofia Meakin Quatrième aux championnats d'Europe

 

Sofia Meakin participera aux championnats du Monde des moins de 23 ans du 24 au 28 juillet à Sarasota aux Etats-Unis en compagnie d’Eline Rol. Les rameuses genevoises ambitionnent de terminer parmi les trois premières  en deux de couple poids léger.

Sofia Meakin Quatrième aux championnats d'Europe

 

 

@sebtelley

 

 

Continuer la lecture

Le Club Sport

L’importance de la préparation physique des tennismen expliquée

Publié

le

Alors que le tournoi du Grand Chelem de Roland Garros s’apprête à vivre les quarts de finale et notamment un derby suisse entre Stan Wawrinka et Roger Federer, la question de la préparation physique des joueurs peut se poser.

Stan Wawrinka a par exemple était engagé durant près de 5h dans un duel épique face à Stefanos Tsitsipas et n’a qu’un seul jour de repos. Même cas pour Alexander Zverev engagé il y a 10 jours pour la finale du Geneva Open et en lice ce lundi face à Fabio Fognini avec une qualification pour les quarts acquise.

Le Club Sport s’est donc penché sur le physique de ses joueurs avec plusieurs questions. Comment les joueurs tiennent la distance ? Comment récupèrent-ils ?  Pour en parler, Sébastien Grossini, co-fondateur de SportQuest, salle de sport basée à Genève proposant des services de préparation physique a répondu à nos questions.

Sébastien Grossini Co-fondateur de SportQuest

Sébastien Telley

Continuer la lecture