Rejoignez-nous

Actualité

Sommet Russie-Corée du Nord à Vladivostok

Publié

,

le

Premier sommet entre le président russe Vladimir Poutine et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un. (©Keystone/AP/Alexander Zemlianichenko)

En pleine impasse diplomatique avec Washington, Kim Jong Un est venu chercher jeudi le soutien de Vladimir Poutine. Ce dernier a appelé à renoncer à « la loi du plus fort » pour régler la crise nucléaire.

Deux mois après le fiasco retentissant de sa rencontre avec Donald Trump à Hanoï, le dirigeant nord-coréen a assuré avoir passé cette fois un « très bon moment » à Vladivostok. « Je suis content du résultat: Kim Jong Un est quelqu’un d’assez ouvert, prêt à parler de tout », s’est félicité M. Poutine devant la presse à la fin de la rencontre.

Accueilli par une longue poignée de main, le dirigeant nord-coréen a passé au total cinq heures avec le président russe: deux heures de tête-à-tête suivies de pourparlers entre délégations puis d’un dîner. C’était le premier sommet à ce niveau entre les deux pays depuis 2011. La Russie était restée jusqu’à présent à l’écart de la spectaculaire détente observée sur la péninsule coréenne depuis début 2018.

Des garanties à Pyongyang

En fin de rencontre, le président russe s’est dit favorable comme les Etats-Unis à une « dénucléarisation totale ». Il a jugé un règlement « possible », à condition de faire « des premiers pas » et d’offrir à Pyongyang des « garanties de sécurité et de souveraineté » de la communauté internationale.

« Le plus important est de restaurer (…) la force du droit international et de revenir à une situation où le droit international, et non pas le droit du plus fort, détermine le cours des affaires dans le monde », a-t-il plaidé.

Moscou prône un dialogue avec Pyongyang sur la base d’une feuille de route définie par la Chine et la Russie. Cette dernière a déjà demandé la levée des sanctions internationales, tandis que les Etats-Unis l’ont accusée d’aider Pyongyang à les contourner.

Une victoire pour Kim

Si, sur le fond, le premier sommet entre Kim et le président Poutine semble avoir été plutôt pauvre, sa tenue constitue en soi une victoire pour le dirigeant nord-coréen. « Ce sommet a été affaire de symbolique diplomatique plus que de coopération réelle, mais la réunion est en soi une victoire pour M. Kim », estime Shin Beom-chul, de l’Institut Asan des études politiques.

Pour des experts du dossier nord-coréen, ce sommet constitue le dernier exemple de la stratégie diplomatique d’un régime qui cherche à se dédiaboliser. Kim Jong Un a hérité du pouvoir fin 2011. Pendant les six premières années de son « règne », la Corée du Nord était restée un Etat paria et son leader ne sortait pas des frontières de son pays.

Mais depuis mars 2018, M. Kim a rencontré quatre fois le président chinois Xi Jinping, trois fois le président sud-coréen Moon Jae-in, deux fois M. Trump, une fois le président vietnamien, Nguyen Phu Trong, et une fois le Premier ministre de Singapour, Lee Hsien Loong.

Nouvelle offre US?

Lors de son second sommet avec M. Trump, en février, Kim Jong Un avait cherché à obtenir un allègement immédiat des sanctions internationales. Mais les discussions avaient été écourtées, vraisemblablement en raison du peu de concessions que Pyongyang semblait disposé à faire.

Selon Koo Kab-woo, professeur à l’Université des études nord-coréennes, la Corée du Nord attend de Washington qu’elle revienne à la table des négociations avec une meilleure offre.

Source: ATS

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Euro dames 2022: la Suisse qualifiée à la raclette

Publié

le

Les Suissesses jubilent après avoir eu très peur (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

L’équipe de Suisse dames a obtenu dans la douleur son billet pour l’Euro 2022 en Angleterre. A Thoune, elle a eu besoin des tirs au but (3-2) pour prendre la mesure de la République tchèque.

1-1 à l’aller, 1-1 au retour après les prolongations, il a fallu avoir recours à la loterie des tirs au but pour départager les deux équipes. La séance a mal débuté pour les Suissesses, avec les échecs de Gut et de Sow. Mais Gaëlle Thalmann a remis son équipe sur les rails en arrêtant le premier tir tchèque, puis en déviant sur son poteau le quatrième. Crnogorcevic a donné l’avantage aux Suissesses 3-2 avant que la dernière Tchèque ne tire sur la transversale.

Une nervosité palpable a hanté les esprits des Suissesses. Cela s’est traduit notamment par un manque de précision dans les passes, des contrôles ratés et des balles arrêtées mal exploitées. En première mi-temps, les protégées de Nils Nielsen n’ont ainsi pas su menacer la cage tchèque.

Le début de la seconde période a été difficile pour la Suisse. Après une première alerte sur une frappe lobée de Martinkova (48e), les Tchèques ouvraient la marque sur un tir lointain de Svitkova (51e) sur lequel Gaëlle Thalmann ne semblait pas irréprochable.

Heureusement, à peine entrée sur la pelouse, Coumba Sow égalisait en profitant d’un mauvais alignement de la défense adverse (59e). Le score ne bougeait plus et les prolongations étaient donc nécessaires. Durant celles-ci, un coup franc de Svitkova finissait sur la transversale (114e).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Aucun joueur ne devine la bonne combinaison de l’Euro Millions

Publié

le

Lors du prochain tirage vendredi, 64 millions de francs seront en jeu. (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Personne n’a trouvé la combinaison gagnante à l’Euro Millions mardi soir. Pour gagner, il fallait jouer les numéros 16, 20, 31, 47 et 50, ainsi que les étoiles 2 et 8.

Lors du prochain tirage vendredi, 64 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Fribourg impeccable contre Genève, Malgin libère le LHC

Publié

le

Herren a débloqué la situation dans le premier tiers (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Fribourg a commencé de la meilleure des manières son quart de finale de National League face à Genève. Les Dragons ont dominé les Aigles 2-1 à St-Léonard.

Préparés les Fribourgeois. Pour ce premier acte des séries éliminatoires, les hommes de Christian Dubé ont offert une performance complète et solide. Julien Sprunger et ses coéquipiers ont su prendre cette partie par le bon bout, malgré quelques sueurs froides en fin de rencontre.

L’ouverture du score signée Herren à la 19e a lancé les locaux en leur donnant un soupçon de confiance supplémentaire. Mieux, sur une lumineuse passe de DiDomenico, c’est le grand défenseur Dave Sutter qui a fait étalage de ses qualités techniques en déjouant Gauthier Descloux d’un superbe mouvement.

Dans les rangs genevois, on a mis du temps à trouver la bonne formule. On peut même dire que les Aigles ont pris leur temps. Ce n’est que lors du dernier tiers que les joueurs de Pat Emond ont mis de l’urgence dans leur jeu. Le coach québécois a d’ailleurs placé Vermin avec Omark et Winnik pour densifier sa première ligne. Cela a failli être payant en toute fin de match, mais les Grenat n’ont pu que réduire la marque. Fehr a eu une occasion d’égaliser dans les ultimes secondes mais Stalberg a subtilisé le puck au Canadien.

Mais Gottéron n’a remporté qu’une bataille. Et on a le sentiment que la série pourrait durer.

Malgin ce héros

Dans la capitale olympique, c’est en prolongation que Lausanne est allé chercher son premier succès (3-2) dans le duel des Lions. Et c’est le top scorer Denis Malgin qui a offert ce premier point à ses couleurs. Le Soleurois, formé à Zurich, a pris Noreau en défaut pour tromper Waeber à la 67e.

Une statistique qui interpelle c’est le nombre de tirs bloqués. Selon ce que propose la Ligue, les Vaudois ont ainsi contré 42 lancers adverses. Et Tobias Stephan a réalisé 37 arrêts sur 39 tirs contre seulement 24 sur 27 pour Ludovic Waeber. Là aussi la série s’annonce palpitante avec deux équipes bien dans leur hockey.

Leader au terme de la saison régulière, Zoug a commencé ses play-off avec un match difficile contre d’opinâtres Bernois. Mais les hommes de Dan Tangnes ont su s’adapter pour l’emporter 4-2. Des doublés de Simion et Klingberg ont fait la différence. A Zoug, on espère surtout que la blessure de Raphael Diaz ne sera pas trop grave et que le défenseur international ne manquera pas de matches.

Tombeur de Bienne lors des pré-play-off, Rapperswil n’a pas eu la même baraka contre Lugano. Les Tessinois ont fait honneur à leur deuxième rang lors de la saison régulière pour un succès 6-2. Mais attention, le score peut être trompeur puisqu’il y avait 3-2 à la 43e. Mais Bürgler a pu répondre au but de Profico 40 secondes plus tard et redonner de l’air aux Bianconeri qui ont définitivement validé leur victoire à la 53e et à la 56e grâce à Fazzini et Zangger.

A noter que les trois buts inscrits (3-1 à 4-2) en 49 secondes durant le troisième tiers sont un record en play-off lors des dix dernières années.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Coupe de Suisse: Lucerne s’impose à Lugano

Publié

le

Fabio Celestini: son équipe est en demi-finale de la Coupe (© KEYSTONE/URS FLUEELER)

Lucerne a rejoint Aarau dans le dernier carré de la Coupe de Suisse. L’équipe de Fabio Celestini a battu Lugano 2-1 ap au Cornaredo dans le seul quart de finale opposant deux clubs de l’élite.

Les Tessinois ont longtemps semblé pouvoir l’emporter après avoir ouvert le score par Lovric à la 20e. Mais ils ont commis l’erreur de trop vouloir spéculer sur leur mince avance. Lucerne en a profité pour égaliser par Schürpf avec l’aide du vent, son centre finissant dans le but d’Osigwe (79e).

Lors des prolongations, Ardaiz a touché le poteau lucernois à la 105e. Contre le cours du jeu, et encore avec un vent favorable, Ndiaye a donné l’avantage aux Lucernois à la 107e, sur un long dégagement du gardien Müller. Celui-ci s’est montré décisif dans les dernières minutes, sauvant sur une tête de Maric (117e) puis surtout en retenant un penalty tiré trop faiblement par le même Maric (122e).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

HiFlow organise des conférences sur la transition énergétique et l’innovation

Publié

le

L’association HiFlow basée à Plan-les-Ouates organise un cycle de quatre conférences sur le thème de la transition énergétique et de l’innovation appelé « Transitions ». La première a lieu ce jeudi 15 avril, Judith Monfrini

Et la conférence s’intitule : «So good et Changeons». Quatre personnalités inspirantes vont témoigner de leur transition personnelle et professionnelle. Les conférenciers seront dans les locaux de HiFlow et le public va pouvoir les suivre en Streaming. A Hiflow, on croit à la stimulation de l’économie et de l’innovation par l’art. Parallèlement aux conférences, se tient une exposition de l’artiste en résidence Joseph Marzolla…on l’écoute.

Joseph Marzolla
artiste
Joseph Marzolla artiste

L’association HiFlow a débuté ses activités dans la ZIPLO en mars 2020. Malgré la crise sanitaire, elle a réussi à attirer une vingtaine d’entreprises, cleantech, medtech et des sociétés actives dans l’intelligence artificielle.

Retrouvez toutes les infos des conférences sur le site de HiFlow

 

Continuer la lecture