Rejoignez-nous

Actualité

sacs plastique gratuits: c'est bientôt fini

Publié

,

le

La mesure touche absolument tous les formats de commerce de détail du groupe Coop, comme les pharmacies Coop Vitality par exemple (archives). (©KEYSTONE/GAETAN BALLY)

D'ici fin 2020, les sacs plastique gratuits disparaîtront du commerce de détail suisse. Avec cette mesure, les distributeurs mettent en oeuvre un accord de branche signé en 2016 et visant à réduire la consommation de sacs jetables à usage unique.

Chez Coop et Migros, la mesure entre déjà en vigueur au 1er janvier prochain. Toutes les succursales et marchés spécialisés sont concernés. Les sacs plastique resteront à disposition, même dans les enseignes non alimentaires, mais il faudra les payer, indique Coop dans un communiqué mercredi. Le produit de leur vente sera reversé au Fonds Coop pour le développement durable.

Le groupe va aussi continuer ses efforts pour élaborer des solutions écologiques, comme des sacs faits à base de matériaux recyclés ou de cellulose. Chez Migros, l'obligation de paiement ne concernera plus les seuls sacs aux caisses des supermarchés, mais aussi les cabas jusqu'ici gratuits dans les marchés spécialisés et établissements de restauration Migros, annonce le grand distributeur.

L'accord de branche de 2016 visant à réduire l'utilisation de sacs plastique jetables a fait ses preuves, selon les grandes surfaces. A la fin de l'année, cet accord conclu entre Swiss Retail Federation et la Communauté d'intérêt du commerce de détail suisse sera d'ailleurs étendu aux sacs plastique réutilisables et son champ d'application sera élargi au secteur non alimentaire.

Un accord efficace

Depuis 2016, la consommation de "sacs de caisse" a reculé de plus de 85% dans les supermarchés Coop, ce qui permet à l'entreprise d'économiser environ 850 tonnes de plastique neuf par an. Jusqu'ici, la vente des sacs en plastique jetables aux caisses des supermarchés Migros a, elle, entraîné une baisse de 83% de la consommation.

De leur côté, Swiss Retail Federation et la Communauté d'intérêt du commerce de détail suisse pointent pour 2018 une baisse de 86% parmi les quelque 30 entreprises participantes par rapport à 2016, soit 361'212'000 unités. La fin de la distribution gratuite de sacs plastique à toutes les caisses encourage les clients à utiliser les sacs plus d'une fois, et sans restriction de leur liberté de choix.

A noter que là où des sacs plastique s'imposent pour des raisons d'hygiène ou sont utilisés comme emballage primaire dans les ventes ouvertes (comme pour les fruits et légumes), leur fourniture gratuite restera possible. L'accord étendu sera mis en œuvre dans chaque entreprise concernée au plus tard le 31 décembre 2020.

Une somme ouverte

Contacté par Keystone-ATS, la Swiss Retail Federation dit vouloir laisser ouvert le prix des sacs plastique. Les entreprises décideront elles-mêmes des tarifs. L'organisation s'attend toutefois à des prix dans le même ordre qu'aujourd'hui, soit de 20 à 30 centimes par sac, selon Dagmar Jenni, directrice.

Coop n'a pas encore défini de prix, d'après une porte-parole du groupe. Migros évoque pour sa part une fourchette entre 5 et 50 centimes, dépendant de la taille des cabas.

Firmes suisses épinglées

Cette annonce sur les sacs plastique gratuits survient le jour même où l'organisation environnementale Greenpeace a publié les résultats d'une campagne mondiale de collecte volontaire de déchets plastique. Au total, 484 opérations de nettoyage ont eu lieu simultanément dans 51 pays. Sur les 476'423 emballages à usage unique et déchets en plastique récupérés, 43% appartenaient à Nestlé ou Coca-Cola.

Sur les rives du lac Léman à Vevey, les bénévoles ont ramassé 1124 objets en plastique en l'espace de deux heures. Nestlé était le deuxième pollueur en importance, avec Coop en tête et Coca-Cola en troisième position. Ils ont également trouvé de nombreux objets provenant des principaux acteurs de la grande distribution comme Migros, Denner ou Lidl Suisse, d'après Greenpeace.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse

Un chanceux remporte le jackpot de 64,5 millions de francs au loto

Publié

le

Dernières nouvelles (© )

Le jackpot du Swiss Loto de 64,58 millions de francs a été remporté samedi, selon la société de loterie Swisslos. Personne n'avait encore gagné un montant aussi élevé en plus de 50 ans d'histoire du loto suisse.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Près de 500 personnes à Berne solidaires avec les Palestiniens

Publié

le

Des manifestants se sont allongés sous un drap blanc sur la Place fédérale à Berne samedi lors d'une manifestation de solidarité avec Gaza. (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

Environ 500 personnes ont manifesté leur solidarité avec les Gazaouis samedi sur la Place fédérale à Berne. Des personnes recouvertes d'un linceul étaient couchées sur le sol pour représenter les victimes du conflit israélo-palestinien.

L'objectif était de commémorer la perte de 30'000 vies humaines à Gaza, de souligner l'urgence de mettre fin à la violence et d'apporter de l'aide humanitaire, avait indiqué le Groupe Palestine Berne en amont de l'action.

Pendant la manifestation, des personnes ont symboliquement représenté des victimes à Gaza, a constaté un journaliste de Keystone-ATS. Elles représentaient des civils, des journalistes et des médecins qui ont perdu la vie dans le territoire palestinien assiégé.

Les organisateurs ont appelé à ne plus rester inactifs et à prendre des mesures concrètes pour mettre fin aux souffrances à Gaza et promouvoir la paix.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Autoroute A1 fermée entre les cantons de Fribourg et Berne

Publié

le

La A1 est fermée à la frontière entre les cantons de Fribourg et Berne après un accident. (© KEYSTONE/LUKAS LEHMANN)

L'autoroute A1 a été fermée samedi après-midi à la frontière entre les cantons de Fribourg et de Berne en raison d'un grave accident de la circulation. Le tronçon entre les jonctions de Chiètres FR et Mühleberg BE est bouclé, a indiqué la police fribourgeoise.

Sur le réseau X, la police fribourgeoise n'a pas donné davantage de détails sur l'accident dans l'immédiat. Elle précise seulement qu'il faut obligatoirement sortir à Chiètres pour continuer par la route cantonale. Aucune information n'était disponible dans l'immédiat sur d'éventuels blessés.

L'accident est toutefois du ressort de la police bernoise. Selon les informations d'un porte-parole de celle-ci, les forces d'intervention ont été alertées peu après 13 heures "d'un grave accident" sur l'A1.

Le lieu de l'accident se trouvait donc dans la zone de la bande d'accélération de la bretelle d'accès à l'autoroute de Mühleberg près de Frauenkappelen, en direction de Berne.

Contactée par Keystone-ATS, la police bernoise n'a pas donné de détails sur les véhicules impliqués ou les éventuels blessés, mais il faut s'attendre à ce que "les travaux durent longtemps", selon le porte-parole.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Environnement

Avalanches dans les Alpes et crues attendues au Tessin

Publié

le

Pour désamorcer le risque d'avalanche, on a souvent recours à des explosions (archives). (© KEYSTONE/DOMINIC STEINMANN)

L'Institut des avalanches a mis en garde samedi contre un danger d'avalanche parfois fort. Il s'agit du deuxième niveau de danger le plus élevé, qui n'est prévu que pour quelques jours en hiver. Au sud des Alpes, le niveau des cours d'eau risque d'être élevé.

Un fort danger d'avalanche est signalé dans la région du Simplon, au sud de la vallée de Conches, dans la vallée de Bedretto et dans les vallées supérieures de la Maggia, a indiqué l'Institut pour l'étude de la neige et des avalanches SLF à Davos (GR). Il est recommandé aux personnes inexpérimentées de rester sur les descentes et les itinéraires ouverts.

Neige et hausse du niveau des lacs

Entre samedi soir et lundi matin, des chutes de neige sont attendues dans les régions montagneuses du sud des Alpes, au sud des Alpes valaisannes et jusqu'au massif du Gothard en passant par la vallée de Conches. Dans ces régions, 50 à 90 centimètres de neige fraîche vont s'accumuler sur une grande partie du territoire.

Plus d'un mètre de neige fraîche pourrait tomber sur l'ouest du Tessin ainsi que dans la région du Simplon.

Avec les précipitations, le lac de Lugano devrait atteindre le niveau 2 de danger de crue, ce qui signifie que des inondations pourraient se produire localement dans des cas exceptionnels. Le lac Majeur continuera également à monter. De nombreux cours d'eau du sud des Alpes enregistreront également des hausses de débit.

Tempête de foehn attendue

Un fort foehn devrait se lever au nord des Alpes à partir de samedi soir. Dans les régions à f½hn au nord des Alpes, des rafales de 80 à 110 km/h sont attendues, avec des pointes plus élevées dans les endroits exposés.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Environnement

Le président de l'USP inquiet face à la grogne paysanne

Publié

le

Le président de l'Union des paysans Markus Ritter s'est dit surpris par l'ampleur des manifestations des paysans (archives). (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Le président de l'Union suisse des paysans (USP), Markus Ritter, s'inquiète pour l'image des agriculteurs après leurs manifestations. Il espère que les paysans trouveront d'autres moyens pour gagner la population à leur cause.

"Les paysans sont très bien ancrés dans le milieu politique", a déclaré le conseiller national saint-gallois du Centre dans l'émission "Samstagsrundschau" de la radio SRF. La population pourrait ne pas comprendre que les paysans manifestent et se montrent agressifs comme en Belgique ou en France.

Jusqu'à présent, les agriculteurs ont compris qu'ils devaient gagner la population par la manière douce. Markus Ritter a évoqué les tactiques des militants en faveur du climat qui choisissent de se coller sur la chaussée pour empêcher les véhicules de passer. Ils suscitent l'incompréhension avec leurs méthodes de plus en plus agressives et nuisent à leur objectif à long terme, a-t-il avancé.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture