Choisissez votre radio
Connect with us

Rougeole : l’appel à la vaccination relancé

Publicité

Actualité

Rougeole : l’appel à la vaccination relancé

Rougeole : l’appel à la vaccination relancé

Après les  nouveaux cas de rougeole recensés récemment, notamment en Valais, les professionnels de la santé  rappellent l’importance de contrôler ses vaccins.

La  rougeole inquiète la Suisse et relance la polémique sur la vaccination.  Huit nouveaux cas ont été recensés récemment, dont trois en Valais où les enfants n’avaient pas été vaccinés. Les derniers chiffres publiés par l’Office fédéral de la santé publique inquiètent également: 76 cas de rougeole ont déjà été signalés depuis le début de l’année, contre 42 pour la même période l’année passée.

Il n’y a pas qu’en Suisse, en Europe aussi les cas de rougeole augmentent. On constate plusieurs flambées dans les pays voisins, Italie, France Autriche aussi.  A l’origine de cette augmentation, la couverture vaccinale qui est insuffisante, même si certaines personnes qui ont été malades avaient aussi été vaccinées. Car on peut, malgré la vaccination, contracter le virus comme nous l’explique, Jacques-André Romand, médecin cantonal de Genève.

Jacques-André Romand  médecin cantonal genevois

La rougeole est un virus hautement contagieux se propageant par contact direct et par l’air. Mais souvent le le deuxième vaccin est négligé ce qui pose problème.

Alors est-ce qu’il est possible de protéger la population ? C’est la grande question. L’Office fédéral de la santé publique s’est fixé comme objectif que 95% de la population soit vaccinée. Le virus n’aurait ainsi aucune chance de se propager. Après idéalement il faudrait atteindre un taux de 100%, selon Jacques-André Romand. Il s’agit d’éviter une nouvelle flambée des cas de rougeole, comme ça a déjà été le cas dans le passé.

Jacques-André Romand  médecin cantonal genevois

A Genève, le dernier décès date de 2009 lorsqu’une jeune française, qui n’était pas vaccinée, est décédée aux HUG. Si les personnes ne se vaccinent pas, il sera plus difficile de stopper l’augmentation des cas de rougeole. On le voit d’ailleurs dans les Pays-Bas des personnes ne se vaccinent pas contre la poliomyélite et on a vu réapparaître cette maladie là-bas alors qu’elle a totalement été éradiquée chez nous. Ce qu’on peut faire concrètement? Vérifier nos certificats de vaccination.

Jacques-André Romand  médecin cantonal genevois

A Genève, la jeune génération qui arrive est pour le moment bien couverte avec un taux de 97%. Après il faut que le reste de la Suisse suive, et également les pays voisins comme la France, notamment.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualité

Retrouvez Radio Lac sur tous les supports

To Top