Rejoignez-nous

Actualité

National League: les 4 clubs romands en play-off

Publié

,

le

Christian Dubé a rempli sa mission en qualifiant Fribourg pour les play-off (©KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Les 4 clubs romands sont en play-off au soir de la 49e journée de National League. En ramenant un point de Berne (1-0 ap), Fribourg a rempli sa mission, alors que le LHC s'est incliné 4-1 à Genève.

Quatre clubs étaient concernés par une qualification pour les play-off à l'occasion de cette avant-dernière journée: Fribourg, Lausanne, Lugano et Berne. Devant des travées vides, puisque les six matches se sont disputés à huis clos en raison de l'interdiction des rassemblements de plus de 1000 personnes édictée par le Conseil fédéral, Fribourg a été le premier à valider son ticket.

Très solides, les Dragons ont pu s'appuyer comme toujours sur un excellent Reto Berra. Le dernier rempart fribourgeois a été bombardé à 38 reprises pour ne capituler qu'une fois après 32 secondes dans le temps supplémentaire sur une réussite de Christian Thomas, le nouvel étranger des Ours. A la décharge des joueurs de Christian Dubé, il faut bien reconnaître que la qualification acquise au terme des soixante minutes n'a pas poussé les Dragons à en faire plus en prolongation.

Fribourg passe à 73 points avant un ultime duel samedi soir contre Genève-Servette. Les Dragons occupent toujours la 6e place. Quant aux Bernois, ce succès ne leur assure que deux points, mais les joueurs de la capitale auront la possibilité d'accrocher les play-off en allant s'imposer à Malley samedi, si Lugano, vainqueur 4-1 à Rapperswil vendredi, ne parvient pas à prendre le meilleur sur Ambri à la Resega.

Après la révolution opérée jeudi et l'intronisation de l'entraîneur Craig MacTavish en lieu et place de Ville Peltonen, les Vaudois n'ont pas pu compter sur l'éventuel électrochoc souhaité. Les Lions ont montré de belles choses, mais aussi de grands manquements, à commencer par les deux premiers buts genevois. Mercier a ouvert le score après 87 secondes seulement, puis Rod a doublé la mise à la 15e et alors que les Aigles étaient en infériorité numérique.

Sans Fehr ni Wingels, Pat Emond a dû faire confiance à Jordan Caron et Petr Cajka. Malgré les nombreux absents, ce sont les Genevois qui ont été les premiers à se mettre en action. Lausanne a réduit la marque par Pereskokov (24e) au cours d'un deuxième tiers mieux négocié sur le plan du jeu par les Vaudois. Mais les Lausannois ont vu leurs espoirs s'évanouir à la 51e lorsque Karrer a pu frapper en power-play après une double pénalité infligée à Traber.

Par chance pour les pensionnaires de Malley, ce revers ne remet rien en cause. Mais Craig MacTavish voudra certainement voir une réaction d'orgueil samedi contre les Ours.

Actuellement 7e, le LHC se battra pour la 6e place. Les Vaudois ne peuvent plus retomber au 8e rang puisqu'en cas d'égalité avec Lugano, ils auront l'avantage grâce aux confrontations directes.

Dans les autres rencontres, Bienne a dominé Zurich 5-1 avec cinq buteurs différents. Ambri a écarté Davos 3-0 et enfin Zoug a disposé des Langnau Tigers 5-4 tab.

Source: ATS

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse

La Suisse a connu son mois de septembre le plus chaud

Publié

le

En moyenne, les vendanges ont eu lieu trois semaines plus tôt que la moyenne de la période trentenaire 1991-2020 en Suisse. C'était déjà le cas l'année dernière (image symbolique). (© KEYSTONE/THEOPHILE BLOUDANIS)

La Suisse a connu de loin son mois de septembre le plus chaud depuis le début des mesures en 1864, selon MétéoSuisse. Des records ont été battus localement, la limite du zéro degré a atteint des sommets et les vendanges ont débuté trois semaines plus tôt.

Le mois a atteint une moyenne nationale de 14,2 °C, soit 3,8 °C de plus que la norme de la période 1991-2020, a indiqué vendredi l’Office fédéral de météorologie et de climatologie (MétéoSuisse) sur son blog. Le précédent record mesuré en septembre était de 13,3 °C et remontait à 1961.

Cette moyenne très clémente est due à une période durablement chaude et ensoleillée au début du mois, précise MétéoSuisse. En Suisse, le mois de septembre s'est réchauffé de 1,4 °C entre la période préindustrielle (1871-1900) et actuellement (1994-2023).

Localement, les valeurs ont dépassé d'environ 2 °C les précédents records, notamment à Lucerne, à Château d'Oex (VD) et au Jungfraujoch.

Mois "tropical" à Genève

L'isotherme du zéro degré a également pris l'ascenseur, à 5253 mètres. Cette valeur, atteinte dans la nuit du 3 au 4 septembre, est la deuxième valeur la plus élevée jamais mesurée. Le record de 5298 mètres n'est pas vieux, puisqu'il date du 21 août 2023. Cette mesure quotidienne est effectuée depuis 1954 à l'aide de ballons-sondes envoyés depuis Payerne.

Des températures jamais ressenties ont été mesurées en altitude. Le Weissfluhjoch (2691 m) a connu un nouveau record pour un mois de septembre avec 20,5 °C, une valeur mesurée le 6 septembre, soit 2,4 °C de plus que l’ancien record de 18,1 °C remontant à 1975

Autre indicateur particulièrement révélateur, le nombre de jours tropicaux. Genève par exemple en a mesuré pas moins de six en septembre, avec une température maximale journalière de 30 °C ou plus. Il faut remonter à 1906 pour avoir un même nombre de jours tropicaux dans cette ville.

Cette chaleur a influencé la date des vendanges, selon les mesures effectuées dans 11 stations. En moyenne, ces récoltes ont eu lieu trois semaines plus tôt que la moyenne de la période trentenaire 1991-2020, ce qui est comparable à l'année dernière.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

L'IMAD inaugure son nouveau siège à Pont-Rouge

Publié

le

Le nouveau siège de l'IMAD, situé sur l'esplanade de Pont-Rouge à Lancy (GE), a été inauguré officiellement vendredi. (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

L'Institution genevoise de maintien à domicile (IMAD) a inauguré vendredi son nouveau siège situé dans un immeuble flambant neuf de l'esplanade de Pont-Rouge à Lancy (GE). Ces locaux de 7900 m2 destinés aux 2400 membres du personnel de l'IMAD offrent des espaces de travail ouverts et intègrent un campus dédié à la formation.

"Plus de 90% de l'effectif est directement sur le terrain", a souligné Marie Da Roxa, directrice générale de l'IMAD. Par rapport à l'ancien siège situé à Carouge, les places de travail individuelles ont été réduites de moitié au bénéfice des espaces collaboratifs.

Les nouveaux locaux sont lumineux et privilégient les grands volumes. L'IMAD loue ce bâtiment, qui appartient à la Caisse de pension de l'Etat de Genève (CPEG), pour un montant annuel de 3,5 millions de francs. Ce loyer se situe dans la "fourchette moyenne" pour ce type de locaux, selon l'IMAD.

Pierre Maudet, qui a pris la tête du département de la santé il y a un peu plus de trois mois, a insisté sur l'importance des soins à domicile dans la politique de la santé. Son mentor en politique, le radical Guy-Olivier Segond, avait déjà désigné le maintien à domicile comme un maillon essentiel de la santé. C'était en 1992.

Digitalisation

En 2023, alors que l'IMAD fête ses 10 ans, ce sont 8300 prestations fournies quotidiennement à plus de 18'300 patients de tous les âges. "Le système a démontré toute son agilité pendant la crise sanitaire", a relevé M. Maudet. Et pour l'institution, les défis à venir sont nombreux. Ecoutez Marie Da Roxa, directrice générale de l'IMAD.

Marie Da RoxaDirectrice générale de l'IMAD

L'IMAD rassemble plus de 170 métiers, a indiqué Mme Da Roxa. Cet établissement autonome public est l'entreprise qui forme le plus d'assistant en soins et en santé communautaire à Genève. Mais ça ne suffira pas pour répondre aux besoins dans le canton, selon M.Maudet. Après une période d'observation pour poser un diagnostic, il compte bien "bousculer les acteurs de la santé" et les "sortir de leur zone de confort".

MH avec Keystone-ATS

Continuer la lecture

Suisse

Eglise catholique: L'adjoint de Charles Morerod se met en retrait

Publié

le

CREDIT: KEYSTONE/CYRIL ZINGARO
Les accusations d'abus sexuels continuent d'ébranler l'Eglise catholique en Suisse. A la suite d'un signalement en justice, Bernard Sonney, le vicaire général du diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg, a décidé de se mettre en retrait de sa fonction.

Le vicaire général, soit l'adjoint direct de l'évêque Charles Morerod, a préféré se retirer le temps de l'enquête, a indiqué vendredi le diocèse devant la presse à Fribourg. Le signalement provient de la lettre d'une victime présumée, envoyée à Mgr Morerod.

Le diocèse a aussi annoncé vendredi avoir suspendu un prêtre dans le canton de Neuchâtel. Son identité et la nature des faits, signalés par un évêque étranger, n'ont pas été précisées.

Mgr Morerod, opéré mi-septembre à la suite d'un saignement intracrânien et toujours convalescent, était absent vendredi devant la presse. Egalement privé de son vicaire général, le diocèse est actuellement dépourvu de prêtre au sein de sa gouvernance. Un comité de gestion, formé de quatre laïcs, a été mis en place ad intérim.

Continuer la lecture

Genève

Huit recours contre le prolongement du tram vers Saint-Julien (F)

Publié

le

Le premier tronçon de l'extension du tram 15 en direction de Saint-Julien (F), ici en travaux du côté des Cherpines, sera mis en service en décembre (archives). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

A Genève, huit recours ont été déposés auprès du Tribunal administratif fédéral (TAF) contre le second tronçon du projet d'extension du tram 15 entre la zone industrielle de Plan-les-Ouates (ZIPLO) et Saint-Julien (F). Le canton pourrait demander la levée de l'effet suspensif.

Les recours visent la décision d'approbation des plans relative au second tronçon du projet délivrée par l'Office fédéral des transports le 10 juillet 2023, précise vendredi Sébastien Deshusses, porte-parole de l'Office cantonal des transports. Il confirmait une information de la Tribune de Genève.

Ce type de recours entraîne un effet suspensif. Si celui-ci n'est pas levé, ces recours entraîneraient un retard de plusieurs mois sur le début des travaux. Le démarrage de la construction de cette infrastructure est prévu à l'horizon du deuxième semestre 2024.

La première partie du tronçon, entre les Palettes et ZIPLO, où les travaux battent encore leur plein, sera mise en service en décembre. Le prolongement du tram 15 permettra à terme de relier au Léman Express les communes de Lancy, Plan-les-Ouates, Confignon, Perly-Certoux et de Saint-Julien grâce à la gare de Lancy-Pont-Rouge.

Selon Léman Bleu et la Tribune de Genève, des commerçants s'opposent au tracé tel qu'il est prévu entre ZIPLO et Saint-Julien (F). Ils craignent pour la survie de leurs commerces si le trafic de transit est complètement supprimé avec le passage du tram sur la route de Saint-Julien.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Aldi ne répercutera pas la hausse de la TVA à sa clientèle

Publié

le

Aldi ne répercutera pas la hausse de la TVA en 2024. (Archives) (© KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER)

Le détaillant Aldi ne compte pas répercuter sur ses produits la hausse de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), qui entrera en vigueur à partir du 1er janvier 2024 en Suisse, dans un contexte marqué par l'inflation et le ralentissement de la conjoncture.

Cette mesure est limitée à une année.

"En 2024, nos clients paieront l'ancienne TVA sur tout l'assortiment. Nous prenons en charge la différence pour eux", indique Jérôme Meyer, directeur d'Aldi Suisse, cité dans un communiqué publié vendredi.

La filiale helvétique du géant allemand, connu pour ses prix bas, rappelle que pour les produits alimentaires et d'autres biens de consommation courants, la taxation passera à 2,6%, contre 2,5% actuellement, et pour les autres produits il s'inscrira à 8,1%, après 7,7%.

Les tarifs resteront également inchangés pour la clientèle d'Aldi Mobile.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture