Rejoignez-nous

Basketball

SBL : les Lions de Genève dévorent les Pully Lausanne Foxes

Publié

,

le

Steven Green, à gauche, Pully Lausanne Foxes ont bien resisté pendant vingt minutes aux Lions de Genève de Marquis Addison, à droite, avant de s'incliner nettement(© KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi).

Les basketteurs du Grand-Saconnex ont creusé l’écart en seconde mi-temps pour s'imposer nettement face aux Pully Lausanne Foxes (98-70).

Après une première mi-temps difficile où ils ne comptaient que cinq points d'avance face aux Lausannois, les Lions de Genève ont serré le jeu en défense pour prendre le large dès le troisième quart temps et finir par s'imposer largement, près de trente points d’écart (98-70). Leur topscorer américain Marquis Addison a fait parler la poudre (26 points). Un succès finalement sans histoire qui n'a guère suscité de débat.

 

Imad Fattal : "ça devient lassant !"

Mais tout ne s'est pas joué que sur le parquet. Car en marge du match entre Lions et "Renards" lausannois qui s’est joué devant 890 spectateurs, soit juste en dessous de la limite maximale autorisée. On ne pouvait pas ne pas s'interroger sur l'impact du coronavirus, Et les premiers signes de lassitude - compréhensibles - apparaissent face aux mesures sans précédent prises pour endiguer un mal qu'on ne sait aujourd'hui soigner... D'aucuns les trouvent disproportionnées. Parmi eux : Imad Fattal...
Ravi que le match ait pu se jouer, le président des Lions n’a cependant pas caché son agacement au moment d’évoquer l’impact du coronavirus sur son sport.

Imad FattalPrésident des Lions de Genève

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Basketball

Les Lions font leur mue durant l'intersaison

Publié

le

Bryan Colon, en blanc, qui tente d'empêcher Jeremy Jaunin, en bleu, de tirer en quarts de finale des play-offs devrait considérablement bonifier le jeu des Lions la saison prochaine (KEYSTONE/Laurent Gilliéron/archives).

Les Lions de Genève ont entamé une métamorphose en profondeur durant l'intersaison: le changement de logo a suivi la nomination d'un nouvel entraîneur, alors que la campagne a permis l'engagement de six joueurs. Le point avec le directeur sportif Robert Margot et le président Ognjen Kapetanovic.

Rarement les basketteurs du Grand-Saconnex n'ont été aussi actifs sur le marché des transferts avec des signatures de contrat aussi rapides. Première étape engager des joueurs genevois pour renforcer l'identité régionale. Chose promise, chose due: Noé Anabir tout comme Clayton Le Sann et Youssef Chabbouh montent dans le bateau direction la saison prochaine. Présentation de ces trois joueurs par le directeur sportif Robert Margot...

Robert MargotDirecteur sportif des Lions de Genève

 

Deux étrangers ont également été engagés. L'arrière shooteur américain Jeremiah Paige promet déjà de faire des étincelles à la Salle du Pommier.

Robert MargotDirecteur sportif des Lions de Genève

 

2 rookies comme pivots

Autre transfert à signaler celui de James Karnik, pivot canadien, 24 ans, 206 cm. Un rookie avec à son actif une grande expérience dans le le championnat universitaire américain (NCAA) avec Boston College. Un intérieur mobile capable de contribuer à accélérer le jeu en transition.

Robert MargotDirecteur sportif des Lions de Genève

 

Ce mois de juin s'est conclu par l'engagement d'un autre pivot Denzel Tchougang pour une saison. Formé au Bernex Basket, cet espoir genevois, 24 ans, 208 cm, a également joué en NCAA, mais sous les couleurs de Siena College avant de rejoindre le BBC Monthey la saison dernière en tant que professionnel.

 

Andrej Stimac : victime "collatérale"

Avant ces transferts, les dirigeants des Lions ont décidé d'un changement d'entraîneur. Alain Attalah remplace Andrej Stimac à la tête de l'équipe. Principaux arguments en faveur de l'Egyptien: l'expérience et la passion. Si l'ancien n°20 des basketteurs du Grand-Saconnex n'a pas démérité pour son premier contrat en tant que coach principal., il a desservi par des circonstances peu favorables.

Robert MargotDirecteur sportif des Lions de Genève

 

Changement de logo: "pas de révolution"

Par ailleurs, les Lions de Genève ont présenté leur nouveau logo aujourd’hui à midi. 2 changements majeurs, les couleurs : au lieu des tons jaune-orange qui dominaient jusqu’à présent, ce sont le noir, le rouge et le blanc qui prennent le dessus. En plus du fait que le lion est à présent de face et plus de profil, les couleurs de la Ville de Genève s’effacent au profit de celles du Grand-Saconnex.

https://www.facebook.com/watch/?v=748417526344656&ref=sharing

Le nouveau président des Lions n'est toutefois pas de cet avis: à l'entendre, il s'agit d'une évolution et pas d'une révolution.

Ognjen KapetanovicPrésident des Lions de Genève

 

Comparaison des ancien logo, à droite, et nouveau logo, à gauche.

Continuer la lecture

Basketball

Alain Attallah à la barre des Lions de Genève

Publié

le

Nouveau défi pour Alain Attallah avec les Lions de Genève. (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Nouvelle ère pour les Lions de Genève. Après le nouveau président et le nouveau directeur sportif, le club de basket a aussi un nouveau coach: c'est Alain Attallah qui a été nommé. 

Déjà beaucoup de changement en coulisses pour les Lions de Genève. Après le départ du Président Imad Fattal, l’arrivée du nouveau directeur sportif Robert Margot, c’est le coach croate Andrej Stimac qui quitte le banc des Lions.

Les contrats de Stimac et de son assistant Ivan Stanisak, arrivés à leur terme, n'ont pas été reconduits, après deux ans. Sous leur conduite, les Lions ont gagné une Coupe de Suisse et une Coupe de la Ligue. Cette saison, en Championnat, ils ont été éliminés en demi-finale des play-off par Fribourg Olympic.

Pour le remplacer, le club genevois a officialisé ce matin l’engagement d’Alain Attallah. Il a notamment été joueur de la sélection nationale égyptienne dans les années 1980, il a aussi été l'artisan de la remontée du BBC Nyon en SBL lors de la saison 2018-2019 avec un titre de LNB.

Le technicien égyptien de 57 ans a visiblement séduit par ses qualités humaines.

Robert MargotDirecteur sportif des Lions de Genève

Alain Attallah s'est engagé pour une saison, avec un contrat reconductible pour une année supplémentaire avec des objectifs ambitieux à remplir...

Robert MargotDirecteur sportif des Lions de Genève

Pour l’assister ainsi que pour assurer le lien avec la relève, des contacts ont déjà été pris pour trouver un assistant.

Avec ATS Keystone.

Continuer la lecture

Basketball

Fribourg se rebiffe contre les Lions de Genève

Publié

le

CREDIT: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

Fribourg Olympic a remis les pendules à l'heure. Après leur défaite de samedi contre les Lions de Genève (62-63), les Fribourgeois ont survolé l'Acte II des demi-finales des play-off de SBL (81-53).

Les hommes de Petar Aleksic reviennent ainsi à 1-1 dans la série. A domicile mardi, ils ont su surmonter la blessure de Davonta Jordan. En délicatesse avec un mollet, l'arrière américain n'a pu jouer qu'une minute et demie avant de jeter l'éponge, boitillant.

Ses coéquipiers ont parfaitement pris le relais. Dans la foulée de Miljanic (19 pts), Cotture, Natan Jurkovitz et Zinn ont enquillé respectivement 16, 11 et 11 points. Les 5 rebonds défensifs de Jankovic ont aussi été précieux.

Olympic a su resserrer les boulons après sa défaite du premier match. L'équipe s'est appliquée au tir et a fait preuve de créativité pour déjouer la défense de zone des Lions. Ceux-ci tenteront de rugir vendredi lors du troisième match, le premier dans leur salle des Pommiers dans cette demi-finale.

Valentin Danzi de Radio Fribourg a rencontré le capitaine des Lions, Thomas Jurkovitz, juste après le match.

Thomas JurkovitzCapitaine des Lions de Genève

 

Union gagne à Massagno

Dans l'autre demi-finale, Union Neuchâtel a créé une petite surprise en égalisant à 1-1 dans sa série contre Massagno grâce à sa victoire au Tessin (87-91). La partie a été serrée de bout en bout. A 27 secondes du terme, Dusan Mladjan (Massagno) a manqué deux lancers francs alors que le score était de 87-88. Ce fut fatal pour les Tessinois.

Côté neuchâtelois, trois artilleurs ont fait la différence: Fofana, Morris et Colon, tous auteurs de plus de 20 points. Plus constant, Union s'est détaché lors du 3e quart (30-22) pour résister jusqu'au bout.

 

Continuer la lecture

Basketball

Olympic battu à domicile par les Lions

Publié

le

La hargne d'Eric Adams, auteur de panier décisif pour les Lions, et de Thomas Jurkovitz son capitaine (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON).

Les Lions de Genève ont créé une immense surprise en ouverture des demi-finales des play-off de SBL messieurs en gagnant à Fribourg (63-62).

Les joueurs d'Andrej Stimac sont allés gagner sur le parquet de Fribourg Olympic (63-62). Certes, les Lions doivent encore remporter deux matches pour décrocher leur ticket pour la finale et priver Olympic d'un triplé après ses sacres en Coupe de la Ligue et en Coupe de Suisse. N'empêche que la formation genevoise a frappé fort samedi en mettant fin à la série de... vingt-huit victoires consécutives des Fribourgeois.

Invaincu depuis le 5 décembre et une défaite subie à Massagno, Olympic pensait peut-être avoir fait le plus dur lorsqu'un panier primé de Robert Zinn lui a permis d'égaliser à 61-61 à 55'' de la fin du match. Le champion en titre venait d'infliger un 5-0 aux Lions, après avoir lui-même concédé sept points de suite au préalable.

Les Fribourgeois ont même pris une longueur d'avance sur un lancer-franc réussi par Natan Jurkovitz à huit secondes du "buzzer". Et ils ont vu le meneur genevois Scott Suggs manquer le tir de la victoire dans la foulée. Mais dans la fraction de seconde qui a suivi, le pivot des Lions Eric Adams a surgi pour capter le rebond et offrir une victoire inattendue à son équipe.

Au terme de ce match riche en rebondissements, Valentin Danzi de Radio Fribourg a rencontré Thomas Jurkovitz, capitaine des Lions.

Thomas JurkovitzCapitaine des Lions de Genève

 

L'ailier fort Brandon Kuba, en noir et rouge, et les Lions ont su faire valoir leur esprit de corps face à Slobodan Miljanic, en blanc, et Olympic Basket (© KEYSTONE/Laurent Gilliéron).

 

Union a bien résisté à Massagno

Massagno a en revanche fait honneur à son rang face à Union Neuchâtel. Dauphin d'Olympic dans la phase préliminaire, Massagno s'est pour sa part imposé 81-70 face à Union Neuchâtel, qui a pourtant compté neuf points d'avance à la 15e minute (29-38). Revenus à une longueur à la mi-temps, les Tessinois ont forcé la décision dans un troisième quart-temps remporté 20-13.

Massagno a enfoncé le clou grâce à un partiel de 12-1 réalisé à l'entame de l'ultime quarter. Marko Mladjan a brillé dans le camp tessinois, inscrivant 21 points (à 9/10 au tir). Mais l'homme du match fut bien le meneur d'Union Bryan Colon, auteur de 21 points, 12 rebonds et 5 assists.

Cet article a été publié automatiquement, mis à jour ultérieurement. Source : ats/vd/bb

 

Texte: Keystone/ATS/sports

Interview: Valentin Danzi

 

Continuer la lecture

Basketball

Les Lions de Genève débuteront les play-offs à domicile

Publié

le

Eric Adams, à terre, Justin Solioz (n° 88) et les Lions ont su se relever après une série de résultats en dents de scie pour obtenir l'avantage de recevoir une fois de plus en quarts de finale des play-off (© KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi/archives).

Bonne opération pour les Lions de Genève qui terminent finalement quatrièmes de SBL à l'issue de la saison régulière après leur victoire sur Boncourt samedi au Grand-Saconnex.

Les Lions de Genève (4es) qui se frotteront à Swiss Central (5e) auront l'avantage du parquet lors des quarts de finale des play-off qui démarreront le week-end prochain. Les joueurs d'Andrej Stimac recevront les Lucernois lors du premier match grâce leur victoire sur la Red Team de Boncourt (95-77) à la Salle du Pommier. De son côté, le BBC Nyon (6e) de Jeremy Jaunin défiera Union Neuchâtel (3e).

Starwings et Monthey en play-off, Boncourt en vacances

Pour le reste, la phase préliminaire de Swiss Basketball League a livré son verdict: les Starwings et Monthey-Chablais ont décroché les deux derniers tickets disponibles pour les play-off, alors que la Red Team de Boncourt est en vacances.

Battu à domicile par Monthey mercredi, Boncourt a donc tout perdu en trois jours. La Red Team, à qui une victoire au cours des deux dernières journées suffisait pour faire partie du top 8, a également connu la défaite samedi sur le terrain des Lions de Genève (95-77). La troupe du coach Vladimir Ruzicic a résisté en première mi-temps (45-42), avant de lâcher prise dans un troisième quart perdu 29-15.

Et le scénario tant redouté par Boncourt s'est bien produit: les Starwings ont logiquement été battus 88-64 à domicile par Fribourg Olympic, alors que Monthey-Chablais a dominé les Tigres de Lugano (90-65). Rhénans, Valaisans et Jurassiens terminent donc avec le même nombre de points (36), mais Boncourt passe à la trappe en raison d'un plus mauvais bilan dans les confrontations directes...

 

Branislav Kostic (à gauche) et les Starwings joueront les play-off, mais pas Boncourt (© KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS).

 

Monthey-Chablais aura donc le redoutable honneur de défier en quart de finale Fribourg Olympic, qui n'a perdu qu'un seul match cette saison sur la scène nationale. Les Starwings (7es) se frotteront quant à eux à Massagno, qui n'a fait qu'une bouchée de Swiss Central (102-69) samedi grâce aux 24 points et 22 rebonds d'Uros Nikolic.

 

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Mis à jour manuellement: bb

Continuer la lecture