Rejoignez-nous

Actualité

Michael Lauber quittera son poste à la fin août

Publié

,

le

Le procureur général de la Confédération Michael Lauber quittera son poste le 31 août. Il a formellement remis sa démission mardi soir, a annoncé mercredi un porte-parole du Ministère public de la Confédération (MPC) à Keystone-ATS.

M. Lauber a présenté sa démission pour le 31 janvier. Mais, en raison du solde de vacances accumulées, il pourra s'en aller plus tôt, a-t-il précisé. Les activités opérationnelles du MPC resteront garanties et les procédures pénales en cours se poursuivront, souligne le porte-parole.

A partir du 1er septembre, les affaires officielles du procureur général seront reprises par ses deux adjoints, Ruedi Montanari et Jacques Rayroud. Selon les observateurs, les deux procureurs généraux adjoints ne devraient pas figurer parmi les candidats à la succession de Michael Lauber.

Pas d'élection avant décembre

La commission judiciaire des Chambres fédérales se penchera sur les conséquences de la démission de M. Lauber le 19 août. Elle discutera également de la succession, a indiqué à Keystone-ATS son président, le conseiller aux Etats Andrea Caroni (PLR/AR). Le prochain procureur général sera élu par l'Assemblée fédérale, au plus tôt lors de la session d'hiver.

Le délai de résiliation de rapports de travail d'un procureur de la Confédération est de six mois. La commission pourrait donner son accord à un délai plus court, "si aucun intérêt prépondérant ne s'y oppose".

La commission devrait également décider si elle arrête la procédure de destitution contre M. Lauber ou si elle dépose une demande en ce sens à l'Assemblée fédérale malgré la démission du procureur. Cette décision n'aura pas de conséquence financière pour lui. Il n'a pas le droit à une compensation puisqu'il a démissionné de lui-même.

Griefs confirmés

Michael Lauber avait offert sa démission vendredi à la commission judiciaire compétente. Il réagissait à une décision du Tribunal administratif fédéral (TAF) publiée le même jour.

Les juges de St-Gall n'avaient admis qu'en partie son recours contre les mesures prises par l'Autorité de surveillance du MPC concernant ses rencontres avec le président de la FIFA Gianni Infantino.

Ils ont estimé que M. Lauber s'est rendu coupable de plusieurs violations du devoir de fonction. Ils lui reprochent notamment de n'avoir délibérément pas dit la vérité à l'autorité de surveillance du MPC en novembre 2018 en dissimulant sa troisième rencontre avec M. Infantino.

Tout comme l'Autorité de surveillance, le TAF est arrivé à la conclusion que le procureur général a porté atteinte à la réputation du Ministère public de la Confédération. Il a toutefois évalué différemment la gravité de certains faits et a diminué la réduction de salaire du procureur de 8 à 5%.

Dans un communiqué diffusé par ses services, Michael Lauber avait dit "respecter" la décision du TAF, tout en "continuant de rejeter fermement l'accusation de mensonge".

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse

Aucun joueur ne devine la bonne combinaison de l'Euro Millions

Publié

le

Lors du prochain tirage de l'Euro Millions, 77 millions de francs seront en jeu (archives). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante à l'Euro Millions vendredi soir. Pour gagner, il fallait jouer les numéros 10, 23, 33, 35 et 37, ainsi que les étoiles 5 et 10.

Lors du prochain tirage mardi, 77 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Le chemin de croix de Wanders sur 10'000 m

Publié

le

Julien Wanders a souffert à Tokyo (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Julien Wanders est arrivé au bout de son chemin de croix en 21e position en finale du 10'000 m aux JO de Tokyo. Le Genevois a concédé un tour au vainqueur, l'Ethiopien Selemon Barega.

Cette première finale d'athlétisme dans la moiteur tokyoïte s'est inscrite dans le prolongement de la saison pour Wanders, marquée par des performances assez médiocres pour un athlète de son niveau. Une pneumonie au printemps l'avait sérieusement handicapé.

Le protégé du coach italien Renato Canova s'est accroché pour terminer, en 28'55''29, à près d'une minute 40 de son record de Suisse. La course a été marquée par quelques défaillances terribles, comme celle de l'Australien Patrick Tiernan, arrivé en titubant à la 19e place.

Selemon Berega, en 27'43''22, s'est imposé au finish devant les favoris ougandais, et en l'absence du double tenant du titre Mo Farah (GB), pas qualifié. Le recordman du monde Joshua Cheptegei est médaillé d'argent, à 4 dixièmes, et son compatriote Jacob Kiplimo en bronze. Wanders finit sixième Européen.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Coronavirus

Suisse: 47,9% de la population entièrement vaccinée, selon l'OFSP

Publié

le

Depuis le début de la campagne de vaccination, 8'978'071 doses de vaccin ont été administrées. (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Du 23 juillet au 29 juillet, 230'434 doses de vaccin contre le Covid-19 ont été administrées en Suisse. Au total, 47,9% de la population est donc entièrement vaccinée, selon les données publiées vendredi sur le site de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Depuis le début de la campagne de vaccination, 8'978'071 doses de vaccin ont été administrées. 4'139'512 personnes ont reçu deux doses de sérum et 699'047 jusqu'à présent une seule piqûre.

En moyenne, 32'919 vaccinations ont été effectuées par jour. Comparé à la semaine précédente, le rythme des injections a ralenti de 28%.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Coronavirus

La Suisse compte 800 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures

Publié

le

Les patients Covid-19 occupent 4% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d'occupation est de 67,90% (Photo d'illustration). (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

La Suisse compte vendredi 800 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures, selon les chiffres de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). On déplore deux décès supplémentaires et 20 malades ont été hospitalisés.

Durant les dernières 24 heures, les résultats de 22'343 tests ont été transmis, indique l'OFSP. Le taux de positivité s'élève à 3,58%.

Sur les quatorze derniers jours, le nombre total d'infections est de 9'425, soit 109,03 nouvelles infections pour 100'000 habitants. Le taux de reproduction, qui a un délai d'une dizaine de jours, est lui de 1,26. Les patients Covid-19 occupent 4% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d'occupation est de 67,90%.

Au total 8'978'071 doses de vaccin ont été administrées et 47,88% des personnes ont déjà reçu deux doses. La Suisse a reçu jusqu'à présent 9'912'600 doses de vaccins. Des certificats ont déjà été émis pour 4'966'810 personnes vaccinées.

Depuis le début de la pandémie, 717'665 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 9'053'135 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s'élève à 10'417 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 29'497.

Le pays dénombre par ailleurs 5'700 personnes en isolement et 6'318 individus faisant partie de leurs contacts ont été mis en quarantaine. S'y ajoutent 914 autres personnes revenant de voyage d'un pays à risque et qui ont dû aussi passer par la case de la quarantaine.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Economie

Deuxième baisse du baromètre KOF en juillet, reprise en bonne voie

Publié

le

Les perspectives dans les industries de la métallurgie, de l'électricité, de la chimie, de la pharmacie et du plastique sont en train de s'affaiblir. (archives) (© KEYSTONE/DPA/JULIAN STRATENSCHULTE)

Pour la deuxième fois consécutive, le baromètre conjoncturel du KOF affiche un recul en juillet, mais reste largement au-dessus de sa moyenne à long terme. L'économie suisse confirme ainsi sa forte expansion même si le rythme de ces derniers mois pourrait ralentir.

Le baromètre établi par l'institut de recherches conjoncturelles (KOF) de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) a perdu 3,5 points pendant le mois sous revue pour s'établir 129,8 points, selon un communiqué paru vendredi. Cette évolution s'inscrit dans la fourchette des économistes sondés par AWP, les plus optimistes ayant tablé sur 132,0 points et les plus pessimistes sur 120,0.

Les experts de l'institut zurichois expliquent que les perspectives demeurent bonnes dans la manufacture, pour la demande en provenance de l'étranger, la construction, les services financiers, le domaine de l'assurance ainsi que la consommation des ménages. Mais elles sont moins favorables que les mois précédents.

En revanche, le KOF observe une amélioration dans les secteurs liés à l'hébergement, à la restauration et aux autres services.

Pour les prévisionnistes, les nuages s'accumulent plus particulièrement au niveau du climat général des affaires, de la compétitivité de la Suisse et des perspectives d'exportation et d'emploi.

Une analyse plus détaillée par secteurs montre que les perspectives dans les industries de la métallurgie, de l'électricité, de la chimie, de la pharmacie et du plastique sont en train de s'affaiblir.

Cela n'empêche pas les indicateurs de ces secteurs de tourner à une vitesse supérieure à la moyenne sur le long terme tant au niveau de la production que de la commercialisation, précise le KOF.

Ce dernier table, selon ses dernières estimations de fin juin, sur un produit intérieur brut (PIB) en hausse de 4,0% cette année et de 2,8% en 2022.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture