Rejoignez-nous

Actualité

L'Iran attaque des installations américaines

Publié

,

le

La base d'Aïn al-Assad en Irak est l'une des deux installations utilisées par l'armée américaine et visée par l'Iran (archives). (©KEYSTONE/AP/NN)

Cinq jours après l'élimination du général Qassem Soleimani, l'Iran a lancé mercredi la riposte contre les Etats-Unis. Téhéran a tiré des missiles contre deux bases abritant des soldats américains en Irak.

Ces raids, revendiqués par Téhéran, marquent un tournant faisant redouter une déflagration généralisée sur le sol irakien, une escalade régionale, voire une guerre ouverte entre Washington et Téhéran.

"Plus d'une douzaine de missiles" ont été lancés depuis l'Iran contre les bases d'Aïn al-Assad et d'Erbil, selon le Pentagone, qui a précisé qu'il évaluait sa "réponse" à l'attaque. Aucune information sur la nature des dégâts ou d'éventuelles victimes n'a été communiquée.

Ces frappes, survenues en trois vagues, ont été menées avec "des dizaines de missiles", ont annoncé les Gardiens de la révolution iraniens, l'armée idéologique de la République islamique cités par la télévision d'Etat iranienne. Téhéran a promis des "réponses encore plus dévastatrices" en cas de nouvelle attaque et menacé de frapper "Israël" et des "alliés des Etats-Unis".

Trump suit la situtaiton

Le président américain Donald Trump, qui a multiplié ces derniers jours les mises en garde à la République islamique, suit la situation "de près" avec son équipe de sécurité nationale", a indiqué la Maison Blanche.

Ces tirs interviennent alors que se terminent à peine les funérailles du général Qassem Soleimani, assassiné vendredi à Bagdad avec l'Irakien Abou Mehdi al-Mouhandis, leader des paramilitaires pro-Iran désormais intégrés aux forces de sécurité irakiennes.

Le président américain et ses ministres ont tenté mardi de dissiper l'impression de sauve-qui-peut provoqué la veille par un cafouillage. "A un moment donné, nous partirons", "mais ce moment n'est pas venu", a assuré Donald Trump. Quasiment au même moment, son ministre de la Défense Mark Esper martelait, lors d'une conférence de presse, que la politique américaine n'avait "pas changé": "Nous ne quittons pas l'Irak".

L'administration Trump avait créé la confusion lundi en transmettant par erreur aux autorités irakiennes une lettre annonçant des préparatifs en vue du retrait de leurs soldats. Ce courrier faisait référence à un vote du Parlement irakien qui a exhorté dimanche son gouvernement à expulser les troupes étrangères d'Irak après la colère provoquée par l'élimination de Soleimani.

Signe d'un dialogue de sourds qui pourrait se prolonger, le Premier ministre démissionnaire irakien Adel Abdel Mahdi a confirmé mardi avoir reçu une lettre "signée" et "très claire" du commandement américain annonçant un retrait militaire.

Fissures dans la coalition

Et pour ajouter au climat d'incertitude, la coalition internationale contre le groupe djihadiste Etat islamique (EI) affiche de premières fissures.

Si la France et l'Italie ont fait savoir leur intention de rester en Irak, les Canadiens et les Allemands ont annoncé mardi le redéploiement d'une partie de leurs soldats vers la Jordanie et le Koweït. L'Otan a décidé de retirer temporairement une partie de son personnel d'Irak.

Après le vrai-faux retrait total des troupes américaines de Syrie, annoncé par Donald Trump à deux reprises depuis un an avant qu'il ne fasse volte-face, il s'agit d'un nouveau coup porté à la lutte contre l'EI, alors que les experts ne cessent de mettre en garde contre une résurgence du groupe djihadiste malgré l'élimination de son "califat" territorial irako-syrien.

Efforts diplomatiques

Le Parlement iranien a adopté en urgence une loi classant toutes les forces armées américaines comme "terroristes" après la mort du général Qassem Soleimani, architecte de la stratégie de l'Iran au Moyen-Orient, souvent considéré comme un héros dans son pays pour le combat contre l'EI.

L'élimination de Soleimani fait également des vagues aux Etats-Unis et au-delà, où fait déjà rage le débat sur la légalité même de la frappe, survenue qui plus est dans un pays tiers. Le président Trump "avait absolument les bases légales appropriées", a répondu son secrétaire d'Etat Mike Pompeo.

Dans l'espoir de parvenir à une "désescalade", plusieurs pays ont multiplié les efforts diplomatiques. Dans un entretien téléphonique avec le président iranien Hassan Rohani, le président français Emmanuel Macron lui a rappelé "l'attachement de la France à la souveraineté et la sécurité de l'Irak" qui "doivent être renforcées par la présence sur son sol de la coalition internationale" antidjihadistes.

La chancelière allemande Angela Merkel s'est elle entretenue de la "situation tendue" avec Donald Trump, tandis le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a réitéré ses appels à la retenue.

 

Source / ATS

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse

Deux rentes de cinq ans grâce à l'Eurodreams

Publié

le

Proposé en Suisse et dans sept autres pays européens, le jeu Eurodreams offre un gain principal sous forme d'une rente mensuelle de 22'222 francs pour une durée de 30 ans. (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Deux personnes chanceuses ont décroché une rente mensuelle de 2222 francs durant cinq ans grâce à l'Eurodreams lundi soir. Elles ont coché les six bons numéros 3, 12, 18, 19, 21 et 24, mais pas le numéro "dream" 4, a annoncé la Loterie romande.

Le gros lot est une rente mensuelle de 22'222 francs durant 30 ans. Il faut pour cela trouver les 6 bons numéros ainsi qu'un numéro spécial appelé "dream".

Huit pays européens proposent ce jeu. En Suisse, Eurodreams est exploité par la Loterie romande et par Swisslos côté alémanique. Le tirage du jeu est effectué les lundis et jeudis soir.

https://jeux.loro.ch/games/eurodreams

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Kamala Harris salue le bilan de Biden sans évoquer une candidature

Publié

le

Kamala Harris a rendu un hommage vibrant à Joe Biden (archives). (© KEYSTONE/EPA/ALLISON JOYCE)

La vice-présidente américaine Kamala Harris a salué lundi le bilan de Joe Biden, "sans équivalent dans l'histoire moderne" pour un président des Etats-Unis. Elle n'a pas évoqué sa candidature à l'investiture démocrate pour la présidentielle de novembre.

"En un mandat, il a déjà un meilleur bilan que la plupart des présidents qui ont effectué deux mandats", a dit Mme Harris à la Maison Blanche. Il s'agissait de sa première prise de parole depuis le retrait, la veille, de Joe Biden de la course à la présidentielle.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Glissement de terrain dans le sud de l'Ethiopie: au moins 55 morts

Publié

le

De fortes pluies ont frappé le sud de l'Ethiopie lundi matin (image d'illustration). (© KEYSTONE/AP/Mohamed Sheikh Nor)

Au moins 55 personnes ont péri lundi dans un glissement de terrain consécutif à de fortes pluies, dans une localité de l'Etat régional d'Ethiopie du Sud, ont annoncé les autorités locales. Les opérations de secours se poursuivent.

"Plus de 55 corps ont été retrouvés après le glissement de terrain, provoqué ce (lundi) matin par de fortes pluies et le bilan pourrait s'accroître", a indiqué Dagmawi Zerihun, un responsable de la zone administrative de Gofa, dans un communiqué publié par les autorités de la zone où s'est déroulée la catastrophe.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Culture

Paléo ouvre ses portes mardi à Nyon

Publié

le

Paléo ouvre ses portes mardi à Nyon- KEYSTONE Byline MARTIAL TREZZINI
Paléo démarre mardi pour une 47e édition. Quelque 250'000 festivaliers sont attendus pour profiter des 200 concerts, des huit scènes et de quelques nouveautés, dont un spectacle de drones dimanche soir à la place du traditionnel feu d'artifice.

Patron du festival nyonnais, Daniel Rossellat n'a pas voulu en dire davantage lundi devant la presse sur la principale innovation de l'année.

On sait uniquement que l'événement a été confié à Groupe F. Une entreprise française à l'origine de réalisations prestigieuses à travers le monde, par exemple pour la Coupe du monde de football 2022 au Qatar ou des spectacles de Nouvel An dans de nombreuses villes. Le Groupe F Suisse avait déjà illuminé la rade de Genève en mai 2023 dans le cadre du festival Feu Ô Lac.

Daniel Rossellat:

Daniel RossellatPatron du Paléo Festival

Les autres nouveautés sont surtout logistiques cette année. Paléo a ainsi acquis 100'000 assiettes consignées, jusqu'ici achetées à l'étranger. Un partenariat a été conclu avec la société yverdonnoise Ecomanif pour gérer cette vaisselle, notamment son lavage.

Egalement dans un souci de durabilité, Paléo a développé son offre de mobilité avec de nouvelles haltes de transports publics dans la région. Au total, une vingtaine de lignes spéciales (trains, bus, cars postaux, bateau) desservent toute la Suisse romande.

Le soleil après l'inondation

En matière de météo, Daniel Rossellat s'est réjoui "des belles promesses de soleil" pour la semaine à venir. Tout avait pourtant mal commencé:

Daniel RossellatPatron du Paléo Festival

Tout est donc rentré dans l'ordre. C'est le cas aussi sur la ligne de train Nyon-St-Cergue, victime du même orage et à nouveau "pleinement opérationnelle" depuis samedi.

Le fondateur du festival a aussi souligné que Paléo fêtait deux anniversaires cette semaine: les 15 ans de la Ruche, dédiée aux arts de rue et du cirque, et les 20 ans du Village du Monde, consacré cette année aux Balkans. Un pont de 60 m, "ouvrage architectural phare de la région", a notamment été construit pour l'occasion.

"Supplément d'âme"

Depuis son annonce mi-mars, la programmation n'a connu aucune annulation. Il y en aura pour tous les goûts et tous les âges, entre vedettes planétaires (Patti Smith, Sean Paul, Nile Rodgers, Burna Boy), stars de la chanson française (Véronique Sanson, Calogero, Zaho de Sagazan), figures du rap (Booba, IAM), de la techno (Paul Kalkbrenner) ou de la pop (Mika, Sam Smith).

Les 200'000 billets s'étaient écoulés le 20 mars en 21 minutes, un record absolu. Comme les années précédentes, le festival mettra encore en vente 1500 billets chaque matin sur son site internet.

Alors les festivals de l'été connaissent "un succès variable", Daniel Rossellat a répété que la recette idéale consistait à apporter "un supplément d'âme", à faire en sorte que le festival ne soit "pas uniquement une suite de concerts, mais une expérience globale avec une importante dimension sociale".

Quelles sont les attentes de Daniel Rossellat pour cette 47e édition?

Daniel RossellatPatron du Paléo Festival

Quelque 250'000 festivaliers sont attendus. Le plus grand open air de Suisse dénombre aussi 5400 bénévoles, 8500 campeurs ou encore 500 journalistes. Le budget est stable à 31 millions de francs.

ATS avec la rédaction.

Continuer la lecture

International

World Tour: Biniam Girmay prolonge son contrat chez Intermarché

Publié

le

Biniam Girmay a fait fort sur le Tour de France (© KEYSTONE/EPA/GUILLAUME HORCAJUELO)

L'Érythréen Biniam Girmay (24 ans) a prolongé son contrat avec Intermarché-Wanty jusqu'en 2028, a annoncé la formation belge. Il vient de remporter trois étapes lors du Tour de France.

Girmay est devenu dimanche le premier coureur africain à remporter un maillot distinctif sur un grand Tour, en l'occurrence le vert du classement par points. "Intermarché-Wanty est comme une famille pour moi, l'équipe parfaite pour atteindre mes objectifs. Prolonger l'aventure pour deux années supplémentaires est une évidence", a commenté le coureur sur le compte X de son équipe.

"Bini" a marqué cette édition de la Grande boucle, fier d'être "le premier coureur noir africain" à y lever les bras. Il s'est même imposé à trois reprises, à Turin dès la troisième étape, puis à Colombey-les-deux-Eglises et à Villeneuve-sur-Lot.

Dans la caste des grands sprinters

Fort de ces trois succès et grâce à une grande régularité dans les sprints, avec également deux deuxièmes places et de très bons résultats dans les sprints intermédiaires, Girmay a décroché dimanche le maillot vert de meilleur sprinter du Tour de France.

Avec cette tunique, il confirme son entrée dans la caste des grands sprinters, où il avait fait quelques apparitions par le passé. Il avait gagné une étape du Giro en 2022 et avait remporté Gand-Wevelgem la même année. Sa saison 2023 avait été plus délicate, avec seulement deux victoires d'étapes sur le Tour de Suisse et le Tour de la Communauté valencienne.

"En toutes circonstances, l'équipe m'a soutenu et m'a fait confiance, même dans les moments les plus difficiles", a-t-il souligné lundi. Girmay tentera de poursuivre son mois de juillet fantastique lors de la course en ligne des Jeux olympiques de Paris le 3 août où il sera le seul représentant de son pays.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture