Rejoignez-nous

Actualité

Le lifting du téléphérique du Salève

Publié

,

le

Le téléphérique du Salève va débuter une phase de grands travaux : une gare intérieure entièrement rebâtie, un restaurant panoramique, au sommet…

Le tout pour un budget de 8,5 millions d’euros et une fermeture partielle le temps des travaux. Alain Bosson, le président du Groupement local de coopération transfrontalière, était dans Radio Lac Matin, pour annoncer ces nouveautés.

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

L’extrême gauche veut taxer les riches actionnaires pour renflouer les caisses

Publié

le

A Genève, Ensemble à Gauche relance son initiative qui vise à taxer les gros actionnaires genevois comme les autres contribuables. Après une première invalidation pour vice de forme par le Conseil d'Etat, la gauche de la gauche repart au combat. 

A Genève, Ensemble à Gauche relance son initiative pour taxer les plus riches actionnaires du Canton. Un premier texte avait été invalidé par le Conseil d’Etat pour vice de forme : la gauche de la gauche repart donc au front. L’initiative réclame que les gros actionnaires de Genève - 1600 personnes environ - soient taxés comme les salariés lorsqu’ils touchent leurs dividendes. Les explications de Jean Batou, député d’Ensemble à gauche et membre de la commission fiscale au Grand Conseil.

Jean Batou
Député d'Ensemble à Gauche au Grand Conseil - membre de Résistons
Jean BatouDéputé d'Ensemble à Gauche au Grand Conseil - membre de Résistons

Les actionnaires qui possèdent au moins 10 % des actions d’une entreprise ne paient que 60 à 70 % d’impôts sur les dividendes de ces actions. La gauche de la gauche estime pouvoir récupérer plusieurs millions de francs en taxant ces actionnaires à 100%.

Jean Batou
Député d'Ensemble à Gauche au Grand Conseil - membre de Résistons
Jean BatouDéputé d'Ensemble à Gauche au Grand Conseil - membre de Résistons

Les 120 millions de recettes putatives seraient réparties comme suit : 90 millions pour le Canton et 30 pour les Communes.

Nouvelles recettes fiscales pour faire face à la crise

Il faut trouver de nouvelles recettes fiscales a martelé le député Jean Burgermeister, dans un canton qui affichait un déficit colossal de 600 millions en 2020, avant la crise.

Une injustice fiscale dans le canton le plus inégalitaire de Suisse selon une étude de l’administration fédérale sortie en 2019. Sus aux privilèges indus.

Jean Batou
Député d'Ensemble à Gauche au Grand Conseil - membre de Résistons
Jean BatouDéputé d'Ensemble à Gauche au Grand Conseil - membre de Résistons

Baisse d’impôts accordée en 2009

Cette baisse d’imposition a été introduite en 2009. L’idée était de ne pas imposer deux fois pour le même capital, une fois via la personne morale qu’est l’entreprise et une fois via l’actionnaire, la personne physique, qui touche des dividendes. C’est un privilège qui doit sauter pour Jean Batou

Jean Batou
Député d'Ensemble à Gauche au Grand Conseil - membre de Résistons
Jean BatouDéputé d'Ensemble à Gauche au Grand Conseil - membre de Résistons

Les initiants ont 4 mois pour recueillir environ 6500 signatures. Le texte sera déposé en juillet et la votation devrait avoir lieu dans un an environ.

Résistons! un nouveau courant politique 

Un nouveau courant d’Ensemble à gauche s’est présenté aujourd’hui. Résistons. C’est le nom de ce nouveau courant politique constitué d’anciens militants du parti Solidarités. Ecoutez Giulia Willig membre de Résistons !

Giulia Willig
membre de Résistons
Giulia Willig membre de Résistons

En tout 36 personnes ont quitté solidarités. Dimanche soir, ils étaient cinq députés et la Conseillère nationale à démissionner de ce parti. Cinq députés sur les neuf qui forment le groupe parlementaire d’Ensemble à Gauche au Grand Conseil.

 

Continuer la lecture

Actualité

Swiss reste pleinement engagé à l’aéroport de Genève

Publié

le

Photo archives KEYSTONE/Martial Trezzini

La compagnie aérienne Swiss, en pleine crise en raison de la pandémie de coronavirus, n'a pas l'intention de revoir son engagement en Romandie et compte maintenir sa présence à l'Aéroport international de Genève, a déclaré la direction jeudi.

"Nous avons beaucoup investi ces dernières années à Genève", raison pour laquelle Swiss a été profitable en 2019 sur cette plateforme aéroportuaire, a souligné le nouveau patron Dieter Vranckx lors d'une conférence de presse.

Ce double national Suisse et Belge, qui a succédé en début d'année à Thomas Klühr, a ajouté que la filiale de Lufthansa "reste engagée à Genève".

Après avoir inscrit une lourde perte opérationnelle de 654 millions de francs en 2020, le deuxième plus mauvais résultat dans l'histoire de la société, Swiss a annoncé évaluer un redimensionnement de sa flotte. L'entreprise a également taillé dans ses coûts avec la suppression prévue d'ici la fin de l'année de 1000 postes à temps plein.

Face au fort ralentissement du trafic aérien mondial induit par les restrictions de voyages, le transporteur national a revu son offre et ne proposait plus en 2020 qu'environ 30% de ses vols d'avant-crise. A Genève, ses avions ne relient actuellement plus que les aéroports de Zurich et Francfort.

Continuer la lecture

Actualité

A Genève, les femmes seront sur le pont le 8 mars

Publié

le

(KEYSTONE/Martial Trezzini)

Les femmes seront occuperont les ponts de Genève lundi prochain. Le collectif de la grève féministe a dévoilé ce mercredi son programme pour la journée internationale de lutte pour les droits de femmes, le 8 mars prochain. Elle aura lieu sur les ponts autour de la petite Rade, de 17 à 21 heures. Plusieurs stands sont prévus pour sensibiliser à la cause des femmes.

« Les femmes se donnent rendez-vous sur les ponts de Genève le 8 mars prochain». Le collectif de la grève féministe a dévoilé ce matin (me) son programme pour la journée internationale de lutte pour les droits de femmes. Elle débute à 11 heures devant l’Hôtel-de-Ville avec le dépôt d’une pétition qui réclame un lieu de réunion féministe à Genève. Elle se poursuit à 17 heures sur le pont de la machine, le pont des Bergues et sur les quais attenants. Plusieurs stands sont prévus, sur la problématique de l’AVS, les violences faites aux femmes ou encore les femmes artistes.

La pandémie de la Covid-19 a mis en lumière la situation précaire de nombreuses femmes. Françoise Nyffeler, membre du collectif genevois de la grève féministe.

Françoise Nyffeler
Membre du collectif genevois de la grève féministe
Françoise NyffelerMembre du collectif genevois de la grève féministe

Les femmes avaient envie de se retrouver au plein centre-ville.

Françoise Nyffeler
Membre du collectif genevois de la grève féministe
Françoise NyffelerMembre du collectif genevois de la grève féministe

Malheureusement les tambours et la musique ont été interdits cette année à cause du Covid. Une décision qui a attristé les organisatrices.

Françoise Nyffeler
Membre du collectif genevois de la grève féministe
Françoise NyffelerMembre du collectif genevois de la grève féministe

Travail de «CARE»

L’année 2020 et la pandémie a mis en avant le «CARE», le travail domestique, éducatif et de soins. Il comprend le personnel des soins, le personnel éducatif de la petite enfance, les travailleurs sociaux ou encore les animateurs du parascolaire. Des emplois traditionnellement moins bien payés. Jacqueline Ricciardi, membre de la grève féministe.

Jacqueline Ricciardi
Membre du collectif genevois de la grève féministe
Jacqueline RicciardiMembre du collectif genevois de la grève féministe

Mais il y a aussi le care bénévole. De manière générale le  travail bénévole représente 400 milliards de francs par an en Suisse. Ecoutez Jacqueline Ricciardi

Jacqueline Ricciardi
Membre du collectif genevois de la grève féministe
Jacqueline RicciardiMembre du collectif genevois de la grève féministe

Ce travail de CARE bénévole représente plus de 1300 heures en moyenne par personne et par an en Suisse.

Modèle AVS inadapté

Le collectif de la grève féministe a également relevé la maigre somme généralement touchée par les femmes à l’AVS, de CHF 1185.- à 2370 au maximum. « Un système de retraite conçu pour un modèle masculin », a fustigé Anne Fritz. Souvent les cotisations des femmes au deuxième pilier sont inexistantes. Elles n’arrivent pas au minimum pour cotiser, avec leur temps partiel, qui est de plus de 21'000 francs par an.

Pétition pour un lieu de réunion féministe

A 11 heures, les femmes déposeront à l’Hôtel-de-Ville une pétition munie de 600 signatures. Françoise Nyffeler.

Françoise Nyffeler
Membre du collectif genevois de la grève féministe
Françoise NyffelerMembre du collectif genevois de la grève féministe

Depuis quelques années, l’engouement pour le féminisme s’est renforcé. Françoise Nyffeler.

Françoise Nyffeler
Membre du collectif genevois de la grève féministe
Françoise NyffelerMembre du collectif genevois de la grève féministe

Soucieuses de ne pas créer de clusters, les femmes insistent sur le port du masque et le respect de la distanciation sociale. Tous les stands seront équipés de gel hydroalcoolique. Fin des festivités: 21 heures.

Continuer la lecture

Actualité

Joël Dicker quitte les éditions de Fallois

Publié

le

joel-dicker-lenigme-de-la-chambre-622

Joël Dicker quitte son éditeur historique, les éditions de Fallois, à la fin de l’année.

Une décision que l’écrivain genevois annonce sur les réseaux sociaux. Joël Dicker va créer sa propre structure éditoriale qui doit voir le jour le 1er janvier 2022. La diffusion / distribution de cette nouvelle structure sera confiée à Interforum, filiale du groupe Editis. Joël Dicker était publié par les éditions de Fallois depuis dix ans.

Joël Dicker, 36 ans cette année, a toujours dit qu'il ne s’imaginait pas avec un autre éditeur "que celui qui m’a tout appris". Il fait donc le choix de créer sa propre structure éditoriale, qui verra le jour le 1er janvier 2022. Il précise encore qu'il confie la diffusion et la distribution de cette nouvelle structure à Interforum, filiale du Groupe Editis, basée à Givisiez (FR).

Hasard du calendrier, L'Énigme de la chambre 622 (Das Geheimnis von Zimmer 622) est paru le 2 mars en allemand. Ce roman policier, dont l'intrigue se déroule à Genève, est sorti en français en mai dernier ainsi qu'en italien et en espagnol en juin 2020. Il s’agit du cinquième roman de l’auteur suisse.

Selon certains critiques, L'Énigme de la chambre 622 fait référence au roman Le Mystère de la Chambre jaune de Gaston Leroux: les titres se font écho et l’intrigue des deux romans est construite sur l'idée d’un huis-clos.

En 2012, Joël Dicker avait fait un véritable carton avec La Vérité sur l'affaire Harry Quebert. Ce roman, qui s'inspire du thriller américain, a été vendu à près de 5 millions d’exemplaires dans 60 pays et traduit dans 40 langues. Il a été adapté en série télévisée et diffusée sur la chaîne française TF1 dès fin 2018.

Avec ATS Keystone.

Continuer la lecture

Actualité

Il veut devenir LA référence du cake aux carottes à Genève!

Publié

le

Photo "Tronche de cake"

Un changement professionnel et de grandes ambitions culinaires pour un jeune entrepreneur genevois

A 27 ans, Michaël Balli a quitté son emploi dans la finance pour lancer "Tronche de cake". D'ici fin avril, il espère pouvoir lancer à Genève sa boutique de pâtisseries à emporter avec 2 produits vedettes: le cake aux carottes et les cookies. Son portrait concocté par Benoît Rouchaleau. 

Michaël Balli
Fondateur et Gérant de Tronche de Cake
Michaël BalliFondateur et Gérant de Tronche de Cake

Pour soutenir sa campagne de financement participatif.

Continuer la lecture