Rejoignez-nous

Actualité

La légende de Formule 1 Niki Lauda est mort

Publié

,

le

La légende de Formule 1 Niki Lauda s'est éteint paisiblement à l'âge de 70 ans, a communiqué sa famille dans la nuit de lundi à mardi. (©KEYSTONE/APA/APA/HANS KLAUS TECHT)

Le triple champion du monde autrichien de Formule 1 Niki Lauda n’est plus. L’ancien pilote automobile et entrepreneur s’est éteint paisiblement entouré de ses proches lundi à l’âge de 70 ans, indique dans la nuit sa famille « avec une profonde tristesse ».

« Ses exploits uniques en tant que sportif et entrepreneur sont et resteront inoubliables. Son dynamisme infatigable, sa franchise et son courage demeurent un modèle et une référence pour nous tous, peut-on lire dans ce texte signé par la famille Lauda et envoyé à l’agence de presse autrichienne APA.

Au cours de l’été 2018, Niki Lauda avait subi une transplantation pulmonaire à l’Allgemeine Krankenhaus (AKH) de Vienne. Il avait pu quitter l’établissement en octobre avant de devoir y retourner en janvier en raison d’une grippe. A l’occasion de son 70ème anniversaire, le 22 février, Lauda avait envoyé un petit message à la radio autrichienne affirmant qu’il reviendrait en pleine forme.

L’ancien sportif est à la tête du conseil de surveillance de l’équipe Mercedes depuis 2012.

Grave accident

Les poumons du triple champion du monde avaient déjà été endommagés lors de son très grave accident de Formule Un le 1er août 1976 sur le circuit de Nürburgring (Allemagne). A 220 km/h, sa Ferrari s’était enflammée et le coureur autrichien avait inhalé des vapeurs toxiques pendant près d’une minute avant d’être dégagé de sa voiture par quatre autres pilotes.

Depuis cet accident, Niki Lauda a souffert de divers problèmes de santé: en 1997 et 2005, il a également subi deux transplantations rénales. Il arbore en toutes occasions depuis cet épisode une casquette rouge censée masquer ses brûlures.

Le sportif est notamment devenu une légende car il était revenu concourir sur le circuit 42 jours seulement après l’accident. « Un retour rapide derrière le volant faisait partie de ma stratégie de ne pas rester trop longtemps chez moi et de ruminer ce qui m’était arrivé », avait-il confié plus tard. Son duel contre le Britannique James Hunt lors des mondiaux de 1977 a été porté à l’écran en 2013 dans le film « Rush ».

Vingt-cinq Grands Prix

Né à Vienne en 1949, Andreas Nikolaus Lauda connu sous le nom de « Niki » Lauda, n’a pas vingt ans lorsqu’il effectue en 1968 sa première course automobile, à l’insu de ses parents, au volant d’une mini-Cooper offerte par sa grand-mère. Il court en Formule 3 dès 1970 et fête un an plus tard sa première victoire en Formule 2.

S’il effectue le 15 août 1971 sa première course en F1 avec l’écurie March, c’est avec Ferrari que sa carrière décolle réellement: première pole position en Afrique du Sud, puis première victoire le 28 avril 1974 en Espagne. L’année suivante le couvre de gloire. Il remporte son premier titre de champion du monde en 1975, un deuxième en 1977 et un troisième en 1984, cette fois-ci avec Mc Laren. Au total, il a remporté 25 victoires de Grands Prix.

« Loin du public, c’était un mari, un père et un grand-père aimant et attentionné. Il nous manquera beaucoup », écrit encore la famille dans son message aux médias. Niki Lauda était le père de quatre enfants.

Passionné d’aviation

A sa carrière de sportif, ce fils d’industriel, passionné d’aviation, ajoute celle d’entrepreneur. Il développe sa propre compagnie aérienne en 1979. Lauda Air vivra ses heures les plus sombres en 1991, lorsqu’un appareil de la compagnie effectuant la liaison Vienne-Bangkok s’écrase en Thaïlande, tuant ses 223 passagers.

A la fin des années 1990, il revend sa flotte au concurrent Austrian Airlines (AUA). En 2003, il lance une nouvelle compagnie sous le nom de Niki, qu’il revend à AirBerlin en 2011.

Après la faillite d’Air Berlin, le passionné d’aviation récupère Niki et se lance en 2016 dans l’aviation privée avec Laudamotion. Cette dernière appartient actuellement à 75% à la compagnie irlandaise à bas prix Ryanair

Source ATS

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Rue Saint-Léger, les commerçants témoignent: « c’était comme un torrent »

Publié

le

Les commerçants de la rue Saint-Léger en vieille-ville ont vu arriver des tonnes d’eau samedi lors de la tempête qui a ravagé Genève. Rapidement, l’eau accumulée a formé une cuvette. Elle est montée dans les deux magasins situées près du pont au bas de la rue. Une voiture a même été bloquée par l’eau et son moteur a grillé. Tout s’est passé en vingt minutes.

Ecoutez le témoignage de Carole Oehler, elle tient un salon de coiffure qui est aussi un magasin de seconde main. Elle a eu peur que sa vitrine cède sous le poids de l’eau. Une belle frayeur pour elles et ses clientes.

Carole Oehler Propriétaire du salon de coiffure - rue St-Léger

Le propriétaire du magasin de sport Fast and Light situé juste à côté, Tim Barnett a subi peu de dégâts dans ses locaux. Mais son dépôt a été inondé. Écoutez son témoignage.

Tim Barett Propriétaire du magasin de sport Fast and Light

 

Les pompiers sont débordés, toute la nuit les sirènes ont retenti. Aux Bastions un arbre a cédé sous le poids du vent violent qui soufflait.

Continuer la lecture

Actualité

Intempéries : les impressionnantes vidéos des Genevois

Publié

le

Merci aux auditeurs de Radio Lac pour avoir partagé leurs images de l’orage de samedi soir.

Continuer la lecture

Actualité

Intempéries : Une femme est morte au large de Vésenaz

Publié

le

La tempête qui a secoué la Suisse romande samedi en fin d’après-midi a coûté la vie à une femme. Le drame s’est déroulé au large du Port de la Belotte à Vesenaz samedi en fin d’après-midi. 

Un homme et une femme étaient sur un bateau au large du Port de la Belotte quand la tempête s’est abattue sur eux. Leur navire a coulé et si l’homme a réussi à s’en extirper, ça n’a pas été le cas de la malheureuse. L’information a été confirmée par Joanna Matta, la porte-parole de la police. Le corps de la femme a été repêché par les plongeurs de la police et conduit à l’hôpital par la REGA. Écoutez le récit des faits par la porte-parole de la police, Joanna Matta:

Joanna Matta Porte-parole de la Police genevoise.

Il s’agit pour l’instant de la seule victime des intempéries dans le canton de Genève.

 

Continuer la lecture

Actualité

Orage à Genève : « un phénomène rare », selon MétéoSuisse

Publié

le

Un pompier du SIS (Service d'Incendie et de Secours) de Genève s'affaire sur un arbre qui a subi le très violent orage qui a touché le canton samedi. (©KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Un orage d’une très grande intensité a traversé le canton de Genève, samedi en fin d’après-midi. La pluie, mêlée à des grêlons, est tombée en grande quantité. Elle était accompagnée de violentes bourrasques de vent.

Le Service incendie et secours (SIS) s’avouait débordé, en fin de journée. Les pompiers ont notamment été appelés pour des arbres tombés sur des voitures, des inondations, des incendies et des sauvetages sur le lac. « Notre centrale d’urgence a été sollicitée pour des inondations et des chutes d’arbres », a fait savoir, de son côté, la porte-parole de la police genevoise Joanna Matta.

Suisse romande arrosée

Le front orageux a traversé ensuite l’arc lémanique, les cantons de Fribourg, de Neuchâtel et de Berne. La ligne de grain a donné sa pleine mesure, avec des précipitations soutenues et des rafales tempétueuses. Celles-ci ont localement dépassé les 110 km/h, selon MétéoSuisse.

Pour la pluie, c’est la station de Cossonay (VD) qui remporte la palme, avec 23 mm en dix minutes à 17h50. C’est loin du record de Suisse de Lausanne en juin 2018 (44 mm), mais toute de même remarquable, note MétéoSuisse. Les cumuls totaux sont importants, avec autour du bassin lémanique des valeurs de 30 à 50 mm en quelques heures.

La grêle a également été au rendez-vous. Les grêlons ont dans l’ensemble été de taille petite à moyenne, avec des diamètres estimés de 2 à 5 cm.

Source ATS

Continuer la lecture

Actualité

Orage à Genève : dégâts dans les parkings genevois

Publié

le

Après l’orage de grêle d’une rare violence survenu à Genève ce samedi vers 16h30, l’eau s’est engouffrée en grande quantité dans le parking de Plainpalais.

L’eau a atteint par endroit 30 cm au niveau -3 du parking avec des dégâts potentiels sur certains véhicules mais aucune personne n’a été blessée.
Le niveau inférieur du parking de Genève Plage et le parking de Cornavin sont également touchés par l’orage. La grêle a par ailleurs endommagé quelques ascenseurs et des vitres selon Damien Zuber, directeur d’exploitation à la fondations des parkings.
Damien Zuber Directeur d'exploitation - Fondations des Parkings

Les canalisations de la ville ont été mise à rude épreuve suite au déluge qui s’est déversé pendant 40 minutes. Des débordements ponctuels sont constatés par les auditeurs de Radio Lac, témoins des intempéries.
Vers 19h30, MeteoSwiss a levé toutes les alertes météo pour la soirée. Le degré 4 avait été déclenché au plus fort des intempéries.

Parking de Plainpalais, entrée piéton – côté avenue du Mail

 

Continuer la lecture