Rejoignez-nous

Genève

Une motion verniolane veut recenser les odeurs de la ville

Publié

,

le

Une élue verniolane veut développer une application qui répertorie les odeurs. La motion écologiste veut s'appuyer sur les compétences des étudiants de l'UNIGE. 

C’est une application qui se propose de recenser les odeurs à Genève, afin d’améliorer la qualité de vie des habitants. Une élue verte a déposé récemment une motion au Conseil municipal de Vernier pour que la Commune l’aide à la développer. Barbara Lanzilao.

Barbara LanzilaoConseillère municipale verte - Vernier

Si la motion est acceptée, l’application sera développée par le Centre universitaire d’informatique de l’UNIGE. L’aide financière devrait être modeste puisque ce sont les étudiants qui vont se charger du travail. Et c’est le public qui sera appelé à recenser les odeurs. Odeur d'usines, odeur de pétrole, odeur de fleurs. Pour l’élue écologiste verniolane, elles méritent toutes d’être répertoriées. Même les bonnes.

Barbara LanzilaoConseillère municipale verte - Vernier

Collecte citoyenne des données

Les citoyens collecteront eux-mêmes les données. Elles seront stockées en open source. Les précisions d’Emmanuel Kellner, doctorant en système d’information au Centre universitaire d’informatique de l’Université de Genève, responsable du développement de l’application.

Emmanuel KellnerDoctorant en système d'information au Centre universitaire d'informatique - UNIGE

L’idée serait de cartographier les odeurs du canton de Genève en utilisant la géo-localisation. Les utilisateurs doivent faire leur choix. Emmanuel Kellner

Emmanuel KellnerDoctorant en système d'information au Centre universitaire d'informatique - UNIGE

L’application pourrait être utile à d’autres communes genevoises. Barbara Lanzilao

Barbara LanzilaoConseillère municipale verte - Vernier

Carte des odeurs

L’idée : faire une carte des odeurs. Notez que la toxicité de l’odeur ne sera pas mesurée par l’application.

Barbara LanzilaoConseillère municipale verte - Vernier

L’idée est assez révolutionnaire. Selon l’informaticien, une seule application du même genre a été trouvée en Espagne. L’odeur est un ressenti selon Emmanuel Kellner, doctorant au centre universitaire informatique de l’Université.

Emmanuel KellnerDoctorant en système d'information au Centre universitaire d'informatique - UNIGE

Collecte citoyenne

La collecte de données par le public est utile pour ce genre d’application.

Emmanuel KellnerDoctorant en système d'information au Centre universitaire d'informatique - UNIGE

Les données pourraient aussi être collectées en France voisine. La motion verte, qui demande le développement de cette application, doit encore passer devant la commission de l’environnement du Conseil municipal avant d’être votée en plénière.

Notez que le doctorant fait partie de l’association citoyenne pour la mesure environnementale. Elle a créé "Log air", une application qui mesure la qualité de l’air.

 

 

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Genève

Appel du Ministère public contre l'acquittement de Tariq Ramadan

Publié

le

Le Ministère public genevois fait appel contre l'acquittement de Tariq Ramadan (archives) (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Le Ministère public genevois fait appel contre l'acquittement de Tariq Ramadan. Accusé de viol et de contrainte sexuelle, l'islamologue avait été jugé en mai dernier par le Tribunal correctionnel.

Cet appel, révélé jeudi par la Tribune de Genève et confirmé par le Ministère public, s'ajoute à celui déjà annoncé à l'issue de l'audience par la partie plaignante. Les avocats de la femme qui accuse Tariq Ramadan de l'avoir violée en octobre 2008 dans la chambre d'un hôtel avaient dénoncé la "partialité du tribunal".

Les juges n'étaient pas parvenus à se déterminer sur la culpabilité de Tariq Ramadan "au-delà de tout doute raisonnable". Le tribunal avait donc prononcé un acquittement. Il manquait notamment de preuve matérielle dans ce dossier.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Economie

Philippe Fleury, nouveau directeur de la FER

Publié

le

Philippe Fleury succède à Blaise Matthey à la tête de l'association patronale FER Genève. (© Olivier Vogelsang)

La Fédération des entreprises romandes Genève (FER Genève) a un nouveau directeur général. Philippe Fleury a officiellement succédé jeudi à Blaise Matthey, qui a dirigé la fédération depuis 2007 et qui y a travaillé pendant 35 ans.

Nommé en mai 2022 par le Conseil de direction de la FER Genève, Philippe Fleury a rejoint l'organisation en janvier 2023 pour permettre une période de transition avec son prédécesseur. Il assume officiellement la fonction de directeur général depuis le 1er juin, indique un communiqué.

Ce détenteur d'un double master en lettres et en droit est devenu avocat au barreau de Genève en 2002. Il a entamé sa carrière comme avocat stagiaire avant de poursuivre ses activités professionnelles au Département fédéral des finances, puis depuis 2007 chez KPMG. Il y a exercé la fonction du chef du bureau de Genève depuis 2020.

Philippe Fleury a occupé différentes fonctions au sein du Parti démocrate-chrétien genevois. Il a par ailleurs le grade de colonel au sein de l'armée suisse et est en charge de la protection militaire de l'aéroport de Genève.

A la tête de la FER Genève, Philippe Fleury veut être au service de sa communauté. Il souhaite une organisation de terrain, proche des entrepreneurs. Dès septembre 2023, il devrait également assurer la fonction de secrétaire général de la faîtière romande FER.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Evacuations à cause d'un feu dans des caves à Genève

Publié

le

L'incendie s'est produit à la rue de Carouge (cliché du Service d'incendie et de secours de Genève) (© ervice d'incendie et de secours de Genève)

Un incendie s'est déclaré dans des caves d'un immeuble de Genève dans la nuit de mercredi à jeudi, provoquant l'évacuation d'une trentaine d'habitants. Les pompiers sont venus à bout du sinistre en un peu plus d'une heure.

Cinq personnes ont été contrôlées par les ambulanciers, mais personne n'a été transporté à l'hôpital, a indiqué le Service d'incendie et de secours de Genève (SIS) dans un communiqué.

Lorsque les pompiers sont arrivés sur le lieu du sinistre vers 00h58, une personne appelait aux secours depuis son logement, situé au 3e étage. Elle a été évacuée par l'échelle des pompiers, précise le communiqué.

Trois caves ont été détruites par les flammes.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Les sept membres du Conseil d'Etat genevois prêtent serment

Publié

le

Les sept membres du Conseil d'Etat accompagnés de la chancelière d'Etat ont prêté serment mercredi. (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

A Genève, les sept conseillers d'Etat fraîchement élus ont prêté mercredi serment devant le Grand Conseil, réuni à la cathédrale Saint-Pierre, comme l'exige la cérémonie. Le nouveau gouvernement en a profité pour esquisser les grandes lignes de son action.

Dans son discours, le président de l'exécutif, le Vert Antonio Hodgers, a insisté sur les grands défis qui attendent le canton, non seulement pour la prochaine législature, mais pour les décennies à venir. En résumé, il faudra réussir "la transition écologique, la transition démographique et la transition numérique".

Concernant le dérèglement climatique, dont "le futur portera l'empreinte", le canton de Genève s'est fixé des objectifs ambitieux que le nouveau Conseil d'Etat entend tenir. "Nous visons une réduction de 60% des émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2030" et la neutralité carbone pour 2050, a rappelé M.Hodgers.

Une politique qui peut être aussi créatrice d'emplois locaux. Un programme de rénovation des bâtiments, de sobriété énergétique et de développement des énergies renouvelables a ainsi été mis sur les rails avec l'aide des Services industriels de Genève (SIG). Six milliards de francs seront investis sur dix ans.

Penser aux séniors

Le Conseil d'Etat devra en parallèle réfléchir au vieillissement de la population genevoise. "En 2040, les résidents de plus de 65 ans représenteront une personne sur quatre", a souligné M.Hodgers. Il s'agira alors de lutter contre l'isolement, de créer des espaces de socialisation, de renforcer la politique en faveur des proches aidants.

Enfin, le nouveau gouvernement tient à s'accrocher au wagon de la transition numérique, sans laisser personne sur le bord de la voie, afin que cette révolution soit au service de tous. "Nous prévoyons des investissements ambitieux de près d'un milliard de francs pour les systèmes d'information et les services numériques".

Au niveau économique, le gouvernement défendra des mesures destinées à soutenir les entrepreneurs. "Nous pensons ici à un allègement de la fiscalité sur leur outil de travail et à une diminution des lourdeurs administratives qui pèsent souvent sur les indépendants et les petites entreprises", a encore noté le conseiller d'Etat.

Sur le plan budgétaire, le nouvel exécutif entend poursuivre une politique de maîtrise des dépenses de fonctionnement "afin de dégager des capacités d'investissement supplémentaires". Enfin, si les résultats le permettent, l'exécutif envisagera un allègement de l'impôt dans le but de redonner du pouvoir d'achat aux gens.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Expositions et spectacles

Une thune pour une œuvre d'art ? C'est le pari de cette expo au profit des troubles psychiques

Publié

le

image d'illustration

L'exposition "De l'art à l'action" invite en ce début juin à venir à la rencontre de familles et de personnes souffrant de troubles psychiques.  Benjamin Smadja et Elsa Duperray invite pour l'occasion Nino Della Luce, membre de l'association Relais, à l'origine de l'expo. 

 

Les associations Le Relais et Port d'Attache organisent en ce début juin une exposition de tableaux intitulée « De l’Art à l’Action » et réalisés par des membres ou des proches, souffrant de troubles psychiques. Au cours de cette exposition, il sera proposé aux visiteurs d'acheter une œuvre ou de participer à une tombola, pour une thune - 5.- CHF-, qui permettra de repartir avec une toile de chaque artiste ! Les bénéfices de la vente sont destinées au développement des activités des associations organisatrices.

Des ateliers pour enfants sont organisés durant les 3 jours de l'exposition. L'occasion de pouvoir échanger avec des personnes pouvant connaître les mêmes situations et partager des conseils.

Oser parler des troubles mentaux

Parmi les objectifs , apporter du soutien et libérer la parole de maladies trop souvent cachées, stigmatisées. "Les gens en ont souvent honte, mais il faut au contraire en parler pour mieux comprendre et avancer, même si l'on avance toujours lentement, dans ce genre de maladies" confie Nino Della Luce.

De l'art à l'action

L'exposition est à voir à l'Espace Nouveau Vallon, Route du Vallon 8, Chêne-Bougeries, (tram 12 ou bus 25 et 5), du 1er au 4 juin 2023. L'association Le Relais sera présente, notamment au vernissage du 1er juin dès 18h00.

Pour plus d'informations les sites des associations Le Relais et Port d'Attache peuvent vous aider

Continuer la lecture