Rejoignez-nous

Actualité

Etats-Unis: victoire bleue mais sans vague

Publié

,

le

Le verdict est tombé dans les "Midterms": les Américains ont voté pour un Congrès plus équilibré mais assurément très divisé. (©Keystone/AP/JOHN LOCHER)

Les démocrates ont engrangé mardi soir une victoire précieuse dans les élections législatives de mi-mandat aux Etats-Unis. Ils ont pris le contrôle partiel du Congrès en remportant la chambre basse. Mais la « vague » bleue anti-Trump un temps annoncée n’a pas eu lieu.

Deux ans après la victoire choc de Donald Trump, propulsé à la Maison Blanche sans la moindre expérience politique ou diplomatique, les Américains se sont pressés en nombre dans les bureaux de vote à travers le pays. Selon les premières projections, les démocrates ont repris le contrôle de la Chambre des représentants pour la première fois depuis 2010. Les républicains conservent, eux, leur majorité au Sénat, qu’il pourraient même accroître d’un ou deux sièges.

Les Etats-Unis se retrouveront donc, en janvier 2019, avec un 116e Congrès divisé, ce qui devrait limiter la marge de manoeuvre du président. Et ce certainement jusqu’aux prochaines élections, législatives et présidentielle, prévues en novembre 2020.

Le président américain a revendiqué via Twitter un « immense succès » électoral. Il a remercié ses partisans: « merci à tous! ».

Forte participation

Les élections de mi-mandat sont traditionnellement délicates pour le président en place. Mais la perte de la Chambre, en dépit des excellents chiffres de l’économie américaine, reste un revers pour le magnat de l’immobilier tant il avait fait de ce rendez-vous un véritable référendum sur sa personne.

La carte électorale sénatoriale jouait, cette année, en faveur des républicains: le renouvellement par tiers concernait cette année des Etats majoritairement conservateurs. Le nombre de votants n’est pas centralisé par une autorité électorale unique aux Etats-Unis, mais au Texas, à New York ou dans le Maryland, électeurs et scrutateurs interrogés par l’AFP semblaient surpris par l’affluence.

Donald Trump, qui est resté cloîtré mardi à la Maison Blanche, a fait campagne jusqu’au dernier moment, enchaînant les rassemblements « Make America Great Again ». Le magnat de l’immobilier, qui avait commencé sa campagne présidentielle en traitant les immigrés mexicains de « violeurs », a de nouveau opté cette année pour un message anxiogène sur l’immigration.

Premières Amérindiennes au Congrès

Ces élections ont donné lieu à de nombreuses premières. Deux candidates démocrates, Sharice Davids dans le Kansas et Deb Haaland au Nouveau-Mexique, sont devenues les premières femmes amérindiennes jamais élues au Congrès, selon les estimations des médias américains.

Ilhan Omar et Rashida Tlaib, respectivement du Minnesota et du Michigan, sont devenues les deux premières femmes de confession musulmane élues à la Chambre des représentants. « On a réussi, ensemble. Merci! », a tweeté Ilhan Omar, une réfugiée somalienne, avant d’écrire à l’attention de Rashida Tlaib, née à Détroit de parents immigrés palestiniens: « Félicitations à ma soeur Rashida Tlaib pour sa victoire. J’ai hâte de siéger avec toi, inchallah ».

La jeune Hispanique Alexandra Ocasio-Cortez, 29 ans, nouvelle égérie d’une vague de femmes et de minorités qui tirent le parti démocrate vers la gauche, a été élue plus jeune membre du Congrès, selon plusieurs médias américains. Le jeune espoir démocrate Beto O’Rourke, qui avait reçu tardivement le soutien de la chanteuse Beyoncé, n’a pas réussi à créer la surprise au Texas. Le sénateur sortant Ted Cruz, auquel Donald Trump était venu prêter main forte, a été réélu à l’issue d’une course très serrée.

Premier gouverneur gay

Grande première aussi dans le Colorado, où le démocrate Jared Polis est devenu le premier gouverneur ouvertement gay d’un Etat américain.

Elle ne sera en revanche pas la première gouverneure transgenre des Etats-Unis: la démocrate Christine Hallquist a été battue dans l’Etat du Vermont par le gouverneur sortant et républicain modéré Phil Scott, selon les chaînes ABC et Fox News. Christine Hallquist, 62 ans, ingénieure et militante environnementale qui se faisait encore appeler Dave en 2015, espérait entrer dans l’histoire.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Le GSHC se renforce

Publié

le

Genève-Servette a mis la main sur un attaquant d’expérience. Le club genevois a signé pour un an son quatrième étranger, le Canadien Eric Fehr.

Agé de 33 ans, ce centre droitier aux caractéristiques défensives et au puissant gabarit (1m93/94 kg) possède une solide expérience (722 matches de NHL) et une bague de champion remportée en même temps que la Coupe Stanley avec Pittsburgh en 2016. La saison dernière il évoluait à Minnesota où il a inscrit 15 points (7 buts) en 72 parties.

Il portera le numéro 16.

Sources : ATS et Service de presse GSHC

Continuer la lecture

Sport

Alain Geiger: « notre objectif, c’est le maintien! »

Publié

le

Pour l'entraîneur grenat Alain Geiger, Servette doit avant tout viser le maintien cette saison.

Entraîneur du Servette football club, Alain Geiger se garde bien de tout excès d’optimiste à la veille de la reprise du championnat de Super League. Selon lui, son équipe devra lutter pour se faire sa place parmi les dix meilleures formations helvétiques. 

Le championnat de Suisse de Super League reprend ses droits dès vendredi. Le retour de Servette dans l’élite du ballon helvétique constitue sans nul doute le fait marquant de ce nouvel exercice. Les attentes sont grandes à la veille du premier rendez-vous dimanche (16h) à Berne contre les Young Boys. Pour le capitaine Anthony Sauthier, il s’agit ni plus, ni moins que d’un match-événement, synonyme de moments intenses à vivre…

Anthony Sauthier Capitaine du Servette FC

 

Affronter d’entrée de jeu les champions en titre reste un sacré défi pour les néo-promus grenats. On peut toutefois se demander si c’est un avantage ou un inconvénient d’affronter les « jaunes et noirs » (qui ont perdu le défenseur genevois Kevin M’Babu et le demi Djibril Sow notamment à l’intersaison) de la capitale fédérale si tôt dans la saison…

Anthony Sauthier Capitaine du Servette FC

 

Quoi qu’il en soit, les Servettiens pourront compter sur quatre renforts de poids. De quoi rendre bon nombre de supporters optimistes. Mais l’entraîneur Alain Geiger se charge de tempérer leurs ardeurs.

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

Reste à savoir si Servette devra renoncer partiellement au moins à son style de jeu offensif de la saison dernière.

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

Sur le plan tactique, le travail a commencé sur le terrain dès le début de la préparation ou presque. Les Servettiens ont travaillé plusieurs systèmes à l’entraînement.

Anthony Sauthier Capitaine du Servette FC

 

 

 

 

 

Continuer la lecture

Actualité

Record de la traversée de l’Atlantique nord battu par Alan Roura

Publié

le

Un beau record pour Alan Roura et La Fabrique (©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Champagne pour Alan Roura! Le navigateur genevois a battu le record de la traversée de l’Atlantique nord.

Alan Roura a atteint son but: il a battu le record de la traversée de l’Atlantique nord en solitaire sur monocoque. Son bateau La Fabrique a franchi la ligne d’arrivée symbolique au cap Lizard, au large des Cornouailles, après 7 jours 14 heures et 55 minutes de navigation.

Roura aura donc été en mer durant un peu moins de huit jours. L’ancien record était détenu depuis 2013 par le Français Marc Guillemot en de 8 jours, 5 heures, 20 minutes et 20 secondes pour accomplir la traversée de 2800 milles nautiques (5333 km) entre New York et l’arrivée située au point le plus au sud de l’Angleterre.

 

Records de l’Atlantique Nord en solitaire en monocoque 

2019 : Alan Roura (IMOCA La Fabrique) en 7J 16H 55’ 
2013 : Marc Guillemot (IMOCA Safran) en 8J 5H 20′
2012 : Alex Thomson (IMOCA Hugo Boss) en 8J 22H 08′
2002 : Bernard Stamm (IMOCA Bobst Group-Armor Lux / Superbigou) en 10J 11H 55′

Continuer la lecture

Sport

Football: Servette plus solide pour la Super League

Publié

le

Pour son retour dans l’élite du ballon rond helvétique, le club grenat a fait le choix de la qualité plutôt que de la quantité. Quatre renforts importants sont venus enrichir l’effectif, notamment dans le compartiment défensif… 

Renforcer la colonne vertébrale: tel a été la préoccupation des responsables servettiens. Ils sont quatre à avoir intégrer le contingent servettien à l’intersaison; un joueur par ligne. Vincent Sasso, un défenseur central français qui a longtemps joué au Portugal (Belenenses) et en Angleterre. A la fois solide, doué techniquement, il devrait apporter beaucoup de stabilité à l’arrière-garde des grenats. Il nous livre ses impressions après quelques semaines passées à Genève.

Vincent Sasso Défenseur central du Servette FC

 

Ensuite, c’est le Russo-Camerounais Gaël Ondoua qui a rejoint le SFC. Un athlétique demi défensif de 23 ans né à Yaoundé, mais qui a passé toute son enfance à Moscou. L’Allemand Varol Tasar, 1 gaucher très rapide, qui devrait donner du poids au secteur offensif servettien. Et puis, Michael Gonçalves est l’arrière latéral qui manquait à Alain Geiger: il est capable de jouer à droite comme à gauche. Enfin, les recruteurs grenat sont toujours à la recherche d’un attaquant.

Continuer la lecture

Actualité

Un Genevois écope de 20 ans de prison au Maroc

Publié

le

Le procès s'est tenu devant le tribunal antiterroriste de Salé, près de la capitale Rabat. (©KEYSTONE/AP/MOSA'AB ELSHAMY)

Un Hispano-Suisse converti à l’islam a été condamné à 20 ans de prison pour « constitution de bande terroriste » dans le cadre de l’assassinat de deux touristes scandinaves décapitées au Maroc au nom du groupe Etat islamique (EI). Il a toujours clamé son innocence.

Un tribunal antiterroriste marocain a par ailleurs condamné jeudi trois hommes à la peine de mort. Le premier, un marchand ambulant de 25 ans, avait avoué avoir organisé l’expédition meurtrière avec deux compagnons, un menuisier de 27 ans, et un troisième homme, âgé de 33 ans, qui avait filmé la scène.

Une étudiante danoise de 24 ans, et son amie, une Norvégienne de 28 ans, ont été tuées alors qu’elles campaient sur un site isolé dans le Haut-Atlas, une région montagneuse du sud du Maroc prisée des randonneurs.

Groupe de 24 hommes

Un groupe de 24 hommes soupçonnés d’être liés à ces meurtres et/ou d’appartenir à une cellule djihadiste était jugé depuis début mai à Salé, près de Rabat. Les 21 autres accusés ont écopé de peines allant de cinq ans de prison à la perpétuité.

Le tribunal a également condamné les trois hommes reconnus coupables d’assassinat, ainsi qu’un de leurs complices, à verser deux millions de dirhams (environ 210’000 francs) de dédommagements aux parents de la Norvégienne.

Mais il a refusé la demande de la famille de la Danoise, qui réclamait 10 millions de dirhams de la part de l’Etat marocain pour sa « responsabilité morale ».

Source: ATS

Continuer la lecture