Rejoignez-nous

Actualité

Desplanches bat le record de Suisse du 100 m brasse

Publié

,

le

Desplanches s'est mis en confiance dans l'optique du 200 m 4 nages (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Jérémy Desplanches tient la forme.

Le Genevois s'est mis en confiance dans l'optique du 200 m 4 nages en battant le record de Suisse du 100 m brasse lors des séries des JO de Tokyo. Il a nagé en 1'00' '29, battant de 0' '06 la marque détenue par Yannick Käser depuis l'été 2017 pour terminer 28e des séries.

Le vice-champion du monde du 200 m 4 nages espérait simplement battre son meilleur temps sur 100 m brasse. Il lui a finalement mis une claque, améliorant de 0' '79 le chrono réalisé lors des séries des Européens 2021 à Budapest. De très bon augure avant le 200 m 4 nages, dont les séries sont prévues mercredi.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Economie

Imposition du télétravail des frontaliers français réglée

Publié

le

Carlo Sommaruga (PS/GE) (KEYSTONE/Anthony Anex)
Les frontaliers français pourront télétravailler jusqu'à 40% tout en étant imposés en Suisse. Suivant le National, le Conseil des Etats a approuvé jeudi à l'unanimité l'accord négocié entre la Suisse et la France sur le télétravail des frontaliers.

Le télétravail a gagné en importance ces dernières années, il y avait donc besoin de trouver une solution pour régler l'imposition de cette forme de travail chez frontaliers, dont près de 230'000 sont français, a indiqué Carlo Sommaruga (PS/GE) pour la commission.

Et de rappeler que la Suisse a d'abord conclu des accords amiables temporairement avec la France durant la pandémie. Une solution pérenne a ensuite été développée sous la forme d'un avenant à la convention contre les doubles impositions (CDI).

Celle-ci prévoit que les frontaliers français puissent effectuer jusqu'à 40% de télétravail tout en étant imposés en Suisse. La Suisse conserve 60% des impôts prélevés sur les activités exercées en télétravail et en rétrocède 40% à la France.

Sans cette règlementation, la France aurait pu taxer l'ensemble des activités effectuées en télétravail, a souligné la ministre des finances Karin Keller-Sutter. Cette solution est très favorable à la Suisse et meilleure que celle négociée avec l'Italie, a ajouté M. Sommaruga.

Coup de pouce pour Genève

Le projet prévoit par ailleurs que la Confédération participe à hauteur d’environ 50 millions de francs par an à la compensation que le canton de Genève verse annuellement à deux départements français. Cette mesure vise à établir une meilleure égalité de traitement entre le canton de Genève et d’autres cantons qui connaissent des règles fédérales sur l’imposition des travailleurs frontaliers.

Le projet met également à jour d’autres dispositions dans la convention entre la Suisse et la France contre les doubles impositions (CDI). Il met notamment la CDI en conformité avec les résultats des travaux de l’OCDE visant à lutter contre l’érosion de la base d’imposition et le transfert de bénéfices.

Continuer la lecture

Genève

Un parc mué en un quartier intergénérationnel au Petit-Saconnex

Publié

le

Le conseiller d'Etat Thierry Apothéloz a assisté à l'inauguration du projet immobilier "Côté Parc" au Petit-Saconnex, qui favorise la mxiité sociale (image d'illustration). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Le projet immobilier Côté Parc, à la Maison de retraite du Petit-Saconnex (MRPS), a été inauguré jeudi. Fruit d'un partenariat public-privé, il propose 216 logements à des prix accessibles autour d'un parc de cinq hectares tourné vers la mixité sociale.

Outre les logements répartis dans cinq bâtiments, dont un en surélévation, le projet comprend un appart-hôtel de 99 studios, l'agrandissement d'une crèche et l'ouverture d’un nouveau restaurant, a indiqué le Département de la cohésion sociale (DCS) dans un communiqué.

"Côté Parc incarne la volonté de créer un lieu de vie inclusif et accueillant pour tous, favorisant le lien social et intergénérationnel. C'est un vrai projet en faveur de la cohésion sociale", a expliqué le conseiller d'Etat Thierry Apothéloz, en charge du DCS.

"L'intergénérationnel ne se décrète pas, il faut une volonté de toutes les parties. Côté Parc va amener plus de vie et de mixité sociale au quartier", a souligné Floriane Ermacora, présidente de la commission administrative de la MRPS, citée dans le communiqué.

Niché autour d'un parc de cinq hectares revitalisé par la plantation de plus de 90 arbres, Côté Parc repose essentiellement sur des sources d'énergie renouvelables. Le complexe utilise un système de pompes à chaleur géothermiques et des panneaux solaires photovoltaïques. L'accent est mis sur la mobilité douce, avec des espaces dédiés aux piétons, ainsi qu'une absence totale de circulation automobile en surface.

Cet ensemble est issu d’un partenariat entre la MRPS, Lozinger-Marazzi et La Foncière. Le projet a été initié dès 2016 par MRPS en tant que propriétaire foncier soucieux d'assurer sa pérennité.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Indonésie: le volcan Marapi rejette des cendres à 2 km de hauteur

Publié

le

Le volcan Marapi rejette des cendres jusqu'à 2 km (Archives). (© KEYSTONE/AP/GIVO ALPUTRA)

Le volcan Marapi, situé dans l'ouest de l'Indonésie, est de nouveau entré en éruption jeudi, projetant une colonne de cendres à 2 km au-dessus du sommet, selon les autorités qui ont mis en garde contre de possibles coulées de lave froide.

Situé dans l'ouest de la grande île de Sumatra, le Marapi est entré en éruption jeudi à 13h04 heure locale (08h04 suisses), projetant d'épais nuages de cendres 2 km au-dessus de son sommet, a indiqué l'agence nationale de gestion des catastrophes (BNPB), dans un communiqué.

Le volcan, l'un des plus actifs d'Indonésie, est depuis des semaines au deuxième niveau d'alerte d'une échelle qui en compte quatre. Les autorités conseillent à la population de rester en dehors d'une zone d'exclusion de 4,5 km autour de son cratère.

Les habitants sont invités à rester "à l'écart des cours d'eau qui proviennent du volcan Marapi et à être en alerte face aux dangers potentiels de lahar (lave froide, en langue indonésienne) en particulier lorsqu'il pleut", a indiqué Abdul Muhari, porte-parole du BNPB.

La lave froide est un mélange de matériaux volcaniques contenant des cendres, du sable et des roches entraînés par la pluie sur les pentes d'un volcan.

60 victimes en mai

A la mi-mai, de fortes pluies ont provoqué l'écoulement de débris volcaniques dans les districts proches du Marapi, tuant plus de 60 personnes, détruisant des dizaines de maisons et endommageant des routes et des mosquées.

L'Indonésie, un vaste archipel, connaît une activité sismique et volcanique fréquente en raison de sa position sur la "ceinture de feu du Pacifique".

Le mois dernier, le volcan Ruang, dans le nord de la province des Célèbes est entré en éruption plus d'une demi-douzaine de fois, forçant des milliers d'habitants des îles voisines à évacuer.

En décembre, au moins 24 randonneurs, en majorité des étudiants, sont morts sur les pentes du volcan Marapi à la suite d'une éruption.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

2023 a été la deuxième année la plus chaude, juste après 2022

Publié

le

L'Espagne est confrontée à des épisodes de chaleur de plus en plus nombreux et rapprochés, parfois en dehors des mois d'été, qui inquiètent les scientifiques. (photo symbolique) (© KEYSTONE/AP/MANU FERNANDEZ)

L'Espagne a connu en 2023 sa deuxième année la plus chaude depuis le début des relevés, juste après 2022 qui avait représenté un record, a annoncé jeudi l'agence météorologique nationale.

La température moyenne a atteint 15,2°C (soit 1,2°C au-dessus de la normale) en 2023, année qui a connu 44 jours de records absolus de chaleur, a indiqué Rubén del Campo, porte-parole de l'Aemet lors d'une conférence de présentation du rapport annuel sur le climat dans le pays.

"Il s'agit de la deuxième année la plus chaude de la série" statistique entamée en 1961, après 2022, a-t-il insisté.

"1,2 degré au-dessus de la normale, ça peut sembler peu, mais (...) sur une année entière, c'est beaucoup, c'est beaucoup", a-t-il insisté.

En 2022, la température moyenne annuelle avait pour la première fois dépassé le seuil des 15 degrés avec près de 15,5°C.

"La température moyenne a augmenté de plus d'1,5°C en Espagne depuis 1961, début des relevés" et les dix années les plus chaudes de la série ont toutes été au XXIe siècle, a encore précisé l'agence météorologique.

Rubén del Campo a souligné le rôle "fondamental" joué dans ce réchauffement par les "émissions de gaz à effet de serre".

2024 semble suivre la même tendance : le pays a connu cette année son mois de janvier le plus chaud jamais enregistré avec une température moyenne en Espagne continentale de 8,4 degrés et un mercure ayant avoisiné les 30°C dans certaines régions lors d'une vague de chaleur digne du début de l'été et qualifiée d'"anomalie" par l'Aemet.

Habituée aux fortes températures, l'Espagne est confrontée à des épisodes de chaleur de plus en plus nombreux et rapprochés, parfois en dehors des mois d'été, qui inquiètent les scientifiques.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Suisse

Vaud adapte son plan d'action aux évolutions du terrain

Publié

le

Le dispositif inclut la répression, mais aussi la thérapie, la réduction des risques et la prévention (Image prétexte). (© KEYSTONE/CHRISTIAN BRUN)

L'Etat de Vaud adapte son dispositif en matière de lutte contre la consommation et le trafic de drogues. L'arrivée en Europe de cocaïne pure à très bas prix pose de nouveaux défis de maintien de l'ordre et de prise en charge socio-sanitaire.

Trois ans après le lancement de sa stratégie de lutte contre le deal de rue et la consommation de drogue, le canton tire un bilan intermédiaire "positif". La plupart des mesures du plan d'action ont été introduites, explique-t-il jeudi dans un communiqué.

Contrôle des substances

Le Drug Checking, soit le projet-pilote d'analyse des substances des drogues directement sur les lieux de fêtes, a été introduit "avec succès" et sera poursuivi. Pour la plupart des consommateurs, il a permis d'offrir un premier contact avec des professionnels de la prévention, souligne le canton.

Le projet Monitorstup, basé notamment sur le Drug Checking, a permis d'avoir une vision plus complète de l'ensemble des produits circulant sur le territoire vaudois. Il a confirmé la présence de la kétamine, un analgésique pour cheval, de plus en plus utilisé dans le milieu festif et qui présente des risques pour la santé.

Les mesures du plan d'action, lancé en 2021, ont conduit à une meilleure coordination entre les différents acteurs, un élément essentiel de la stratégie des quatre piliers, qui comprend la prévention, la thérapie, la réduction des risques et la répression. L'objectif est notamment de repérer plus rapidement les situations à risques parmi les jeunes.

Nouvelles pistes

Mais l'évolution du marché et des modes de consommation amène les autorités à adapter leur dispositif et à proposer de nouvelles pistes d'action. En 2023, la situation a "fortement évolué" dans le canton avec l'arrivée de cocaïne "très pure à des prix très bas", expliquent les autorités.

Les scènes de consommation dans l'espace public posent de nouveaux défis de maintien de l'ordre et de prise en charge. Le canton a ainsi renforcé sa coordination avec les acteurs régionaux ainsi que son dispositif, à Lausanne notamment avec une équipe mobile du CHUV.

La police poursuit son travail de terrain et des développements sont en cours pour intensifier les renvois de trafiquants incarcérés en fin de peine, annonce le communiqué. Le canton prépare de nouvelles mesures pour renforcer la coordination locale, améliorer la prise en charge socio-sanitaire et réduire les impacts sur l'espace public.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture