Rejoignez-nous

Actualité

Bientôt l'arrivée du Léman Express

Publié

,

le

Le Léman Express fait partie des projets-phare des CFF pour cette année 2019 en Suisse romande (archives). (©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Les CFF ont rappelé jeudi les défis ferroviaires romands en 2019. Au programme notamment: la mise en service du Léman Express en décembre et quatre interruptions totales de trafic pour permettre des travaux sur les infrastructures.

Plus grand RER transfrontalier d'Europe, le Léman Express doit être mis intégralement en service le 15 décembre prochain, a indiqué à Lausanne Alain Barbey, directeur régional pour la Suisse romande. Six trains par heure et par sens desserviront dès lors le centre de l'agglomération genevoise.

Au total, ce sont 230 km de lignes transfrontalières qui seront exploitées. Une nouveauté qui devrait changer le visage de la mobilité régionale et le quotidien de nombreux utilisateurs.

Lausanne-Genève

Si ce RER est le gros événement sur le plan du développement ferroviaire romand, d'autres chantiers sont en cours. L'ex-régie a ainsi évoqué la situation de la ligne Lausanne-Genève qui voit passer 670 trains voyageurs et marchandises par jour.

"C'est le tronçon le plus dense de Suisse et probablement d'Europe", a poursuivi Alain Barbey. "Et d'ici 2030, 800 trains y circuleront". Afin de doubler la capacité sur l'Arc lémanique, les CFF investissent près de quatre milliards dans les travaux Léman 2030.

Léman 2030, c'est le plus grand projet ferroviaire de Suisse des dix prochaines années. Il vise à pouvoir accueillir les 100'000 voyageurs attendus chaque jour entre Lausanne et Genève.

Trafic en pause

Côté perturbations de trafic, quatre interruptions totales sont prévues avec des solutions de remplacement. Ce sera le cas entre La Chaux-de-Fonds (NE) et Sonceboz (BE) durant les mois de juillet et août. Entre Yverdon-les-Bains (VD) et Estavayer-le-Lac (FR) en avril-mai, entre Fribourg et Grolley (FR) au mois d'août et entre Palézieux (VD) et Moudon (VD) entre mai et septembre.

Interrogé sur les dédommagements aux voyageurs lors de perturbations, qui ne concernent pas les situations mentionnées plus haut, Alain Barbey est revenu sur l'expérience menée l'an dernier lors de l'interruption entre Lausanne et Puidoux. Les usagers fortement touchés pouvaient obtenir un bon de 100 francs. Il fallait pour ce faire remplir certains critères et télécharger une application sur son téléphone portable.

Ce projet pilote servira de base et sera appliqué sur le plan national après quelques ajustements. Si aucun montant n'est articulé, le directeur pour la Suisse romande indique que "cela se fera de manière digitale et sur une base volontaire".

Ponctualité

S'agissant de la ponctualité, les CFF soulignent que des mesures ont été prises. Elles seront à nouveau appliquées cette année comme l'optimisation de la planification des chantiers, l'introduction d'un horaire allégé en soirée entre Lausanne et Genève ainsi que des horaires spéciaux de travaux pendant les week-ends. Au menu également, des mesures pour améliorer la fiabilité du matériel roulant.

Jean-Philippe Schmidt, porte parole des CFF était l'invité de Benjamin Smadja

Jean-Philippe SchmidtPorte parole des CFF

Source: ATS et Radio Lac

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Economie

La STEP régionale de La Côte franchit une nouvelle étape

Publié

le

La STEP régionale unique de la Côte doit remplacer les quatre stations existantes (photo symbolique). (© Keystone/LAURENT GILLIERON)

Le projet de station d'épuration régionale sur La Côte poursuit son avancée. Le conseil intercommunal de l'Association intercommunale pour l'épuration des eaux usées de la Côte (APEC) a accepté jeudi une demande de crédit (2e phase) de 8,56 millions de francs pour l'étude de la réalisation de la nouvelle STEP, qui sera basée à Gland (VD).

Cette STEP régionale unique doit remplacer les quatre stations existantes. Le projet, estimé à ce stade à près de 100 millions de francs, réunit 30 communes de la Côte. La planification actuelle prévoit le début des travaux pour 2023 et une mise en service en 2025. A terme, la STEP doit permettre de traiter les eaux usées de 120'000 équivalents habitants.

Le Plan d'affectation (PA), qui demeure de la seule compétence de la Municipalité de Gland, est depuis début avril en examen auprès des services cantonaux. Une fois d'éventuelles modifications sollicitées par le Canton intégrées, le PA sera mis à l'enquête publique l'automne prochain. Il devra ensuite être approuvé par le Conseil communal de Gland et enfin par le Département des institutions et du territoire (DIT), indique vendredi l'APEC dans un communiqué.

Le projet sera financé à hauteur d'environ 20% par la Confédération et l'Etat de Vaud, dans le cadre du plan cantonal micropolluants.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Un chargé de prévention pour mettre fin à la violence dans le sport amateur genevois

Publié

le

L’assemblée générale de l’Association Genevoise des Sports a présenté, jeudi, le nouveau chargé de prévention dans les milieux sportifs genevois.  Jérôme Berthoud a accordé sa première interview à Radio Lac.

Les images des violences, lors de la rencontre entre le FC Versoix et FC Kosova, le 10 juin 2018 sont encore dans toutes les mémoires. Le canton, la Ville de Genève et l'Association genevoise des sports ont décidé de se doter d'un chargé de prévention dans les milieux sportifs genevois, pour prévenir cette violence.

Mettre en place un dispositif de prévention contre toute forme d'abus et de violence

"C'est un mandat de l'Association genevoise des sports (AGS) que je vais prendre à partir du 1er août, au sein de l'Observatoire du sport populaire, qui a pour objectif de mettre en place un dispositif de prévention contre toute forme d'abus et de violence dans les milieux sportifs amateurs genevois" a expliqué, sur Radio Lac, Jérôme Berthoud, le tout nouveau chargé de prévention dans les milieux sportifs genevois. "Une première partie du mandat va consister en une analyse de la situation pour comprendre les principales problématiques et pas uniquement se focaliser sur certains événements fortement médiatisés, mais de comprendre les abus au sens assez large. Il y a une inconnue sur la réalité de ces abus et de ces violences, il y a beaucoup de choses qui ne sont pas dites. Il s'agit donc de comprendre ces problématiques, quelles sont les ressources actuelles et les besoins. Il faudra ensuite s'entourer des principaux experts dans les différents domaines de la prévention afin de mettre en place un véritable dispositif qui va être multiple: de la sensibilisation, de la prévention, des formations (...)".

Tous les sports sont potentiellement touchés par différentes formes de violence

La violence, dans le sport, ne se limite pas à la violence physique:

"Il y a aussi des violences psychologiques, des abus, comme à Macolin avec la gymnastique (...) des violences contre soi, le dopage... Tous les sports sont potentiellement touchés différemment sur différentes thématiques. Il est donc très important de passer par une phase d'analyse pour éviter de ne toucher que la pointe de l'iceberg. Le sport a une violence spécifique liée à la compétition ou à la culture du secret".

Jusqu'à présent, les clubs, les fédérations ne savaient pas toujours vers qui se tourner

La création du poste de chargé de prévention dans les milieux sportifs genevois est une des mesures prises par les Etats généraux sur la violence dans le sport amateur, en avril 2019. 

"Ce mandat émane à la fois de l'Etat, de la Ville de Genève, de l'AGS et financé également par Swiss Olympic. Concrètement, il s'agit de coordonner ce qui s'est déjà fait. Des mesures ont été prises très rapidement à la suite des Etats généraux mais ce n'est sans doute, pas suffisant. Il y aura potentiellement une partie de la culture sportive qu'il va falloir un tout petit peu transformer. C'est véritablement un travail sur le long terme (...) Jusqu'à présent, les clubs, les fédérations ne savaient pas toujours vers qui se tourner. Il y avait une multiplicité des acteurs (...) mon poste permet de recentrer les demandes et de les rediriger vers les experts de certaines thématiques".

 

 

 

Continuer la lecture

Economie

Richemont: forte hausse des résultats annuels

Publié

le

Richemont a enregistré au cours de son exercice décalé 2021/22 des résultats en forte hausse, portés notamment par les Etats-Unis. (archives) (© KEYSTONE/EPA/RICHEMONT / YVES-ANDRE.CH / HANDOUT)

Le groupe de luxe Richemont a enregistré au cours de son exercice décalé 2021/22 des résultats en forte hausse, portés notamment par les Etats-Unis.

Le chiffre d'affaires de l'exercice clos fin mars s'est inscrit à 19,2 milliards d'euros (un peu plus de 19,7 milliards de francs au cours du jour), un bond de 46% sur un an et de 44% hors d'effets de change, un résultat qualifié de "record", indique vendredi un communiqué du propriétaire de Cartier.

Le bénéfice net s'est amélioré de 61% à 2,01 milliards d'euros. Le résultat opérationnel (Ebit) s'est envolé de 129,4% à 3,39 milliards et la marge afférente a progressé à 17,7%, contre 11,2% un an plus tôt.

Le conseil d'administration propose le versement d'un dividende ordinaire relevé de 12,5% à 2,25 francs par action au titre de l'exercice écoulé, auquel s'ajoute un dividende spécial de 1,00 franc.

Les résultats sont supérieurs aux attentes des analystes interrogés par AWP.

La division joaillerie, la plus importante qui inclut la marque Cartier, a vu ses recettes progresser de 49% et ses marges ont atteint 34,3%. Au niveau de l'horlogerie qui comprend Vacheron Constantin, le chiffre d'affaires a décollé de 53% et la marge opérationnelle s'est inscrite à 17,3%.

lk/buc

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Economie

Nestlé livre 22 tonnes de lait en poudre aux Etats-Unis

Publié

le

En raison de la pénurie de lait en poudre qui frappe les Etats-Unis, Nestlé va livrer 1,5 million de flacons de lait en poudre pour bébés qui seront livrés par avion militaire de Zurich à la ville de Plainfield, dans l'Etat de l'Indiana. (archives) (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

En raison de la pénurie de lait en poudre qui frappe les Etats-Unis, le gouvernement américain fait appel à Nestlé.

A l'initiative du président Joe Biden et dans le cadre de l'opération "Fly Formula", 1,5 million de flacons de lait en poudre pour bébés du groupe de Vevey vont être transportés par avion de Zurich à la ville de Plainfield, dans l'Etat de l'Indiana.

Il s'agit de la première livraison intervenant dans le cadre de l'opération, a indiqué à AWP un porte-parole de l'ambassade américaine à Berne. Nestlé fournit trois produits d'alimentation pour nourrissons: Alfamino Infant, Alfamino Junior et Gerber Good Start Extensive HA. Ceux-ci ont été conçus pour les bébés qui ne supportent pas le lait de vache. "Ces produits ont été traités en priorité car ils répondent à un objectif médical important et sont disponibles en quantités limitées aux États-Unis", a déclaré le porte-parole.

La cargaison de 1,5 million de flacons de 8 onces, ou 240 millilitres, correspond à un poids de quelque 22 tonnes. Elle sera acheminée par un avion militaire, a précisé le porte-parole.

Initialement causée par des problèmes de chaînes d'approvisionnement et un manque de main-d'oeuvre en raison de la pandémie, la pénurie de lait pour nouveau-nés a été aggravée par la fermeture, en février, d'une usine du fabricant Abbott dans le Michigan, après un rappel de produits soupçonnés d'avoir provoqué la mort de deux nourrissons.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Economie

Straumann s'offre un spécialiste allemand de télédentisterie

Publié

le

Straumann a annoncé vendredi l'acquisition de PlusDental, un spécialiste de télédentisterie orthodontique basé à Berlin. (archives) (© KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS)

L'équipementier de l'industrie chirurgico-dentaire Straumann a annoncé vendredi l'acquisition de PlusDental, un spécialiste de télédentisterie orthodontique basé à Berlin.

Le volume de la transaction avoisine les 135 millions de francs, et sa finalisation, sujette aux feux verts réglementaires d'usage, est prévue "dans les semaines à venir", selon le communiqué.

L'opération devrait permettre au groupe bâlois de renforcer sa présence dans les activités stratégiques directement liées au consommateur final et libérer un potentiel de croissance supplémentaire. PlusDental a développé un large réseau de cabinets à travers l'Europe, ce qui permettra d'accélérer l'expansion de Straumann notamment aux Pays-Bas, en Suède et au Royaume-Uni.

PlusDental propose des glissières transparentes - une alternative aux appareils dentaires - pour le traitement des malpositions dentaires légères et moyennes dans la zone des dents de devant.

"La solution de l'entreprise complète parfaitement notre offre actuelle aux consommateurs de traitements orthodontiques sous surveillance médicale et nous aidera à nous développer plus rapidement", s'est réjoui Guillaume Daniellot, directeur général (CEO) de Straumann, cité dans le communiqué.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture