Rejoignez-nous

Actualité

Berne pose ses exigences sur Moutier

Publié

,

le

Le canton de Berne veut que le canton du Jura abroge ses articles sur le Jura bernois (archives). (©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Le canton de Berne pose ses exigences pour régler la question de l'appartenance cantonale de Moutier (BE). Il veut que le canton du Jura s'engage à biffer les articles 138 et 139 de sa Constitution qu'il juge contraires à la paix confédérale.

Le gouvernement bernois a fait savoir vendredi "qu'une décision unilatérale ou précipitée ne saurait mener à une répétition valide" du vote sur l'appartenance cantonale de Moutier. Mercredi, la Municipalité de Moutier a annoncé qu'elle avait fixé la date de la nouvelle votation au 21 juin 2020.

Selon le Conseil-exécutif bernois, le processus doit être réglé sous l'égide de la Tripartite (cantons de Berne, Jura, Confédération). Dans ce cadre, le canton de Berne va demander au canton du Jura d'abroger les articles 138 et 139 de sa Constitution.

"Après la votation de Moutier, nous voulons mettre un terme définitif à la question jurassienne et que cela devienne indiscutable", a expliqué à Keystone-ATS Pierre Alain Schnegg, président de la Délégation du Conseil-exécutif pour les affaires jurassiennes. "Nous ne voulons plus devoir discuter à l'avenir des velléités d'une autre commune du Jura bernois qui voudrait rejoindre le canton du Jura".

Annulation entrée en force

Le Conseil-exécutif bernois a également indiqué qu'il part du principe que l'annulation de la votation du 18 juin 2017 sur l’appartenance de la ville de Moutier est entrée en force, puisqu’aucun recours n’a été déposé jusqu’à hier selon des informations du Tribunal fédéral". Le gouvernement bernois "prend note que personne ne conteste en justice l’existence des graves violations du droit".

Pour Pierre Alain Schnegg, "le plus important est désormais de rétablir la confiance". Deux instances juridiques ont révélé des irrégularités. "S'ils considèrent qu'aucune violation grave du droit n'a été commise, la voie la plus rapide aurait été d'aller au Tribunal fédéral qui aurait alors pu confirmer la validité du scrutin".

Le canton de Berne ajoute que "l'ensemble de la population prévôtoise doit avoir l'intime conviction qu'un nouveau vote respectera les droits démocratiques. Sans ces prérequis, la répétition du vote n'apportera rien à la résolution démocratique du conflit.

Le gouvernement bernois estime notamment "qu'un contrôle du registre électoral prévôtois s’impose. Indépendamment d’une répétition du vote sur l’appartenance cantonale de la ville, les citoyennes et citoyens sont en droit d’attendre de leurs autorités qu’elles tiennent correctement le registre électoral".

Votation prévue le 21 juin 2020

Mercredi, le Conseil municipal de Municipalité a annoncé une nouvelle votation pour le 21 juin 2020. L'exécutif communal estime avoir la compétence pour organiser le vote.

"Cette date pourra être tenue si tous les partenaires sont de bonne foi mais pour le moment, elle n'est pas gravée dans le marbre", avait déclaré Valentin Zuber, membre du Conseil municipal qui va présider la délégation aux affaires jurassiennes.

Le laps de temps, qui va jusqu'en juin 2020 "est par ailleurs suffisamment long pour permettre de mener à bien les discussions qui devront avoir lieu sous l'égide de la Confédération, entre les cantons de Berne et du Jura et auxquelles le Conseil municipal entend être associé", a déclaré le maire Marcel Winistoerfer.

Date techniquement possible

Pour Jean-Christophe Geiser, responsable du dossier jurassien à l'Office fédéral de la justice, "l'organisation d'un vote relève actuellement de la compétence communale", mais ses modalités seront discutées dans le cadre de la Tripartite. "La date avancée par les autorités prévôtoises est techniquement possible, à condition qu'aucune modification législative importante ne soit nécessaire", a-t-il ajouté.

Selon lui, deux points sont particulièrement sensibles: la marge de manœuvre des autorités communales pendant la campagne précédant la future votation et la transparence du registre électoral. La prochaine Tripartite se réunira en octobre.

Source ATS

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

Zoug se rapproche des demi-finales

Publié

le

Dario Simion est félicité par ses coéquipiers après avoir inscrit le 2-0 (© KEYSTONE/URS FLUEELER)

Zoug n'est plus qu'à une victoire des demi-finales des play-off de National League. Le double champion en titre a battu Rapperswil 3-0.

Une réussite de Grégory Hofmann à la 19e, une autre de Dario Simion à la 52e, un gros match de Leonardo Genoni et voilà Zoug aux portes du dernier carré.

On ne sait pas si Dan Tangnes a retrouvé la formule de la potion magique, mais il est clair que son EVZ ressemble à nouveau à un vrai candidat au titre. Cela fait même depuis un mois que l'on sent l'équipe de Suisse centrale dans une tendance haussière.

Mais lorsque le coach norvégien décide de remettre Hofmann avec Kovar et Simion, on sent qu'il a très envie de recréer la magie d'un trio qui lui a beaucoup apporté et même s'il avait séparé les trois hommes l'an dernier face à Zurich en finale.

Cette victoire se veut pourtant collective avec une défense sereine et un Genoni qui a même réussi à ne pas encaisser de but lorsque deux Saint-Gallois se sont présentés devant lui. C'est finalement Abdelkader qui a pu inscrire le but de la sécurité dans la cage vide à la 57e.

Zoug va maintenant tenter de clore l'affaire à l'extérieur vendredi lors de l'acte V.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Pas de nouveau millionnaire au tirage du Swiss Loto

Publié

le

Lors du prochain tirage samedi, 2 millions de francs seront en jeu. (archives) (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante du Swiss Loto mercredi soir. Pour empocher le gros lot, il fallait cocher le 11, 16, 20, 27, 35 et 42. Le numéro chance était le 6, le rePLAY le 4 et le Joker le 064438.

Lors du prochain tirage samedi, 2 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

https://jeux.loro.ch/games/swissloto/

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Economie

Parc solaire: Anniviers présente son projet à 20-25 millions

Publié

le

Le site permettrait de produire de 10 à 12 GGw d'électricité par année, dont la moitié d'octobre à mars. Il ne perturberait nullement les activités déjà présentes (image d'illustration). (© KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

La commune d'Anniviers (VS) a choisi un secteur situé près du télésiège des Grands Plans à Grimentz pour son projet de parc solaire. Situé à 2450 m d'altitude, le périmètre jouit d'un ensoleillement favorable.

"La commune souhaite participer à l'approvisionnement en électricité du pays en s'associant aux mesures urgentes de la nouvelle loi sur l'énergie", écrit-elle mercredi, en marge d'une séance d'information à la population sur son projet de parc solaire.

Le territoire communal, gorgé de soleil en altitude, est "particulièrement propice à la production d'électricité photovoltaïque", relèvent les autorités.

Compatible avec le ski et le bétail

Après avoir évalué dix sites potentiellement intéressants, le Conseil municipal - en collaboration avec le comité du consortage, les remontées mécaniques de Grimentz-Zinal et les entreprises Oiken et Alpiq - a porté son choix sur un secteur situé sur les terres de l'alpage du Marais.

Ce site d'environ 130'000 mètres carrés est situé en dehors des zones protégées et bénéficie d'un excellent ensoleillement. L'installation ne perturberait nullement les activités déjà présentes dans la zone, à savoir les exploitations de l'alpage et du domaine skiable, précise la commune.

Le site permettrait de produire de 10 à 12 GWh d'électricité par année, dont la moitié d'octobre à mars. Les panneaux seraient montés sur des cadres, portés par des mâts à deux mètres du sol, de quoi permettre au bétail de continuer à paître.

L'installation serait démantelée à la fin de sa durée de vie (30 ou 60 ans), et le sol remis dans son état originel.

20 à 25 millions

Le projet est devisé entre 20 et 25 millions de francs, dont le 60% serait couvert par les subventions fédérales. Il est porté par différents partenaires locaux. L'actionnariat sera à 60% en mains valaisannes par le biais de la commune, d'Oiken et des remontées mécaniques de Grimentz-Zinal. Le solde sera détenu par Alpiq.

Pour finaliser le dossier, le comité de pilotage doit encore procéder à plusieurs études complémentaires, notamment.

Si le consortage et l'Assemblée primaire donnent leur feu vert, la mise en service pourra être faite en 2026.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Economie

Hausse de la production de Grande Dixence SA

Publié

le

L’année 2022 a été caractérisée par des apports en eau exceptionnels pour la Grande Dixence (archives). (© KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA BELLA)

La société hydro-électrique Grande Dixence SA a produit l'an dernier 2142 gigawattheures (GWh). C'est 39 GWh de plus qu'en 2021. L'année 2022 a été caractérisée par des apports en eau "exceptionnels", indique mercredi l'entreprise dans un communiqué.

Les températures et l'ensoleillement élevés de l'été ont entraîné une fonte glaciaire particulièrement importante. Au total, 604,5 millions de mètres cubes d'eau ont été amenés dans le lac des Dix. Il s'agit du deuxième résultat le plus élevé depuis la mise en service du barrage. Sur ce total, 58% ont été amenés par pompage.

Par rapport à la moyenne des dix dernières années, la production est en baisse de 5%. Ce recul s'explique notamment par le fait que certains volumes d'eau ont été réservés pour remédier à une éventuelle pénurie d'électricité au début 2023, explique Grande Dixence SA.

La société "a pu compter sur la flexibilité et la bonne performance de l'usine de Bieudron pour turbiner ces eaux". Après plus de six ans de travaux, les centrales de Fionnay et de Nendaz ont été partiellement remises en service au début de cette année.

Pour 2022, les actionnaires ont payé 162,5 millions de francs de charges, soit 7,59 centimes par kWh. Les collectivités publiques ont touché 45,8 millions sous forme de redevances hydrauliques ou d'impôts divers.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Du monde pour l'ouverture du salon du livre à Palexpo

Publié

le

Source KEYSTONE Byline SALVATORE DI NOLFI

Le coup d’envoi du salon du livre de Genève a été donné ce mercredi matin.

250 auteurs sont présents et les deux invités d’honneur sont la romancière Monica Sabolo et l’auteur de BD Joann Sfar.

Il y a avait du monde pour cette ouverture, reportage:

ReportageOuverture du salon du Livre

Un retour “à l’ancienne” pourrait-on dire pour cette version 2023, car après deux éditions en ville, le salon retrouve Palexpo. 

Alors qu’en pensent les visiteurs mais aussi les professionnels?

Salon du LivreLe retour à Palexpo

 

Continuer la lecture