Rejoignez-nous

Actualité

Amende aux défenseurs de la liberté de porter le masque: un député genevois s’insurge

Publié

,

le

@Judith Monfrini

La menace de l'Etat d'amender les organisateurs de la manifestation pour la liberté de porter le masque du 12 septembre dernier à Genève fait grincer des dents. Le chef du groupe PLR au Grand Conseil, Yvan Zweifel, estime qu'il y a deux poids, deux mesures. Le Département s'en défend. 

Yvan Zweifel, chef de groupe du parti libéral-radical au Grand Conseil genevois ne comprend pas la stratégie du Département de la sécurité. Ce dernier menace les manifestants « pour la liberté de porter le masque ou non » de les amender. En cause : le non-port du masque lors du rassemblement du samedi 12 septembre à la place des Nations. L’amende pourrait aller jusqu’à 10'000 francs pour les organisateurs. Le PLR Yvan Zweifel, a poussé un coup de gueule sur les réseaux sociaux. Pour lui, il y a deux poids, deux mesures à Genève.

Yvan ZweifelChef du groupe PLR au Grand Conseil

Le porte-parole du Département de la sécurité se défend de toutes discriminations. Cette manifestation était autorisée, contrairement aux autres qui ne l’étaient pas. Les explications du porte-parole Laurent Paoliello.

Laurent PaolielloPorte-parole du Département de la sécurité

Les organisateurs vont être entendus par le département. Ils risquent jusqu'à 10'000 francs d'amende. Selon le porte-parole de la sécurité, le traitement de la manifestation contre le racisme ou de la parade cycliste est différent. Elles n'avaient pas d'autorisation. Laurent Paoliello.

Laurent PaolielloPorte-parole du Département de la sécurité

Porter le masque pour manifester serait illégal, selon le chef de groupe PLR, Yvan Zweifel.

Yvan ZweifelChef du groupe PLR au Grand Conseil

Communication insuffisante des autorités

Lors de la manifestation, les participants ont dénoncé des atteintes inadmissibles à leur liberté, le tout souvent sans-masques. Mais au-delà de la forme, le député au Grand Conseil estime que les autorités ne communiquent pas suffisamment sur les mesures anti-Covid. Et il est inévitable que la population se pose des questions. Yvan Zweifel.

Yvan ZweifelChef du groupe PLR au Grand Conseil

L'élu libéral-radical et d'autres élus de différents bords politiques vont déposer une question écrite concernant ces mesures lors de la prochaine session du Grand Conseil.

 

 

2 Commentaires

2 Comments

  1. Myriam Vitali Capraro

    16 septembre 2020 à 19 h 40 min

    merci a Yvan Zweifel ... enfin une bonne remarque.
    J'aurai pense que les journalistes posent ce genre de questions, s'interrogent sur ces chiffres, donnent des details (combien de malades ? d'hospitalisation? de reanimation? de morts ?)
    ... et surtout depuis quand on comptent les non malades dans des statistiques d'une epidemie ??? on va le faire pour la grippe saisonniere?
    quand on sait que les masques ne protegent pas...on devrait pas plutot inciter les personnes a risques a porter un masque FFP2 ??
    A bon entendeur !!

  2. Vintz

    16 septembre 2020 à 22 h 38 min

    Il est demandé de faire preuve de transparence..... Expliquer avant tout... Est-ce respecté ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Genève

Les larmes d'Eliot Berthon

Publié

le

Eliot Berthon a contribué au premier titre de champion d'Europe du GSHC (© KEYSTONE/CYRIL ZINGARO)

Après la remise de la Coupe de champion d'Europe, les joueurs sont restés sur la glace pour communier avec le public et partager leur bonheur en famille. Et Eliot Berthon était très heureux.

On a souvent évoqué Valtteri Filppula, Sami Vatanen, Teemu Hartikainen, Daniel Winnik et les autres grands noms de cette équipe de Genève. Mais il y a aussi les guerriers de l'ombre, ceux qui jouent sur la quatrième ligne comme Eliot Berthon.

Le Français à licence suisse a ouvert le score et a participé au titre européen de Genève-Servette. Sur la glace, le petit numéro 92 a enlacé sa femme enceinte avant de serrer fort son père dans ses bras avec des larmes plein les yeux.

A voir ces larmes, est-ce que le sentiment est descriptible? "Je vois mon père, donc forcément, il y a tout qui lâche, répond-il. C'est lui qui m'a toujours supporté. Je pense bien à ma mère aussi, mon frère, ma soeur et mes grands-parents. Ce sont de beaux moments et puis on ne vit ça qu'une fois dans une carrière en général, donc... bein les larmes quoi Parce que c'est beaucoup de travail. Je suis passé par des moments vraiment durs, mais d'être là, avec ma famille, ma femme, c'est indescriptible."

Blessé lors du titre de champion

Si le Tricolore savoure ce titre, c'est parce qu'il n'avait pas franchement pu profiter de celui de champion au printemps dernier. Prêté à La Chaux-de-Fonds puis blessé, il n'avait pas pu amener sa pierre à l'édifice grenat. "J'étais là, j'étais en tenue, avec l'équipe, mais je n'ai pas vécu ça de la même manière parce que je n'ai pas joué. Le titre de champion m'appartient, mais ce soir, c'est différent. J'ai essayé de contribuer à ma manière et voilà, je suis juste content. Je n'imaginais pas vraiment ce scénario en ouvrant le score. Je voulais juste travailler fort et amener de l 'énergie. Et c 'est vrai, je pense que ça a donné une bonne impulsion et je suis fier."

Depuis les tribunes, le sentiment qui prédominait c'était que l'expérience du titre de Genève il y a dix mois allait servir dans un match comme celui-ci. "Je pense qu'on a géré le match, explique Eliot Berthon. Mais vers la fin c'était dur. Seulement défensivement, on a été solides. On a laissé quelques chances, mais ce n 'était pas des grosses chances. Et notre gardien a fait des gros arrêts à des moments-clés. Je pense que pour gérer dans ces instants où il y a beaucoup de pression et de stress, c'est sûr que ça nous a aidés."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Politique

RUAG MRO: le président du conseil d'administration s'en va

Publié

le

Le président du conseil d'administration de la fabrique d'armement Ruag MRO a démissionné (archives). (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Le président du conseil d'administration de RUAG MRO, Nicolas Perrin, va démissionner. Le Département de la défense l'annonce au moment où l'entreprise d'armement est épinglée par un audit du Contrôle des finances pour sa gestion de la vente des chars Leopard 1.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Politique

RUAG MRO: le président du conseil d'administration s'en va

Publié

le

Le président du conseil d'administration de la fabrique d'armement Ruag MRO a démissionné (archives). (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Le président du conseil d'administration de RUAG MRO, Nicolas Perrin, va démissionner. Le Département de la défense l'annonce au moment où l'entreprise d'armement est épinglée par un audit du Contrôle des finances pour sa gestion de la vente des chars Leopard 1.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Politique

RUAG MRO: le président du conseil d'administration s'en va

Publié

le

Le président du conseil d'administration de la fabrique d'armement Ruag MRO a démissionné (archives). (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Le président du conseil d'administration de RUAG MRO, Nicolas Perrin, va démissionner. Le Département de la défense l'annonce au moment où l'entreprise d'armement est épinglée par un audit du Contrôle des finances pour sa gestion de la vente des chars Leopard 1.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

La cagnotte de 70,17 millions est tombée à l’Euro Millions

Publié

le

La loterie transnationale Euro Millions est proposée dans douze pays européens, dont la Suisse. (© Keystone/SALVATORE DI NOLFI)

Une personne a trouvé la combinaison gagnante du tirage de l’Euro Millions de mardi. Elle remporte au total 70,17 millions de francs. Pour gagner, il fallait jouer les numéros 23, 31, 37, 42 et 48 et les étoiles 3 et 7.

Lors du prochain tirage vendredi, 16 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

https://jeux.loro.ch/games/euromillions

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture