Rejoignez-nous

Sport

Wimbledon: c’est fini pour Federer

Publié

,

le

Roger Federer n'ira pas plus loin que les quarts de finale cette année à Wimbledon. Le Bâlois a été sorti par Kevin Anderson à l'issue d'une prestation décevante (2-6 6-7 7-5 6-4 13-11).

L'amertume est de mise sachant que l'octuple vainqueur du tournoi a laissé filer une balle de match dans la troisième manche. Mais davantage que ce point-là, c'est l'ensemble de la rencontre qui lui laissera d'énormes regrets.

Il était attendu que le cogneur sud-africain (no 8) mène le vie dure à Roger Federer. Mais ce qui l'était beaucoup moins, c'est que le Bâlois se montre aussi fébrile. Faut-il y voir la conséquence de son exil sur le court no 1, où les organisateurs l'avaient envoyé pour la première fois depuis 2015 ? Une chose est sûre, loin de "son" Centre Court, Roger Federer a livré son plus mauvais match depuis bien longtemps sur le gazon londonien.

Le no 2 mondial a souvent été approximatif mercredi, surtout en coup droit, là où il est généralement si redoutable. Pas très en jambes non plus, nerveux, l'homme aux 20 titres en Grand Chelem a commis plusieurs vilaines fautes. Il a aussi péché par passivité, s'en remettant trop à son seul service et aux erreurs de son adversaire.

Cela a évidemment failli passer en trois manches, Roger Federer s'étant procuré une balle de match dans ce set, à 5-4 sur le service d'Anderson. Un passing en revers mal cadré l'a toutefois empêché de boucler l'affaire. Au lieu de ça, il s'est retrouvé embarqué dans une quatrième manche, puis dans une cinquième.

Un set décisif dans lequel il a encore eu des opportunités: il a gâché une balle de break à 3-4, puis il est passé deux fois à deux points de la victoire à 5-6 et 6-7. Mais Kevin Anderson ne s'est pas laissé faire et, surtout, Roger Federer n'est pas parvenu à enfoncer le clou.

C'est finalement le Bâlois qui a lâché prise en se sabordant à 11-11. Il a commis une double faute - sa première du match - pour offrir une balle de break à son adversaire, avant d'expédier un coup droit dans le filet sur le point suivant. Kevin Anderson n'en demandait pas tant. Et dans la foulée, le Sud-Africain a tenu bon sur sa mise en jeu, raflant la mise après 4h13 de jeu.

Pour Roger Federer, la déception est immense. Comme en 2011 contre Jo-Wilfried Tsonga, et déjà en quart de finale, il a laissé filer un match à Wimbledon après avoir gagné les deux premières manches. Surtout, il ne pourra pas atteindre son grand objectif de l'année, lui qui visait un 9e sacre à Wimbledon.

Vainqueur pour la première fois de Roger Federer (après quatre défaites), Kevin Anderson s'est, lui, offert une première demi-finale à Wimbledon, moins d'une année après avoir atteint la finale à l'US Open. Le géant sud-africain (2m03) peut rêver aller encore plus loin à Church Road: il aura une très belle carte à jouer vendredi contre un autre grand serveur, l'Américain John Isner (no 9) ou le Canadien Milos Raonic (no 13).

Source ATS - Photo ©KEYSTONE/AP/BEN CURTIS

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

Andreï Bykov (Gottéron) sur le flanc

Publié

le

Andreï Bykov (à dr.) risque de cruellement manquer à Gottéron. (© KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

Andreï Bykov manquera à l'appel pendant plusieurs semaines à Fribourg-Gottéron. L'attaquant a été blessé lors d'un mauvais coup reçu mardi lors du match victorieux (5-3) contre Berne.

Bykov était retourné aux vestiaires lors du dernier tiers-temps. La durée exacte de son indisponibilité n'est pas encore connue, mais elle sera de plusieurs semaines, annonce jeudi La Liberté. Yannick Herren sera rappelé, comme treizième attaquant.

Bykov rejoint Jérémie Kamerzin dans la liste des blessés à Gottéron, leader de National League.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Stefanie Siegenthaler manque sa finale

Publié

le

Stefanie Siegenthaler n'a pas évolué au même niveau qu'en qualifications. (© KEYSTONE/ALEXANDRA WEY)

Stefanie Siegenthaler est passée au travers de la finale du concours général des Mondiaux de Kitakyushu, au Japon. Elle est restée loin de son meilleur niveau et a pris la 24e (et dernière) place.

La Zurichoise âgée de 23 ans avait eu le mérite de se qualifier, mais sa finale restera comme une déception. Elle a chuté d'entrée, dans l'exercice au sol, sur sa première diagonale.

Au final, son total de 46,432 points est inférieur de deux points et demi à son score des qualifications.

Favorite, la Russe Angelina Melnikova (21 ans/1m52 pour 44 kg) a tenu son rang. Elle a décroché l'or, talonnée par les Américaines Leanne Wong et Kayla DiCello. C'est son premier titre mondial.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Tirage au sort le 1er avril

Publié

le

Gianni Infantino, le président de la FIFA, maître d'oeuvre du raout quadriennal. (© KEYSTONE/EPA/Miguel Gutierrez)

Le tirage au sort de la phase de groupes du tour final de la Coupe du monde 2022 au Qatar se déroulera le 1er avril à Doha, au lendemain du congrès de la FIFA au même endroit.

Le tournoi aura lieu du 21 novembre au 18 décembre.

Les trois sélections déjà qualifiées sont le Qatar (pays hôte), l'Allemagne et le Danemark. La Suisse a de bonnes chances d'être du voyage, soit en décrochant son billet directement si elle devance l'Italie pour la 1re place dans son groupe de qualification, soit lors d'un barrage entre les deuxièmes de groupes.

Au moment du tirage au sort, les 32 pays participants ne seront pas encore tous connus. Les deux derniers qualifiés seront déterminés après les barrages intercontinentaux en juin.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

L'entraîneur du Bayern, Julian Nagelsmann, positif au Covid-19

Publié

le

Julian Nagelsmann doit prendre soin de lui. (© KEYSTONE/AP/Matthias Schrader)

Pourtant vacciné, Julian Nagelsmann, l'entraîneur du Bayern Munich, a été contrôlé positif au Covid-19 et va se placer en quarantaine, a annoncé le club jeudi.

"Julian Nagelsmann a été testé positif au coronavirus bien qu'il soit entièrement vacciné. Il retournera à Munich séparément de l'équipe par avion médicalisé et sera placé à l'isolement", a expliqué le champion d'Allemagne sur Twitter.

L'entraîneur de 34 ans n'était pas présent mercredi soir à l'Estadio da Luz pour assister à la victoire de son équipe 4-0 en Ligue des champions face au Benfica Lisbonne. Il avait cependant fait le déplacement au Portugal mardi, mais était resté isolé à l'hôtel ensuite par précaution.

Le club avait parlé mercredi "de symptômes de grippe" sans plus de précision.

"Il a des symptômes de grippe. Il n'avait pas envie de venir au match. Par conséquent, ses assistants le remplaceront", avait expliqué au micro de DAZN le directeur sportif Hasan Salihamidzic.

Selon le ministère de la Santé bavarois, toute personne testée positive au coronavirus doit se mettre quatorze jours en quarantaine.

En théorie, Nagelsmann devrait ainsi rater quatre rencontres du Bayern, dont le match retour à domicile contre les Portugais (2 novembre). Il pourrait retrouver le banc contre Fribourg, le 6 novembre.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

La Suisse 14e

Publié

le

Le sélectionneur suisse Murat Yakin tient bien son équipe. (© KEYSTONE/EPA/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La sélection suisse a gagné un rang par rapport au mois précédent pour figurer au 14e rang du classement FIFA d'octobre. Elle a dépassé l'Uruguay.

Le classement reste emmené par la Belgique devant le Brésil, avec, désormais, la France en 3e position. L'Italie, à la lutte avec la sélection de Murat Yakin pour une qualification directe pour la Coupe du monde 2022 au Qatar, pointe au 4e rang.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture