Rejoignez-nous

Sport

Verstappen en pole à domicile, Hamilton 2e sur la grille

Publié

,

le

Max Verstappen s'élancera en pole position dimanche à Zandvoort (© KEYSTONE/AP/Francisco Seco)

Max Verstappen (Red Bull-Honda) a signé la pole position de "son" Grand Prix des Pays-Bas samedi en Formule 1.

Le Néerlandais s'élancera au côté du leader du championnat du monde, Lewis Hamilton (Mercedes), dimanche en première ligne sur la grille de départ.

Deuxième du classement des pilotes à 3 longueurs du Britannique, Max Verstappen a été acclamé par ses très nombreux et bouillants supporters au terme d'une séance qualificative extrêmement serrée. Lewis Hamilton a en effet échoué à 38 millièmes seulement du Néerlandais, qui a décroché la 10e pole de sa carrière.

La deuxième ligne sera occupée par Valtteri Bottas (Mercedes/3e) et Pierre Gasly (AlphaTauri-Honda/4e), la troisième par les deux Ferrari de Charles Leclerc (5e) et Carlos Sainz Jr (6e). Tous les quatre ont concédé moins de sept dixièmes de seconde à un Max Verstappen en pleine forme.

Dixième et dernier qualifié pour Q3, Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo-Ferrari) a quant à lui terminé 7e de ces qualifications, son meilleur résultat en carrière. L'Italien n'a perdu que 0''705 sur Max Verstappen. Son équipier Robert Kubica, qui a remplacé Kimi Räikkönen (testé positif au Covid-19), s'est arrêté en Q1 (18e).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Le FC Winterhour déjoue encore les pronostics

Publié

le

Nishan Burkart (99) est le plus prompt pour ouvrir le score. (© KEYSTONE/MICHAEL BUHOLZER)

Invaincu lors de huit de ses neuf dernières rencontres de Super League, Winterthour ne cesse de surprendre. N’a-t-il pas déjoué tous les pronostics pour éliminer le FC Zurich en quart de finale ?

Au Letzigrund, la formation de Patrick Rahmen s’est imposée 2-0 grâce à un doublé de Nishan Burkart peu après l’heure de jeu (62e et 67e). A l’image de son gardien Yanick Brecher guère à son avantage sur l’ouverture du score, le FC Zurich a fait peine à voir. Comme trois jours plus tôt, le FCZ a dévoilé bien des manques. Sa fin de saison s’annonce aussi triste qu’un hiver sans fin

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Une qualification sans histoire pour le Servette FC

Publié

le

La joie mesurée des Grenat après l'ouverture du score de Miroslav Stevanovic. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Le Servette FC n’est pas tombé dans le piège. Trois jours après leur superbe victoire à Berne face aux Young Boys, les Grenats se sont imposés 2-0 à Delémont pour se hisser dans le dernier carré.

Devant 5482 spectateurs, le Servette FC a livré une performance en demi-teinte avant le repos avant de trouver l’ouverture par Miroslav Stevanovic à la 52e. Introduit à la pause, le Bosnien a su exploiter un centre de Bendeguz Bolla pour battre l’excellent Steven Oberle. Impuissant sur cette frappe du no 9 servettien, le portier des Jurassiens a réussi trois parades remarquables sur deux frappes de Jérémy Guillemenot et une de Bolla. Il a toutefois été surpris sur son premier poteau lors du 2-0 de la 74e inscrit par la nouvelle recrue Takuma Nishimura,

"Bourreau" de Saint-Gall et de Lucerne aux tours précédents, Delémont n’a pas réussi la passe de trois. Il y avait bien deux ligues d'écart entre les deux formations. Même si le score est resté dans le domaine du raisonnable et même si René Weiler avait procédé à un large turnover, les Jurassiens n’ont, ainsi, pas été en mesure d’emballer le match pour faire croire à leur public que l’exploit pouvait être possible-

Le Servette FC disputera à la fin avril une troisième demi-finale depuis 2021. Les deux premières à domicile contre St. Gall et Lugano avaient laissé bien des regrets à une équipe qui n’a plus joué une finale de Coupe de Suisse depuis 2001. Mais ce Servette 2023/2024 qui traverse sans doute sa plus belle saison depuis deux décennies semble en mesure de saisir cette fois pleinement sa chance.

 

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Genève-Servette honoré au Palais Eynard pour son titre européen

Publié

le

(KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Genève-Servette à l'honneur mercredi au Palais Eynard. Les hockeyeurs sacrés champions d'Europe la semaine dernière ont été recu par les autorités du Canton et de la Ville de Genève. Ce genre d'événement est aussi l'occasion de souligner le travail de toutes celles et tout ceux qui entourent le club et qui leur permet de performer. Une occasion saisie par le capitaine du GSHC Noah Rod lors de son discours.

Noah RodCapitaine du GSHC

A quelques semaines de l'annonce du résultat du concours d'architecture de la nouvelle patinoire, le président du conseil d'administration du GSHC Philippe Baechler a aussi profité de l'occasion pour rappeler aux politiciennes et politiciens présents l'importance d'avoir une nouvelle patinoire. Surtout avec l'engouement qui naît autour du hockey depuis 10 mois maintenant après le titre de champion de Suisse puis celui de champion d'Europe.

Philippe BaechlerPrésident du GSHC

En attendant, Genève-Servette retrouve les Vernets jeudi pour l'antépénultième match de la saison régulière. Les Grenat reçoivent Ambri-Piotta, coup d'envoi à 19h45.

Continuer la lecture

Football

Quarts de finale de la Coupe: Delémont attend Servette

Publié

le

René Weiler ne prendra pas à la légère le déplacement à Delémont (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

Les quarts de finale de la Coupe de Suisse débutent ce soir avec trois matches. Le plus attendu opposera dès 20h15 à la Blancherie les SR Delémont à Servette.

Les Jurassiens, qui évoluent en Promotion League, rêvent d'un nouvel exploit après avoir sorti successivement deux clubs de Super League lors des tours précédents, en l'occurrence Saint-Gall (2-1) et Lucerne (1-0). Mais avec Servette, ils auront face à eux un adversaire d'un autre calibre.

Les Genevois sont en train de réussir une très belle saison. Ils sont encore engagés sur les trois tableaux puisqu'ils ont encore des ambitions en championnat - ils sont deuxièmes à quatre points des Young Boys - et en Conference League, avec un double duel à venir en 8es de finale contre Viktoria Plzen.

Même le départ à Union Berlin lors du mercato du buteur Chris Bédia et l'incroyable bourde administrative qui prive l'équipe de trois des recrues hivernales ne semble pas avoir perturbé outre mesure l'équipe de René Weiler. La Coupe de Suisse peut lui permettre de remporter un trophée attendu depuis 2001.

Les autres rencontres de la soirée mettront aux prises des formations appartenant à l'élite. A 20h30, Bâle accueillera Lugano alors que le FC Zurich recevra Winterthour.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Genève ne cherche pas d'excuses dans la défaite

Publié

le

Jan Cadieux pense déjà au prochain match contre Ambri (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Genève a certainement laissé filer sa dernière chance de figurer dans le top 6 de National League en s'inclinant 4-0 à Lausanne. Mais Jan Cadieux ne cherche pas d'excuses.

On peut évoquer la fatigue et l'accumulation des matches (3 lors des 4 derniers jours) ou encore parler de la blessure de Teemu Hartikainen à la 16e minute qui a un peu déréglé l'équipe. Mais lorsque le coach genevois Jan Cadieux se présente devant la presse, pas question de se plaindre ou d'accuser qui que ce soit.

"Il nous a manqué un peu de jus, mais ce n'est pas une excuse. Et à la fin cette humilité quand tu sais que ce n'est pas ta soirée et que tu ne te découvres pas. On a une chance de revenir dans le match lorsque Filppula a ce face-à-face en tout début de troisième période. Et derrière on laisse trop d'espaces."

Arnaud Jacquemet va dans le même sens que son entraîneur: "Je pense que notre premier tiers était bon voire très bon sur la route. Dès le début du deuxième tiers, j'ai trouvé que l'on manquait d'énergie. C'est à ce moment-là qu'on aurait dû jouer plus simple, mais on a perdu trop de pucks et les deux premiers goals arrivent sur des pertes de puck en zone neutre. C'est un peu le résumé de notre saison."

Le défenseur valaisan du GSHC ne veut pas mettre le doigt sur le calendrier très chargé: "On n'a pas assez créé ce soir pour mériter mieux. On connaissait notre programme avant, on ne découvre rien. C'est la même chose qu'en play-off."

Duel décisif jeudi contre Ambri

La suite du programme pour les Aigles, c'est la réception d'Ambri jeudi soir. Une façon d'oublier rapidement cette défaite pour se concentrer sur un match terriblement important puisque les Léventins sont 9es à trois points des Genevois. "La clef c'est de gagner le prochain match, explique Jan Cadieux. Demain, cela sera plutôt une journée de traitements. On donne le choix aux joueurs de venir ou pas à la patinoire."

Quant à Teemu Hartikainen, on ne sait pas s'il sera en mesure de tenir sa place après la blessure dont il a été victime à la 16e minute lorsque le patin de Christian Djoos l'a coupé sur le côté du visage. "Il est clair que quand tu vois la coupure et la quantité de sang perdue, cela fait toujours froid dans le dos, commente le coach grenat. La coupure est plus grave que prévue, mais on a pu lui parler avant qu'il parte à l'hôpital. Il a eu peur parce qu'il sentait et voyait beaucoup de sang, mais il ne savait pas d'où ça venait."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture