Rejoignez-nous

Sport

Tour de Romandie: Bohli 2e

Publié

,

le

Michael Matthews (Sunweb) a enlevé le prologue du Tour de Romandie à Fribourg. Sur les 4 km d'un circuit avec une redoutable côte de 500 m, il a devancé d'une seconde l'étonnant Suisse Tom Bohli.

Devant une foule compacte, Matthews, récent cinquième de la Flèche wallonne et vainqueur du prologue du Tour de Suisse l'an dernier, a réussi à devancer d'une seconde le trio formé de Bohli, du grand favori pour le général, le Slovène Primoz Roglic et d'un habitué l'exercice, son compatriote Rohan Dennis. Le Thurgovien Bohli (BMC) était très satisfait de son résultat. "Je n'avais pas fait de contre-la-montre depuis longtemps. J'étais un peu dans l'inconnu, mais ce résultat est rassurant."

Le champion de Suisse en ligne, Silvan Dillier a lui concédé 14'' et se retrouve au 18e rang. L'Argovien l'avait mauvaise quand il a appris qu'il avait concédé 14'' au vainqueur du jour: "Quatorze secondes c'est trop. Je ne comprends pas." Il a devancé d'une place, Richie Porte, vainqueur de la boucle romande l'an dernier, qui a concédé le même temps.

Matthews, 27 ans, a gagné des étapes sur les trois grands tours (2 au Tour de France, 2 x au Giro et 3 x à la Vuelta). Cette saison, il n'avait pas encore franchi la ligne en vainqueur. Septième de Milan - San Remo, il avait été freiné par un virus lors de sa préparation en Australie. La fusée de l'équipe Sunweb ne se fait pas pas trop d'illusions sur une éventuelle victoire finale à Genève.

Les coureurs partiront de Fribourg ce mercredi pour rejoindre Delémont au terme de 166 km avec un parcours vallonné.

Source: ATS

Photo: (©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Un succès aisé du FC Lugano

Publié

le

Le capitaine luganais Jonathan Sabbatini (à droite) à la poursuite de Nils Reichmuth. (© KEYSTONE/TI-PRESS/Samuel Golay)

Lugano a redressé la tête. Dans leur antre du Cornaredo, les Luganais se sont imposés 2-0 devant le FC Zurich pour oublier en quelque sorte leur malheureuse défaite contre le Servette FC.

Face à un FCZ sans doute trop juvénile pour espérer un meilleur sort, les Luganais ont marqué sur un penalty de Shkelim Vladi à la 25 provoqué avant tout par une mauvaise relance de Yanick Brecher avant que Zan Cellar, sorti du banc, ne classe l’affaire à la 68e.

Lugano a, ainsi, préparé de la plus belle des manières son quart de finale de Coupe de Suisse contre Bâle mercredi. Quant au FC Zurich, cette performance livrée au Tessin n’augure rien de bon. La fin de saison s’annonce rude pour le FCZ, à commencer par son derby en Coupe de Suisse mercredi contre Winterthour.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Le défi ultime pour le Servette FC

Publié

le

Buteur à Razgrad, Timothé Cognat récidivera-t-il dimanche au Wankdorf ? (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Choc au sommet ce dimanche à 16.30 au Wankdorf ! Les Young Boys reçoivent le Servette FC dans un match capital pour la lutte pour le titre.

Premiers avec 7 points d’avance sur le Servette FC, les Young Boys peuvent prendre définitivement le large en cas de succès. On voit mal, en effet, comment ils pourraient ne pas conserver leur titre s’ils possèdent une avance de 10 points au soir de cette 25e journée...

Mais sur la lancer de leur succès à Razgrad qui leur a ouvert les portes des huitièmes de finale de la Conference League, les Grenat veulent croire en leur étoile. En leur capacité d’infliger aux Bernois une première défaite à domicile en championnat depuis le... 19 mars 2022.

A la Tuilière, Lausanne tentera de remporter pour la première fois cette saison une deuxième victoire de rang. La formation de Ludovic Magnin reçoit Winterthour à 16.30 huit jours après son succès 3-1 devant Yverdon. L’entraîneur espère que la série vertueuse de Donat Rrudhani se poursuit. Le joueur prêté par les Young Boys a tout simplement marqué lors de ses quatre derniers matches, deux fois pour les Young Boys et deux fois pour Lausanne !

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Genève-Servette s'impose mais perd bêtement un point face à Berne

Publié

le

(KEYSTONE/Peter Schneider)

Genève-Servette a peut-être perdu le point de trop vendredi face au CP Berne. Alors qu'ils menaient 4-2 à moins de deux minutes du terme, les Genevois s'imposent finalement 5-4 après tirs au but. Tout reste possible pour accéder au top-6 mais les Servettiens n'ont plus entièrement leur destin en main.

Tout juste auréolé de son titre de champion d'Europe, Genève-Servette vient à Berne avec un objectif: ne pas laisser filer définitivement la 6e place synonyme de qualification directe pour les playoffs. Avant la rencontre, le SC Bern est 6e et compte 9 points d'avance sur les Grenat. En cas de défaite dans le temps règlementaire, les 12 points de retard sur la barre sembleraient impossible à combler avec les 5 matchs restants (et donc 15 points en jeu).

Deux absences pour cette rencontre quasi-décisive. Tanner Richard et Sami Vatanen sont absents. Le premier est toujours blessé (il n'était pas à 100% lors de la finale de la CHL) alors que le deuxième est malade.

Festival de triangulations

Le match est plaisant à suivre dès le début avec deux équipes joueuses. Deux équipes également très appliquées défensivement puisque le nombre d'occasions est faible de part et d'autre. Il faut une supériorité numérique bernoise pour assister à la très belle ouverture du score des locaux. Une triangulation parfaitement exécutée ne laisse aucune chance à Jussi Olkinuora, à nouveau aligné ce soir dans les buts genevois.

Mais Genève-Servette est en confiance et le prouve 84 secondes plus tard avec une égalisation inscrite par Sakari Manninen. Là aussi, une sublime triangulation Manninen - Lennström - Bertaggia - Manninen ne laisse aucune chance au portier bernois. C'est sur le score de 1-1 que les deux équipes rentrent aux vestiaires après 20 minutes de jeu.

Deuxième tiers fermé

Le deuxième tiers se déroule sur le même rythme que le premiers, deux équipes joueuses mais muselées par leur adversaire. Il faut une action "gag" pour que Berne prenne les devants. Un rebond contre la bande parfaitement calculé par Julius Honka (prêté au GSHC plus tôt cette saison par le CP Berne) met totalement dans le vent la défense et le portier genevois et permet à Simon Moser d'inscrire le 2-1. Un score tenu pendant la fin de la deuxième tiers. 2-1 pour Berne après 40 minutes.

La première de Lennström

Le troisième tiers débute de manière hachée avec 5 arrêts de jeu dans la première minute. Mais après avoir toussé au démarrage, les Grenat vont enclencher la deuxième. Une accélération récompensée par l'égalisation genevoise à la 45e minute grâce à Josh Jooris qui peut pousser au fond un puck laissé libre par Reideborn, le gardien bernois.

Les Grenat vont même prendre l'avantage peu après la moitié du troisième tiers grâce au premier but dans notre championnat de Théodor Lennström, auteur d'une grosse catole de la ligne bleue, but sur lequel le gardien bernois n'est pas tout blanc.

Les Servettiens vont inscrire ce qu'on pense être le but de la victoire à 1'49'' de la fin du temps règlementaire et mène 4-2. Comme à l'antenne, les Genevois vont peut-être se voir trop beaux et vont concéder le 4-3 à 80 secondes du terme et...le 4-4 à 44.4 secondes de la fin du temps règlementaire. L'issue de la rencontre se joue aux tirs au but et c'est Valtteri Filppula, pour le 20e tir de la série, qui permet aux Grenat de s'adjuger le point supplémentaire. Mais l'unité perdue par les Genevois peut se payer cher lors du décompte final le 4 mars au soir.

Continuer la lecture

Sport

Ardon Jashari a fait parler sa classe

Publié

le

Ardon Jashari, le match-winner lucernois. (© KEYSTONE)

Après deux défaites de rang à Winterthour et contre le FC Zurich, le FC Lucerne a conclu victorieusement son triptyque zurichois. Il s’est imposé 1-0 devant les Grasshoppers au Letzigrund.

Ardon Jashari a donné la victoire au Lucernois à la 63e sur un enchaînement parfait après une passe en retrait de Severin Ottiger. Ce but récompensait justement la supériorité parfois écrasante de la formation de Mario Frick face à un adversaire d’une insigne faiblesse.

Ce succès permet aux Lucernois de rester du bon côté de la barre. Ils pourraient même se retrouver à la cinquième place du classement si Lugano ne bat pas Zurich dimanche. Quant aux Grasshoppers, ils pourraient être rejoints au classement par le Lausanne-Sport s’il bat Winterthour à la Tuilière. Les deux formations sont en lutte pour échapper à la place de barragiste.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Un samedi à oublier pour Yverdon

Publié

le

A l'image du match, Anton Kade, en blanc, pied en avant devance Anthony Sauthier, en vert; l'ancien Servettien et ses coéquipiers ont - une fois n'est pas coutume - connu la défaite samedi sur leur terrain face au FC Bâle (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON).

Un samedi bien triste pour Yverdon Sport ! Alors qu’ils visaient une cinquième victoire de rang à domicile, les Nord-Vaudois ont subi la loi du FC Bâle (0-2) lors d'un match aux allures de cauchemar.

Yverdon s’est incliné face aux Rhénans (0-2) sur des réussites du Géorgien Gabriel Sigua à la 37e et de l’Ivoirien Thierno Barry à la 83e pour hypothéquer vraiment leurs chances de figurer parmi les six premiers à l’issue de ce troisième tour. Plus grave encore, les Vaudois ont sans doute perdu pour plusieurs mois leur meilleur homme Varol Tasar, touché gravement au genou au quart d’heure. L’expulsion de Dario Del Fabro à la 79e devait noircir encore plus le tableau.

La victoire du FC Bâle ne se discute pas. Malgré une fin de première période un brin "compliquée", les Rhénans ont témoigné d’une réelle maitrise après le repos. Fabio Celestini a sans doute apprécié la performance de Dion Kacuri, passeur sur le 2-0 et, surtout, remarquable tout au long de la rencontre au cœur du jeu.

Souvent en évidence cette saison, Varol Tasar s'est sérieusement blessé à un genou; l'ex-attaquant grenat a dû être évacué sur une civière (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON).

Stade Lausanne battu à Saint-Gall

A St. Gall face à une équipe qui restait sur quatre nuls et une défaite, le Stade Lausanne-Ouchy s’est incliné 1-0 sur un penalty accordé à la... 93e minute pour une faute bien inutile de Lucas Pos sur Willem Geubbels. Christian Witzig le transformait pour délivrer les 16'192 spectateurs du kybunpark en pour enfoncer encore davantage le SLO. Comme dimanche dernier à Berne où ils s’étaient inclinés sur le même score devant les Young Boys, il n’a pas manqué grand-chose aux Stadistes. On pense notamment à cette frappe d’Edmon Akichi sur la transversale en première période...

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture