Rejoignez-nous

Tennis

Stan Wawrinka se qualifie pour les quarts de finale à Acapulco

Publié

,

le

[Keystone/AP Photo/Rebecca Blackwell]

Stan Wawrinka (ATP 16) jouera les quarts de finale à Acapulco. Tête de série no 3 du tableau, le Vaudois a dominé l’Espagnol Pedro Martinez (ATP 113) 6-4 6-4 en 1h30′ au 2e tour. Il se frottera à Grigor Dimitrov (ATP 22) jeudi soir.

Auteur de 35 aces dans un 1er tour où il avait sauvé neuf balles de break sur neuf face à Frances Tiafoe, Stanislas Wawrinka ne s’est pas montré aussi percutant sur sa mise en jeu face à Pedro Martinez. Il a, ainsi, perdu à deux reprises son engagement, la deuxième alors qu’il servait pour le gain du match à 6-4 5-3.

Le Vaudois, qui a gagné 90% des points derrière sa première balle mais seulement 33% derrière la seconde, a néanmoins maîtrisé son sujet. Il a su serrer sa garde pour éviter toute mauvaise surprise, même s’il aurait également pu remporter plus aisément un premier set dans lequel il a manqué deux balles de double break à 4-1.

Stan Wawrinka retrouvera jeudi soir un adversaire qu’il connaît parfaitement. Il mène ainsi 7-4 dans son face-à-face avec Grigor Dimitrov, qui a écarté deux balles de match face à Adrian Mannarino (ATP 42) mercredi. Un sixième succès d’affilée face au Bulgare devrait lui permettre de se frotter à Rafael Nadal en demi-finale.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Roger Federer forfait pour l’Open d’Australie

Publié

le

Roger Federer doit poursuivre sa récupération avant de reprendre la compétition. (image d'archives - ©KEYSTONE/AP/MDB KAJ)

Le suspense a pris fin ce lundi: comme il l’avait laissé entendre, Roger Federer a déclaré forfait pour l’Open d’Australie (8-21 février) et ratera donc pour la première fois de sa carrière le premier tournoi du Grand Chelem de l’année. Il poursuit sa convalescence après deux opérations au genou droit.

C’est un communiqué des organisateurs du tournoi qui a mis fin aux espoirs des supporters du Bâlois de 39 ans. « Finalement, Roger n’a pas eu le temps de se préparer aux rigueurs d’un Grand Chelem et il est très déçu de ne pas pouvoir venir à Melbourne en 2021 », a expliqué le patron de l’Open d’Australie Craig Tiley. « Nous lui souhaitons le meilleur alors qu’il prépare son retour plus tard dans l’année et attendons de le voir à Melbourne en 2022 », a-t-il ajouté.

Les circonstances auraient pu sourire au Maître: l’Open d’Australie devait initialement débuter le 18 janvier, mais le tournoi a dû être repoussé de trois semaines à la demande des autorités australiennes pour mettre en place des mesures sanitaires inédites afin d’éviter la propagation du Covid-19. Cela n’a pas toutefois suffi pour que Roger Federer fasse son retour à Melbourne Park.

Le long terme

Roger Federer a subi en juillet dernier – en pleine suspension du circuit mondial – une seconde arthroscopie du genou droit en quatre mois. Les organisateurs de l’Open d’Australie espéraient il y a encore quelques jours sa participation, et le Bâlois a même rejoint récemment son camp de base de Dubaï pour sa traditionnelle préparation d’avant-saison.

Mais Roger Federer, qui n’a joué qu’un tournoi en 2020 (l’Open d’Australie), a finalement choisi de privilégier ses objectifs à plus long terme. « J’aurais espéré être à 100% dès le mois d’octobre. Mais je ne suis pas à ce niveau, même aujourd’hui. Cela risque d’être très juste » pour Melbourne, avait-il prévenu lors de la soirée des Sports Awards à Zurich à la mi-décembre.

« La priorité, ce sera l’été, avec Wimbledon, les JO et l’US Open », avait ajouté le Bâlois, qui avait d’ailleurs évoqué l’été dernier le scénario d’une fin de carrière. « L’heure de la retraite approche et je sais que le circuit va me manquer. Il aurait été facile de prendre ma retraite maintenant, mais je veux me donner une chance de profiter encore du tennis », déclarait-il en juillet.

Retour en février?

Roger Federer n’avait manqué aucune des 21 éditions précédentes d’un Open d’Australie qu’il a remporté à six reprises (2004, 2006, 2007, 2010, 2017, 2018). Mais ses supporters ne revivront pas le même conte de fées qu’en 2017, lorsqu’il avait triomphé à Melbourne pour son retour aux affaires après une pause forcée de six mois due à une opération au genou gauche.

Son agent Tony Godsick s’est toutefois voulu rassurant lundi: « Il a fait de gros progrès ces derniers mois concernant ses douleurs au genou et sa condition physique », a-t-il indiqué dans un communiqué où il donne rendez-vous à « fin février » pour le retour de Roger Federer en compétition. Reste à savoir où: le calendrier de l’ATP s’arrête pour l’heure à l’Open d’Australie (8-21 février)…

Bulle sanitaire

Un Open d’Australie qui se disputera donc sans l’une de ses attractions majeures et dans des conditions inédites, devant une jauge de spectateurs réduite de moitié. Les joueurs et joueuses devront arriver en Australie dans des vols charters qui leur seront réservés à partir du 15 janvier pour observer une période de quarantaine de deux semaines dans une « bulle sanitaire » sécurisée mise en place autour de Melbourne Park, le site du tournoi.

Joueurs et joueuses devront ainsi séjourner dans des hôtels qui leur seront aussi réservés et ne devront pas rester hors de ces établissements plus de cinq heures par jour pour leurs entraînements. Les qualifications de ce premier tournoi majeur de l’année auront lieu pour les messieurs à Doha et pour les dames à Dubaï du 10 au 13 janvier.

Continuer la lecture

Sport

Pas de nouvel exploit pour Wawrinka

Publié

le

Stan Wawrinka a mordu la poussière face à Alexander Zverev en quarts de finale du tournoi de Paris-Bercy (© Keystone/AP Photo/Christophe Ena).

Battu par Alexander Zverev, Stan Wawrinka ne défiera pas Rafael Nadal en demi-finale du Masters 1000 de Paris-Bercy.

Moins de vingt-quatre heures après son succès sur le Russe Andrei Rublev qui restait sur une série de onze victoires, Stan Wawrinka s’est incliné face à Alexander Zverev vainqueur 6-3 7-6 (7/1). Cette quatrième défaite en quatre rencontres face au dernier finaliste de l’US Open n’était pas inéluctable. Le Vaudois n’a-t-il pas mené 5-4 30-15 sur son service au second set avant de perdre quatre points d’affilée pour permettre à l’Allemand de recoller au score ?

Wawrinka émoussé

Sans doute émoussé par les efforts déployés tard mercredi et jeudi devant Tommy Paul et A. Rublev, Stan Wawrinka a sans doute manqué d’un peu de fraîcheur pour stopper un joueur qui avait gagné ses dix derniers matches – il a remporté les deux tournois indoors organisés à Cologne – et qui ne semble pas être perturbé par les récentes révélations sur sa vie privée.

Un bilan mitigé

Ce quart de finale de Paris-Bercy a, ainsi, été le dernier match de Stan Wawrinka qui présente pour cette saison un bilan sur le Circuit de quinze victoires contre huit défaites. Marquée par un premier coup d’éclat avec son quart de finale à Melbourne où il avait déjà été stoppé par Alexander Zverev, cette année si particulière en raison de la pandémie du coronavirus n’a sans doute pas répondu à toutes ses attentes. L’incroyable défaite de Roland-Garros contre le qualifié Hugo Gaston restera comme le gros couac que personne n’avait osé voir venir.

Continuer la lecture

Tennis

Nadal bat facilement Djokovic en finale de Roland Garros

Publié

le

Nadal a égalé Federer en glanant son 20e titre du Grand Chelem (©KEYSTONE/AP/Christophe Ena)

Rafael Nadal peut regarder Roger Federer droit dans les yeux. Le no 2 mondial a égalé le record du Bâlois en s’adjugeant avec la manière son 20e titre du Grand Chelem dimanche à Roland-Garros, où il a triomphé pour la 13e fois.

Le gaucher majorquin s’est imposé 6-0 6-2 7-5 en 2h41′ en finale devant le no 1 mondial Novak Djokovic, qui en reste donc à 17 trophées majeurs. Il a en outre atteint dimanche la barre des 100 matches gagnés sur la terre battue parisienne, où il a triomphé de 2005 à 2008, de 2010 à 2014 puis de 2017 à 2020.

Impérial durant une quinzaine où l’on pensait que son lift ferait moins de dégâts en raison du froid et de l’humidité, Rafael Nadal triomphe pour la quatrième fois sans perdre le moindre set à Roland-Garros. Avec 100 victoires, il y a obtenu plus de 10% de ses… 999 succès décrochés sur le circuit!

Le Majorquin a d’ailleurs refusé d’évoquer le fait qu’il avait égalé Roger Federer au nombre de titres majeurs. « Gagner ici veut tout dire à mes yeux. J’ai vécu les moments les plus importants de ma carrière ici. Aujourd’hui, je ne veux penser qu’à Roland-Garros, et pas à ces 20 titres du Grand Chelem », a-t-il lâché sur le court.

A 10 longueurs début 2010

Battu deux fois Porte d’Auteuil (8e de finale 2009 face à Robin Söderling, quart de finale 2015 face à Novak Djokovic) où il a en outre déclaré forfait avant son 3e tour en 2016, Rafael Nadal a néanmoins bien fini par rattraper Roger Federer. Il a conquis quatre titres majeurs depuis le 20e fêté par le Bâlois en 2018 à Melbourne.

Le gaucher majorquin, qui avait débloqué son compteur à Paris en 2005 soit près de deux ans après son éternel rival (Wimbledon 2003), s’est irrémédiablement rapproché depuis maintenant dix ans. Roger Federer comptait en effet 10 longueurs d’avance (16-6) lorsqu’il s’était imposé à l’Open d’Australie en 2010.

Mais Rafael Nadal n’avait alors que 23 ans. Il n’avait pas encore donné sa pleine mesure à New York – ses quatre titres y ont été conquis entre 2010 et 2019 – et n’avait gagné « que » quatre fois à Paris où Roger Federer était tenant du trophée. Novak Djokovic n’avait lui que 22 ans, et ne tourmentait pas encore le Bâlois…

Rafael Nadal est désormais l’égal du plus grand joueur de tous les temps. Capable de gagner à Roland-Garros tant qu’il y prendra part, il pourrait bien y poursuivre sa moisson au printemps prochain. Roger Federer aura tout intérêt à être au sommet de sa forme en janvier à Mebourne, sa fenêtre de tir étant de plus en plus étroite.

Le Bâlois (38 ans) avait égalé l’ancien record de Pete Sampras (14) en décrochant son unique succès à Roland-Garros. Il en était devenu le seul détenteur moins d’un mois plus tard, le 5 juillet 2009, en battant Andy Roddick 16-14 au cinquième set en finale à Wimbledon. Il doit désormais apprendre à partager. Mais pour combien de temps?

Djokovic comme Federer en 2008

Double tenant du titre à l’Open d’Australie, Novak Djokovic (33 ans) rêve lui aussi plus que jamais de ce record. Revanchard après sa disqualification en 8e de finale d’un US Open qui lui était promis, le Serbe a pris un coup sur la tête dimanche. Comme Roger Federer en 2008, il a encaissé un 6-0 en finale à Paris face à Rafael Nadal.

Mais si le Bâlois avait subi cet affront dans le troisième set d’une finale à sens unique (6-1 6-3 6-0 en 1h48′), le Serbe a pris cette « gifle » d’entrée. En trois quarts d’heure de jeu certes, mais sans avoir grand-chose à se reprocher: Rafael Nadal n’a commis que 2 fautes directes dans le premier set, pour 10 coups gagnants!

Et l’Espagnol a longtemps maintenu ce même rythme insolent, livrant pendant les deux premiers sets un véritable récital sans laisser le moindre répit à son adversaire. Novak Djokovic a refait quelque peu surface dans la troisième manche, signant son seul break de l’après-midi pour recoller à 3-3 en se montrant plus conquérant.

Mais Rafael Nadal ne lui a pas laissé le temps de croire en un improbable retour. Il a su resserrer sa garde, profitant d’une double faute du Serbe pour signer son septième break du match à 5-5. Et l’Ibère a conclu sur un jeu blanc, armant un ace sur sa première balle de match pour rejoindre Roger Federer au Panthéon.

Continuer la lecture

Tennis

Roland-Garros: Schwartzman sort Thiem en 5h08′

Publié

le

Diego Schwartzman (no 12) disputera sa première demi-finale de Grand Chelem vendredi à Roland-Garros.

L’Argentin a vaincu le champion de l’US Open Dominic Thiem (no 3) 7-6 (7/1) 5-7 6-7 (6/7) 7-6 (7/5) 6-2 dans un quart de finale épique, qui a duré 5h08′.

La quatrième tentative fut donc la bonne pour Diego Schwartzman, qui avait échoué dans ses trois premiers quarts de finale majeurs. Dixième Argentin à se hisser dans le dernier carré d’une épreuve du Grand Chelem, il devrait retrouver vendredi l’homme aux 12 titres à Roland-Garros, Rafael Nadal (no 2), qu’il a battu en quart de finale à Rome il y a quelques jours.

Redoutable contreur qui aime s’appuyer sur la vitesse des balles adverses, Diego Schwartzman a démontré toute sa vaillance face au finaliste des deux derniers Roland-Garros. Le petit (1m68) joueur de Buenos Aires aurait ainsi pu lâcher prise lorsqu’il s’est retrouvé mené 2-0 dans la quatrième manche, après avoir manqué une balle de set dans une troisième manche où il avait mené 5-3.

L’Argentin a également gardé tout son calme après avoir raté trois balles de set consécutives sur son service dans le quatrième set, à 5-4 40/0. Plus solide dans le tie-break de la quatrième manche, il a en revanche fait facilement la différence dans un ultime set dont il a gagné 16 des 21 derniers points.

Dominic Thiem a connu une baisse de régime fatale dans cette dernière manche, perdant neuf points de suite de 2-2 30/30 à 4-2 40/0. Finaliste malheureux des deux derniers Roland-Garros, l’Autrichien a sans douté payé ses récents efforts, notamment ceux consentis dimanche dans un match gagné en 3h32′ face à Hugo Gaston.

Continuer la lecture

Tennis

Bencic s’entraîne à Bratislava mais veut disputer les Interclubs

Publié

le

Belinda Bencic a l'intention de jouer les Interclubs cet été (©KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

Belinda Bencic espère disputer les Interclubs cet été en Suisse, a-t-elle expliqué dans un entretien accordé au « SonntagsBlick ».

La 8e joueuse s’entraîne actuellement à Bratislava en compagnie de son compagnon et préparateur physique, le Slovaque Martin Hromkovic. Elle avait au départ l’intention de rester plus longtemps aux Etats-Unis après le tournoi d’Indian Wells, prévu du 11 au 22 mars, afin de s’y entraîner. Mais la pandémie de coronavirus l’a contrainte à changer ses plans.

Belinda Bencic (23 ans) a opté pour Bratislava parce qu’elle ne souhaitait pas être séparée trop longtemps de son petit ami et qu »il est important que je travaille ma forme physique avec lui pendant cette pause ». Elle aimerait participer aux Interclubs et à d’autres tournois nationaux cet été en Suisse.

« Mais il faudra d’abord que je sois sûre de pouvoir revenir ensuite en Slovaquie et que mon petit ami puisse aussi voyager », a-t-elle expliqué. Un voyage qui se ferait en voiture, la demi-finaliste du dernier US Open ne se sentant pas suffisamment en sécurité dans les aéroports pour l’instant.

Belinda Bencic a repris l’entraînement sur les courts depuis environ deux semaines, sans forcer, et seulement à l’extérieur. Cette pause forcée lui fait le plus grand bien sur le plan physique. Même si la compétition lui manque, elle ne s’attend pas à ce que le circuit WTA reprenne prochainement ses droits.

« C’est aussi bien de pouvoir faire quelque chose de différent pour changer », souligne la St-Galloise, qui a perfectionné ses talents de cuisinière. Et pour qui le ralentissement de la société n’est pas une mauvaise chose. « Notre mode de vie était si rapide ! », lâche Belinda Bencic, qui admet toutefois souffrir du manque de perspectives à court terme: « Il y a des jours où je ne suis pas motivée et où je préfère rester allongée sur le canapé. »

Continuer la lecture