Rejoignez-nous

Tennis

Sabalenka vole en quart de finale

Publié

,

le

Sabalenka affrontera Krejcikova en quart de finale à New York (© KEYSTONE/EPA/PETER FOLEY)

Aryna Sabalenka (no 2) s'est qualifiée très facilement pour les quarts de finale de l'US Open.

Favorite logique du tournoi depuis les éliminations d'Ashleigh Barty (no 1) et de Naomi Osaka (no 3), la Bélarusse a dominé la Belge Elise Mertens (no 15) 6-4 6-1 dimanche.

Demi-finaliste à Wimbledon - sa meilleure performance en Grand Chelem - cet été, Aryna Sabalenka n'a pas tremblé face à son ancienne partenaire de double. Plus forte dans tous les compartiments du jeu, elle s'est surtout montrée très réaliste avec quatre balles de break converties sur cinq opportunités.

Krejcikova sort Muguruza

Victorieuse en 1h11', la puissante Bélarusse de 23 ans disputera le deuxième quart de finale majeur de sa carrière face à la championne de Roland-Garros Barbora Krejcikova (no 8). Elle a remporté l'automne dernier à Linz l'unique duel livré face à la Tchèque, qui a battu Garbiñe Muguruza (no 9) 6-3 7-6 (7/4) dimanche.

Barbora Krejcikova a joué à se faire peur face à l'Espagnole. Après avoir mené tranquillement 6-3 4-0, elle a en effet concédé cinq jeux d'affilée, devant même écarter trois balles d'égalisation à un set partout. Mais la Tchèque s'est parfaitement reprise, dominant les débats au tie-break.

Fernandez confirme

Tombeuse de Naomi Osaka au 3e tour, Leylah Fernandez (WTA 73) a par ailleurs confirmé cet exploit. La Canadienne de 18 ans s'est offert le scalp d'un autre ex-no 1 mondial, l'Allemande Angelique Kerber (no 16), s'imposant 4-6 7-6 (7/5) 6-2 dans ce duel de gauchères. Elle défiera Elina Svitolina (no 5) en quart de finale.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tennis

La Suisse doit battre la Grande-Bretagne pour garder espoir

Publié

le

Wawrinka et la Suisse doivent se reprendre (© KEYSTONE/EPA/ADAM VAUGHAN)

Battue 3-0 par la France mardi, l'équipe de Suisse de Coupe Davis n'a plus que de minces espoirs de se qualifier pour la phase finale prévue en novembre à Malaga.

Stan Wawrinka et ses coéquipiers doivent battre la Grande-Bretagne, favorite du groupe B, vendredi après-midi à Manchester. Ils peuvent s'attendre à une tout autre ambiance que face à la France, le Vaudois n'ayant pas caché sa colère d'évoluer devant un si maigre public (600 spectateurs) dans une compétition qui lui tient tellement à coeur. Les Britanniques pourront compter sur le soutien de plus de 10'000 spectateurs.

Le pays-hôte s'est imposé 2-1 face à l'Australie mercredi pour son entrée en lice, forçant la décision dès les matches de simple. Le capitaine Leon Smith s'était pourtant privé de son no 1 Cameron Norrie et de l'ex-no 1 mondial Andy Murray, titularisant Jack Draper et Daniel Evans. Un choix payant.

Capitaine helvétique, Severin Lüthi pourrait également tenter un coup de poker en relançant Marc-Andrea Hüsler en simple. Mais le Zurichois n'a pas franchement convaincu mardi en double, perdant trois fois son service. Stan Wawrinka et Dominic Stricker seront par ailleurs revanchards après leur défaite de mardi.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

US Open: Un spectateur expulsé après avoir crié l'hymne nazi

Publié

le

Alexander Zverev a entendu un fan chanter l'hymne nazi pendant son match contre Jannik Sinner (© KEYSTONE/EPA/WILL OLIVER)

Un spectateur a été expulsé de l'US Open pendant le match d'Alexander Zverev contre Jannik Sinner. Ceci après avoir crié depuis les tribunes les paroles de l'hymne de l'Allemagne nazie.

Zverev servait dans le quatrième set en huitième de finale sur le court Arthur Ashe lorsque l'incident s'est produit. L'Allemand, 12e mondial, s'est adressé à l'arbitre de chaise James Keothavong pour se plaindre. "Il vient de dire la phrase d'Hitler la plus célèbre au monde, a déclaré Zverev à l'arbitre. C'est incroyable."

Keothavong a ensuite consulté les responsables de la sécurité pour tenter d'identifier le coupable. Finalement, un homme portant une casquette de baseball bleue a été désigné et a reçu l'ordre de quitter l'enceinte.

 

Zverev a ensuite déclaré aux journalistes qu'il avait entendu le spectateur chanter les premières paroles de l'hymne allemand de l'époque nazie, "Deutschland Uber Alles". "Il a commencé à chanter l'hymne hitlérien de l'époque - Deutschland Uber Alles - c'était un peu trop", a déclaré Zverev.

"Il s'est impliqué dans le match pendant un long moment et cela ne me dérange pas. J'aime quand les fans sont bruyants, j'aime quand les fans sont émotifs, mais je pense qu'en tant qu'Allemand, je ne suis pas vraiment fier de cette histoire, ce n'est pas vraiment une bonne chose à faire", a ajouté le joueur de 26 ans.

"Et lui, assis dans l'un des premiers rangs, beaucoup de gens l'ont entendu. Si je ne réagis pas, je pense que ce n'est pas bien de ma part", a-t-il souligné.

Zverev a cependant déclaré qu'il n'avait pas laissé l'incident l'ébranler, lui qui a finalement remporté une victoire en cinq sets contre le no 6 mondial 6-4 3-6 6-2 4-6 6-3.

Continuer la lecture

Tennis

US Open: Wawrinka face à Nishioka, Bencic contre Rakhimova

Publié

le

Wawrinka sur le court (archive) (© KEYSTONE/EPA/MORGAN HANCOCK)

Stan Wawrinka (ATP 49) peut rêver d'un duel avec l'outsider Jannik Sinner (no 6) au 3e tour de l'US Open qui démarre lundi. Le Vaudois de 38 ans affrontera Yoshihito Nishioka (ATP 43) au 1er tour.

Sacré en 2016 à New York, Stan Wawrinka a remporté l'unique duel livré face au gaucher japonais, en 2017 à Indian Wells. Il pourrait affronter au 2e tour une tête de série qui semble à sa portée, l'Argentin Tomas Etcheverry (no 30), avant de défier éventuellement Jannik Sinner en 16e de finale.

Deuxième Helvète admis directement dans le tableau final masculin, Marc-Andrea Hüsler (ATP 87) n'a en revanche pas été gâté par le sort. Toujours en quête d'un premier succès en Grand Chelem, le gaucher zurichois défiera au 1er tour le demi-finaliste de Wimbledon 2021 Hubert Hurkacz (no 17).

Tenant du titre, le no 1 mondial Carlos Alcaraz en découdra pour sa part avec l'Allemand Dominik Koepfer (ATP 78) au 1er tour. Son principal rival Novak Djokovic se frottera lui au Français Alexandre Müller (ATP 85) pour son premier match à Flushing Meadows depuis sa défaite en finale en 2021.

Bencic face à Rakhimova

Chez les dames, Belinda Bencic (no 15) affrontera au 1er tour la Russe Kamilla Rakhimova (WTA 78). La logique voudrait que la St-Galloise, dont la seule demi-finale majeure a eu pour cadre l'US Open (en 2019), se frotte à Victoria Azarenka (no 18) au 3e tour puis à Elena Rybakina (no 3) en 8e de finale.

Avec Keystone-ATS

Continuer la lecture

Tennis

John Isner, dernier tournoi et puis s'en va

Publié

le

John Isner: l'un des plus grands serveurs de l'histoire. (KEYSTONE/AP/BERNAT ARMANGUE)

Après dix-sept ans sur le Circuit, John Isner tire sa révérence. Le géant américain a annoncé que l’US Open, qui débutera ce lundi, sera son dernier tournoi.

"Le voyage a été incroyable", écrit sur les réseaux sociaux le joueur de 38 ans qui est sorti de l’Université de Géorgie en 2007 avant d’embrasser sa carrière professionnelle. Elle est riche de 16 titres et d’une présence au Masters en 2018.

John Isner restera bien sûr comme l’un des plus grands serveurs de l’histoire avec 14'411 aces à son actif à ce jour. Aucun autre joueur n’a passé ce seuil des 14'000 aces. No 8 mondial en juillet 2018 après s’être hissé dans le dernier carré de Wimbledon, il fut le vainqueur du match le plus long de l’histoire, ce premier tour de Wimbledon 2010 contre le Français Nicolas Mahut. Il s’était imposé 6-4 3-6 6-7 (7/9) 7-6 87/3) 70-68 après 11h05’ de jeu d’une rencontre étalée sur trois jours.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par John Isner (@johnrisner)

Qualifications: cinq Suisses au 2e tour

Par ailleurs, on verra cinq Suisses en lice ce jeudi dans le cadre du deuxième tour des qualifications. Finaliste samedi dernier du Challenger de Winnipeg, Leandro Riedi est sorti victorieux d’un superbe bras de fer contre l’Italiien Flavio Cobolli (ATP 138). Victorieux 6-1 2-6 7-5, le Zurichois affrontera le Tchèque Jakub Mensik (ATP 191), "tombeur" de Fabio Fognini.

Dominic Stricker (ATP 127) rencontrera, pour sa part, l’Espagnol Pablo Llamas Ruiz (ATP 146). Dans le simple dames, Viktorija Golubic (WTA 136) affrontera l’Américaine Saschia Vickery (WTA 203), Simona Waltert (WTA 151) l’Allemande Laura Siegemund (WTA 108) et Céline Naef (WTA 161) l’Américaine Katie Voylnets (WTA 127).

Avec Keystone-ATS

Continuer la lecture

International

Stan Wawrinka éliminé à Cincinnati

Publié

le

Stan Wawrinka: un enchaînement bien trop ardu à Cincinnati. (KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

Stan Wawrinka (ATP 51) ne deviendra pas ce vendredi à Cincinnati le joueur le plus âgé de l’histoire à disputer un quart de finale d’un Masters 1000. Le Vaudois n’a pas été en mesure d’enchaîner.

Moins de 24 heures après son superbe succès 6-3 6-4 sur le no 10 mondial Frances Tiafoe, Stan Wawrinka s’est incliné 6-4 6-2 dans l'Ohio devant Max Purcell (ATP 70). "Bourreau" la veille du no 5 mondial Casper Ruud, l’Australien, issu des qualifications, est l’adepte d’un jeu d’attaque qui paie merveilleusement à Cincinnati où les conditions de jeu ont toujours été très rapides.

Stan Wawrinka a tenu le choc jusqu’à 3-3 avant de subir la domination d’un adversaire qui connait à 25 ans la plus belle année de sa carrière. Victorieux de trois Challengers en trois semaines cet hiver en Inde, il est entré dans le top 100 en mars avant de vivre cette semaine de rêve à Cincinnati. Stan Wawrinka a, ainsi, dû attendre le dernier jeu avant de se procurer ses premières balles de break. Il en laissait filer deux pour s’incliner après 1h.13’ de match.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Stanislas Wawrinka (@stanwawrinka85)

Cette défaite expéditive en huitième de finale ne doit pas occulter la performance XXL réussite contre Frances Tiafoe. Stan Wawrinka possède le tennis qui peut lui permettre de briller dans dix jours à l’US Open. Et à Flushing Meadows, le Vaudois bénéficiera normalement d’un jour off entre deux matches. Et cela peut tout changer...

Avec Keystone-ATS

Continuer la lecture