Rejoignez-nous

Tennis

Nadal bat facilement Djokovic en finale de Roland Garros

Publié

,

le

Nadal a égalé Federer en glanant son 20e titre du Grand Chelem (©KEYSTONE/AP/Christophe Ena)

Rafael Nadal peut regarder Roger Federer droit dans les yeux. Le no 2 mondial a égalé le record du Bâlois en s'adjugeant avec la manière son 20e titre du Grand Chelem dimanche à Roland-Garros, où il a triomphé pour la 13e fois.

Le gaucher majorquin s'est imposé 6-0 6-2 7-5 en 2h41' en finale devant le no 1 mondial Novak Djokovic, qui en reste donc à 17 trophées majeurs. Il a en outre atteint dimanche la barre des 100 matches gagnés sur la terre battue parisienne, où il a triomphé de 2005 à 2008, de 2010 à 2014 puis de 2017 à 2020.

Impérial durant une quinzaine où l'on pensait que son lift ferait moins de dégâts en raison du froid et de l'humidité, Rafael Nadal triomphe pour la quatrième fois sans perdre le moindre set à Roland-Garros. Avec 100 victoires, il y a obtenu plus de 10% de ses... 999 succès décrochés sur le circuit!

Le Majorquin a d'ailleurs refusé d'évoquer le fait qu'il avait égalé Roger Federer au nombre de titres majeurs. "Gagner ici veut tout dire à mes yeux. J'ai vécu les moments les plus importants de ma carrière ici. Aujourd'hui, je ne veux penser qu'à Roland-Garros, et pas à ces 20 titres du Grand Chelem", a-t-il lâché sur le court.

A 10 longueurs début 2010

Battu deux fois Porte d'Auteuil (8e de finale 2009 face à Robin Söderling, quart de finale 2015 face à Novak Djokovic) où il a en outre déclaré forfait avant son 3e tour en 2016, Rafael Nadal a néanmoins bien fini par rattraper Roger Federer. Il a conquis quatre titres majeurs depuis le 20e fêté par le Bâlois en 2018 à Melbourne.

Le gaucher majorquin, qui avait débloqué son compteur à Paris en 2005 soit près de deux ans après son éternel rival (Wimbledon 2003), s'est irrémédiablement rapproché depuis maintenant dix ans. Roger Federer comptait en effet 10 longueurs d'avance (16-6) lorsqu'il s'était imposé à l'Open d'Australie en 2010.

Mais Rafael Nadal n'avait alors que 23 ans. Il n'avait pas encore donné sa pleine mesure à New York - ses quatre titres y ont été conquis entre 2010 et 2019 - et n'avait gagné "que" quatre fois à Paris où Roger Federer était tenant du trophée. Novak Djokovic n'avait lui que 22 ans, et ne tourmentait pas encore le Bâlois...

Rafael Nadal est désormais l'égal du plus grand joueur de tous les temps. Capable de gagner à Roland-Garros tant qu'il y prendra part, il pourrait bien y poursuivre sa moisson au printemps prochain. Roger Federer aura tout intérêt à être au sommet de sa forme en janvier à Mebourne, sa fenêtre de tir étant de plus en plus étroite.

Le Bâlois (38 ans) avait égalé l'ancien record de Pete Sampras (14) en décrochant son unique succès à Roland-Garros. Il en était devenu le seul détenteur moins d'un mois plus tard, le 5 juillet 2009, en battant Andy Roddick 16-14 au cinquième set en finale à Wimbledon. Il doit désormais apprendre à partager. Mais pour combien de temps?

Djokovic comme Federer en 2008

Double tenant du titre à l'Open d'Australie, Novak Djokovic (33 ans) rêve lui aussi plus que jamais de ce record. Revanchard après sa disqualification en 8e de finale d'un US Open qui lui était promis, le Serbe a pris un coup sur la tête dimanche. Comme Roger Federer en 2008, il a encaissé un 6-0 en finale à Paris face à Rafael Nadal.

Mais si le Bâlois avait subi cet affront dans le troisième set d'une finale à sens unique (6-1 6-3 6-0 en 1h48'), le Serbe a pris cette "gifle" d'entrée. En trois quarts d'heure de jeu certes, mais sans avoir grand-chose à se reprocher: Rafael Nadal n'a commis que 2 fautes directes dans le premier set, pour 10 coups gagnants!

Et l'Espagnol a longtemps maintenu ce même rythme insolent, livrant pendant les deux premiers sets un véritable récital sans laisser le moindre répit à son adversaire. Novak Djokovic a refait quelque peu surface dans la troisième manche, signant son seul break de l'après-midi pour recoller à 3-3 en se montrant plus conquérant.

Mais Rafael Nadal ne lui a pas laissé le temps de croire en un improbable retour. Il a su resserrer sa garde, profitant d'une double faute du Serbe pour signer son septième break du match à 5-5. Et l'Ibère a conclu sur un jeu blanc, armant un ace sur sa première balle de match pour rejoindre Roger Federer au Panthéon.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Genève

Ruud signe le doublé au Parc des Eaux-Vives

Publié

le

La joie de Casper Ruud, désormais double tenant du titre à Genève (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Casper Ruud (ATP 8) a fait le plein de confiance avant Roland-Garros.

Le Norvégien de 23 ans a remporté pour la deuxième année consécutive le Geneva Open, s'imposant 7-6 (7/3) 4-6 7-6 (7/1) après 3h01' de jeu en finale devant le Portugais Joao Sousa (ATP 79).

Demi-finaliste à Rome la semaine passée, Casper Ruud retrouve donc ses meilleures sensations au moment idéal. Il avait connu quelques difficultés au début de la saison sur terre battue, ne gagnant que quatre matches dans ses quatre premiers tournois alors qu'il venait de jouer sa première finale en Masters 1000 à Miami.

Deuxième joueur après Stan Wawrinka (2016, 2017) à signer le doublé depuis que l'ATP Tour a fait son retour au Parc des Eaux-Vives en 2015, le Norvégien doit maintenant passer un cap à Roland-Garros, où il n'a jamais dépassé le 3e tour, et en Grand Chelem en général. Sa meilleure performance est un 8e de finale à Melbourne en 2021.

Sousa manque le coche

Casper Ruud, qui a remporté sept de ses huit titres ATP sur terre battue, est cependant revenu de loin avant de vaincre la résistance de Joao Sousa (33 ans). Celui-ci a en effet servi pour le titre à 5-4 dans la troisième manche. Mais il n'est pas parvenu à se relâcher au moment de conclure.

Victime d'une grosse baisse de régime à l'entame du deuxième set, Casper Ruud n'en demandait pas tant. Le Norvégien a manqué deux balles de match à 6-5 sur le service adverse dans la troisième manche, puis une troisième à 6/0 dans le deuxième tie-break. Un service gagnant lui a permis de plier l'affaire sur la quatrième.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Joao Sousa en finale à Genève, comme en 2015

Publié

le

Joao Sousa jouera samedi sa 2e finale à Genève (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Joao Sousa (ATP 79) défiera le tenant du titre Casper Ruud (ATP 8) samedi dès 15h en finale du Geneva Open.

Le Portugais de 33 ans a dominé Richard Gasquet (ATP 75) 6-2 6-2 en 75' dans la deuxième demi-finale. Il a déjà remporté un titre en 2022, en février à Pune en Inde.

Joao Sousa, qui a perdu les deux précédents duels livrés face à Casper Ruud, a aisément battu un Richard Gasquet un peu juste sur le plan physique. Le Français, qui aura 36 ans le mois prochain, n'a pas tenu le choc. Il a concédé son service à quatre reprises, ne convertissant aucune des quatre balles de break dont il a bénéficié.

Ex-no 28 mondial, Joao Sousa jouera ainsi, à 33 ans, sa 12e finale sur le circuit principal. Le Portugais, qui affiche quatre titres à son palmarès, avait déjà atteint la finale en 2015 sur la terre battue du Parc des Eaux-Vives. Il avait alors subi la loi du Brésilien Thomaz Bellucci.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Casper Ruud bat Reilly Opelka en deux manches

Publié

le

Casper Ruud a battu Reilly Opelka en deux sets vendredi (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Casper Ruud (ATP 8) disputera samedi une troisième finale consécutive sur sol helvétique.

Sacré à Genève et à Gstaad en 2021, le Norvégien s'est hissé en finale du Geneva Open en dominant Reilly Opelka (ATP 18) 7-6 (7/2) 7-5 en 1h30' de jeu dans la première demi-finale.

Sacré sur la terre battue de Buenos Aires en février et battu par Carlos Alcaraz au stade ultime en mars à Miami, Casper Ruud (23 ans) jouera sa troisième finale de l'année sur l'ATP Tour, la 11e au total. Il devra vaincre Richard Gasquet (ATP 75) ou Joao Sousa (ATP 79) samedi dès 15h pour cueillir le 8e titre de sa carrière.

Plus solide à l'échange, Casper Ruud a su attendre son heure face à Reilly Opelka. Le Norvégien a fait la différence grâce à deux coups "boisés" - dont un lob gagnant - dans le jeu décisif du set initial, avant de profiter de la seule double faute commise par le géant américain (2m11) pour convertir l'unique balle de break enregistrée dans cette partie à 7-6 5-5.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Le tenant du titre poursuit sa route

Publié

le

Casper Ruud affrontera Reilly Opelka vendredi en demi-finale à Genève (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Tenant du titre, Casper Ruud (ATP 8) a cueilli jeudi un sixième succès consécutif au Geneva Open. Le Norvégien s'est hissé en demi-finale en dominant Thanasi Kokkinakis (ATP 85) 6-4 7-6 (7/3).

Finaliste du Masters 1000 de Miami en mars mais en retrait dans ses quatre premiers tournois joués sur terre battue, Casper Ruud monte en puissance avant la quinzaine de Roland-Garros. Il avait déjà atteint le stade des demi-finales la semaine passée à Rome, s'inclinant devant le futur champion Novak Djokovic.

Facile vainqueur de Benoît Paire (6-3 6-1 en 55') mercredi pour son entrée en lice, Casper Ruud a dû serrer sa garde dans le deuxième set face à Thanasi Kokkinakis. Il a dû sauver deux balles de break à 5-5 - les deux seules que son adversaire australien s'est procurées -, mais a maîtrisé son sujet dans le tie-break.

Le Norvégien de 23 ans devra soigner sa relance vendredi pour sa quatrième demi-finale de l'année. Il retrouvera le géant Reilly Opelka (ATP 18), lequel a dominé Tallon Griekspoor (ATP 64) 6-4 3-6 6-3 jeudi. Il a remporté les trois duels livrés face à l'Américain de 2m11, dont un sur la terre battue de Houston en 2019.

La demi-finale du haut du tableau, "décapité" par les éliminations successives de Daniil Medvedev (ATP 2) et Denis Shapovalov (ATP 15) notamment, s'annonce moins relevée. Tombeur du Russe au 2e tour et de Kamil Majchrzak (6-2 6-4) jeudi, Richard Gasquet (ATP 75) se frottera au Portugais Joao Sousa (ATP 79).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Opelka premier demi-finaliste

Publié

le

Reilly Opelka est en demi-finale du Geneva Open (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Reilly Opelka (ATP 18) est le premier demi-finaliste du Geneva Open. Le géant américain de 2m11 s'est imposé 6-4 3-6 6-3 devant Tallon Griekspoor (ATP 64) jeudi en quart de finale.

Tête de série no 4 du tableau, Reilly Opelka a mis 1h33' pour prendre la mesure du Néerlandais, tombeur du Genevois Johan Nikles (ATP 317) la veille. Il a forcé la décision en signant le break dès le deuxième jeu de la troisième manche, dans laquelle il n'a perdu que 2 points sur son service.

Sacré en avril sur la terre battue de Houston, Reilly Opelka avait été battu d'entrée dans ses trois premiers tournois joués sur cette surface en Europe, notamment à Rome où il a subi la loi de Stan Wawrinka la semaine dernière. Il affrontera en demi-finale le tenant du titre Casper Ruud (ATP 8) ou Thanaski Kokkinakis (ATP 85).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture