Rejoignez-nous

Tennis

Djokovic peut s'assurer le statut de "GOAT" dimanche

Publié

,

le

Novak Djokovic sera l'incontestable "GOAT" s'il triomphe dimanche (© KEYSTONE/AP/Elise Amendola)

Novak Djokovic a l'occasion de clore le débat dimanche à New York.

S'il remporte l'US Open, dimanche en finale contre Daniil Medvedev (no 2), le no 1 mondial sera de facto le "GOAT", le plus grand joueur de tous les temps.

S'il s'impose, Novak Djokovic réussira d'une part le Grand Chelem calendaire, que seuls deux hommes ont accompli dans toute l'histoire du tennis. Il comptera d'autre part 21 titres majeurs, soit un de plus que ces deux éternels rivaux Roger Federer (40 ans) et Rafael Nadal (35 ans).

"Plus qu'un match. Je vais y mettre mon coeur, mon âme, mon corps et ma tête. Je vais le jouer comme si c'était le dernier de ma carrière", a promis le Serbe de 34 ans, qui peut entrer dans le club très fermé des cinq joueurs et joueuses à avoir remporté l'Open d'Australie, Roland-Garros, Wimbledon et l'US Open la même année.

Cette performance, côté masculin, n'a plus été réussie depuis 1969 et Rod Laver, qui l'avait même fait une première fois en 1962, après le pionnier américain Donald Budge en 1938. Chez les dames, Steffi Graf est la dernière à l'avoir réalisée, en 1988, bien après Margaret Court (1970) et Maureen Connoly (1953).

"Il est le plus grand", estime Zverev

Si Novak Djokovic réussit son pari monumental, il ne pourra plus se voir contester, sur le plan du palmarès tout du moins, le statut de "GOAT". Il cumule déjà le plus grand nombre de semaines passées en tête du classement mondial - 337 jusqu'ici - et continuera donc d'améliorer ce record.

"Sur le plan statistique comme celui du tennis pur, il est le plus grand", a tranché Alexander Zverev (no 4), sa victime des demi-finales, alors que le débat reste vif dans le microcosme du tennis. "Mentalement, c'est le meilleur joueur qui ait jamais joué. Dans les moments les plus importants, je préférerais jouer contre n'importe qui d'autre que lui", a ajouté l'Allemand.

Novak Djokovic, qui avait parfois donné l'impression de jouer avant tout contre lui-même dans ses quatre premiers matches, a subitement élevé son niveau pour balayer Matteo Berrettini (no 6) en quarts. Et malgré l'opposition valeureuse d'Alexander Zverev, il est encore monté d'un cran, comme s'il se libérait de toute pression à mesure qu'il s'approche du Graal.

"Dans les livres d'histoire"

"C'est sûr qu'il va la ressentir la pression, mais d'un autre côté, c'est ce qui va le rendre encore meilleur dans les moments difficiles", a résumé Daniil Medvedev, dont le parcours à Flushing Meadows aura jusqu'ici ressemblé à une promenade de santé avec des victoires en moins de deux heures en moyenne.

"Tout s'est passé en douceur. Je suis heureux d'avoir réussi à conserver beaucoup de force physique et d'énergie mentale. C'est important", a estimé Daniil Medvedev, qui est en quête d'un premier sacre en Grand Chelem après deux échecs subis en finale.

Le Russe avait cédé face à Rafael Nadal, après un combat épique à l'US Open en 2019, et s'était fait balayer par Djokovic en février à l'Open d'Australie (7-5 6-2 6-2). "J'en retire de l'expérience", a-t-il assuré. "La chose que j'ai comprise après Melbourne, c'est que je n'ai pas laissé mon coeur sur le court. C'est ce que je vais essayer de faire cette fois. Je vais donner tout ce qu'il me reste."

Un triomphe du Moscovite signifierait que Novak Djokovic échouerait dans sa quête ultime. "Si j'y arrive, je serai probablement quelque part dans les livres d'histoire comme ayant été celui qui ne l'a pas laissé faire", a souri Daniil Medvedev.

Impertubable

Si proche d'un exploit dont le public new-yorkais veut depuis trois jours être le témoin privilégié après l'avoir plutôt chahuté en début de quinzaine, Novak Djokovic rêve d'avoir la même place que Roger Federer et Rafael Nadal dans le coeur des fans. Il se veut imperturbable.

"Pourquoi devrais-je être heureux en ce moment ? Le travail n'est pas terminé", a-t-il dit en citant une phrase de Kobe Bryant, prononcée avant de gagner un dernier match menant à un de ses cinq titres NBA avec les Lakers. "L'excitation est là. La motivation est là, sans aucun doute. Probablement plus que jamais. Mais il me reste encore un match à gagner", a rappelé Novak Djokovic.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tennis

WTA 1000 d'Indian Wells: Naomi Osaka renonce

Publié

le

Naomi Osaka traverse une période difficile (© KEYSTONE/EPA/PETER FOLEY)

La Japonaise Naomi Osaka ne jouera pas lors du WTA 1000 d'Indian Wells. Elle est toujours en proie de récurrents problèmes d'anxiété.

Osaka (23 ans) avait annoncé vouloir faire une pause pendant "un certain temps" après avoir été éliminée au 3e tour de l'US Open par la Canadienne Leylah Fernandez, future finaliste. "Honnêtement, je ne sais pas quand je jouerai mon prochain match", avait déclaré la Japonaise avant de fondre en larmes.

Naomi Osaka compte quatre victoires en Grand Chelem. Elle a remporté l'US Open (2018, 2020) et l'Open d'Australie (2019, 2021).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Tennis

Teichmann écrase Kerber 6-2 6-3

Publié

le

Jil Teichmann a signé une nouvelle performance de choix mardi à Ostrava (© KEYSTONE/AP/DARRON CUMMINGS)

Jil Teichmann (WTA 42) a signé un nouveau succès probant mardi soir. La Suissesse s'est qualifiée pour le 2e tour du tournoi WTA 500 d'Ostrava en dominant Angelique Kerber (WTA 15) 6-2 6-3.

No 2 helvétique, Jil Teichmann a mis 72' seulement pour remporter ce duel de gauchères. La finaliste du récent tournoi WTA 1000 de Cincinnati menait déjà 5-0 après 17' de jeu face à l'expérimentée Allemande (33 ans), demi-finaliste à Wimbledon et 8e de finaliste à l'US Open cet été.

Jil Teichmann affiche ainsi désormais un bilan remarquable de six victoires pour une défaite cette année face aux membres du top 20, son seul échec ayant été enregistré face à Ashleigh Barty (WTA 1) en finale à Cincinnati. Elle affrontera Alison Riske (WTA 32) ou Fiona Ferro (WTA 85) jeudi au 2e tour à Ostrava.

Bencic face à Sorribes Tormo

Exemptée de 1er tour en tant que tête de série no 3, Belinda Bencic (WTA 11) entrera pour sa part en lice jeudi en République tchèque. La St-Galloise se frottera en 8e de finale à l'Espagnole Sara Sorribes Tormo (WTA 36), une joueuse qu'elle n'a encore jamais affrontée.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Tennis

Vaccin anti-Covid: Tsitsipas a changé d'avis

Publié

le

Stefanos Tsitsipas: le Grec a changé d'avis (© KEYSTONE/EPA/JUSTIN LANE)

Le Grec Stefanos Tsitsipas (ATP 3) a changé d'avis sur la vaccination contre le Covid-19. Il va prochainement recevoir ses deux doses.

Un mois après s'être attiré les critiques du gouvernement grec pour des propos sur la vaccination, Tsitsipas va se faire vacciner contre le Covid-19, a-t-il annoncé lundi. "Je vais le faire cette année (me faire vacciner) pour pouvoir aller dans les magasins ou les restaurants", a affirmé le Grec sur la chaîne Antenna.

"Je n'ai personnellement pas fait la promotion de la vaccination. Je n'étais pas contre la vaccination. Je soutiens tous ceux qui veulent se faire vacciner. Je ne suis pas médecin, je suis joueur de tennis et mon opinion n'est pas la meilleure en termes de médecine, a admis le joueur de 23 ans.

Réticent

Mi-août, Tsitsipas s'était montré réticent à l'idée de se faire vacciner, pointant notamment de possibles effets secondaires. "Personne n'a fait du vaccin une obligation. A un certain stade, je devrai (le faire), j'en suis à peu près sûr, mais jusqu'ici ça n'a pas été obligatoire pour jouer, donc je ne l'ai pas fait, non".

"Je suis jeune, dans la catégorie des moins de 25 ans, pour moi le vaccin n'a pas été assez testé, c'est nouveau. Et il y a des effets secondaires. Je connais personnellement des gens qui en ont eu. Je ne suis pas contre, je ne vois juste pas de raison pour quelqu'un de ma catégorie d'âge d'être vacciné", avait ajouté le Grec.

Confinement mal vécu

Ses propos lui avaient valu des remontrances du gouvernement grec. "Il n'a ni la connaissance, ni le bagage, ni le travail de recherche qui lui permettraient de se former une opinion là-dessus", avait ainsi rétorqué le porte-parole du gouvernement, Giannis Economou.

Tsitsipas, qui était le visage de la campagne grecque "Restez chez vous" l'année dernière au plus fort de la pandémie, a admis qu'il avait eu du mal lors du premier confinement en 2020. "J'avais l'impression que ma vie n'avait aucun sens", a-t-il déclaré à Antenna lundi. "J'avais tellement d'objectifs à accomplir cette saison, pour montrer un nouveau Stefanos, et je savais que l'année était passée. Je n'ai pas pu réaliser ce que je m'étais fixé."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Tennis

Federer: "Le pire est derrière moi"

Publié

le

Roger Federer garde le moral. (© KEYSTONE/AP/KIRSTY WIGGLESWORTH)

"Le pire est derrière moi", a déclaré Roger Federer à Zurich, où il se trouvait lundi dans le cadre d'un rendez-vous avec des sponsors. "Je vais bien, la rééducation avance", a-t-il dit.

S'exprimant avant la Laver Cup qui doit débuter cette semaine (24-26 septembre) à Boston et dont il est le créateur, le maestro a expliqué se remettre progressivement de sa troisième opération à un genou. "Je me réjouis de tout ce qui va encore se présenter à moi", a confié à l'agence de presse allemande SID le 9e joueur mondial, qui a mis fin à sa saison après Wimbledon.

"Quand on revient d'une opération, la prochaine journée est toujours meilleure que la précédente." Mentalement, le champion âgé de 40 ans se dit prêt à se refaire une santé. "J'espère pouvoir reprendre aussi vite que possible un entraînement de condition physique et retourner sur les courts. Mais il me faut un peu de patience."

Et d'ajouter: "C'est une période excitante. Je suis passé par là l'année dernière (la rééducation), ce n'est pas un problème mentalement", a-t-il encore glissé. Le Bâlois - codétenteur de nombre de victoires en Grand Chelem (20) avec Rafael Nadal et Novak Djokovic - considère son retour sur le circuit professionnel comme un nouveau "défi".

"Très dur de regarder"

Une chose est sûre, Federer ne disputera pas la Laver Cup (Europe contre reste du monde) cette année: "Cela me fait beaucoup de mal, bien sûr. Cela va être trois jours très durs à regarder du tennis."

En 2022, lorsque la compétition sera organisée à Londres, Federer a l’intention d’honorer l'épreuve de sa présence. "C'est l'un de mes objectifs, me mettre vraiment en avant pour revenir et jouer là-bas."

Le dernier match de Roger Federer remonte à son quart de finale de Wimbledon (défaite contre le Polonais Hubert Hurkacz en trois sets). Le Rhénan avait ensuite déclaré forfait pour les JO de Tokyo, les Masters 1000 de Toronto et Cincinnati et l’US Open.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Tennis

Osaka sort du top 5

Publié

le

Naomi Osaka veut se ressourcer. (© KEYSTONE/EPA/PETER FOLEY)

Naomi Osaka est sortie du top 5 mondial lundi. La Japonaise se retrouve 8e, alors que Belinda Bencic est passée de la 12e à la 11e place.

Cinquième la semaine dernière, Naomi Osaka, qui souffre de problèmes psychologiques depuis plusieurs mois et a décidé de faire un break, a encore perdu trois places lundi. De son côté, Simona Halep est désormais 14e (-3) au sein d'un top 20 toujours dominé par l'Australienne Ashleigh Barty.

Chez les hommes, il n'y a aucun changement dans le top 20 du classement toujours emmené par Novak Djokovic devant Daniil Medvedev et Stefanos Tsitsipas. Roger Federer est 9e et Stan Wawrinka, 47e.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture