Rejoignez-nous

Tennis

BillieJeanKing Cup: l'Equipe de Suisse en demi-finale

Publié

,

le

La paire composée de Belinda Bencic et de Jil Teichmann a offert la qualification à l'Equipe de Suisse (© KEYSTONE/EPA/MARTIN DIVISEK).

Belinda Bencic et de Jil Teichmann qualifie l'Equipe de Suisse pour les demi-finales de la Billie Jean King Cup. Les Suissesses affronteront l'Australie vendredi à Prague.

La sélection du capitaine Heinz Günthardt a décroché son ticket en battant la République tchèque 2-1 jeudi dans le troisième et dernier match du groupe D.

C'est la paire composée de Belinda Bencic et de Jil Teichmann qui a offert le point de la victoire à la Suisse. Solides et inspirées, les deux jeunes joueuses se sont imposées en deux manches (6-3, 6-3) face à la paire Lucie Hradecka/Katerina Siniakova, finaliste de l'US Open en 2017.

Heinz Günthardt: un coaching gagnant

Heinz Günthardt ne s'est donc pas trompé. Il aurait pu aligner Belinda Bencic au côté de Viktorija Golubic, avec qui la Saint-Galloise a remporté le médaille d'argent aux Jeux Olympiques d'été à Tokyo, mais il a choisi de l'associer à Jil Teichmann, en compagnie de laquelle elle a atteint les demi-finales du tournoi WTA 1000 de Madrid ce printemps.

Belinda Bencic et Jil Teichmann ont nettement dominé les débats face à deux joueuses ayant déjà connu les joies d'un titre du Grand Chelem en double (Katerina Siniakova avec Barbora Krejcikova, Lucie Hradecka avec Andrea Hlavackova). Elles n'ont ainsi pas concédé le moindre jeu de service, réussissant pour leur part trois breaks.

Belinda Bencic (WTA 17) avait déjà rempli son contrat en simple. Dos au mur après la défaite sans appel (6-4 6-2) de Viktorija Golubic (WTA 45) face à Marketa Vondrousova (WTA 35), la Saint-Galloise s'est imposée 7-6 (7/2) 6-4 face à la championne de Roland-Garros Barbora Krejcikova (WTA 3) pour égaliser à une victoire partout.

Face à l'Australie vendredi

Cette sélection helvétique, dont l'esprit d'équipe et l'homogénéité sont les atouts majeurs, peut aborder en totale confiance la suite de la semaine. La République tchèque était sans doute la formation à battre dans ce tournoi final, où elle pouvait qui plus est compter sur le bruyant soutien du public.

Vendredi (17h), Belinda Bencic et ses coéquipières se frotteront en demi-finale à l'Australie qui aligne une seule joueuse classée dans le top 100 en simple (Ajla Tomljanovic/WTA 43). En cas de succès, les Suissesses affronteraient en finale la solide Russie ou les Etats-Unis de Danielle Collins (WTA 30) et de l'ex-no 3 mondial Sloane Stephens.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tennis

A Wimbledon, Taylor Fritz renverse Alexander Zverev

Publié

le

Taylor Fritz célèbre sa victoire sur Zverev (© KEYSTONE/AP/Kirsty Wigglesworth)

Taylor Fritz (ATP 12) a remonté un déficit de deux sets pour battre lundi l'Allemand Alexander Zverev (4e) 4-6 6-7 (4/7) 6-4 7-6 (7/3) 6-3. Il se qualifie pour les quarts de finale de Wimbledon.

"C'est un rêve! Revenir de deux sets de retard, sur le Centre Court... Le truc, c'est que même mené deux sets à zéro, je pensais que je jouais vraiment bien. Alors je me disais: "Ça craint de jouer aussi bien et de perdre en trois sets secs." Je me suis concentré pour gagner le troisième set et j'ai pris les manches les unes après les autres, en y croyant. Mais ça ne s'est joué que sur quelques points ici ou là", a commenté Fritz.

L'Américain de 26 ans, qui avait déjà joué les quarts de finale à Wimbledon en 2022, affrontera l'Italien Lorenzo Musetti (25e) pour tenter d'entrer dans le dernier carré.

Zverev, qui n'avait pas perdu le moindre set du tournoi jusque-là, portait la même genouillère souple que Novak Djokovic, mais du côté gauche alors que le Serbe la porte du côté droit après son opération du ménisque il y a quatre semaines.

L'Allemand s'était fait mal durant son match du troisième tour contre Cameron Norrie mais, bien que limité dans ses déplacements, il avait continué à jouer et n'avait pas semblé inquiet outre mesure à l'issue de la partie malgré la douleur persistante.

Zverev a réussi le break dans la première manche pour mener 5-4 et servir pour le gain du set. Dans le deuxième, à 4-4 Fritz a cette fois conservé sa mise en jeu et Zverev, a servi dos au mur pour ne pas laisser l'Américain égaliser à une manche partout. Rebelote à 5-6. Et les deux joueurs ont dû se départager au tie-break.

Les joueurs sont restés au contact dans le troisième set jusqu'à ce que, à 4-4, Fritz bénéficie de deux balles de break et que l'Allemand le lui offre sur une double faute. L'Américain n'a pas manqué l'occasion de revenir à deux sets à un.

Les joueurs sont ensuite arrivés au tie-break du quatrième set sans avoir eu la moindre balle de break et cette fois, c'est Fritz qui a pris le dessus. Il a ensuite réussi le break décisif pour mener 3-1 dans la dernière manche et n'a plus été menacé.

Avec Keystone-ATS

Continuer la lecture

Sport

Wimbledon c'est fini pour Stan Wawrinka

Publié

le

KEYSTONE/AP/Kirsty Wigglesworth
Il n’y a pas eu de miracle pour Stan Wawrinka (ATP 90) à Wimbledon. Le Vaudois n’a pas signé une improbable remontée lors de son deuxième tour contre Gaël Monfils. (ATP 33).

Mené 7-6 6-4 5-5 au moment de l’interruption mercredi soir, Stan Wawrinka est resté moins de 12 minutes sur le court, le temps de gagner "blanc" son service pour mener 6-5, le temps aussi de livrer un tie-break sans consistance perdu 7/3.

Avec la défaite du triple vainqueur en Grand Chelem, le tennis suisse n’a déjà plus de représentants dans les simples à Wimbledon. Le signe qu'il se trouve au creux de la vague. Aucun joueur suisse ne figurera d’ailleurs parmi les cent premiers du prochain classement ATP. Une première depuis la nuit des temps.

Seizième de finaliste l’an passé, Stan Wawrinka perdra, en effet, sa place dans le top 100 après ce revers contre le Français. Cette chute est prévisible dans la mesure où le Vaudois n’a plus signé deux victoires de rang depuis l’US Open en septembre dernier. Son manque de constance en match ne lui permet pas d’enchaîner. Face à Gaël Monfils, il a ainsi réussi des points somptueux. Mais à l’arrivée, à l’image de ce tie-break du troisième set, il reste fort loin du compte.

Arrivé à Wimbledon sans avoir disputé un seul match de préparation sur gazon, Stan Wawrinka va retrouver la terre battue avec le Swiss Open de Gstaad et les Jeux de Paris. Deux rendez-vous qui lui tiennent à cœur. Deux rendez-vous où il espère que le déclic tant espéré se produira enfin.

Source: ATS

Continuer la lecture

Tennis

A Wimbledon Stan Wawrinka passe tranquillement le 1er tour

Publié

le

KEYSTONE Byline ALESSANDRO DELLA VALLE
Stan Wawrinka (ATP 95) a aisément franchi le 1er tour à Wimbledon. Solide et appliqué, le Vaudois de 39 ans a dominé l'invité britannique Charles Broom (ATP 248) 6-3 7-5 6-4 après 1h49' de jeu lundi sur le court no 2 de Church Road.

Présent pour la 18e fois dans le tableau principal sur le gazon londonien, Stan Wawrinka a fait parler son expérience face à un joueur qui disputait à 26 ans son deuxième match sur le circuit principal. Charles Broom fut en effet incapable de trouver le relâchement nécessaire pour empocher le deuxième set.

Stan Wawrinka est revenu de très loin dans la deuxième manche, où il avait concédé le break dès le deuxième jeu. Il a ainsi écarté trois balles de set à 2-5 sur son engagement puis une quatrième à 3-5 à la relance, profitant de la fébrilité de son adversaire pour relancer quasi miraculeusement ses actions.

Le quart de finaliste des éditions 2014 et 2015 du tournoi londonien a même remporté huit jeux d'affilée pour prendre définitivement l'ascendant. Un bref relâchement lui a coûté un break alors qu'il menait 3-0 service à suivre dans la troisième manche, mais il a su serrer sa garde pour s'éviter toute mauvaise surprise.

Stan Wawrinka, qui avait atteint le 3e tour l'an dernier sur l'herbe londonienne, jouait sa place dans le top 100 du classement mondial lundi. Il tentera de la consolider en se hissant une nouvelle fois en 16e de finale. Il devra pour cela battre le Français Gaël Monfils (ATP 33), demi-finaliste à Majorque la semaine passée.

Source ATS

Continuer la lecture

Tennis

La météo capricieuse met à rude épreuve les courts du Geneva Open

Publié

le

La pluie a perturbé plusieurs matchs du Geneva Open cette année. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

En tennis, le Gonet Geneva Open continue au Parc des Eaux-Vives malgré une météo capricieuse. Un temps qui met à l'épreuve les joueurs mais aussi les terrains du Tennis Club de Genève.

Des courts supervisés par Donato Ciriolo depuis 43 ans maintenant. Alors que l'an passé la chaleur et le soleil avait été de mise toute la semaine, c'est une météo bien différente qui anime le Parc des Eaux-Vives. Pas de quoi perturber Donato qui l'assure: les terrains vont bien!

 

La terre battue du TC Genève demande beaucoup d'entretien et donc beaucoup d'heures de travail. Couché à minuit et levé à 5h, Donato ne cache pas une petite fatigue. Mais sa routine est bien rodée dès son réveil, surtout en cette période d'utilisation intensive par les stars du circuit.

 

En 2022, Donato devait arroser les terrains. En 2024, la nature s'en charge. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Donato Ciriolo, technical manager of Tennis Club Geneve, sprinkles the principal court, during the ATP 250 Geneva Open tournament in Geneva, Switzerland, Monday, May 16, 2022. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Continuer la lecture

Tennis

Ayman, partenaire d'entraînement de Djokovic: "beaucoup de fierté"

Publié

le

Ayman Rafiq (en blanc à droite) a joué pendant 45 minutes environ avec Novak Djokovic (en rouge à gauche) devant un public nombreux [DR]

Il y a des avantages a être un tournoi ATP 250 (la plus petite catégorie des tournois ATP), tout est plus accessible. Le Gonet Geneva Open ne fait pas exception, même avec la venue de Novak Djokovic, numéro 1 mondial. Ayman Rafiq, joueur du TC Genève et partenaire d'entraînement habituel du Geneva Open, a été, durant près de 45 minutes, le "sparring partner" de Novak Djokovic.

A 22 ans, Ayman Rafiq s'est déjà entraîné avec de nombreuses stars présentes au Geneva Open ces dernières années, mais c'est évidemment la première fois qu'il peut échanger des balles avec le numéro 1 mondial. Il confirme d'ailleurs, Novak Djokovic n'est pas au sommet de la hiérarchie pour rien.

Ayman Rafiq

 

En plus de Novak Djokovic et son staff, le public était nombreux autour du terrain pour voir le numéro 1 mondial en action. Au bas mot 100 personnes, voir plus, étaient présentes. Une audience à laquelle n'est pas habitué Ayman qui a travaillé "les classiques" dont les services avec le Serbe.

Ayman Rafiq

 

Mais comment se retrouve-t-on face à Novak Djokovic et comment on vit d'être séléctionné ? La réponse d'Ayman Rafiq.

Ayman Rafiq

Après l'entraînement, les deux joueurs ont brièvement discuté et fait une photo ensemble [DR].

Continuer la lecture