Rejoignez-nous

Tennis

Ashleigh Barty ne laisse aucune chance à Jil Teichmann

Publié

,

le

Jil Teichmann désarmée devant la science du jeu d'Ashleigh Barty. (© KEYSTONE/AP/Aaron Doster)

Jil Teichmann (WTA 76) n'a pas signé un exploit de plus à Cincinnati. Victorieuse de Naomi Osaka, de Belinda Bencic et de Karolina Pliskova, elle est tombée en finale devant Ashleigh Barty.

Jil Teichmann (WTA 76) n'a pas signé un exploit de plus à Cincinnati. Victorieuse de Naomi Osaka, de Belinda Bencic et de Karolina Pliskova, elle est tombée en finale devant Ashleigh Barty. Maîtresse de son sujet, la no 1 mondiale s'est imposée 6-3 6-1 après 1h12' de match. La Championne de Wimbledon n'a laissé aucune chance à la Suissesse. Personne ne joue aussi bien au tennis aujourd'hui que l'Australienne. Avec son jeu plat et ce coup droit qu'elle lâche très souvent à la perfection le long de la ligne, elle évolue dans un registre magnifique. La voir jouer ainsi est un véritable régal.

Même si elle n'est pas allée au bout de l'aventure pour cueillir le troisième titre de sa carrière, Jil Teichmann mérite tous les bravos. Le seul regret qu'elle peut nourrir réside dans ce premier break concédé à 4-3 au cours d'un jeu où elle n'aura sans doute pas témoigné de toute la rigueur voulue. Et une fois devant au score, Ashleigh Barty devient presque injouable. Elle s'avance comme la grandissime favorite de l'US Open qui débutera le 30 août à New York.

Rien au hasard

Admise dans le tableau principal de ce tournoi WTA 1000 de l'Ohio grâce à une wild card, Jil Teichmann a, elle aussi, pris date. Son parcours à Cincinnati, riche de trois victoires probantes contre trois des douze meilleures joueuses de la WTA et qui va lui permettre de figurer lundi au 45e rang de la WTA, ne doit rien au hasard. Il a été accompli par une joueuse de 24 ans qui est enfin libérée de ses soucis physiques. Blessée à la cuisse et à la cheville cette année, elle a, ainsi, été contrainte de déclarer forfait pour Roland-Garros avant d'être encore un peu trop "juste" au début juillet à Lausanne.

A Cincinnati, la gauchère qui passait pour une spécialiste de la terre battue, la surface sur laquelle elle a remporté ses deux titres WTA à Prague et à Palerme en 2019, a apporté une éclatante confirmation: elle peut également briller sur le dur comme elle l'avait laissé entrevoir l'an dernier avec une finale à Lexington et cette année avec sa demi-finale à Dubaï. "J'ai toujours cru être capable de bien jouer sur toutes les surfaces, lâche-t-elle. Bien sûr, j'ai grandi sur terre battue et je m'entraîne le plus souvent à Barcelone. Mais cela ne change rien à mon approche pour le dur. Je sais que mon service est plus efficace sur les revêtements rapides. Et gagner des points gratuits sur ma première balle facilite bien la vie."

Cette semaine, Jil Teichmann sera, en principe, en lice au tournoi WTA 250 de Cleveland où elle doit affronter la Russe Anna Blinkova (WTA 81) au premier tour. Mais c'est bien sûr à Flushing Meadows où on l'attend. Au même titre que Belinda Bencic et que Viktorija Golubic, les deux autres atouts du tennis suisse en cet été 2021.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tennis

Monte-Carlo: Le naufrage de Stan Wawrinka

Publié

le

Archives (© KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS)
Stan Wawrinka (ATP 79) a commémoré le dixième anniversaire de son succès au Masters 1000 de Monte-Carlo de la pire des manières : par un naufrage sur le court Rainier III.

Le Vaudois s’est incliné 6-3 6-0 devant Alex de Minaur (ATP 11) pour concéder l’une des défaites les plus cuisantes de sa carrière.

Stan Wawrinka a tenu le choc une vingtaine de minutes avant de s’effondrer face à l’Australien qui n’est pourtant pas un grand spécialiste de la terre battue. Redoutable sur dur, il n’a encore jamais passé le cap du deuxième tour à Roland-Garros.

Alex de Minaur s'est imposé en seulement 63’.

Continuer la lecture

Tennis

Melbourne: défaite honorable pour le baptême du feu de Lulu Sun

Publié

le

CREDIT: KEYSTONE/AP/Andy Wong
Lulu Sun (WTA 193) devra encore patienter avant de gagner un premier match dans le tableau principal d’un tournoi du Grand Chelem. Son baptême du feu à Melbourne s’est soldé par une défaite.

Issue des qualifications, la gauchère s’est inclinée 6-1 7-5 devant Elisabetta Cocciaretto (WTA 66), la gagnante l’été dernier du Ladies Open de Lausanne. A deux points du gain du second set à 5-4 30-30 sur le service de l’Italienne, Lulu Sun peut regretter son 0 sur 4 sur les balles de break. Avec une plus grande efficience sur les points importants, elle aurait pu renverser les pronostics.

Lulu Sun devrait très vite digérer cette défaite. Le chèque de 120'000 dollars australiens – 68'000 francs – qui a récompensé ses trois victoires dans les qualifications devrait bien sûr l’aider à faire le deuil de cette élimination. Mais comme à Auckland il y a deux semaines où elle avait atteint les huitièmes de finale après être déjà sortie des qualifications, la Genevoise a démontré à Melbourne qu’elle pouvait nourrir la légitime ambition d’accéder dans le top 100 de la WTA cette année. Avec sa patte de gauchère et sa puissance, elle a le jeu pour y parvenir.

Continuer la lecture

Tennis

Viktorija Golubic élimine la tête de série no 15 avec la manière

Publié

le

CREDIT: KEYSTONE/EPA/MAST IRHAM
Viktorija Golubic (WTA 90) a déjoué les pronostics lors du premier tour de l’Open d’Australie. La Zurichoise a éliminé avec la manière Veronika Kudermetova, tête de série no 15 du tableau.

Ce succès aussi indiscutable que probant brise un signe indien. La gauchère n’avait, en effet, encore jamais passé le cap du premier tour à Melbourne. La huitième tentative aura été la bonne. Après avoir conquis de haute lutte le premier set, elle a très vite laissé filer la deuxième manche sans oublier toutefois de gagner le jeu qui devait lui permettre de servir la première dans la troisième.

Lors de ce troisième set, elle est vraiment entrée dans la tête de la Russe pour administrer une magistrale leçon de tennis. La science de son slice a désarçonné une adversaire qui avait enlevé en octobre dernier le WTA 500 de Tokyo grâce notamment à des succès sur Iga Swiatek et Jessica Pegula. Elle a eu l’élégance de conclure sur une merveille de coup droit après 2h22’ de match.

Au deuxième tour, Viktorija Golubic sera opposée à Katerina Siniakova (WTA 49) contre laquelle elle compte deux victoires en deux matches. Mais les deux joueuses ne se sont plus croisées depuis la finale du double des Jeux de Tokyo que la Tchèque avait enlevée aux côtés de Barbora Krejcikova face à Belinda Bencic et à Viktorija Golubic...

 

Continuer la lecture

Tennis

Melbourne: Stan Wawrinka sorti en cinq sets par Adrian Mannarino

Publié

le

CREDIT: KEYSTONE/EPA/MAST IRHAM
Stan Wawrinka (ATP 56) n’a pas tenu la distance à Melbourne. A court de préparation, le Vaudois a été éliminé au premier tour de l’Open d’Australie par Adrian Mannarino (no 20).

Unique représentant suisse dans le tableau du simple messieurs, le vainqueur de l’édition 2014 du tournoi s’est incliné 6-4 3-6 5-7 6-3 6-0 face au gaucher français. Avant de lâcher sur le plan physique une fois la quatrième heure de jeu entamée, Stan Wawrinka a eu sa chance. Il a, en effet, mené deux sets à un et 2-1 service à suivre dans le quatrième set. A l’instant même où il a pu commencer à entrevoir la ligne d’arrivée, tout s’est brouillé pour le Vaudois.

Les jambes de plus en plus lourdes et le souffle de plus en plus court, Stan Wawrinka ne devait gagner qu’un seul des douze derniers jeux de la partie. Le grand regret vient peut-être de ces deux balles de break non converties alors que Mannarino servait pour revenir à deux manches partout. Ce neuvième et dernier jeu du quatrième set fut le dernier tournant de la rencontre.

Pendant près de trois heures, Stan Wawrinka a vraiment offert la réplique espérée. Mais en raison de son manque de préparation après sa fracture de la malléole contractée en octobre dernier, il ne pouvait pas vraiment espérer s’imposer sur la durée face à Adrian Mannarino. Titré à trois reprises en 2023, le Français s’affirme à 35 ans comme un joueur capable désormais de jouer dans la cour des grands.

Continuer la lecture

Genève

Une Genevoise en forme en Nouvelle-Zélande

Publié

le

KEYSTONE - PETER KLAUNZER

Lulu Sun a remporté une victoire importante la nuit dernière en Nouvelle-Zélande.

Lulu Sun a remporté le duel des qualifiées face à l’Américaine McCartney Kessler au 1er tour du WTA 250 d’Auckland.

La gauchère de 22 ans s’est imposée 6-4 6-3. Cette victoire lui assure de figurer à nouveau lundi dans le top-200 de la WTA. Sa prochaine adversaire sera la Française d’origine russe Varvara Gracheva.

Continuer la lecture