Rejoignez-nous

Football

Servette prend l'eau au Stade Olympique face à l'AS Roma

Publié

,

le

Chris Bedia, maillot clair, a bien failli ouvrir le score après une vingtaine de secondes prenant de vitesse Gianluca Mancini, en rouge et jaune: un but qui aurait peut-être changé la physionomie de la partie (© KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi).

Les Servettiens se sont écroulés durant le premier quart d'heure de la seconde mi-temps face à l'AS Rome (0-4) jeudi soir. Les Romanistes ont trouvé la faille par Lukaku, Belotti (2 buts) et Pellegrini.

Les joueurs de René Weiler n'ont pas pesé bien lourd jeudi soir lors de la deuxième journée de la phase de groupe de l'Europa League. Ils ont été très nettement battus (0-4) par plus fort qu'eux. Et cela, même s'ils ont rendus une bien meilleure copie (sisi!) que face à Slavia Prague. Seulement, ils n'ont à aucun moment trouvé la récompense de leurs efforts. Car ce sont bien les visiteurs qui se sont créés les meilleures occasions en début de partie. Notamment après une vingtaine de secondes par Bedia qui a pu fausser compagnie à Mancini avant d'adresser un tir qui passé de très peu à côté des buts défendus par Svilar.

 

Andrea Belotti, en rouge et jaune, qui tente de se défaire du marquage de Gaël Ondoua, maillot clair, a marqué deux des quatre buts pour les Romanistes (© KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi).

 

C'est difficile à digérer, parce que l'équipe n'a pas fait un si mauvais match. Gaël Ondoua

Mais peu à peu, imperceptiblement, les Romanistes ont refait surface, sans bruit ou presque. Et ils ont parfaitement exploité leur première occasion, l'attaquant belge Romelu Lukaku trompant sans coup férir la vigilance de Jeremy Frick malgré le retour désespéré de Tsunemoto. C'est aussi cela le haut niveau. Les plus petites erreurs se paie cash. Ensuite, les vices champions de Suisse se sont littéralement écroulés, encaissant trois buts en moins d'un quart d'heure.

Gaël OndouaDemi défensif du Servette FC

 

Il ne faut pas leur laisser du temps, parce que c'est là où ils sont superforts. Alexis Antunes

Durant la dernière demi-heure, le rythme est tombé et les protégés de José Mourinho qui avaient beaucoup à se faire pardonner ont tranquillement pu gérer leur avance. Alexis Antunes nous dit où se situe la différence entre le Servette fc et l’AS Rome.

Alexis AntunesDemi offensif du Servette FC

 

On se frotte à du très très lourd, on ne peut se permettre de baisser la garde. Lionel Pizzinat

Malgré une admirable volonté, les Servettiens n’ont donc pas été récompensés de leurs efforts. Signe que la marche était trop haute face aux "Giallorossi" de José Mourinho, mais ça, on le savait déjà. Reste à savoir s’ils éprouvent des regrets.

Lionel PizzinatTeam manager du Servette FC

 

Les supporters servettiens ont fait le déplacement en nombre au Stade Olympique de Rome (© KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi).

 

Destination: Lugano

Quant à Weiler, il a bien tenté d'injecter du sang frais en procédant à trois changements coup sur coup peu après l'heure de jeu avec les entrées en jeu de Guillemenot, Cognat et Bolla à la place de Kutesa, Crivelli et Antunes. Mais la messe était dite. Douline a encore fait son apparition pour relayer Bedia. Une substitution qui montre que le technicien zurichois pense déjà au déplacement de dimanche au Tessin face au FC Lugano qui a réalisé un véritable exploit en allant battre Beşiktaş (3-2) à Istanbul dans la phase de groupe de la Conference League grâce à trois buts dans les dix dernières minutes!

Lionel PizzinatTeam manager du Servette FC

 

Environ 750 supporters du SFC se sont rendus dans la Ville Eternelle pour soutenir le onze grenat (© KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi).

 

Quant aux quelques sept cents cinquante supporters servettiens, à défaut d'assister à un exploit de leur équipe favorite, ils ont pu découvrir l'ambiance du mythique Stade Olympique de Rome!

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Servette confiant avant la reprise du championnat

Publié

le

Enzo Crivelli, en grenat, qui tire malgré l'opposition du défenseur d'Etoile Carouge Mathis Magnin, en blanc, a marqué le seul but servettien lors du match amical perdu à Frontenex le samedi précédent la reprise (© KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi).

L'heure de la reprise a sonné pour Servette. Les joueurs de Thomas Haeberli commencent leur nouveau championnat par une semaine anglaise. Premier duel dimanche (16h30) à Lucerne.

L’heure de la reprise a sonné pour Servette. Les «grenats» reprennent la compétition dimanche après quatre semaines de préparation. Avec trois matches amicaux. Le dernier en date s’est soldé par une courte défaite (1-2) face à Etoile Carouge, néo-promu en Challenge League, au Stade de Frontenex le samedi précédant la reprise. Mais le résultat de ces rencontres de préparation est à relativiser: les joueurs ont souvent les jambes lourdes après une période d’entraînement intense.

Steve RouillerDéfenseur central du Servette FC

Les Servettiens joueront leur premier du nouveau championnat dimanche (16h30). Et ils auront fort à faire, puisqu’ils iront défier Lucerne en Suisse centrale. Un adversaire redoutable. Mais le défenseur axial bas-valaisan se montre confiant: l'équipe qui a peu changé est compétitive avec l'arrivée de nouveaux renforts, notamment mais pas seulement Julian von Moos (ex-Saint-Gall). De quoi viser haut une fois de plus.

Steve RouillerDéfenseur central du Servette FC

 

Si l'effectif a subi peu de modifications par rapport à la saison dernière, l'entraîneur Thomas Haeberli n'est là que depuis la reprise des entraînements. Loin de vouloir bouleverser ce qui a bien fonctionné ces dernières saisons, le nouveau coach grenat compte poursuivre le travail de ses prédécesseurs. Il pourrait toutefois intégrer davantage de jeunes joueurs.

Thomas HaeberliEntraîneur du Servette FC

 

Septante-deux heures après leur rendez-vous lucernois, les joueurs de Thomas Haeberli défieront les Young Boys mercredi (20h30), avant de recevoir Yverdon le dimanche suivant (14h15). Et en Challenge League, les néo-promus d'Etoile Carouge se rendent à Schaffhouse vendredi (19h30).

Continuer la lecture

Euro 2024

La Suisse s'impose aisément devant l'Azerbaïdjan

Publié

le

Viola Calligaris célèbre son but dans une rencontre sans histoire pour la Suisse. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La Suisse a conclu par une victoire le tour préliminaire de l'Euro 2025. A Lausanne, elle a battu l’Azerbaïdjan 3-0 sur des réussites de Meriame Terchoun, Viola Calligaris et Ana-Maria Crnogorcevic.

Déjà assurées de remporter leur groupe avant cette ultime rencontre à la Pontaise, les Suissesses ont parfaitement rempli leur mission dans ce tour préliminaire. Leur première place leur permet de retrouver la Ligue A de la Ligue des Nations. On rappellera que la Suisse était, bien sûr, qualifiée d’office pour l’Euro en tant que pays organisateur.

Devant 2222 spectateurs, Meriame Terchoun a exploité une erreur de la gardienne pour ouvrir le score à la 25e minute et pour retrouver les chemins du filet en sélection après une longue attente de huit ans. Les deux autres buts sont sans doute tombés un peu tardivement (77e et 88e) pour affirmer que cette performance de l'équipe de Suisse fut vraiment aboutie.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Euro 2024

Manuel Akanji dans le onze idéal de l'UEFA

Publié

le

Manuel Akanki: l'UEFA a reconnu sa valeur. (© KEYSTONE/ENNIO LEANZA)

Héros malheureux du quart de finale contre l'Angleterre, Manuel Akanji figure dans le onze idéal de l'Euro dévoilé par l'UEFA. L'instance a retenu six Champions d'Europe espagnols dans son onze.

Les quatre autres "étrangers" avec Akanji sont les Français Mike Maignan et William Saliba, l'Allemand Jamal Musiala et l'Anglais Kyle Walker. Les six représentants de la Roja sont Rodri, Lamine Yamal, Nico Williams, Dani Olmo, Fabian Ruiz et Marc Cucurella.

Avec Akanji, Rodri et Walker, Manchester City compte trois joueurs dans ce onze. Victorieux de la Ligue des Champions, le Real Madrid n'a, en revanche, aucun de ses représentants retenu dans cette équipe idéale.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Euro 2024

Allemagne: retraite internationale pour Thomas Müller

Publié

le

Thomas Müller: fin d'une longue carrière avec l'Allemagne (© KEYSTONE/EPA/RONALD WITTEK)

L'international allemand Thomas Müller, vainqueur de la Coupe du Monde 2014, prend sa retraite internationale. Il l'a annoncé dix jours après la défaite de son pays en quart de finale de l'Euro.

"Après 131 matches internationaux et 45 buts, je dis aujourd'hui au revoir à l'aigle (emblème de l'équipe d'Allemagne ndlr)", a-t-il annoncé sur ses réseaux sociaux. Dans cette vidéo, mise en scène sur un terrain de football de la petite ville bavaroise de Pähl où "tout a commencé" pour le joueur de 34 ans, Thomas Müller a tenu à "remercier" ses supporters.

"Nous avons fait la fête ensemble et avons parfois écrasé une larme ensemble, je voudrais dire merci à tous les fans", a-t-il déclaré, au lendemain de la victoire de l'Espagne face à l'Angleterre (2-1) en finale de l'Euro 2024, organisé en Allemagne. "J'ai toujours été très fier de jouer pour mon pays", a-t-il ajouté.

Après la défaite de l'équipe allemande face à la Roja vendredi 5 juillet en quart de finale, Thomas Müller avait déjà déclaré qu'il s'agissait "très probablement" de son dernier match au sein de l'équipe nationale. L'attaquant continuera en revanche à jouer pour son club du Bayern Munich, où il a prolongé en décembre dernier jusqu'à l'été 2025.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Euro 2024

Euro 2024: Rodri meilleur joueur, Yamal meilleur jeune

Publié

le

Rodri avec le trophée du meilleur joueur de l'Euro 2024 (© KEYSTONE/AP/Manu Fernandez)

Rodri (28 ans) a été désigné meilleur joueur de l'Euro 2024 par l'UEFA. Le milieu espagnol, qui a dû sortir à la pause durant la finale, a été la plaque tournante de son équipe.

Sans surprise, un autre Espagnol a été sacré meilleur jeune, en l'occurrence Lamine Yamal. La pépite du FC Barcelone, qui a fêté son 17e anniversaire la veille de la finale, a donné la passe décisive sur le premier but contre les Anglais.

Ces distinctions ont été prises par un jury spécialisé constitué de douze personnes.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture