Rejoignez-nous

Football

Servette entre regrets et réflexion après le match nul à Sion

Publié

,

le

Les Servettiens Gaël Ondoua, Varol Tasar (20) et Vincent Sasso (de gauche à droite) s'opposent à Seydou Doumbia (88).

Le match nul entre Servettiens et Sédunois (1-1) samedi soir en Valais suscitent des questions dans les rangs des néo-promus qui oscillent entre la déception d’avoir raté une nouvelle occasion de remporter la totalité de l’enjeu et l’envie de tirer des enseignements positifs de cette rencontre. 

Toujours privé de victoire depuis le 25 août (4-0 à Thoune), Servette a une nouvelle fois dû se contenter d’un score de parité samedi soir. Les visiteurs avaient ouvert le score par Schalk (34e), l’équipe locale a égalisé par Doumbia sur penalty (40e). Un point de gagné ou deux de perdus : la question se pose.

Anthony Sauthier
Capitaine du Servette FC
Anthony Sauthier Capitaine du Servette FC

 

Reste qu’en seconde période, les Servettiens qui ont pris la direction des opérations, n’ont plus réussi à trouver le chemin des filets. Satisfait de la performance de ses joueurs, Alain Geiger regrette en revanche leur manque d’efficacité offensive.

Alain Geiger
Entraîneur du Servette FC
Alain GeigerEntraîneur du Servette FC

 

Le retour de la défense à quatre

Reste à évoquer le système de jeu. Le mentor valaisan de la Praille est revenu à une défense à quatre après la tentative de jouer à trois derrière du dimanche précédent contre Saint-Gall (1-2).

Alain Geiger
Entraîneur du Servette FC
Alain GeigerEntraîneur du Servette FC

 

 

 

 

 

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Les joueurs dénoncent « un crime » contre le football!

Publié

le

Les supporters protestent contre la Super Ligue européenne en posant une banderole devant le stade d'Old Trafford à Manchester ; les joueurs - anciens et actuels - sont indignés aussi (© Keystone/AP Photo/Jon Super).

"Tragique", "escrocs", "crime contre le football": les anciennes gloires du ballon rond, et quelques joueurs encore actifs, n'ont pas de mots assez durs lundi pour pourfendre le projet de Super Ligue privée présenté dimanche par douze grands clubs pour supplanter la Ligue des champions.

"C'est un acte criminel contre les fans, une honte, ce sont des escrocs", a hurlé Gary Neville, l'ancienne idole de Manchester United, l'un des clubs fondateurs de cette Super Ligue.

"Qu'ils soient sévèrement punis. Des amendes dissuasives, des retraits de points, qu'on leur retire leur titres!", a-t-il fulminé sur Sky dans un furieux monologue de trois minutes.

La même rage anime Rudi Völler, vainqueur de la Ligue des champions avec Marseille (1993) aujourd'hui dirigeant à Leverkusen: "Un crime contre le football!", s'est-il emporté. "Que ceux qui veulent jouer dans cette Ligue soient exclus de toutes les compétitions nationales, avec toutes les équipes, y compris les jeunes et les femmes. Ils doivent tous être virés!".

Et Völler d'accorder un satisfecit à Dortmund et au Bayern, qui ont refusé de se joindre au groupe des douze: "Ça montre qu'ils ont du courage (contrairement à) Liverpool, où les fans chantent +You'll Never Walk Alone", c'est une honte".

Toujours chez les Allemands, le champion du monde 2014 Lukas Podolski crache sur un "projet dégueulasse, injuste (...) Je suis déçu que des clubs pour lesquels j'ai joué y soient associés", ajoute cet ancien d'Arsenal et de l'Inter Milan, deux des dissidents.

"Les riches ont volé le foot"

"Les enfants rêvent de gagner le Mondial ou la Ligue des champions, pas n'importe quelle Super Ligue", renchérit Mesut Özil, lui aussi champion du monde 2014 avec la Mannschaft. "Le plaisir des grands matches, c'est qu'on en joue un ou deux dans l'année, pas toutes les semaines", soupire l'ancien d'Arsenal.

Ander Herrera, joueur du PSG, vibre des mêmes émotions: "Je suis tombé amoureux du foot populaire, du foot des supporters, avec le rêve de voir le club de mon coeur jouer contre les plus grandes équipes. Si cette Super Ligue se concrétise, tous ces rêves vont disparaître (...) Les riches ont volé ce que les gens ont créé, et qui n'est rien d'autre que le plus beau sport de la planète".

Luis Figo se désole

Le Real Madrid compte parmi les fondateurs de la Super Ligue, mais son ancien meneur de jeu Luis Figo s'en désole: "Cette démarche cupide et sans coeur serait un désastre pour notre base, pour le football féminin et pour toute la communauté du football dans son ensemble, juste pour servir les intérêts de propriétaires qui ont cessé depuis bien longtemps de s'intéresser à leurs fans et n'ont que mépris pour le mérite sportif. Tragique".

Ancien de Liverpool aujourd'hui au Zenit Saint-Petersbourg, Dejan Lovren estime lui que "le football sera dans un avenir proche au bord de l'effondrement total".

"Personne ne regarde le problème dans son ensemble, on ne voit que l'aspect financier (mais) je crois qu'on peut encore sortir de cette désagréable situation", dit-il cependant, dans un élan d'optimisme très peu partagé par ses pairs après ce séisme sur la planète foot.

Continuer la lecture

Football

Servette Chênois : une défaite évitable face à Zurich

Publié

le

Les Servettiennes se congratulent après l'ouverture du score: Sandy Maendly félicite Maeva Sarrasin, alors que Paula Serrano Amira Arfaoui et Marta Peirò Gimenez sont soulagées. Mais leur joie ne durera pas: en seconde période, les Zurichoises - bien que privées de leur attaquante Fabienne Humm - parviendront à renverser la vapeur (© Stéphane Chollet).

Battues lors de la rencontre au sommet de Super League féminine (1-2), les Servettiennes voit leurs poursuivantes zurichoises revenir à cinq longueurs.

Les joueuses d'Eric Severac éprouveront des regrets même si elles ont la volonté de ne pas s'appesantir sur une défaite qui n'hypothèque pas vraiment leurs chances. Si les cinq points d'avance sur le FC Zurich ne constituent pas - et de loin pas - un matelas suffisant pour s'assurer la première couronne de championnes de Suisse de leur Histoire, ils leur offrent néanmoins encore un joker. Néanmoins à l'issue de cette partie, la déception était de mise. En attaque, la précision a souvent dans la dernière passe, alors qu'en défense des approximations ont permis à l'équipe visiteuse de trouver la faille à deux reprises. De quoi susciter bien les regrets de Caroline Abbé, pilier de l'arrière-garde genevoise.

Caroline Abbé
Arrière centrale de Servette Chênois
Caroline AbbéArrière centrale de Servette Chênois

 

Pourtant, l'ouverture du score survenue peu avant la pause aurait pu- peut-être dû - permettre aux Servettiennes d'être plus sereine. Mais à entendre leur capitaine, c'est l'aspect mental qui a fait la différence.

Maeva Sarrasin
Capitaine de Servette Chênois
Maeva SarrasinCapitaine de Servette Chênois

 

 

 

 

Continuer la lecture

Equipe de Suisse

Euro’22 : les Suissesses qualifiées aux penalties

Publié

le

Les Suissesses jubilent après avoir eu très peur (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

L'Equipe de Suisse féminine participera à l'Euro l'année prochaine en Angleterre! Une qualification acquise dans la douleur: les joueuses helvétiques ont éliminé la République tchèque aux tirs au but (3-2) grâce notamment à deux arrêts de la Servettienne Gaëlle Thalmann.

1-1 à l'aller à Chomutov, 1-1 au retour après les prolongations à Thoune, il a fallu avoir recours à la loterie des tirs au but pour départager les deux équipes. La séance a mal débuté pour les Suissesses, avec les échecs de Malin Gut (penalty arrêté) et de Coumba Sow qui a tiré par dessus. Mais Gaëlle Thalmann a remis son équipe sur les rails en arrêtant le premier tir tchèque, puis en déviant sur son poteau le quatrième. Ana Maria Crnogorcevic a donné l'avantage aux Suissesses 3-2 avant que la dernière Tchèque ne tire sur la barre transversale.

Des Suissesses fébriles

Une nervosité palpable a hanté les esprits des Suissesses. Cela s'est traduit notamment par un manque de précision dans les passes, des contrôles ratés et des balles arrêtées mal exploitées. En première mi-temps, les protégées de Nils Nielsen n'ont ainsi pas su menacer la cage tchèque.

Le début de la seconde période a été difficile pour l'Equipe de Suisse. Après une première alerte sur une frappe lobée de Martinkova (48e), les Tchèques ont ouvert la marque sur un tir lointain de Svitkova (51e) sur lequel Gaëlle Thalmann ne semblait pas irréprochable.

Heureusement, Coumba Sow - à peine entrée sur la pelouse en lieu et place de la Genevoise Sandy Maendly - a pu égaliser en profitant d'un mauvais alignement de la défense adverse (59e). Le score ne bougeait plus et les prolongations étaient donc nécessaires. Durant celles-ci, un coup franc de Svitkova finissait sur la transversale (114e).

 

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Thaïs Hurni vise l’Euro avec l’Equipe de Suisse

Publié

le

A l'image de Thaïs Hurni - au centre - les joueuses de l'Equipe de Suisse féminine ont dû franchir un gros amas de neige en plus de la barrière pour accéder au terrain d'entraînement à Freienbach mercredi matin (© KEYSTONE/Urs Flueeler).

L'arrière centrale de Servette Chênois retrouve les joies de la sélection helvétique à l'occasion des matches de barrage qualificatifs pour l'Euro face à la République tchèque.

A l'ombre des quarts de finale masculins de la Ligue des Champions, l’Equipe de Suisse féminine vit un moment important. Réunies en camp d’entraînement depuis dimanche, les joueuses de Nils Nielsen se sont envolées mercredi pour la République tchèque après une dernière séance le matin même à Freienbach (SZ).

La joueuse du Nord-Vaudois Thaïs Hurni - au premier plan - est convoquée pour la deuxième fois par Nils Nielsen, le coach national danois de l'Equipe de Suisse féminine (© KEYSTONE/Urs Flueeler).

 

En raison de deux blessures de dernière minute, le coach national danois de la sélection helvétique a convoqué quatre joueuses supplémentaires. Parmi elles, Thaïs Hurni (ex-Yverdon-Sports & Young Boys) ; l’arrière centrale de Servette Chênois avait déjà été convoquée en février pour affronter la France.

Thaïs Hurni
Arrière centrale de l'Equipe de Suisse
Thaïs HurniArrière centrale de l'Equipe de Suisse

 

 

Trois Servettiennes convoquées

Sandy Maendly et Gaëlle Thalmann, ce sont au total trois Servettiennes qui font parties de cette sélection de vingt-sept joueuses. Les Suissesses affronteront la République tchèque chez elle vendredi (16h) à Chomutov, avant de recevoir leurs adversaires mardi prochain.

Continuer la lecture

Football

Servette évite la défaite face au FC Lugano

Publié

le

A l'image du match, Alex Schalk se heurte au Vaudois du FC Lugano Olivier Custodio, en blanc; de quoi faire réfléchir son entraîneur Alain Geiger sur le dispositif tactique à adopter (© KEYSTONE/Martial Trezzini).

Les Servettiens restent deuxième de Super League grâce à l'égalisation de Miroslav Stevanović qui leur a permis d'obtenir un point face aux "bianconeri" après l'ouverture du score d'Olivier Custodio (1-1). Le revers du FC Bâle face à Vaduz (1-2) a fait le reste.

Encore un match nul entre Servette et Lugano sur ce même score de parité (1-1) pour la troisième fois de suite cette saison... A croire qu'ils ont pris un abonnement. Avec "Miča" - encore lui - dans le rôle du sauveur a permis à ses coéquipiers d'éviter une deuxième défaite à domicile consécutive. Celui-ci a trouvé la faille à cinq minutes de la fin, tirant une peine des pieds servettiens. Pourtant, son équipe avait largement dominé la seconde mi-temps. Malgré quelques circonstances défavorables, les joueurs d'Alain Geiger ont atteint leur objectif: conserver leur deuxième rang. Un demi-succès même si - comme le souligne leur coach - ils auraient préféré obtenir trois points plutôt qu'un seul.

Alain Geiger
Entraîneur du Servette FC
Alain GeigerEntraîneur du Servette FC

 

Interrogations sur les options tactiques

Ce résultat et ce classement qui constitue un succès indéniable, vont de pair avec un certain nombre d’interrogations. En manque d’efficacité offensive, le coach servettien se pose des questions quant au dispositif tactique à adopter. Celui avec trois attaquants semble avoir atteint ses limites…

Alain Geiger
Entraîneur du Servette FC
Alain GeigerEntraîneur du Servette FC

 

 

 

 

 

 

Continuer la lecture